Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le code source du DOS de l'Apple II rendu public
Par le Computer History Museum

Le , par Cedric Chevalier

0PARTAGES

1  0 
Après avoir mis gratuitement à la disposition des utilisateurs la dernière version d'OS X Mavericks, Apple continue de surprendre.

Cette fois, c’est le code source du système d’exploitation (DOS) du Apple II qui est rendu public. C’est vrai, il date vraiment. Cependant, c’est une grande première dans l’histoire d’une entreprise qui a toujours su garder jusqu’ici tous ses secrets.

Le code source du DOS d’Apple II a été publié par le (avec la permission de la firme de Cupertino bien sûr) « Computer History Museum ». Il y est disponible sous la forme de fichiers PDF et txt sur la page officielle du musée.

Ce n’est pas tout. Derrière le DOS d’Apple II, il y a toute une histoire que le « Computer History Museum » par la même occasion a relaté. C’est ainsi qu’on apprend que les premiers ordinateurs utilisaient des cassettes.

Les problèmes rencontrés avec ce support étaient une lenteur extrême et mauvaise fiabilité. À cela, il fallait ajouter le fait que les contrôleurs matériels et les logiciels nécessaires pour leur fonctionnement étaient extrêmement coûteux.


C’est là qu’est intervenu le génie de Steve Wozniac, qui à l’aide de seulement huit circuits intégrés, a créé le premier contrôleur de disquettes pour l’Apple II qui a été présenté par la suite au « Consumer Electronics Show » en janvier 1978.


Cependant, c’est à Paul Laughton, programmeur de contrat chez Shepardson Microsystems, que les Apple II doivent leur DOS.



Source: Computer Museum
Et vous ?
Mavericks donné gratuitement, le code source du DOS de l'Apple II rendu public à quoi devrait-on s'attendre pour la suite ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de thblandeau
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/11/2013 à 8:10
Je connais bien l'assembleur de l'APPLE ][+ car j'ai moi meme programmer sur cette machine aux début des années 80. A l'époque, on ne pouvait programmer qu'en assembleur ou en BASIC. Le code source fourni est bien de l'assembleur 6502. A l'époque, pour faire sauter les protections des disquettes, il fallait connaitre par coeur le 6502 pour déplomber les jeux afin de les copier. Comme le DOS n'était pas assez performant au niveau rapidité, le DOS a été réécrit par plusieurs programmeurs, dont moi en France. Le logiciel qui a servi de référence à l'amélioration des performances de lecture/écriture sur disquette était Locksmith. Autant dire que de façon officieuse, il existe plusieurs versions du DOS de l'APPLE 2.
4  0 
Avatar de Arnard
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/11/2013 à 10:17
Nan mais si tu démines de suite aussi
3  0 
Avatar de ptah35
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2013 à 11:41
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
Je m'attendais à voir du C dans la source... je crois qu'il n'y en a pas... full assembleur.
Bienvenue dans la microinformatique des années 70; trois ans plus tôt on programmait encore l'Altair 8800 en entrant le code binaire des instructions un à un en manipulant les 8 switches de données. L'interface homme-machine était composée d'une grosse vingtaine de switches à 3 positions et de quelques LED :-)

A cette même époque UNIX et C n'ont pas encore soufflé leur dixième bougie et c'est également en 1978 que sort la première édition du livre de Kernighan et Ritchie (Dennis, pas Lionel) : The C Programming Langage.
3  0 
Avatar de ptah35
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2013 à 23:40
Citation Envoyé par psychadelic Voir le message
Entre programmer en Java, avec un éditeur évolué avec un compilateur et un débuggeur symbolique sous la main, et programmer en assembleur juste avec Vi, je ne trouve pas que ce soit équivalent…
Je n'ai pas dis que c'était équivalent, j'ai dis que ce n'est pas plus difficile. La complexité des applications que l'on est amené à réaliser en Java aujourd'hui n'a rien à envier à la complexité d'un Apple II et de son OS réunis. Si on ne programme pas nos applications en assembleur, ce n'est pas parce que l'on est moins intelligent qu'avant mais parce que si on essayait de faire on se retrouverait face une complexité qui serait virtuellement impossible à gérer. C'est grâce aux langages de haut niveau et aux outils de développement que notre tâche ne s'est pas ou peu complexifié alors que la complexité des application elle, a explosé.

UNIX est plus vieux que le CP/M ou le DOS de l'Apple II, mais il a été écrit pour une grande part en C qui a d'ailleurs été développé à cette occasion, et c'est grâce à cela qu'il était aussi beaucoup plus sophistiqué.
3  0 
Avatar de JeanMiG
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 21/11/2013 à 1:15
Je trouve rigolo ces gens qui ne peuvent s'empêcher (et qui prennent plaisir) de comparer hier et aujourd'hui, et de se vanter d'avoir aujourd'hui des outils plus performants.
Je vous imagine dans un musée sur les viking, et à les railler parce aujourd'hui il y G.....Map ; dans un musée sur la préhistoire et les flèches avec la pointe brûlée, et à se satisfaire qu'on est plus évolué avec un Famas ; dans un musée des houes, à comparer avec les tracteurs 17 socs pilotés par GPS.
Oui, notre monde évolue.
Et c'est grâce à la houe qu'on a inventé le soc, puis la charrue, puis le tracteur ; c'est grâce à l'homme préhistorique qu'on est ce qu'on est aujourd'hui. C'est en tentant d'améliorer le gramophone qu'on a obtenu des CD.
Et de même, c'est grâce à l'assembleur, aux imprimantes-consoles, aux cartes vrappées, aux cartes perforées, aux bandes perforées, aux casettes, aux disquettes 8" et 5"1/4, aux TRS80, Z80, 6502, que le C a pu voir le jour, de même que le pascal, le fortran, et tous les langages actuels. (et je précise que sur le 6502, vi n'existe pas, il faut taper asm.exe pour se retrouver dans l'éditeur de code, et taper du "LDA C4"...).

Donc comme tout musée, il dévoile ce qu'était le code mythique de cette machine mythique. Il faut le prendre comme une pièce de musée, avec humilité et respect, avec émotion pour ceux qui ont connu cette machine, avec curiosité et avidité pour des collégiens qui s'imaginent que internet existait du temps de Descartes, et le téléphone portable du temps de Napoléon, et qui nous disent "mais vous faisiez comment pour vous envoyer des photos ?" ... "Ben ... si on se voit le lendemain, on la montre, et si c'est pour la famille loin, ben on l'envoie avec un timbre".

Pour info, j'ai "pianoté" pour la première fois en 1979 (j'étais en 5°), le mot "PC" n'avait pas encore été inventé, et le mot "ordinateur" était connu uniquement chez quelques fous dans des laboratoires (dont mon père), on n'apprenait QUE dans des livres, et pour savoir que ce livre existait, il fallait être abonné à des revues. Donc j'ai perforé des cartes en fortran 77, et exécuté le programme sur une "armoire", la console était une imprimante à aiguille munie d'un clavier.
Et bien je rêve de voir cette machine dans un musée, pour la curiosité, pour l'émotion, pour le souvenir de mes débuts, pour la naissance d'une vocation, pour le souvenir de mon père.
Je me doute que certains parmi vous se gausseraient avec des "Pff, mais qu'est ce tu pouvait faire avec un matos pareil, sans débuggeur, sans java, sans XSL, sans le GPS intégré, ...". Et bien, au contraire, celui qui maîtrisait ça à l'époque était un Dieu, un précurseur, un visionnaire, une élite. Et c'est grâce à ces machine que G.....Earth, le GPS, le téléphone portable existent aujourd'hui.

J'ai 47 ans, je suis passionné, et avide des futures inventions. Je compte vivre pleinement mes 20 prochaines années de carrière, riches de découvertes, de nouvelles technologies, d'apprentissages quotidiens, de langages, d'outil... d'évolution ! Nos enfants et petits-enfants nous diront probablement "Mais comment vous avez pu faire sans ______ ? "
Pendant que d'autres n'ont pas changé de discours depuis la création des forums, et continuent encore et toujours à se déchirer à comparer Linux et WDZ, IE et FF et GC, java et le C, vi et edit, ASM et XML....
Beaucoup gagneraient à évoluer, et à admirer notre histoire, plutôt que la critiquer toujours.
4  1 
Avatar de I_Pnose
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/11/2013 à 9:37
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
En effet il n'y a pas le moindre doute sur le fait que les barbus miteux de Lunix vont sauter sur ce code source pour tenter de transformer leur pseudo-système à la con en système professionnel en tirant parti de la grande expérience d'Apple en terme de conception logicielle et de systèmes d'exploitations.
Tu manques de skills en matière de troll ; c’est beaucoup trop gros pour être crédible ^^'
4  2 
Avatar de fregolo52
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/11/2013 à 17:50
Citation Envoyé par mlp56 Voir le message
Coder en assembleur les vieux
Bah oui !!
Dans les années 80 c'était ce qu'il y avait de mieux pour faire compact et performant.
A une époque que les moins de 25 ans ne peuvent pas connaître (années 90), on codait 68705 en assembleur. Les amateurs de la chaîne cryptée doivent s'en rappeler (et ceux qui ont fait des études dans l'électroniques).
2  0 
Avatar de Zeeraptor
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/11/2013 à 18:36
evidemment que c'est de l'assembleur.Vu la tres faible puissance du proce,il fallait des programmes rapide et leger.A cette epoque,le C etait reserve au machine puissante,vu sa lenteur par rapport a l'asm.Moi je respecte ces informaticien qui n'avaient que des livre pour apprendre et qui codaient avec un langage ultra minimaliste.Ils comprenaient le hardware(pas le choix avec l'assembleur).Ce sont des pionniers et des visionnaires.Je ne coderais probablement jamais en assembleur(aucune portabilite),mais ca doit etre jouissif de faire fonctionner quelque chose avec.

Rendre ce code publique ne causera aucun tord a Apple.C'est plus une curiosite qu'autre chose.Linux est ecrit en C,donc tres peu d'interet pour les linuxiens.
Au fait,ceux qui deblaterent sur Linux sont des ignares en informatique.Utiliser linux pendant 1 an equivaut a utiliser windows pendant cinq ans.C'est une formation accelere a l'architecture systeme et logicielle.A bon entendeur.
2  0 
Avatar de 10_GOTO_10
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/11/2013 à 20:44
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
Je m'attendais à voir du C dans la source... je crois qu'il n'y en a pas... full assembleur.
... Et pour cause: le premier Apple II est sorti en 1977, donc il a dû être conçu un an ou deux avant, j'imagine. Le C n'a connu sa version définitive qu'en 1978 (date de la sortie du livre "The C Programming Language" de K&R).
2  0 
Avatar de NeoSlaaV
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 19/11/2013 à 14:46
Citation Envoyé par fregolo52 Voir le message
Bah oui !!
Dans les années 80 c'était ce qu'il y avait de mieux pour faire compact et performant.
A une époque que les moins de 25 ans ne peuvent pas connaître (années 90), on codait 68705 en assembleur. Les amateurs de la chaîne cryptée doivent s'en rappeler (et ceux qui ont fait des études dans l'électroniques).
j'ai 27 ans, et la totalité du logiciel sur lequel on travaille est en assembleur... Suis-je vieux ?
2  0