« Un développeur PHP n'est pas moins compétent qu'un développeur Java ou C++ »
Entretien avec un des co-organisateurs du ZendCon Europe

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
A la fin de ses études à l’EPITA en 1999, Philippe Humeau a créé la société NBS System. Pendant 7 ans, elle réalise essentiellement des tests d’intrusions et des audits de sécurité, avant d’ouvrir un département Infogérance en 2006. Depuis, NBS System infogère également plus de 2000 sites de E-commerce en PHP et en Java. Philippe Humeau est également le co-organisateur de la ZendCon Europe qui aura lieu du 18 au 20 novembre à Paris. L'occasion de revenir avec lui sur cet évènement majeur dans l'écosystème PHP et de faire un point sur la technologie.

Developpez.com : Comment présenter ZendCon Europe à ceux qui ne connaitraient pas l'évènement ?

Philippe Humeau : C’est l’import d’une conférence à succès américaine qui se déroule depuis 10 ans en Californie. Le format est très atypique en Europe, grande conférence, speaker de très haut niveau (dont les auteurs de PHP eux-mêmes), sur plusieurs jours, dans un hôtel haut de gamme. Cependant, aux US, c’est un format très répandu. Beaucoup de personnes en Europe demandaient que la ZendCon soit présente pour fédérer le milieu business PHP Européen, c’est chose faite.

Developpez.com : Le prix du billet est assez élevé (plus de 400 Euros). Quelle population ciblez-vous et comment justifiez-vous ce prix ?

Philippe Humeau : Le programme en premier lieu est exceptionnel. Nous aurons sur scène des légendes vivantes du Web, avec Andi Gutmans et Zeev Suraski. Par ailleurs, nous aurons les fondateurs de Symfony, un framework PHP très en vogue. Les annonces exclusives et les keynotes à elles seules attirent déjà les visiteurs qui ont fondés leur business sur PHP. Nos speakers viennent du monde entier et nous les invitons évidemment.

PHP : « un écosystème Business très fructueux »


PHP est derrière 80% des sites web dans le monde. E-commerce, CMS, ERP, CRM, ce langage est partout et un grand nombre d’agences vivent exclusivement de leur travail autour de ce langage. Certaines font des dizaines de millions d’euros de CA. C’est donc un écosystème Business très fructueux qui se retrouve, avec clients et fournisseurs, créateurs d’outils ou animateurs de communautés.

Le coût s’explique également car nous organisons la conférence dans le prestigieux Marriott Rive Gauche, sur 3 jours. Tout y est intégré, repas, petits déjeuner, collations, Wifi, etc. Des surprises sont également prévues, du fun avec une after party et beaucoup de networking professionnels, ainsi que des « tutorials », les cours pour se former avec les meilleurs. C’est donc une conférence prémium pour un public international, à qui nous allons en donner pour son argent.

Developpez.com : Quelles sont les deux ou trois sessions stars (conf, tutos) qu'il ne faudra absolument pas rater ?

Philippe Humeau : Andy Gutmans, Zeev Suraski (Auteurs de PHP et fondateurs de Zend) et Fabien Potencier (Symfony) nous ferons l’honneur de leurs présences sur scène au travers de plusieurs Keynotes. J’animerai l’une d’elle avec ces trois intervenants, autour du thème « Avenir de PHP dans le monde du business », où ces trois visionnaires partageront leurs idées et opinions avec nous.

« Il existe une espèce de plafond de verre : dans certains volets business, on ne voit pas PHP. Il faut que le langage progresse [...] »

Apigility sera aussi une belle conférence, on attend peut être une annonce de Symfony et les conférences de Google, Amazon et Microsoft vaudront le détour. Mais très honnêtement, nous avons eu plus de 200 papiers et on en a sélectionné très peu, autant vous dire que notre « conference Master » a sélectionné les meilleurs des cinq continents.

Developpez.com : En tant qu’observateur privilégié et expert, comment - d'après vous - se porte PHP dans le monde (popularité, nouveaux frameworks comme Symfony 2, etc.) ?

Philippe Humeau : Le PHP, d’après une étude de Google, est derrière 80% des sites Web. Ce n’est plus une domination, c’est un quasi-monopole. Le milieu est puissant, l’opensource renforce très souvent les outils en leur donnant une longévité et une ouverture imbattable. Des succès incroyables se sont bâtit sur PHP, comme Magento ou des Web agencies, mais surtout, des géants comme Facebook ne repose que sur PHP pour leurs sites.

Cependant, il existe une espèce de plafond de verre et dans certains volets business, on ne voit pas PHP. Il faut que le langage progresse en performances et en rigueur pour pouvoir aller toucher certaines sphères réservées à Java ou au C++. Des langages comme Python ou Ruby sont aussi en forte progression, PHP doit donc se défendre, même si ces langages n’ont pas toujours exactement les mêmes buts.

Symfony est une roquette qui propulse de plus en plus de sites et convainc des leaders d’opinion et des architectes de renom. Cette aventure est aussi la démonstration du savoir-programmer à la Française et d’une activité bouillonnante.

Developpez.com : Que dites-vous à ceux qui le voient encore comme « un langage de bidouilleurs », peu ou pas adapté aux applications critiques et à l'entreprise ?

Philippe Humeau : Que Facebook fait tourner un milliard de comptes et plusieurs centaines de millions de connectés par jour. Ça c’est pour la scalabilité et la sécurité. Pour ce qui est de la qualité de code, c’est un outil PHP. À la différence de langage compilés, plus stricts disons, il ne vous bloquera que peu, même si vous faites n’importe quoi. Cependant, des framework comme Symfony ou Zend Framework 2 sont la preuve que l’on peut faire des choses élégantes et complexes avec PHP.

« Il y a autant de différence entre un expert PHP et un bidouilleur qu’entre Sebastian Vettel et madame Michue en R5 diesel »


Le bidouilleur peut utiliser PHP, certes, cela n’empêche pas les experts de l’utiliser à un tout autre niveau. Il y a tout autant de différence entre un expert PHP et un bidouilleur qu’entre Sebastian Vettel et madame Michue et sa R5 diesel.


Philippe Humeau, PDG de la société NBS et co-organisateur de la ZendCon Europe

Developpez.com : Comment voyez-vous les intrusions, côté serveur, du JavaScript (avec Node.js) qui vient marcher sur les terres traditionnelles du PHP ? Et côté Front des Frameworks MVC ? Sont-elles de nature à concurrencer sérieusement le PHP ?

Philippe Humeau : Je pense que ces outils sont formidables. Node.js, Angular et d’autres encore ne font pas tant que cela concurrence à PHP, ils fluidifient le Web, déporte de l’effort coté client et se repose de toute manière sur un core PHP à un endroit ou à un autre. Et le marché du PHP n’est pas que dédié au front Web, mais aussi de plus en plus à la gestion d’autres briques disposées plus en aval, dans le système d’information CRM, ERP, etc.

Developpez.com : Dernière question plus économique. Le PHP est une technologie particulièrement concernée par « l'Offshoring » (sous-traitance des projets en Inde, Chine, etc.) et par le « Nearshoring » (sous-traitance en Europe du Sud et au Maghreb). Ce qui n’est pas sans conséquence sur le marché du travail. Comment analysez-vous les opportunités et l'évolution de l'emploi (types de postes, rémunérations, etc.) autour du PHP en Europe et plus particulièrement en France ?

Philippe Humeau : Oui, c’est vrai, le near et le offshore sont plus des aspects marginaux. Mais pourquoi un Indien ou un Ukrainien sont si attirants ?

« Combien connaissez-vous de Français, qui programment très bien et qui sont très bien payés ? […] Redorons le métier, formons des personnes fières d’être des programmeurs experts »


Ce n’est plus qu’une question de prix sincèrement, on voit que le niveau moyen des programmeurs des pays très développés est souvent moins élevé en moyenne que celui de ces pays. Alors peut être aussi devrait on se poser la question du salaire ? Pour un Ukrainien, un salaire de programmeur confirmé dans son pays lui permet de vivre comme quelqu’un qui gagnerait 70 K€ en France. Aux US, les développeurs stars sont payés 100 K$ ou plus. Combien connaissez-vous de Français qui programment très bien et qui sont très bien payés ? À force de payer ces profils en dessous du marché, on leur a donné une envie : devenir chef de projet ou autre chose pour monter dans la hiérarchie et en salaire. Ce comportement a été largement amplifié par les SSII qui vendent de profils au J/H et mette du stagiaire en batterie pour générer du code low cost. Peu de perspectives d’avenir d’un côté pour les bons développeurs et des concurrents très bons et moins chers…

Redorons le métier, formons des experts, des blackblets, des personnes fières d’être des programmeurs, et là on verra une différence. C’est en parti le but de la ZendCon, former et amener au meilleur niveau. D’ailleurs, si vous regardez nos intervenants, ils sont Anglais, Belges, Américains, Australiens, Français, ce ne sont pas des pays d’off ou de nearshoring et pourtant ce sont parmi les meilleurs mondiaux. Le potentiel est donc bien là, mais très mal exploité et très mal valorisé.

« Le "bidouilleur" qui n’a jamais appris la POO […] a terni l’image du milieu »


Un développeur PHP n’est pas moins compétent structurellement qu’un Java ou un C++, mais le « bidouilleur », qui n’a jamais appris la POO et les mécanismes des MVC, des frameworks et les bests practices a terni l’image du milieu. De manière générale, je crois au concept de Développeur qui est multi-langages. Le Développeur (au sens noble) développe un produit, un projet, un service en choisissant le langage comme un outil pas dogmatiquement. PHP quand c’est le plus adapté, Python ou du C++ quand cela se justifie.

Inscriptions au ZendCon Europe, du 18 au 20 novembre à Paris



Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de stailer stailer - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 16:48
Entièrement d'accord MAIS :

Tout dépend de quel développeur Java on parle, comme tout dépend du développeur PHP

« Le "bidouilleur" qui n’a jamais appris la POO […] a terni l’image du milieu »

+100000 ... Je ne compte plus le nb de fois ou j'ai répété ça quand certain (notamment sur ce forum) me disait que PHP était de la merde à côté de ASP.NET.

Avec Zend Framework (dont je suis fan) on peut arriver aux mêmes résultats qu'avec ASP.NET MVC (dont je suis fan aussi).

La seule différence est qu'en .Net la quasi totalité des outils sont dans Visual Studio, en standard, alors qu'en PHP évidemment il faut "monter" un environnement de dév selon ses préférences (IDE et ORM principalement).
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 16:50
C'est une bonne initiative et comme dit dans l'article ils s'évertuent à redorer le blason du domaine

Par contre, node.js peut vraiment (dans certains domaines) faire de l'ombre à php, car il permet de parler à la base de données, communiquer en ftp.. en gros tout ce que permet un serveur apache couplé à du php
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 16:52
Ceux qui ont affirmé qu'un développeur PHP était moins compétent qu'un développeur Java ou C++ sont eux-même les incompétents.

Je suis très orienté .NET mais j'ai pratiqué le PHP et apprécie ce langage.
J'ai récemment eu à chiffrer des évolutions sur des applications PHP 5 que je n'avais jamais vues (et je ne maîtrise pas vraiment PHP).

Franchement, c'était très bien développé, à base de MVC et de templates.
J'ai pu également explorer des Frameworks comme Symfony avec des ORM (Propel, Doctrine,...), et c'était très bien pensé et pas à la portée du premier développeur C++/Java venu.

Le seul truc qui me gêne un peu dans le PHP, c'est le typage optionnel.

Donc arrêtez avec "PHP c'est un langage d'amateurs...". Oui beaucoup d'amateurs utilisent PHP, mais c'est aussi très utilisé dans la sphère professionnelle, et avec brio parfois.

Ce n'est pas la maîtrise d'une techno qui fait la compétence. Je le remarque tous les jours.
Avatar de ArKam ArKam - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 17:13
Citation Envoyé par LSMetag  Voir le message
Donc arrêtez avec "PHP c'est un langage d'amateurs...". Oui beaucoup d'amateurs utilisent PHP, mais c'est aussi très utilisé dans la sphère professionnelle, et avec brio parfois.

Ce n'est pas la maîtrise d'une techno qui fait la compétence. Je le remarque tous les jours.

J'ai fait du PHP pendant TRÈS longtemps, et je suis toujours un grand fan de ce langage.
Pour moi, l'avantage et inconvénient de PHP c'est sa simplicité.
Pour moi, ce qui arrive à PHP n'est simplement qu'un effet psychologique, à l’instar de ce que l'on rencontre parfois dans la vie de tous les jours.

Exemple:

Une maison évalué à 200 000€ ne se vend pas, mettez là à 600 000€ et magie, elle part comme un petit pain (ou chocolatine, choisissez).

Ce que je veux dire, c'est que le fait que PHP soit facile apparaît pour certains comme un signe de faiblesse et de non-robustesse vue que pour eux, si ce n'est pas un code compliqué et torturé c'est pas normale.

J'en convient, c'est complètement con, mais c'est comme ça.

Ensuite, le fait que PHP soit majoritairement utilisé par des projets orientés WEB fait aussi oublié aux gens qu'il a était écrit pour gérer de l'administration système à la base.

Ajoutez à cela que l’interpréteur PHP à la différence de Python/Perl/Java n'est pas installé par défaut par les distribution linux et vous avez un bon début de réponse au problème.

Maintenant, tout n'est pas rose non plus. Il est vrai que les performances du langage sans tweaks montre vite leurs limites face a un cas similaire en python par exemple.

Pour moi, si le consortium travail sur cette partie performance ça devrait tout de suite aller mieux.

D'ailleurs, un certain site (j'ai oublié l'url) faisait un banc de test de quasiment tous les langages avec comparaison etc, c’était vraiment bien fait, on voyait bien les performances avantager Java, par contre, en terme de ligne de code c'est pas la même.
Je pense que le choix d'un langage ne devrait de toutes manières pas etre basé que sur un seul critere mais bien sur une matrice de comparaison.
Avatar de papajoker papajoker - Membre émérite https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 17:16
Zut suis pas d'accord
Le développeur PHP est moins compétent qu’un Java ou un C++

C'est surtout que 80% des amateurs codent sous php, car c'est le langage le plus accessible, le plus populaire; c'est fini le temps du premier code avec son basic.

Et comme il y a plus de programmeurs du dimanche que de programmeurs php pro : les programmeurs php sont généralement des ******

Je conclu donc par
Le développeur pro PHP n'est pas moins compétent qu’un pro Java ou C++
Avatar de ndalaba ndalaba - Membre régulier https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 17:17
Citation Envoyé par stailer  Voir le message
Avec Zend Framework (dont je suis fan) on peut arriver aux mêmes résultats qu'avec ASP.NET MVC (dont je suis fan aussi).

La seule différence est qu'en .Net la quasi totalité des outils sont dans Visual Studio, en standard, alors qu'en PHP évidemment il faut "monter" un environnement de dév selon ses préférences (IDE et ORM principalement).

je me demande pourquoi les entreprises acceptent de payer des licences (visual studio) pour au final avoir la même qualité et le même résultat que d'un développement avec php
Avatar de flchaux flchaux - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 17:40
Le monsieur est sur de savoir ce qu'est Node.js ? Parce que dire que Node.js repose sur du PHP et que ça "fluidifie" le Web et déporte l'effort coté client c'est un peu totalement faux vu que Node.js est exécuté coté serveur au même titre que PHP...
Avatar de rhludovic rhludovic - Membre actif https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 18:08
Mouais, un pro est aussi compétent qu'un autre pro quelque soit le langage, c'est évident.
Ce que je constate c'est qu'un développeur C++ ou java arrivera plus facilement a passer au php vu sa simplicité mais qu'au contraire un développeur php (je pense à ceux qui ont débuter avec php), aura beaucoup plus de mal a passer à autre chose dans lequel les choses sont plus restreints car ce n'est pas seulement une affaire de syntaxe il y a des concepts qui ne sont jamais vraiment utilisés ou dont on à pas besoin de penser en php.
Perso , Avec le temps que j'ai passé à travailler avec du php , je ne suis plus certain de pouvoir utiliser correctement et efficacement une liste chaînée.
Avatar de amezghal amezghal - Membre habitué https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 18:16
en meme temps le type des projets qu'on peut faire avec c++ ou java n'est pas le meme.

PHP c'est surtout pour le web. mais c++ ou java c'est pour des applis mobile, jeux, moteurs de jeux, logiciels avancés, 3D et j'en passe

Donc surement un dev qui travaille sur ce genre de projet est plus competent qu'un dev PHP, vu la difficulté des projets.

bref
Avatar de FaridM FaridM - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 18:18
Citation Envoyé par ndalaba  Voir le message
je me demande pourquoi les entreprises acceptent de payer des licences (visual studio) pour au final avoir la même qualité et le même résultat que d'un développement avec php

Parce que .NET et PHP ne répondent pas aux mêmes besoins.

PHP sera plus interessant dans certains cas et .NET/Java dans d'autres...
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Testeur / recetteur fonctionnel (h/f)
Delphi-Staff - Rhône Alpes - Chamonix-Mont-Blanc (74400)
Cycle Ingénieur h/f
i-BP - Bourgogne - Côte-d'Or

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil