Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des ingénieurs sécurité Google disent «Fuck you» à la NSA
Après les révélations du programme d'écoute Muscular

Le , par Stéphane le calme

22PARTAGES

11  1 
Les révélations relatives aux programmes d'écoute de la NSA semblent avoir eu un impact sur ces poids lourds de la technologie qui étaient eux aussi mis en cause. Chez Google par exemple, Eric Schmidt et David Drummond, respectivement dirigeant de la firme et avocat en chef de Google, s'étaient dits « scandalisés ». Mais deux ingénieurs de l'entreprise se sont illustrés par des propos bien plus osés à l'endroit de l'agence de renseignement.

Mike Hearn, un ingénieur de l'équipe « sécurité des comptes utilisateurs » chez Google, adresse un « fuck you » à la NSA. Il rejoint ainsi son collègue Brandon Downey qui écrivait la semaine dernière « fuck these guys ». Toutefois, les deux ingénieurs tiennent à préciser le caractère personnel de ces propos et se dissocient de Google. Il faut dire que ces propos interviennent après que le Washington Post ait révélé la méthode trouvée par la NSA pour intercepter les données utilisateurs de Google.

Baptisé Muscular, ce programme ne dispose d'aucune supervision de la justice. La NSA en collaboration avec le GCHQ, son homologue britannique, intercepte directement les données utilisateurs de Google et Yahoo à l'insu des entreprises californiennes, au niveau de plusieurs échangeurs situés à l'étranger, qui connectent leurs « cloud » privés au reste d'Internet. Pour vous donner une idée de l'étendue de la surveillance, rien que sur le mois de janvier, 181 millions de communications, américaines et étrangères, ont ainsi été interceptées : des métadonnées de courriels (adresse, date) mais aussi des contenus (texte, audio, vidéo) ou encore des fichiers stockés en ligne.


« J'ai passé 10 années de ma vie à sécuriser les données des utilisateurs » raconte Downey, qui rappelle son combat contre les botnets, les attaques par déni de service, les vers informatiques et logiciels malveillants en tout genre, avec pour objectif de nuire à l'utilisateur ou à Google lui-même. Ce qui le choque n'est pas l'existence de ces attaques mais plutôt la perspective de savoir que les manœuvres les plus abouties sont parfois l'œuvre des agences fédérales américaines, parfois aidées par la législation. « C'est comme de rentrer à la maison après une guerre contre Sauron pour découvrir que la NSA est à l’orée de la Comté en train d’abattre les arbres. » explique-t-il, faisant référence au Seigneur des Anneaux.

Mike Hearn, quant à lui, va se montrer moins diplomate. « Malheureusement, nous vivons dans un monde où, trop souvent, les lois sont pour les petites gens. Personne au GCHQ ou à la NSA ne se tiendra jamais devant un juge pour répondre du détournement de la procédure judiciaire à une échelle industrielle » écrit-il. Et de préciser « qu'en l'absence de lois efficaces, nous avons fait ce que tout bon ingénieur ferait : mis au point des logiciels plus sécurisés ». Il en a profité pour remercier au passage Edward Snowden, l'ancien sous-traitant de la NSA à l'origine des fuites, pour avoir eu l'audace d'informer l'opinion publique malgré les risques qu'il encourt aujourd'hui.

Sources : Mike Hearn, Brandon Downey, Washington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Simple mouvement d'humeur ou prémices d'un soulèvement ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pilru
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 14:17
Qu'en pensez-vous ? Simple mouvement d'humeur ou prémices d'un soulèvement ?
Simple posture visant à donner à Google un semblant de "rebellitude"...
Franchement, s'il n'avaient jamais encore envisagé que des services de renseignements puissent les espionner, c'est pathétique.

Ce sont des naifs ou des faux-culs, voire les deux.
15  2 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 15:42
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
Donc si j'ai bien suivi, la NSA c'est Saroumane ?
La métaphore est plutôt bien trouvée quand on y pense.

Saroumane était le chef des magiciens, chargés de protéger le monde contre les forces du mal.

Petit à petit, il s'est détourné de sa mission pour agir non plus dans l'intérêt des autres, mais dans le sien, guidé par des mauvais sentiments.

Non, c'est très bien trouvé comme image!
10  1 
Avatar de malkav1978
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 12:26
Et pan !! Encore une claque pour la NSA.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Simple mouvement d'humeur ou prémices d'un soulèvement ?
Honnêtement j'en sais rien. Mais si il s'agît vraiment des prémices à un soulèvement populaire, ce serait une très bonne chose.

Une seconde, il y a deux malabars en costume noir avec un fort accent américain qui veulent me parler. Je reviens juste après.
7  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 14:03
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« C'est comme de rentrer à la maison après une guerre contre Sauron pour découvrir que la NSA est à l’orée de la Comté en train d’abattre les arbres. »
Donc si j'ai bien suivi, la NSA c'est Saroumane ?
7  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 14:59
La NSA aurait espionné Google et Yahoo sans leur accord ni leur collaboration.

Conclusion : les Etats-Unis ont fait voter le Patriot Act (section 201) pour déconner, parce qu'ils ne s'en servent pas. La NSA préfère investir des millions en dispositifs d'interception clandestin plutôt que de tranquillement exiger la collaboration de Google et Yahoo, comme le Patriot Act le lui permet.

Conclusion alternative : on se fout de notre gueule et c'est du storytelling pour permettre à Google, Microsoft et les autres de sauver l'honneur.
7  0 
Avatar de Jarodd
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/11/2013 à 20:22
Ce qu'on oublie rapidement, c'est que Google abuse aussi de ses pouvoirs pour espionner le contenu que les utilisateurs lui fournissent. Ont-ils oublié que la CNIL (et les homologues européens) ont dit que leurs nouvelles CGU, relatifs à l'unification des services, allaient trop loin ? Ils ont également répondu "fuck" à ses demandes.

Le fait que ce soit deux ingénieurs n'engageant pas la parole de Google n'y change rien : Google n'est pas le bon samaritain qui se fait piéger par derrière par la NSA. J'attends avec impatience les nouvelles révélations de Snowden, car on finira par y arriver : les GAFA et leurs potes (Microsoft, etc) sont complices de la NSA. Le reste n'est que gesticulations et postures médiatiques pour gagner du temps, parce qu'ils ne sont fait avoir.
6  0 
Avatar de yoyo3d
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 11:59
hou ça fait mal ça, les gars viennent de se rendre compte que la plus grosse difficulté dans leur boulot ne venait pas forcement d'un groupe de hackers installés dans un garage mais bien d'une institution gouvernementale....le vers était déja dans la pomme.

Sauron is watching you
7  2 
Avatar de azias
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 14:35
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ? Simple mouvement d'humeur ou prémices d'un soulèvement ?
J'en pense que c'est l'hôpital qui se fout de la charité.
6  2 
Avatar de Torgar
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 14:59
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« C'est comme de rentrer à la maison après une guerre contre Sauron pour découvrir que la NSA est à l’orée de la Comté en train d’abattre les arbres. »
Si seulement Google avait embauché Gandalf... Il leur aurait balancé un p'tit : "Vous... ne passerez... PAS !!!!" ça aurait quand même changé la donne...

7  3 
Avatar de GeoTrouvePas
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 14:23
J'aimerai croire au pur acte de rébellion mais malheureusement je suis un peu de l'avis de Pilru.

Je sens bien que c'est encore une montagne qui va accoucher d'une souris. Si la colère gronde au point que les politiques soient obligés d'agir, on aura droit, au maximum, à une pseudo réforme de cette institution. Pseudo réforme qui calmera le jeu, en apparence, jusqu'à ce qu'on se rende compte au bout de quelques années que ça n'a rien changé à ses pratiques.
3  0