Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google dépose un brevet pour une technologie insolite
Qui vise à tatouer les microphones sur le cou des utilisateurs

Le , par Cedric Chevalier

123PARTAGES

2  6 
Google, au travers de sa division Motorola Mobility, a déposé récemment un brevet pour un microphone sans fil auxiliaire pour les périphériques de communication mobiles.

Jusqu’ici rien d’anormal, pourrait-on se dire. En effet, un microphone est tout ce qu’il y-a de plus banal. Sauf que la firme ne voit pas les choses de la même manière. Le périphérique en question pourra être tatoué sur le cou des utilisateurs. Il sera doté d’une batterie qui pourra être rechargée à travers un réseau individuel (Personnal Area Network).

Qu’est-ce qui peut justifier la création d’un tel périphérique ? D’après Motorola, cette invention permettra de résoudre les problèmes de communication dans les environnements bruyants. En effet, le microphone décrit pourra se coupler à un smartphone ou à tout autre périphérique de communication, et en améliorer le rapport signal/bruit.

On espère seulement que la technologie ne restera pas dans les tiroirs, ou encore qu’elle ne se heurtera pas à une forte réticence, comme un certain projet qui visait à insérer des périphériques Bluetooth dans la tête des utilisateurs et qu’on pouvait recharger à travers l’oreille ; et par dessus tout on espère aussi que le tatouage ne sera pas indélébile.



Source : US Patent

Et vous ?

Seriez-vous tenté(e) par ce système ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aniki
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/11/2013 à 10:51
Citation Envoyé par Cedric Chevalier Voir le message
(...)
On espère seulement que la technologie ne restera pas dans les tiroirs ou encore qu’elle ne se heurtera pas à une forte réticence comme un certain projet qui visait à insérer des périphériques Bluetooth dans la tête des utilisateurs qu’on pouvait recharger à travers l’oreille, et par dessus tout on espère aussi que le tatouage ne sera pas indélébile.
(...)
C'est qui "on" ?
11  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/11/2013 à 16:19
Personnellement, c'est exactement l'inverse que je pense : j'espère que ce projet restera dans un tiroir.
10  0 
Avatar de temoanatini
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/11/2013 à 16:48
On espère seulement que la technologie ne restera pas dans les tiroirs, ou encore qu’elle ne se heurtera pas à une forte réticence, comme un certain projet qui visait à insérer des périphériques Bluetooth dans la tête des utilisateurs et qu’on pouvait recharger à travers l’oreille ;
le coup du périphérique dans la tête, ça fait un peu flipper quand-même.

S'il y en a qui sont attirés par ce genre de technos, tant mieux pour eux.
En tout cas, c'est pas pour moi.

Ca pose aussi la question de qui va pratiquer l'intervention ?
Il vont embaucher des tatoueurs chez les revendeurs de matériel mobiles ?

Sinon, il semble que la vidéo ne soit pas disponible en France.
6  0 
Avatar de Cafeinoman
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/11/2013 à 14:30
Pour quelle raison le rapport signal/bruit serait-il amélioré sur ce micro et pas sur un autre ?
Ce n'est qu'une hypothèse, mais un tatouage sur la gorge devrait permettre de gérer le subvocal...

Ce qu'il se passe, c'est que doucement, nous acceptons l'implémentation des technologies sur nous. Demain, se faire greffer un puce RFID sur nous sera d'une banalité.
Je dirais même que les RFID seront un jour (bientôt?) obligatoires, implantés ou non, comme système de contrôle d'identité en remplacement des CNI plastiques.

Je dirais que ces technologies sont comme toutes les technologies: selon leur utilisation, elles peuvent être des progrès ou des dangers...
1  0 
Avatar de Dasoft
Membre actif https://www.developpez.com
Le 12/11/2013 à 16:27
la NSA peut se frotter les mains d'une telle initiative
2  2 
Avatar de Francis Walter
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/11/2013 à 9:31
Seriez-vous tenté(e) par ce système ?
Même pas! Jai pas envie d'être pisté n'importe ou je serai!
Ce projet a un autre objectif en arrière-plan outre celui de faciliter la communication
0  0 
Avatar de Fooshi
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/11/2013 à 11:20
Personnellement je n'attend rien de ce projet personne ne voudra se faire tatouer un micro sur le coup allons allons ou va t'on. Il me semble que j'ai déjà vu des projets bien plus intéressants d'une université dont le nom m'échappe totalement aujourd'hui qui à breveté un système permettant de convertir n'importe quel anus en port USB.
0  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/11/2013 à 11:51
Aujourd'hui on dit que c'est pas possible d'accepter ce genre de chose. Mais vous inquiétez pas, nous allons tout doucement glissé vers l'acceptation de ce genre d'objet. Je prend pour exemple. Il y a 30 ans personne s'imaginait se promener dans la rue avec un casque audio. Mais voila Sony arrive avec son Walkman, il y a 20 ans on disait qu'on pourra marcher dans la rue avec un téléphone portable . Personne ne se voyaient faire ça car (Téléphone => à la maison) . Aujourd'hui, même si c'est moins à la mode qu'il y a quelque temps, les kit piétons Bluetooth collé en permanence à l'oreille (perso, je vois plus des vieux que les jeunes coller en permanence avec ça) . Aujourd'hui c'est la montre qui est visé, les lunettes.
Ce qu'il se passe, c'est que doucement, nous acceptons l'implémentation des technologies sur nous. Demain, se faire greffer un puce RFID sur nous sera d'une banalité.
3  3 
Avatar de Rasheed511
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/11/2013 à 10:38
Je pense que le "cellulaire" est tiré du mot "cellule" qui est la base principale du corps humain...On assistera au phénomène du " I robot".
0  0 
Avatar de JackJnr
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/11/2013 à 10:49
Je me pose les mêmes questions que Tralloc. Pour réagir sur l'interdiction du bluetooth, comme berceker united il semble logique que l'effet de masse jouera en faveur de l'acceptation progressive de ce genre d'appareils, et que les arguments éthiques ne joueront plus autant que l'attrait populaire. En l'état il semble qu'avec le tatouage le dispositif demeure un "périphérique superficiel", et n'atteigne pas encore le stade de greffon humain. Il y a fort à parier que c'est en jouant habilement sur ces nuances que notre corps sera de plus en plus considéré comme un réceptacle informatique.
0  0