Microsoft : la succession de Steve Ballmer devrait se jouer entre Alan Mulally et Satya Nadella
Elop aurait perdu sa cote pour sa vision radicale

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Plus que deux candidats pressentis pour succéder à Steve Ballmer à la tête de Microsoft, d’après les révélations de Bloomberg de sources proches du dossier.

Depuis que Steve Ballmer avait annoncé qu’il quitterait la direction de Microsoft en aout 2014, un comité spécial avait été mis sur pied pour dénicher celui qui permettra à Microsoft de mener à bien sa transition vers une société d'appareils électroniques et de services.

Au début du mois, Reuters croyait savoir que la liste des candidats était passée de 40 personnes à une short-list de cinq prétendants. Le magazine citait entre autres Stephen Elop (ex-PDG de Nokia), Alan Mulally (actuel PDG de Ford), Tony Bates (ancien PDG de Skype et actuel patron du développement du business, du partenariat et de l’évangélisation chez Microsoft) et Satya Nadella (responsable des solutions Cloud et entreprise).




Selon Bloomberg, Stephen Elop aurait été disqualifié à cause de sa vision radicale de l’avenir de Microsoft. Cité comme le favori pour remplacer Steve Ballmer, Elop aurait envisagé de se débarrasser du moteur Bing et de céder la division Xbox.

Actuellement, Alan Mulally bénéficierait du soutien de certains actionnaires, pour avoir mené à bien la restructuration de Ford Motor. Satya Nadella figurerait également en pôle position.

Le nouveau PDG de Microsoft devrait être annoncé avant la fin de cette année ou en début 2014.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qui verriez-vous à la tête de Microsoft ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Johnny P. Johnny P. - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 12:42
surtout avoir fait coulé le leader mondial incontesté et incontestable de la téléphonie en même pas trois ans. Encore pire, il veut démanteler l'écosystème presque complet de Microsoft en vendant la division XBox et en tuant Bing. Comment une entreprise de renommée mondiale comme Microsoft peut-elle envisager de confier ses rennes à un tocard pareil un homme avec un tel pedigree ?
Nokia coulait déjà tout seul à mon sens il était presque impossible que Nokia reviennent étant donnée qu'ils ont refusé Android malgré le succès de celui-ci.

C'était surtout prévu que si windows phone ne fonctionnait pas comme dernière carte Microsoft reprennent sa division.

L'erreur de Nokia c'est d'avoir compris trop tard l'évolution vers les smartphones et ils pensaient continuer à vendre tout un tas de téléphones et pourtant un journaliste les avaient prévenus à temps , quand une boîte est mal gérée et n'a aucune vision d'avenir faut pas chercher plus loin...

Aujourd'hui les boîtes ne cherchent plus trop à innover ça coûte cher et trop risqué , regarde dans l'industrie automobile on évolue plus depuis un moment c'est avec l'arrivé de Google car et les voitures intelligentes qu'ils commencent à se réveiller.

Ici on voit bien que Microsoft a envie de s'imposer dans la recherche avec Bing et avec la xbox parce qu'ils ne veulent pas disparaître quitte à perdre de l'argent et garder une influence , on voit bien que les actionnaires ne veulent pas que l'argent , contrairement à ceux de Nokia.
Avatar de squizer squizer - Membre habitué https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 13:43
Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message
... on voit bien que les actionnaires ne veulent pas que l'argent , contrairement à ceux de Nokia.

Non justement, ils veulent que de l'argent et pensent encore que Bing et la XBox peuvent encore leur en apporter. Ils = les quelques actionnaires qui ont un pouvoir de décision, à savoir le conseil d'administration principalement.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 15:06
Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message
Nokia coulait déjà tout seul à mon sens il était presque impossible que Nokia reviennent étant donnée qu'ils ont refusé Android malgré le succès de celui-ci.

C'était surtout prévu que si windows phone ne fonctionnait pas comme dernière carte Microsoft reprennent sa division.

L'erreur de Nokia c'est d'avoir compris trop tard l'évolution vers les smartphones et ils pensaient continuer à vendre tout un tas de téléphones et pourtant un journaliste les avaient prévenus à temps , quand une boîte est mal gérée et n'a aucune vision d'avenir faut pas chercher plus loin...

Aujourd'hui les boîtes ne cherchent plus trop à innover ça coûte cher et trop risqué , regarde dans l'industrie automobile on évolue plus depuis un moment c'est avec l'arrivé de Google car et les voitures intelligentes qu'ils commencent à se réveiller.

Ici on voit bien que Microsoft a envie de s'imposer dans la recherche avec Bing et avec la xbox parce qu'ils ne veulent pas disparaître quitte à perdre de l'argent et garder une influence , on voit bien que les actionnaires ne veulent pas que l'argent , contrairement à ceux de Nokia.
Encore un exemple classique d'analyse du passé à partir de la situation présente. A l'époque, Nokia avait une stratégie arrêtée, basée sur Meego. Les ventes des quelques terminaux utilisant cet OS que Nokia a finalement lancé étaient plutôt prometteuses, surtout pour un système que tout le monde savait déjà condamné (puisque Elop avait déjà annoncé le virage vers WP). Nokia avait l'écosystème pour appuyer Meego, à tel point que ledit écosystème sera tout ce qui restera de l'entreprise une fois l'activité smartphone vendue et que Nokia prétend pouvoir en vivre. Donc, non, Windows Phone ou Android n'étaient pas les seules possibilités !
Avatar de blbird blbird - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 16:41
Est-ce que Meego aurait mieux percé que Windows Phone?

Personnellement, je n'y crois pas. Pas avec la force de frappe Marketing de Microsoft ni avec les sommes que Microsoft est capable d'investir en R&D.

On peut toujours faire des plans sur le passé, mais dans l'histoire, c'est bien Nokia qui a loupé le virage des smartphones.
Avatar de Johnny P. Johnny P. - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 18:06
Encore un exemple classique d'analyse du passé à partir de la situation présente. A l'époque, Nokia avait une stratégie arrêtée, basée sur Meego. Les ventes des quelques terminaux utilisant cet OS que Nokia a finalement lancé étaient plutôt prometteuses, surtout pour un système que tout le monde savait déjà condamné (puisque Elop avait déjà annoncé le virage vers WP). Nokia avait l'écosystème pour appuyer Meego, à tel point que ledit écosystème sera tout ce qui restera de l'entreprise une fois l'activité smartphone vendue et que Nokia prétend pouvoir en vivre. Donc, non, Windows Phone ou Android n'étaient pas les seules possibilités !
Non la solution d'utiliser WP était l'unique solution à part Android , Nokia n'avait plus la possibilité de soutenir un écosystème s'ils avaient choisi Meego et que ça n'aurait pas fonctionné , Nokia aurait été dans une situation encore pire qui aurait acheté sa division mobile ? ...

La meilleure solution pour rester dans le mobile étaient de choisir Android là ils auraient encore éxistés comme Samsung mais ils n'ont pas voulus.

Ici malgré la force de Microsoft et Nokia on n'a bien vu qu'ils avaient ratés le virage smartphone et qu'Android et iOS dominaient déjà.

Non justement, ils veulent que de l'argent et pensent encore que Bing et la XBox peuvent encore leur en apporter. Ils = les quelques actionnaires qui ont un pouvoir de décision, à savoir le conseil d'administration principalement.
Je pense pas qu'un jour Bing ça rapportera mais je pense plutôt que c'est une question d'influence si Microsoft vend ou arrête sa division xbox et Bing son influence est réduit et c'est dangereux pour Windows et pour son marché.

La preuve ils regrettent d'avoir abandonné les joueurs sur PC et Steam domine donc on comprend que les actionnaires ne veulent pas que l'argent facile à court terme mais rester le plus dominant , un écosystème partout quitte à perdre de l'argent , ils espèrent ça.
En fait je crois qu'ils empêchent toute personne de les contrer sur le jeux-vidéos et les services en ligne d'ailleurs Google est une menace pour eux.
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 18:13
Bonne nouvelle (cf. mon précédent commentaire). Je pense qu'Elop s'est vu trop beau et déjà dans le siège de Ballmer. Du coup il a commencé à révéler ses intentions (arrêt de Bing et vente de la division XBox), chose qui va finalement lui être fatale.L'arrêt de Bing ne serait pas extrêmement déconnant ( l'image Bing du jour ) mais la vente de la division XBox le serait nettement plus. La XBox en est a un moment charnière de son existence avec la XBox One. Soit elle réussit et devient à terme l'une des principales sources de revenus de MS avec Windows et Office, soit elle échoue et elle est vouée à une mort certaine à moyen terme.

Pour le reste gageons que ce soit Nadella qui soit choisi. À noter qu'il y a aussi la piste d'un PDG de transition qui assurerait une sorte de régence en attendant qu'un candidat choisi en interne soit prêt pour la "vraie" relève. Cette piste verrait alors Kevin Turner, l'actuel COO, succéder à Steve Ballmer pour laisser sa place à Nadella (les rumeurs parlaient d'Elop mais du coup se serait plus Nadella).

Citation Envoyé par blbird Voir le message
Est-ce que Meego aurait mieux percé que Windows Phone?

Personnellement, je n'y crois pas. Pas avec la force de frappe Marketing de Microsoft ni avec les sommes que Microsoft est capable d'investir en R&D.

On peut toujours faire des plans sur le passé, mais dans l'histoire, c'est bien Nokia qui a loupé le virage des smartphones.
Nokia avait raté le virage des smartphones tactiles (parce qu'en non tactile ils ont assuré avec des appareils comme le N95 ou bien les E71 et E72) mais avait corrigé le tir avec MeeGo, Qt, Ovi et Symbian^3. Quoi qu'on en dise le Nokia N9 était une Révolution, une vraie. Tout le monde le sous-estime à cause de ce qu'il a été au final mais avec un Nokia à 100% derrière lui il aurait fait de très grandes choses. Elop n'avait qu'à appliquer cette stratégie là pour passer pour le sauveur de Nokia. En choisissant de passer à WP, Elop n'a fait que faire revenir Nokia plusieurs années en arrière (comme s'ils n'avaient pas déjà assez de retard comme ça) et diminuer le temps restant avant qu'un autre OS ne doive prendre la relève (i.e. accélérer la mort de celui qui donnait au futur OS tout le temps nécessaire pour être au point le moment venu). Résultat des courses : Symbian s'est effondré fin 2010-début 2011 (alors que sans ça il aurait tenu quelques années de plus), Windows Phone pas encore au point a dû vraiment prendre la relève plus tôt que prévu, l'obsolète WP7 a fait perdre des milliards à Nokia, qui a fini par vendre ses téléphones et ses services à Microsoft. Et cerise sur le gâteau, le Nokia N9 se serait bien plus vendu que le Lumia 800 et les autres WP7.

Partant de là MeeGo aurait été un choix bien meilleur que WP malgré sa non crédibilité au moment du choix.
Avatar de timiteh timiteh - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 18:53
Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message

L'erreur de Nokia c'est d'avoir compris trop tard l'évolution vers les smartphones et ils pensaient continuer à vendre tout un tas de téléphones et pourtant un journaliste les avaient prévenus à temps , quand une boîte est mal gérée et n'a aucune vision d'avenir faut pas chercher plus loin...
C'est une blague ?
Nokia fabriquait déjà des Smartphones bien avant qu'Apple décide de concevoir l'iPhone qui était tous sauf un smartphone à ses débuts. Il était un multimedia phone, puis un apps phone et enfin un smartphone.
Les Smartphones Symbian ont toujours été extrêmement puissants et complets (en particulier les communicators tel que le E90 et même le E7).
J'utilise des Smartphones Symbian depuis plus de 10 ans et sur bien des moins ils sont plus puissants et plus pratiques que les Smartphones Android que j'utilise depuis au moins 3 ans.
Les deux principaux points faibles de Symbian ont été de souvent tourner sur des hardware sous-dimensionnés et de ne pas du tout avoir été conçu pour le tactile.
Si Nokia avait vraiment muscler le hardware de smartphones comme le N97, conçu des Smartphones symbian révolutionnaires mais non tactiles et surtout opter pour Maemo comme O.S de leur Smartphones tactiles, les choses auraient pu être bien différentes.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 23:27
Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message
Non la solution d'utiliser WP était l'unique solution à part Android , Nokia n'avait plus la possibilité de soutenir un écosystème s'ils avaient choisi Meego et que ça n'aurait pas fonctionné , Nokia aurait été dans une situation encore pire qui aurait acheté sa division mobile ? ...

La meilleure solution pour rester dans le mobile étaient de choisir Android là ils auraient encore éxistés comme Samsung mais ils n'ont pas voulus.

Ici malgré la force de Microsoft et Nokia on n'a bien vu qu'ils avaient ratés le virage smartphone et qu'Android et iOS dominaient déjà.
Je dirais exactement l'inverse : malgré les 2 ans de perdu après le passage à WP, malgré les versions successives incompatibles, malgré la communication catastrophique, malgré les embardées technologiques, Nokia a quand même vaguement du succès sur le marché smartphone. Grâce à Microsoft ? Je ne vois pas tellement en quoi...
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/11/2013 à 4:33
Citation Envoyé par timiteh Voir le message
Les deux principaux points faibles de Symbian ont été de souvent tourner sur des hardware sous-dimensionnés et de ne pas du tout avoir été conçu pour le tactile.
Symbian a fini par avoir son interface optimisé pour le tactile avec "Nokia Belle" fin 2010. Hélas cela aura aussi été son chant du cygne.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert éminent https://www.developpez.com
le 30/11/2013 à 8:09
Ça ne serait pas un tout petit peu HS cette histoire avec Nokia ? D'autant que son ex-PDG n'est plus dans la course
Contacter le responsable de la rubrique Accueil