Mozilla repousse le blocage par défaut des cookies tiers de son navigateur
L'industrie publicitaire a-t-elle eu raison de son projet ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Au début de cette année, Mozilla annonçait sa volonté de désactiver par défaut les cookies tiers de son navigateur. Cette annonce a reçu les éloges des défenseurs de la vie privée, tandis que l'industrie de la publicité n'a pas manqué de manifester sa farouche opposition. Selon les plans de Mozilla, ces changements devaient être intégrés à la version 22 de Firefox qui a été publiée fin juin.

Le système de blocage a effectivement été testé dans la version développeur de cette mouture mais sans suite. La firme a, encore une fois, repoussé l'intégration de son outil à une date ultérieure qu'elle n'a pas encore communiquée. Le San Fransisco Gate évoque l'année prochaine et envisage même la possibilité que le projet ne voit pas le jour.

Il faut rappeler que l’Interactive Advertising Bureau, porte-parole des régies publicitaires, a fait circuler une pétition et est allé à la rencontre de Mozilla accompagné par quelques régies pour faire comprendre à l'entreprise que cette fonctionnalité serait trop radicale. Le PDG de l’IAB, Randall Rothenberg, déclarait à ce propos que « des milliers de petites entreprises qui constituent la diversité des contenus et services en ligne seront contraintes de fermer leurs portes. » Quatre membres du Congrès américain ont donné un écho au mouvement en adressant un courrier à l’éditeur pour le mettre en garde contre les méfaits du système sur « l’emploi et l’innovation dans l’économie numérique ».

En mai dernier, Mozilla annonçait qu’il suspendait le projet pour continuer à évaluer sa pertinence. Puis en juin, le Directeur Technique de la Fondation Mozilla, Brendan Eich, a expliqué dans un billet blog que le fait que l'intégration de la fonctionnalité dans la bêta de Firefox soit repoussé n'était pas dû aux pressions externes mais à d'autres facteurs, notamment deux limites principales au blocage par défaut.

En premier, Brendan Eich a identifié « les faux positifs. Par exemple, disons que vous visitez un site appelé foo.com, qui intègre des paramètres de cookies venus d'un site appelé foocdn.com. Avec le patch, Firefox autorise les cookies de foo.com puisque vous l'avez visité, mais bloque ceux de foocdn.com car vous ne vous y êtes jamais rendu directement, même s'il n'y a qu'une entreprise derrière les deux sites. »

Le Directeur Technique parle par la suite des « faux négatifs. D'un autre côté, le fait que vous ayez visité un site une fois ne signifie pas que vous êtes d'accord pour qu'il vous piste sur des sites sans aucun rapport partout sur Internet, et ce à tout jamais. Imaginons que vous cliquiez sur une publicité par accident, par exemple. Ou qu'un site en qui vous ayez confiance commence à mettre en place des cookies tiers sans votre consentement. »

Il faudra donc attendre l'année prochaine pour savoir si le projet a une chance de voir le jour.

Sources : SFGate, billet blog Brendan Eich

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? La Fondation a-t-elle cédé à l'industrie publicitaire ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 15:37
Le problème avec la publicité, c'est qu'il est difficile d'arriver à une situation équilibré. Tout le monde apprécie de ne pas avoir à payer sur les sites, moi le premier.

Mais dans ce cas, les sites et les annonceurs finissent par abuser et les pubs deviennent envahissantes au point de devenir insupportables : vidéos et sons qui se déclenchent au chargement de la page, pubs impossibles à passer avant d'accéder au site, pop-ins pénibles, cookies tiers qui créent un "ciblage" le plus souvent malvenu (par curiosité, j'ai regardé un jour des coffres-forts sur Amazon. Plein de sites m'ont proposé des coffres forts pendant des SEMAINES !), etc.

Forcément, des solutions techniques pour bloquer les pubs sont apparues, qui permettent de bloquer TOUTE la pub. Dès 2008, Adblock Plus était l'add-on le plus téléchargé pour Firefox.

Et maintenant, le risque est de passer à un web payant, tout simplement. Mais peut-être est-ce la meilleure solution, au final.
Avatar de Gecko Gecko - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 08/11/2013 à 18:46
Le top ce serai de voir une régie publicitaire s'axer sur le respect de la vie privée et ne proposer que des publicités liées aux contenus du site en cours de visite.

Le jour où ça ça existe là je débloquerai volontiers cette régie si elle n'exerce pas un traking abusif comme google & co.
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 09/11/2013 à 21:38
La MoFo baisse son froc... Pour quel gain au final ?

C'est au marché de la pub de s'adapter, pas aux utilisateurs et à leurs outils !
Avatar de tes49 tes49 - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/11/2013 à 11:56
Salut
Citation Envoyé par Jarodd  Voir le message
La MoFo baisse son froc... Pour quel gain au final ?

C'est au marché de la pub de s'adapter, pas aux utilisateurs et à leurs outils !

C'est d'une simplicité enfantine pour l'utilisateur de s’adapter !..

Pour la Fondation Mozilla , son plus gros budget vient de celui qui gagne le plus avec les pubs, donc il y à des conditions et automatiquement un peu de pression...

Autant pour les cookies tiers que pour la pub... on peut faire sans.

Bien sur du côté de la pub, il y à un compromis à trouver, pour éviter les pubs intrusives et tout ira mieux !..

Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
Et maintenant, le risque est de passer à un web payant, tout simplement. Mais peut-être est-ce la meilleure solution, au final.

Cette idée remonte déjà à très loin... un des premier à y avoir penser, c'est Orange... Mais c'est pas pour demain. Quoi qu'il y à déjà des sites payants et il me semble qu'il y à une version de YouTube payante en projet ! Après, si la version non payante n'est pas supprimée...

Citation Envoyé par Gecko  Voir le message
Le jour où ça ça existe là je débloquerai volontiers cette régie si elle n'exerce pas un traking abusif comme google & co.

Je ne pense pas que c'est pour demain !... seule une loi pourrait contre cela...
Offres d'emploi IT
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil