Samsung doit payer 290 millions de dollars supplémentaires à Apple
Pour avoir violé des brevets de l'iPhone

Le , par Stéphane le calme

41PARTAGES

4  0 
Jeudi dernier, après une semaine de procès et trois jours de délibérations, un jury de Californie a de nouveau alourdi de 290 millions de dollars la facture des dommages et intérêts que Samsung doit payer à son rival américain Apple pour avoir violé des brevets de l’iPhone. La tâche des jurés (six femmes et deux hommes) consistait à rejuger une partie des faits qui avaient valu à Samsung d’être condamné en août 2012 à une amende d'un peu plus d'un milliard de dollars par un autre jury du même Etat.

Avant la décision de justice, Apple demandait 379 millions de dollars, Samsung était prêt à donner « seulement » 52 millions. Sous réserve de l'approbation définitive par la juge Lucy Koh, ce montant viendra s'ajouter aux 598 millions de dollars déjà validés en mars. Au total donc Samsung est susceptible de payer 888 millions de dollars.

Pour ce second procès, Phil Schiller, le vice-président marketing d’Apple, s’était rendu devant le tribunal. Il a expliqué la stratégie marketing de son entreprise et surtout a tenté de démontrer comment Samsung s'est inspiré des produits Apple. Pour lui, les utilisateurs pouvaient être perturbés, « cela remettait en question nos compétences en conception d’une façon non habituelle ».

« Pour Apple, cette affaire a toujours été au-delà des brevets et de l’argent. Cela a été sur l’innovation et le travail acharné qui va dans l’invention des produits que les gens aiment. Bien qu’il soit impossible de mettre un prix sur ces valeurs, nous sommes reconnaissants au jury pour avoir montré à Samsung que la copie a un coût. » a commenté la firme de Cupertino après cette victoire.

Le groupe sud-coréen s'est pour sa part dit « déçu d'une décision basée en grande partie sur un brevet que l'office américain des brevets a récemment jugé invalide ». Samsung avait demandé à la juge de geler la procédure en attendant une décision de cet office sur un brevet déposé par Apple sur le fait d'écarter deux doigts sur l'écran pour zoomer. Toutefois, le constructeur compte poursuivre ses procédures d'appel « tout en continuant d'innover avec des technologies révolutionnaires et des produits qui sont aimés de nos clients tout autour du monde ».

Source : USA Today

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/11/2013 à 14:40
Sans soutenir ni Apple et ni Samsung qui sont l'un comme l'autre des récupérateurs de technologies et non des innovateurs, cette décision de "justice" par un tribunal américain serait plus respectable si les USA disaient clairement à Samsung que sur leur territoire, ils défendent avant tout les intérêts de leurs boites.

A mon avis, faut pas chercher plus loin et la France aurait tout à y gagner à s'en inspirer.
8  0 
Avatar de I_Pnose
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/03/2014 à 16:35
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
[...]et le reste pour l’effet de rebond.

Comme disait un grand homme, "monde de merde..."
6  0 
Avatar de garheb
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/03/2014 à 0:05
Le procès sera évidement mené par Lucy Koh, notablement pro-Apple.

Pendant ce temps, les USA luttent contre les patent trolls. Le ridicule ne tue pas.

En même temps, quand on a le président des USA dans la poche et qu'il s'oppose à toute décision de justice en défaveur de Apple, on peut se permettre de tenter, rien à perdre, beaucoup à gagner.
6  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/04/2014 à 20:48
Y en a vraiment marre du comportement parasite d'Apple...
6  0 
Avatar de I_Pnose
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/05/2014 à 9:53
Citation Envoyé par Francis Walter Voir le message

Et vous ?
Que pensez-vous de ce verdict ?
Que si la connerie était brevetée, ils déposeraient tous le bilan...
6  0 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 01/03/2016 à 14:56
D'après ce que j'ai pu lire ailleurs, il semble que non seulement l'ancien jugement (scandaleux au vu du contenu des brevets) a été invalidé, mais également 2 des 3 brevets eux-même, ce qui signifie qu'Apple ne pourra plus poursuivre quiconque pour avoir osé voler leur savoir-faire technologique [insérer ici toux de circonstance].
6  0 
Avatar de Golgotha
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/04/2014 à 17:13
La réussite d'Apple est en grande partie dû au pillage des inventions du Xerox Parc, alors traiter les autres de copieur après c'est un peux facile.

Ensuite, breveter un "glisser pour déverrouiller" c'est du grand n'importe quoi, on se demande vraiment ce que branle les personnes qui s'occupe de la validation des brevets... A ce train là, absolument tout sera breveté et plus personne ne pourra faire d'interface sans devoir payer 30 brevets. C'est totalement ridicule. Donc là ça n'a rien à voir avec Apple, c'est l'organisme qui valide les brevets qui est totalement à coté de la plaque !
6  1 
Avatar de byrautor
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/05/2015 à 10:45
Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
Tu sais, j'ai une étudiante, quand j'ai expliqué des choses comme cela, elle m'a fait la gueule pendant trois années consécutives. Tu me diras, ma fille de neuf ans a corrigé les fautes dans les mails qu'elle m'écrivait, c'est dire son niveau... d'ici là à faire un lien entre le QI négatif, et l'addiction aveugle, il n'y a qu'un pas, que je franchis allègrement...
Ne le fais pas, sinon comment expliquer qu'un "brave" paysan est plus avisé qu'un organisateur (agitateur) moderne.
J'applique cette recette : Comment tracer le meilleur chemin entre deux villes (quand on n'a pas d'ingénieur) : prendre un âne et le suivre.
N'allons pas jusque là, mais ...
5  0 
Avatar de l'art souille
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 24/07/2015 à 11:25
Ils sont pris à leur propre jeu, c'est tout. Pas tout-à-fait, ils jettent le masque.

Ces histoires de brevet ne sont destinées qu'à introduire des barrières d'entrée pour les "nouveaux entrants" pas pour nuire aux "membres du club".
Le (néo)libéralisme n'aime pas mais pas du tout la concurrence incontrolée, l'oligopole c'est le paradis.

De légitime à sa mise en place pour protéger un savoir-faire industriel (procédés), le système des brevets est devenu un placement financier absurde et un frein au progrès de la connaissance, le summum est atteint avec la génétique.
5  0 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/07/2015 à 16:18
Citation Envoyé par ChristianRoberge Voir le message
...
2. Dans un brevet, on met l'ensemble des points faisant fonctionner l'idée....
Ça, c'est la vision européenne et je suis bien d'accord avec cela.
Le problème est la vision US où l'on met dans un brevet ce que nous mettons dans la protection des modèles :
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Les 382 M$ ?
Parmi les conclusions du jury, l'apparence d'un produit est protégeable au même titre que les fonctionnalités sous brevet. Et Samsung avait également été reconnu coupable d'avoir copié l'apparence de l'iPhone (smartphone rectangulaire avec des angles arrondis et une surface plane). Après que la Cour fédérale ait rejeté cette conclusion du jury, il a été demandé de recalculer les dommages et intérêts à payer sachant que l'indemnité liée à la copie de l'apparence de l'iPhone a été estimée à 382 M$.
L'amalgame avec les fonctionnalités est choquante:
Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
...
Les patent troll c'est très différent, ces gens ne fabriquent rien et n'inventent rien !
Mais Apple n'a pas inventé les surfaces planes et les coins arrondis /!\
Ce n'est pas là que se situe son apport de technologies, idées et programmes existants par ailleurs, car peu parmi cela est neuf et brevetable.
C''est donc sur des éléments de design que porte ce procès là, ce qui pour nous n'a rien à voir avec l'innovation et donc les brevets dans notre vision européenne.
Donc, oui, pour moi, breveter les surfaces planes et l'arrondi des coins, c'est du patent troll _ET_ c'est pleinement une tactique protectionniste à l'égard des concurrents.

Si, par exemple, une entreprise brevetait le principe du wiki, les administrateurs et développeurs de ce site devraient payer au possesseur du brevet afin de pouvoir l'utiliser.
n'est pas correct. Personne ne peut actuellement breveter le principe du wiki puisqu'il est bien connu.

Vargenau 28 aoû 2003 à 10:31 (CEST)

Ça c'est la théorie ... Dans la pratique tu peux breveter des choses déjà connues. Med

Oui, mais dans ce cas ce n'est pas un problème de logiciel. C'est un problème de sérieux de fonctionnement de l’autorité qui délivre les brevets. Un Australien a breveté la roue "dispositif circulaire destiné a l’amélioration des transports". Vargenau 28 aoû 2003 à 11:02 (CEST)

Pas du tout; délivrer un brevet ne signifie pas que ce brevet est valable. C'est une erreur fréquente. Dans le cas de la roue, l'australien peut toujours essayer d'obtenir de l'argent: son brevet n'est pas valable car les offices de brevets vérifient la forme du brevêt et font une recherche non-exhaustive de la nouveauté (et encore pas tous). C'est d'ailleurs assez normal: comment un office de brevet pourrait tout connaître pour décider de manière absolue de la nouveauté d'une invention?
Si quelqu'un brevetait le wiki et qu'il obtenait le brevet (ce qui pourrait arriver) cela ne poserait aucun problème puisque pour le faire marcher il devra aller devant un tribunal. Il sera simple de présenter alors des preuves indiquant que le brevet ne décrivait pas une invention nouvelle lors de son dépôt. Jyp 12 aoû 2004 à 14:49 (CEST)

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discus...ciel_en_Europe
E t c'est là que le poids des quelques gros acteurs fausse le jeu, car ici n’interviennent pas les inventions, mais le design et le marketing.
5  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web