Samsung doit payer 290 millions de dollars supplémentaires à Apple
Pour avoir violé des brevets de l'iPhone

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Jeudi dernier, après une semaine de procès et trois jours de délibérations, un jury de Californie a de nouveau alourdi de 290 millions de dollars la facture des dommages et intérêts que Samsung doit payer à son rival américain Apple pour avoir violé des brevets de l’iPhone. La tâche des jurés (six femmes et deux hommes) consistait à rejuger une partie des faits qui avaient valu à Samsung d’être condamné en août 2012 à une amende d'un peu plus d'un milliard de dollars par un autre jury du même Etat.

Avant la décision de justice, Apple demandait 379 millions de dollars, Samsung était prêt à donner « seulement » 52 millions. Sous réserve de l'approbation définitive par la juge Lucy Koh, ce montant viendra s'ajouter aux 598 millions de dollars déjà validés en mars. Au total donc Samsung est susceptible de payer 888 millions de dollars.

Pour ce second procès, Phil Schiller, le vice-président marketing d’Apple, s’était rendu devant le tribunal. Il a expliqué la stratégie marketing de son entreprise et surtout a tenté de démontrer comment Samsung s'est inspiré des produits Apple. Pour lui, les utilisateurs pouvaient être perturbés, « cela remettait en question nos compétences en conception d’une façon non habituelle ».

« Pour Apple, cette affaire a toujours été au-delà des brevets et de l’argent. Cela a été sur l’innovation et le travail acharné qui va dans l’invention des produits que les gens aiment. Bien qu’il soit impossible de mettre un prix sur ces valeurs, nous sommes reconnaissants au jury pour avoir montré à Samsung que la copie a un coût. » a commenté la firme de Cupertino après cette victoire.

Le groupe sud-coréen s'est pour sa part dit « déçu d'une décision basée en grande partie sur un brevet que l'office américain des brevets a récemment jugé invalide ». Samsung avait demandé à la juge de geler la procédure en attendant une décision de cet office sur un brevet déposé par Apple sur le fait d'écarter deux doigts sur l'écran pour zoomer. Toutefois, le constructeur compte poursuivre ses procédures d'appel « tout en continuant d'innover avec des technologies révolutionnaires et des produits qui sont aimés de nos clients tout autour du monde ».

Source : USA Today

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 22/11/2013 à 8:49
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Toutefois, le constructeur compte poursuivre ses procédures d'appel « tout en continuant d'innover avec des technologies révolutionnaires et des produits qui sont aimés de nos clients tout autour du monde »

Je suis passé d'HTC à Samsung, je ne vois pas où est la révolution! Le seul truc pertinent que je vois, c'est que le S3 capte moins bien.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/11/2013 à 10:23
Mais c'est quoi, comme jugement ? Apple a fait appel (sans jeu de mot) ?
Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 22/11/2013 à 14:40
Sans soutenir ni Apple et ni Samsung qui sont l'un comme l'autre des récupérateurs de technologies et non des innovateurs, cette décision de "justice" par un tribunal américain serait plus respectable si les USA disaient clairement à Samsung que sur leur territoire, ils défendent avant tout les intérêts de leurs boites.

A mon avis, faut pas chercher plus loin et la France aurait tout à y gagner à s'en inspirer.
Avatar de vb159753 vb159753 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 22/11/2013 à 16:00
+1 yahiko,

En effet, la justice américaine protège, Leur président pose des veto par protectionnisme. Cette justice ne fonctionne que dans un sens.

Et la justice coréenne pourrait condamnée Apple dans leur pays, mais il serait perdant à ce jeux (pas les même part de marché).

A mon avis, faut pas chercher plus loin et la France aurait tout à y gagner à s'en inspirer.
En effet, augmenter la tva sur les produit chinois par exemples et la baisser pour les produit français serait une bonne idée, mais notre pouvoir d'achat risque d'en prendre un coups, ca aura du mal à passer pour la masse populaire.
Avatar de htoukour htoukour - Membre régulier https://www.developpez.com
le 22/11/2013 à 17:03
Mais en fin quand est ce que ces deux la vont arrerter ces idioties.
Avatar de JacNar6 JacNar6 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 26/11/2013 à 9:43
Qu'en pensez-vous ?
Tant mieux pour Apple! et pour nous aussi... je pense. Sans cette copie il me serait difficile d'avoir un smartphone High-tech; vu les prix de Apple! Samsung a aussi suffisamment amassé pour payer non? En tout cas il n'a pas à se plaindre.
Avatar de benedict010198 benedict010198 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/11/2013 à 21:00
Je suis impressionner par les brevet créer : "faire glisser deux dois pour zoomer"

Bientôt, on aura quoi ? un brevet sur la taille des pixel ?
Avatar de andry.aime andry.aime - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 3:33
Citation Envoyé par benedict010198 Voir le message
Bientôt, on aura quoi ? un brevet sur la taille des pixel ?
Pas les pixels, mais la taille des "Chaines de caractères".
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 11:08
C'est parce que Steve Jobs était très procédurier qu'il a nommé sa boite Appel, en fait...
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 30/12/2013 à 11:17
La guerre entre Apple et Samsung continue,
mais les constructeurs cherchent à nouveau un règlement à l'amiable

Dans un recours daté du jeudi 26 décembre 2013 et adressé à la juge californienne, Lucy Koh, Apple demande à la cour d'interdire de manière permanente une vingtaine de smartphones et de deux tablettes de la flotte mobile de Samsung qui « enfreignent » ses brevets.

« Dans la mesure où Samsung met fréquemment de nouveaux modèles sur le marché, une interdiction est importante pour apporter à Apple l’aide nécessaire afin de combattre de futures infractions de Samsung via des produits qui ne seraient que prétendument différents de ceux qui ont été jugés en infraction » explique Apple.

Cependant, dans les coulisses, un tout autre son de cloche résonne. Un officiel de la FTC (Fair Trade Commission) a indiqué au journal Korean Times que les deux parties recherchent un accord à l'amiable malgré les actions en justice pour permettre à Samsung d’utiliser les brevets d’Apple, en échange, d’une contre-partie financière pour chaque vente d’appareil Samsung. «C'est une question d'argent et de fierté» estime ce responsable, «pas une question politique».

Apple demande près de 30$ par appareil vendu à Samsung qui a été décrit comme étant intéressé par un accord de licence croisé lui donnant accès aux brevets importants d'Apple. L'année dernière, pendant 17 heures, une rencontre avait été organisée entre les dirigeants des deux entreprises pour parvenir à une entente mais elle s'est soldée par un échec. Tim Cook et son homologue Shin Jong-kyun pourraient à nouveau se rencontrer au début de l'année, une fois que leurs avocats auront déminé l'essentiel du terrain des discussions.

Le mois dernier, Samsung a été contraint de verser la coquette somme de 290 millions de dollars à Apple pour violation de brevets. Il s’agissait de la deuxième fois que Samsung était reconnu coupable en moins de 15 mois. Si les deux sociétés ne trouvent pas d'accord avant le 8 janvier prochain, elles devront à nouveau repasser par le tribunal.

Source : Patently Apple, Korea Times

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil