Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Mozilla tire 90 % de ses revenus de Google en 2012
La fondation enregistre un bond de son chiffre d'affaires

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
La fondation Mozilla peut-elle survivre sans Google ? C’est la question qu’on peut se poser après analyse de la situation financière de l’organisme à but non lucratif, qui révèle une forte dépendance de son partenaire, mais, désormais concurrent dans plusieurs secteurs.

Dans le cadre de son rapport annuel « State of Mozilla », l’organisme a dévoilé qu’il avait enregistré 311 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2012, en hausse de plus de 90 % par rapport à 2011 (163,5 millions de dollars).

La majorité de ces revenus provient des fonctionnalités de recherches intégrées au navigateur Firefox (page de démarrage, barre de recherche...), pour le compte de Google, Yahoo!, Yandex (moteur de recherche par défaut en Russie), Ebay ou Baidu (en Chine).

Malgré tous ces partenariats, les revenus de Mozilla viennent particulièrement d’une seule entreprise : Google. Les royalties perçues du géant de la recherche représentent plus de 90 % (contre 85 % un an plus tôt) du chiffre d’affaires de Mozilla en 2012.

Elles sont le fruit d’un partenariat de trois ans entre Google et Mozilla, pour utiliser Google comme moteur de recherche par défaut de Firefox. L’accord prendra fin l’an prochain, au mois de novembre.

Ces revenus ont permis à Mozilla de se lancer dans de nouveaux projets ambitieux, notamment le développement de Firefox OS, son système d’exploitation mobile pour le Web, qui se positionne comme un concurrent direct d’Android.

De plus, Google possède Chrome, un navigateur qui s’est taillé une part importante du Web, devançant même au passage Firefox en parts de marché. Les orientations de ces deux acteurs du Web entrainent des inquiétudes sur le renouvèlement de l’accord entre Mozilla et Google. Google va-t-il abandonner son allié et concurrent ? Que fera Mozilla qui a développé une forte dépendance envers le géant de la recherche ?

Pour l’instant, l’organisme se félicite de son résultat et renouvelle son engagement à rendre le Web meilleur : « Nous sommes une communauté mondiale, réunie autour d’un but commun : construire l’Internet dont le monde a besoin. Pour cela, nous développons des produits, soutenons des communautés, éduquons, apprenons et nous définissons des environnements. […] Nous pouvons faire d’Internet un environnement connu, interopérable et qui nous appartient. Nous pouvons être les champions d’un Web où les gens en savent plus, où les gens en font plus et mieux. C’est nous. C’est Mozilla ».


Source : rapport financier de Mozilla

Et vous ?

La fondation Mozilla peut-elle survivre sans Google ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Zilpix Zilpix - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 13:56
la fondation Mozilla peut-elle survivre sans Google ?

Bien sûr, pour une simple et bonne raison : c'est le seul navigateur LIBRE parmi IE, Chrome, Opera et Safari. Alors j'imagine mal des personnes (moi compris) ne serait-ce qu'un peu soucieuses de la neutralité du web et de la protection de leur vie privée faire confiance à des navigateurs web dont certaines parties du code source ne sont pas ouvertes et libres.

Mozilla et son navigateur survivront quoiqu'il arrive car un navigateur comme Firefox est une nécessité parmi tous les autres. Surtout dans une période où l'affaire Snowden à mis en évidence que certains Etats et/ou institutions n'avaient que peu de respect quant au respect de notre vie privée.
Avatar de koshieDotFr koshieDotFr - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 14:25
Ça risque de devenir très difficile pour Mozilla si 90% de ses revenus disparaissent... Dans ce cas il faudra trouver un autre moyen de financement, après tout, les devs ça coûte chère. Les serveurs aussi. Même si en tant que Logiciel Libre il y aura toujours des bénévoles; cela ne suffira peut-être pas.

Il faudrait peut-être penser aux gros fans, comme moi, à donner mensuellement afin de soutenir un de leur logiciel libre favoris.

Me refusant intégralement d'utiliser pour mes besoins personnel Chrome, et même Chromium, pour des raisons éthiques, il faut faire un effort maintenant pour essayer de garder le panda roux en vie.

5€/m ?
Avatar de tralloc tralloc - Membre actif https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 14:27
La survie de mozzila sans google peut effectivement sembler difficile. Le navigateur survivrait probablement un moment, une communauté apparaîtrait, mais le navigateur perdrait vite de la popularité. Moins d'innovations...

La clef de la survie devrait également passer par de nouveaux modes de financements.

Maintenant, est-ce que google a intérêt à les lâcher du moment qu'ils mettent son moteur de recherche au premier rang ?
C'est de la publicité, du commerce, google paie pour un service, pourquoi arrêteraient-ils si ça leur est profitable ? Si Firefox perdait trop en popularité alors google ne voudrait plus de leur service.
Avatar de saad.hessane saad.hessane - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 14:29
Citation Envoyé par Zilpix  Voir le message
Bien sûr, pour une simple et bonne raison : c'est le seul navigateur LIBRE parmi IE, Chrome, Opera et Safari...

La réponse n'est pas aussi évidente. Ca n'est pas parce que Mozilla essaie de faire du libre qu'elle peut survivre. Un soutient financier est obligatoire. Il y a des développeurs qui travaillent à temps plein sur le navigateur. Sans parler du système d'exploitation, de Thunderbird et d'autres projets soutenus par la fondation. A un moment donné il faut sortir le chéquier, et sans l'argent de Google, Mozilla n'aurait jamais pu commencer un projet aussi ambitieux qu'est Firefox OS.
90% de ses revenus c'est tout simplement énorme. Il faut avouer que Mozilla est pour l'instant totalement dépendant de Google. J'ai vu passer une interview de Tristant Nitot qui disait que si Google ne renouvelait pas le contrat l'année prochaine, Mozilla se tournerait vers ses concurrents.
Avatar de Robbin Hoodz Robbin Hoodz - Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 14:40
Moi j'aurais tendance a penser que la fondation mozilla devrait être reconnu comme un service de coopération international, et à ce titre être soutenu par l'ONU.
Merci, au revoir google.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 15:30
Cela démontre toute l'importance de garantir un financement indépendant lorsqu'on oeuvre en faveur de l'informatique libre. Google a « investi » massivement dans Mozilla pour en contrôler sa progression tout comme elle l'a fait avec Wikipédia...ou dans un autre décor lorsqu'elle prend des parts dans des sociétés ou rachète des start-up. Il ne faut pas se leurrer : chez Google, Facebook, Microsoft, Apple et les autres... ce ne sont pas les philanthropes qui prennent les décisions.
Avatar de _Ez3kiel _Ez3kiel - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 15:47
Vu la bataille Google/Microsoft(Voir l'article des produits Anti-Google de Crosoft), Google n'a pas intérêt à lâcher l'accord avec Mozilla.

Si Google ne renouvelle pas, Mozilla pourrait se tourner vers Bing que Microsoft essaye désespérément de populariser. Et vu le nombre d'utilisateurs de Firefox, ce serait un bond pour Bing, et une chute -tempérée- pour Google. Après à Google de voir quel choix est le plus rentable.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 16:22
Citation Envoyé par _Ez3kiel  Voir le message
Vu la bataille Google/Microsoft(Voir l'article des produits Anti-Google de Crosoft), Google n'a pas intérêt à lâcher l'accord avec Mozilla.

Si Google ne renouvelle pas, Mozilla pourrait se tourner vers Bing que Microsoft essaye désespérément de populariser. Et vu le nombre d'utilisateurs de Firefox, ce serait un bond pour Bing, et une chute -tempérée- pour Google. Après à Google de voir quel choix est le plus rentable.

Même si les parts -en nombre d'utilisateurs- de Mozilla décline, je vois mal Goolgle abandonner son soutien et surtout les utilisateurs de Google utilisant FireFox.

De l'autre coté,je vois mal la Fondation Mozilla faire de l'œil à Microsoft, je sais bien que c'est une querelle du passé, mais je ne suis pas tout à fait certain que le cœur y sera !
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 16:45
Citation Envoyé par Zilpix  Voir le message
Bien sûr, pour une simple et bonne raison : c'est le seul navigateur LIBRE parmi IE, Chrome, Opera et Safari. Alors j'imagine mal des personnes (moi compris) ne serait-ce qu'un peu soucieuses de la neutralité du web et de la protection de leur vie privée faire confiance à des navigateurs web dont certaines parties du code source ne sont pas ouvertes et libres.

euh.... tu as chromium, version open-source de chrome, qui est au moins aussi libre que firefox... Donc non, ce n'est pas le seul.

Et il faut savoir que le moteur de rendu HTML WebKit, sous licence BSD et LGPL, est a la base de beaucoup de navigateurs (entre autre), dont chrome/chromium, safari et opera [depuis fevrier 2013]

Donc il faut arreter un peu avec le Mozilla ce sont les seuls a faire du libre, sans eux on ne pourrait pas naviguer, sans eux le web serait mort, ...
Avatar de beekeep beekeep - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 25/11/2013 à 16:59
Citation Envoyé par gangsoleil  Voir le message
euh.... tu as chromium, version open-source de chrome, qui est au moins aussi libre que firefox... Donc non, ce n'est pas le seul.

c'est une grosse blague ça.

Citation Envoyé par gangsoleil  Voir le message
Et il faut savoir que le moteur de rendu HTML WebKit, sous licence BSD et LGPL, est a la base de beaucoup de navigateurs (entre autre), dont chrome/chromium, safari et opera [depuis fevrier 2013]

Chrome est basé sur Blink maintenant il me semble (tout comme le nouveau Opera):
http://www.developpez.com/actu/55905...sur-tablettes/
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil