Microsoft dévoile Visual Studio Online et Monaco
La déclinaison Cloud de son EDI Visual Studio 2013

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Comme annoncé initialement, Microsoft a procédé au lancement grand public de Visual Studio 2013 et de .Net 4.5.1 hier, lors d’un événement en ligne.

Disponible depuis près d’un mois pour les développeurs abonnés à MSDN, Visual Studio 2013 permet de construire des applications modernes, qui tirent profit du Cloud pour cibler une large gamme de dispositifs et expériences utilisateurs, tout en étant livrées conformément au cycle de vie des applications rapides et dynamiques d’aujourd’hui.

Visual Studio 2013 apporte un nombre important de nouvelles fonctionnalités : des améliorations de l’éditeur avec les nouveaux Peek et CodeLens ; des outils de diagnostic pour l’interface utilisateur, la consommation de la mémoire et même la consommation d’énergie ; des mises à jour majeures pour les développeurs Web ; de nouvelles capacités ALM ; une profonde intégration avec Git, ainsi qu’une meilleure gestion du portfolio agile. Voir la présentation de la RC pour plus de détails sur les nouveautés.


Parallèlement, Microsoft a dévoilé Visual Studio Online, une déclinaison hébergée de l’EDI, permettant aux développeurs de créer des applications et sites Web directement dans le navigateur.

Visual Studio Online est un ensemble de services qui s’exécutent dans le Cloud sur Windows Azure. L’outil en ligne est une solution de travail collaboratif et de gestion du cycle de vie des applications (ALM) permettant : la gestion des sources, des builds, le suivi des éléments de travail, la planification et l'analyse des performances.

L’EDI dispose d’un service hébergé qui permet de compiler et lier les applications directement dans le Cloud, d’un service de test de charge élastique qui tire profit des atouts d’Azure pour faire fonctionner rapidement des machines virtuelles pour simuler l’environnement sur lequel l’application sera exécutée.

Avec Visual Studio 2013 Online, Microsoft a également lancé le service « Monaco », qui propose un éditeur de code riche pour HTML, CSS et JavaScript, sur n’importe quel navigateur moderne. Monaco permet de construire et déboguer des sites Web Azure.


Microsoft a également ajouté à la solution le service Insights, qui permet de recueillir en temps réel les données sur l’utilisation, les performances, les exceptions, les plantages de l’application, etc. Ces informations sont transmises au développeur qui pourra mieux comprendre comment fonctionne son application et apporter des correctifs. Insights fonctionne également avec les applications Java, en plus des applications .NET.


Visual Studio Online est disponible en « Commercial Preview ». Il est accessible gratuitement aux abonnés MSDN et pendant 90 jours pour les personnes disposant d’un abonnement Team Foundation Service.

Visual Studio Online

Les nouveautés de Visual Studio 2013

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de Visual Studio Online ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de DotNET74 DotNET74 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 15/11/2013 à 6:58
C'est très intéressant ...

Le seul problème c'est que Windows Azure reste très chère pour les petites structures ....

Et donc je suis mitigé sur l'essort des ces nouveautés ...
Avatar de zohourou charlene zohourou charlene - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 15/11/2013 à 16:22
tres bon boulot mais est ce que les petites entreprises peuvent procurer du fait de son efficacite
comment peut - il faire pour s'emprocurer?
Avatar de FelipeVervena FelipeVervena - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 15/11/2013 à 16:45
Citation Envoyé par FelipeVervena Voir le message
Quelle usine à gaz !
Je n'utilise que Visual C++ (avec WTL) et suis obligé d'acheter ce "framework" et autres assistants pour fainéants: du "basic", du "sharp", du CLI/CLX/CLR et autres XAML.
"Going Native" qu'ils disent en nous vendant de la bouillie !
A côté de la dite bouillie, il y aura bien une partie de C99 (enfin) et un peu plus de C++11 (tout de même). Mais le temps passe...
A quand un Visual Studio "à tuiles" ou dans le "cloud" pour faire plaisir aux bobos à tablettes pendant qu'ils y sont ?
Avatar de MGOMKD MGOMKD - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 20/11/2013 à 11:48
Citation Envoyé par alex_vino Voir le message

Donc si tu veux toujours désinstaller ton ancienne version après voir installé 2013 tu pourras être amené a désinstaller/réinstaller 2013 ou le réparer.
Les versions Express étant plus ou moins indépendantes peut-être que l'opération pose moins de problème
Pour information, j'ai désinstallé tous les packages et upgrades concernant Visual Studio et SQL Server. Puis j'ai réinstallé Visual Studio 2013 Express. Il a réinstallé tout ce dont il a besoin sans aucun problème!
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 20/11/2013 à 21:54
Il y a un soucis de cohabitation de plusieurs versions de visual studio:
Au boulot, je ne peux pas avoir sur mon PC visual studio 2005, 2008 et 2010 couplé à un SSIS sur mon 2008 sans tout casser
Obligé de passer par une machine virtuelle pour développer sous VS 2010
Avatar de rosert rosert - Membre du Club https://www.developpez.com
le 20/01/2014 à 10:31
Je me suis coltiné, et je dis bien coltiné Dreamweaver, Netbeans, Eclipse (je ne cite pas les DevCpp, CodeBloc, Notepad++... c'est pas la peine, c est pas des IDE ça), on peut être anti solution proprio, mais faut rendre à Cesar ce qui est à Cesar. Pour moi, VS est le best des IDE, il n'y a pas match. Développer c'est pas la guerre, faut pas croire que c'est quand c'est difficile que c'est bon. J'ai fait des projets en VB, C#, ASPX. J'ai toujours été satisfait, et même souvent impressionné.
et pour finir, en terme de lourdeur lors du Build ou au lancement de l'IDE, je crois que Eclipse et Netbeans n'ont pas grand chose à envier à VS. Mais contrairement à eux, VS a un paquet d'éléments pour nous faciliter la vie.
je précise que ma machine de travail la plus puissant jusqu'ici a été un i3/4Go avec 7/32bits donc en fait i3/3Go. D'habitude je bosse avec des core2Duo/3Go sans avoir à me plaindre de lenteur.
Avatar de emixam16 emixam16 - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/01/2014 à 10:52
Mon école d'ingé donne gratuitement tout les logiciels de Microsoft... Du coup j'ai pris cette version du logiciel, et c'est vrai qu'elle marche vraiment bien. Mis à part sa lourdeur, je suis vraiment content de cette version
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 16/01/2015 à 16:27
Visual Studio Online obtient la certification ISO 27001,
Microsoft veut rassurer les entreprises quant à la sécurité de leurs données

Visual Studio Online (VSO), une déclinaison hébergée de l’EDI, est un outil qui mener à bien ses projets logiciels sans avoir à installer une quelconque application. Ce dont les développeurs ont besoin c’est d’un navigateur web ainsi qu’un abonnement au service : pour ce qui concerne le levage lourd, les serveurs de Microsoft s’en chargent. La bonne nouvelle qui accompagne la communication de Microsoft sur son outil est l’obtention d’une certification entreprise (la certification ISO 27001). Cette certification va probablement contribuer à atténuer les préoccupations des entreprises sur la sécurité des données qui sont hébergées sur le Cloud.

« La certification ISO 27001 signifie que l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) a procédé à une évaluation indépendante et certifiée sur les pratiques et les procédures relatives à la protection des données sur Visual Studio. La certification met en valeur le fait que Microsoft a développé des pratiques qui ont été mesurées conformément aux exigences client/entreprises, couvrant un éventail d’aspects de la protection des données des clients » a expliqué un porte-parole de Microsoft.

Brian Harry, un ingénieur Microsoft, explique sur le blog de l’entreprise que cette certification n’est pas une fin, mais elle marque plutôt un départ. Après avoir rappelé qu’il existe une pléthore de certifications (ISO, SOC, HIPPA, FISMA, FedRAMP, etc.), il a estimé que « cela démontre que nous nous préoccupons de la protection des données des clients et aussi que nous nous investissons à l’amélioration. La prochaine étape sera probablement une conformité SOC ».

Microsoft note que le processus de certification des logiciels n’est pas une tâche aisée, surtout lorsqu’il faut obtenir une certification de différentes agences à travers le monde, chacune avec son propre lot d’exigences qui doivent être respectées, mais l’entreprise va continuer de travailler pour obtenir plus de certifications pour VSO afin que les clients puissent être assurés au maximum que leurs données sont toujours traitées dans les normes les plus élevées de protection.

De plus, Microsoft a également rajouté aux conditions d’utilisation de son service de VSO des clauses à son modèle européen. Il est expliqué aux entreprises ainsi qu’aux pouvoirs publics que Microsoft est respectueux des politiques réglementaires appliquées à l’internationale. « Les clauses du modèle européen constituent un ensemble de garanties contractuelles que les fournisseurs de services Cloud peuvent utiliser pour démontrer leur engagement envers les exigences de protection les plus strictes du monde », a expliqué un porte-parole.

Source : blog msdn
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 16/01/2015 à 18:48
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Visual Studio Online (VSO), une déclinaison hébergée de l’EDI, est un outil qui mener à bien ses projets logiciels sans avoir à installer une quelconque application.
Euh, pas vraiment non... VSO n'est pas un IDE, il faut toujours installer Visual Studio sur son PC pour développer. Ce qui fait VSO, c'est :
- hébergement du code (avec Git ou TFS)
- gestion des tâches
- intégration continue

Il n'y pas d'IDE en ligne pour travailler directement sur le code des projets... Certes, on peut éditer les fichiers directement dans le navigateur (comme sur Github), avec un Intellisense très rudimentaire, mais on est bien loin des capacités de Visual Studio (pas possible de déboguer en ligne par exemple)
Avatar de atha2 atha2 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/01/2015 à 19:05
Il y a un point qui me semble intéressant de soulever : comment un logiciel peut-il être certifié autrement qu'à un instant T ? Il est très difficile de garder le niveau de sécurité d'une application. Par exemple, l'ajout d'un logger pour déboguer les requêtes SQL/HTTP peut facilement compromettre la sécurité des données.
A moins que la certification ne concerne que l'infrastructure de VSO. Mais Microsoft annonce qu'il vont ajouter d'autres certifications. Je vois mal comment ils vont pouvoir les obtenir sans modifier l'infra
Contacter le responsable de la rubrique Accueil