Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tim Berners-Lee met en garde contre la censure sur Internet
« une menace pour la démocratie » selon le père du Web

Le , par Stéphane le calme

23PARTAGES

3  0 
Tim Berners-Lee, l'un des pères fondateurs du Web, met en garde contre un Internet « censuré et sous surveillance » qui constituerait une menace pour la démocratie. « Internet et les réseaux sociaux encouragent de plus en plus les gens à s'organiser, à agir et faire éclater au grand jour des méfaits commis aux quatre coins de la planète. Cela menace certains gouvernements et entraîne une augmentation de la surveillance et de la censure qui menace à son tour l'avenir de la démocratie ».


« Des mesures courageuses sont désormais essentielles pour garantir la sauvegarde de nos droits fondamentaux à la vie privée et à la liberté d'opinion en ligne » a-t-il ajouté en marge du lancement de l'édition 2013 du « Web Index » qui mesure la croissance, l'utilité et l'impact d'Internet sur les individus et les nations.

L’édition 2013 du Web Index présente les données de 81 pays. Les cinq premiers du classement sont la Suède, la Norvège, le Royaume-Uni, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande. Tandis que les cinq derniers sont tous des pays en développement : Pakistan, Zimbabwe, Mali, Ethiopie, Yémen. Il faut noter une chute de deux places des États-Unis et du Royaume-Uni en raison des mauvais résultats obtenus dans la catégorie « liberté et ouverture », probablement dus aux révélations des programmes d'écoute de leurs agences de renseignements.

La France, pour sa part, se situe à la 9ème place du classement général, soit trois places plus loin que dans son classement par l'ONG américaine Freedom House. Elle est 16ème pour l’universalité de l’accès, 5ème en liberté et ouverture, 8ème en pertinence du contenu et 6ème pour le pouvoir d’Internet. Parmi les nations classées comme émergentes, le Mexique arrive en tête devant la Colombie, le Brésil, le Costa Rica et l'Afrique du Sud. Les Philippines constituent le premier des pays en voie de développement.

Source : Web Index

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/11/2013 à 11:53
Citation Envoyé par Kikoo75 Voir le message
Je pense que la nsa agit dans son droit, les gens sont juste pas assez reconnaissant ils ne comprennent pas que la nsa ne veut que notre bien . Et le mal des ousama, anders breivik etc ...

Perso si je suis patron [...].
Je ne sais pas dans quoi tu travailles, mais imagine qu'un de tes employes ait un ami qui soit douteux aux yeux de la NSA. Donc l'ami est surveille, ainsi que ses amis et les amis de ses amis, donc logiquement ton entreprise -- sans que tu le saches bien sur.

Et ton entreprise (c'est une pure supposition), travaille sur un nouveau produit qu'elle veut garder secret pour etre les premiers a le vendre. Et la, comme par magie, 3 mois avant la sortie, paf, un concurrent sorti de nulle part vend exactement le logiciel que tu t'appretais a sortir. Donc tu mets tes annees de R&D au placard, et tu cherches une nouvelle idee que tu pourras peut-etre vendre dans 3 ans ?
Ou bien tu souhaites que les donnees que tu juges essentielles pour la survie de ton entreprise restent privees ?

Et non, ce scenario n'est pas forcement illusoire, l'espionnage industriel est beaucoup plus frequent qu'on ne le croit.
9  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/11/2013 à 4:09
Citation Envoyé par Kikoo75 Voir le message
Je pense que la nsa agit dans son droit, les gens sont juste pas assez reconnaissant ils ne comprennent pas que la nsa ne veut que notre bien . Et le mal des ousama, anders breivik etc ...

Vive la NSA vive les caméras vive la surveillance d'internet

Ps: si vous faites des conneries et que vous les envoyez sur facedebook ou un autre il faut assumer point .

Perso si je suis patron et que trouve des images comme ça d'un de mes employés je le vire sur le champs.

Sur ce les paranos .
le problème n'est pas comment tu considères ce que tu fais, mais comment les autorités le considère.

je vais te donner un exemple vécu sous Sarkozy. Je suis français, né en France de parents français. Je suis fonctionnaire (ce qui nécessite la nationalité française), j'ai effectué un service civil pour la France, j'ai une carte d'identité française, une carte d'électeur et un passeport français. Ce dernier étant périmé, j'ai voulu le renouveler, et là l'administration refuse de le renouveler en me demandant de prouver que je suis français ! Et qu'est ce qui fait douter l'administration du fait que je sois français ? Mes parents ne sont pas nés en France. J'étais français depuis 40 ans et tout d'un coup d'administration Sarkozy avait un doute.

Je te laisse imaginer les dérives que pourrait donner des critères sur toute ta vie numérique. Comment le 10 septembre 2001 vous avez consulté un site de réservation de vols affichant des promotions pour le moyen-orient ? comment pouvez-vous le justifier ?
8  2 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/11/2013 à 19:51
Pour la clarté du débat il serait bon de ne pas confondre
- l'espionnage (activité préférée de la NSA)
- la censure (activité préférée des états)

L'espionnage consiste à savoir ce que l'on a écrit, la censure consiste à empêcher de l'écrire. Ce n'est pas du tout pareil et ça n'utilise pas les mêmes techniques.

Dans le premier cas la collecte des données sert principalement à assoir la suprématie de l'impérialisme ricain au niveau économique, mais aussi politique à savoir qui va être dans le "bon" camp dans bien des pays. Et, contrairement à ce que des gogos pensent ce n'est nullement dans un but de "défense nationale" (le Vietnam menaçait-il les USA ? Le Chili de Salvador Allende aussi ?)

Dans le second cas il s'agit de paralyser l'information afin de laisser le monopole à la presse officielle (la téloche, les merdias) afin que le journalisme d'investigation hors de la parole officielle ne puisse pas s'exprimer (critiquer l'aluminium dans les vaccins semble léger au niveau de la contestation politique, mais cela suffit car ça va contre l'intérêt de laboratoires-mafias comme on l'a vu à propos de l'affaire dite du "sang contaminé".

Pour conclure je voudrais le faire comme un philosophe, disons un apprenti philosophe, de quoi avons nous peur dans le concept de liberté ? De nos pensées sans interdit ? Ce sont pourtant ces pensées qui ont fait évolué le monde et non la doxa. La subversion de penser qu'un monde sans dieu, sans roi et sans état puisse exister et être viable ? La crainte que des sottises soient proférées ? Mais auquel cas, et puisque la liberté d'expression appartiendrait à tous, les dites sottises seraient immédiatement dénoncées et, mieux, seraient démontrées sottises afin que des esprits crédules ne soient contaminés par elles. En vérité je ne crains pas que l'on puisse écrire sur un mur (comme en mai 68) "La liberté est le crime qui contient tous les crimes, c'est notre arme absolue".
5  0 
Avatar de Zilpix
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/11/2013 à 22:40
J'en pense que le citoyen lambda s'en fiche complètement d'avoir un Internet « censuré et sous surveillance », tant qu'internet fonctionne sur son pc pour qu'il puisse visiter ses sites habituels.

Mais en ce qui me concerne, (et je ne pense pas être le seul de cet avis) je trouve intolérable que certaines institutions étrangères, et donc des personnes bien physiques que je ne connais absolument pas, puissent avoir accès à mes mails/SMS/MMS/photos/documents les plus personnels, et ce quel qu’en soient les raisons.

Dommage que les personnes peu ou pas technophiles ne s'en préoccupent pas davantage.
4  0 
Avatar de HardBlues
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/11/2013 à 8:01
Il ne faudrait pas perdre de vue que la NSA ne s'est pas seulement intéressé à notre vie privé, mais aussi aux activités de grandes entreprises, de gouvernements et d'ambassades.
Limité le sujet à la vie privé de madame Michu, fait le jeux des censeurs:
"On surveille tout le monde, mais si vous n'avez rien à cacher c'est pas grave", c'est un peu court comme raisonnement.
4  0 
Avatar de Zilpix
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/11/2013 à 12:29
Un autre élément important est que les moyens qui vont à l'encontre de la vie privée ne sont pas démocratiques, dans le sens où tous ces moyens technologiques et leur utilisation étaient cachés aux citoyens (américains en l’occurrence).

L'histoire a déjà montré par le passé que des pays qui étaient des démocraties sont parfois passés de démocratie à régime totalitaire (ex: l'Allemagne nazie).

Alors selon vous que pourrait bien faire un régime totalitaire de moyens de surveillance du citoyen qui ont été banalisés sous une période démocratique ? Pas de bonnes choses à mon avis.

Personnellement avoir un internet tel qu'il existe en Chine ne me fait pas rêver.
4  0 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/11/2013 à 22:21
C'est bien d'avoir les idées trollesques, mais encore faut-il les présenter de manière crédible et trollesque.

Plus genre
«*La NSA elle a deja arrêté plein de terrroriste grace à la surveillance les gens ils crient au scandale mais ils se rende pas comte que si il vive si bien c est grace à la surveillance c'est qu'une bande d'égoiste »
4  1 
Avatar de coolspot
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/11/2013 à 19:28
Citation Envoyé par Zilpix Voir le message
Un autre élément important est que les moyens qui vont à l'encontre de la vie privée ne sont pas démocratiques, dans le sens où tous ces moyens technologiques et leur utilisation étaient cachés aux citoyens (américains en l’occurrence).

L'histoire a déjà montré par le passé que des pays qui étaient des démocraties sont parfois passés de démocratie à régime totalitaire (ex: l'Allemagne nazie).

Alors selon vous que pourrait bien faire un régime totalitaire de moyens de surveillance du citoyen qui ont été banalisés sous une période démocratique ? Pas de bonnes choses à mon avis.

Personnellement avoir un internet tel qu'il existe en Chine ne me fait pas rêver.

Encore faut-il eu qu'il existe un pays démocratique à notre époque. Parce que depuis la Grêce antique il n'y en a pas eu l'ombre d'un seul de pays démocratique.

Et non les pays de l'Europe ou encore les Etat-Unis ne sont en rien démocratique (j'airai même jusqu'à dire que les Etat-Unis est un état terroriste vu qu'il à provoquer à lui seul plus de mort qu'Hitler et Staline réunis)
4  1 
Avatar de coolspot
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/11/2013 à 19:30
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Je ne sais pas dans quoi tu travailles, mais imagine qu'un de tes employes ait un ami qui soit douteux aux yeux de la NSA. Donc l'ami est surveille, ainsi que ses amis et les amis de ses amis, donc logiquement ton entreprise -- sans que tu le saches bien sur.

Et ton entreprise (c'est une pure supposition), travaille sur un nouveau produit qu'elle veut garder secret pour etre les premiers a le vendre. Et la, comme par magie, 3 mois avant la sortie, paf, un concurrent sorti de nulle part vend exactement le logiciel que tu t'appretais a sortir. Donc tu mets tes annees de R&D au placard, et tu cherches une nouvelle idee que tu pourras peut-etre vendre dans 3 ans ?
Ou bien tu souhaites que les donnees que tu juges essentielles pour la survie de ton entreprise restent privees ?

Et non, ce scénario n'est pas forcement illusoire, l'espionnage industriel est beaucoup plus fréquent qu'on ne le croit.
Je dirai même que c'est systématique, surtout venant des Etat-Unis. Donc tout ce qui transite par du Windows/Cisco par exemple sont des données espionné vu que ce sont des malwares par définitions (technologie non libre + issu des USA)

Quand au Cloud trop de gens oublie l'épisode Megaupload ou les crash de Amazon. Si il y a bien un truc à pas faire c'est utiliser un cloud non perso. J'entend par perso un hébergement qu'on possède (surtout avec des rasberry pi et des solution comme owncloud c'est pas la mort de faire son cloud).

Mais bon même malgré l'affaire PRISM t'a encore trop de monde qui te balance des "Les Etats-Unis sont une démocratie", "Moi je m'en fou j'ai rien à caché" (alors que tout le monde à quelque chose à caché, ca s'appelle la vie privée), "Les chinois du FBI c'est de la théorie du complot qui n'existe pas" etc....
3  0 
Avatar de e-ric
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/11/2013 à 21:03
C'est malheureusement vrai et d'autant plus écoeurant, dans cette société cupide et sordide, tu en viens, pour vivre, à exploiter ton voisin comme tu finis par l'être toi-même. Je pense que nous n'avons pas encore atteint le fond mais que nos élites y travaillent.

En fait, tu n'as même plus le choix, comme quoi "démocratie" ne signifie pas toujours liberté.
2  0