Microsoft : plus que cinq candidats pour remplacer Steve Ballmer
Le nom du nouveau PDG devrait être dévoilé avant la fin de l'année

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
En fin du mois d’aout dernier, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, annonçait aux employés de la société dans un mémo interne qu’il allait prendre sa retraite dans douze mois.

Suite à cette décision, un comité spécial, présidé par Bill Gates, cofondateur de Microsoft, a été mis sur pied pour trouver un nouveau manager pour le géant du logiciel.

Initialement au nombre d’environ 40, la liste des potentiels candidats s’est réduite peu à peu pour aboutir à une short-list de cinq personnes, selon le magazine Reuters.


Deux candidatures seraient des personnes externes à la société, dont Stephen Elop, ancien employé de Microsoft (responsable de la division Office) et ex-PDG de Nokia, qui fera son grand retour dans l’entreprise suite au rachat de la division téléphone portable de Nokia. Alan Mulally, actuel PDG de Ford, est aussi cité par Reuters.

Les trois autres candidats seraient des employés de Microsoft. Il s’agit de Tony Bates, ancien PDG de Skype (racheté par Microsoft) et actuel patron du développement du business, du partenariat et de l’évangélisation. Satya Nadella, responsable des solutions Cloud et entreprise, est également cité.

Le nom du futur PDG de Microsoft pourrait être dévoilé avant la fin de l’année. Il aura pour mission de mener à bien la transition de Microsoft d’une entreprise de services vers une société d'appareils électroniques et de services.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette liste ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/11/2013 à 18:12
Alan Mulally, actuel PDG de Ford, est une personne très charismatique d'après ce que j'ai pu lire dans la presse U.S. Mais à déjà 68 ans, il aura de sérieux défis à relever chez Microsoft, avec un business model très diffférent de chez Ford, et une période où il devra rester chez Microsoft non pas deux ans mais beaucoup plus...Saura -t'il garder la forme malgré son age?

De plus, chez Ford, il avait comme stratégie de s'enfermer dans son bureau pendant six mois pour tout étudier sur la société avant de sortir une stratégie...Or, en l'espace de six mois, beaucoup de choses changent dans l'informatique. Sinon Alan Mulally est certainement celui qui a le meilleur relationnel de leader charismatiqe.
Avatar de Tchinson Tchinson - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 11:43
je pense que Mr Satya Nadella serait la personne la mieux indiqué! bien jeune, et en contact avec l'informatique de demain ... cloud
Avatar de fadeyves fadeyves - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 07/11/2013 à 11:58
Moi je verrai Tony BATES, pour son expérience du monde de l'internet avec Skype !
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/11/2013 à 2:03
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Que pensez-vous de cette liste ?
Mulally, Elop, Bates, Nadella : chez moi ça fait quatre noms, pas cinq.

Sur les candidats :
  • Alan Mulally : pas convaincu par son profil. C'est un homme qui appartient plus au passé qu'à l'avenir et Microsoft doit plus que jamais se tourner vers l'avenir que vers le passé. C'est un spécialiste des restructurations et Microsoft n'en a pas besoin car ils viennent de se restructurer ("One Microsoft". De plus il ne vient pas du monde IT alors que ses concurrents y ont une grosse expérience. Mais ce dernier défaut est aussi une qualité. Il n'est pas de Microsoft (contrairement aux trois autres) et son regard est vraiment le plus neuf de tous les prétendants. Il me semble également le plus à même de relever le plus gros défi du prochain PDG de Microsoft, à savoir faire vendre du Windows 8 (classique, Phone et RT) et des appareils qui vont avec (Surface et Lumia).
  • Stephen Elop : le pire candidat possible. Ses faits d'armes sont la faillite d'une chaîne de restaurant, la vente de Macromedia à Adobe, et surtout avoir fait coulé le leader mondial incontesté et incontestable de la téléphonie en même pas trois ans. Encore pire, il veut démanteler l'écosystème presque complet de Microsoft en vendant la division XBox et en tuant Bing. Comment une entreprise de renommée mondiale comme Microsoft peut-elle envisager de confier ses rennes à un tocard pareil un homme avec un tel pedigree ?
  • Satya Nadella : bon choix car l'opposé de Mullaly.
  • Tony Bates : idem que Nadella mais avec une expérience de dirigeant de Skype en plus. Je crois que c'est lui que je choisirai.
  • Le cinquième nom : la réponse D.
Avatar de benedict010198 benedict010198 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 13/11/2013 à 7:53
Ne pourrais pas il y avoir des gens qui ne sont pas déjà dans le business, je pense que ça relancerais la dynamique et on pourrai avoir un meilleur os, parce que pour l’instant, tout le monde se barre progressivement vers linux.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/11/2013 à 13:26
Je ne suis pas spécialement un fanatique du haut management des grandes entreprises, mais je conçois mal une société comme µSoft dirigée par un amateur ne s'étant jamais confronté au monde de la finance avant d'obtenir ce poste.

C'est comme la politique, quelqu'un qui a une expérience de maire est mieux à même d'être un bon sénateur ou député que quelqu'un venu de nulle part (même si il peut y avoir des exceptions ).

Par contre, ce que je critique le plus, ce sont les "fils à papa" qui donnent des leçons à tout le monde sans jamais avoir rédigé un seule CV ou lettre de motivation de leur vie ... je ne citerais personne.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 12:08
Microsoft : la succession de Steve Ballmer devrait se jouer entre Alan Mulally et Satya Nadella
Stephen Elop aurait perdu sa cote pour sa vision radicale

Plus que deux candidats pressentis pour succéder à Steve Ballmer à la tête de Microsoft, d’après les révélations de Bloomberg de sources proches du dossier.

Depuis que Steve Ballmer avait annoncé qu’il quitterait la direction de Microsoft en aout 2014, un comité spécial avait été mis sur pied pour dénicher celui qui permettra à Microsoft de mener à bien sa transition vers une société d'appareils électroniques et de services.

Au début du mois, Reuters croyait savoir que la liste des candidats était passée de 40 personnes à une short-list de cinq prétendants. Le magazine citait entre autres Stephen Elop (ex-PDG de Nokia), Alan Mulally (actuel PDG de Ford), Tony Bates (ancien PDG de Skype et actuel patron du développement du business, du partenariat et de l’évangélisation chez Microsoft) et Satya Nadella (responsable des solutions Cloud et entreprise).




Selon Bloomberg, Stephen Elop aurait été disqualifié à cause de sa vision radicale de l’avenir de Microsoft. Cité comme le favori pour remplacer Steve Ballmer, Elop aurait envisagé de se débarrasser du moteur Bing et de céder la division Xbox.

Actuellement, Alan Mulally bénéficierait du soutien de certains actionnaires, pour avoir mené à bien la restructuration de Ford Motor. Satya Nadella figurerait également en pôle position.

Le nouveau PDG de Microsoft devrait être annoncé avant la fin de cette année ou en début 2014.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qui verriez-vous à la tête de Microsoft ?
Avatar de Johnny P. Johnny P. - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 12:42
surtout avoir fait coulé le leader mondial incontesté et incontestable de la téléphonie en même pas trois ans. Encore pire, il veut démanteler l'écosystème presque complet de Microsoft en vendant la division XBox et en tuant Bing. Comment une entreprise de renommée mondiale comme Microsoft peut-elle envisager de confier ses rennes à un tocard pareil un homme avec un tel pedigree ?
Nokia coulait déjà tout seul à mon sens il était presque impossible que Nokia reviennent étant donnée qu'ils ont refusé Android malgré le succès de celui-ci.

C'était surtout prévu que si windows phone ne fonctionnait pas comme dernière carte Microsoft reprennent sa division.

L'erreur de Nokia c'est d'avoir compris trop tard l'évolution vers les smartphones et ils pensaient continuer à vendre tout un tas de téléphones et pourtant un journaliste les avaient prévenus à temps , quand une boîte est mal gérée et n'a aucune vision d'avenir faut pas chercher plus loin...

Aujourd'hui les boîtes ne cherchent plus trop à innover ça coûte cher et trop risqué , regarde dans l'industrie automobile on évolue plus depuis un moment c'est avec l'arrivé de Google car et les voitures intelligentes qu'ils commencent à se réveiller.

Ici on voit bien que Microsoft a envie de s'imposer dans la recherche avec Bing et avec la xbox parce qu'ils ne veulent pas disparaître quitte à perdre de l'argent et garder une influence , on voit bien que les actionnaires ne veulent pas que l'argent , contrairement à ceux de Nokia.
Avatar de squizer squizer - Membre habitué https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 13:43
Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message
... on voit bien que les actionnaires ne veulent pas que l'argent , contrairement à ceux de Nokia.

Non justement, ils veulent que de l'argent et pensent encore que Bing et la XBox peuvent encore leur en apporter. Ils = les quelques actionnaires qui ont un pouvoir de décision, à savoir le conseil d'administration principalement.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/11/2013 à 15:06
Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message
Nokia coulait déjà tout seul à mon sens il était presque impossible que Nokia reviennent étant donnée qu'ils ont refusé Android malgré le succès de celui-ci.

C'était surtout prévu que si windows phone ne fonctionnait pas comme dernière carte Microsoft reprennent sa division.

L'erreur de Nokia c'est d'avoir compris trop tard l'évolution vers les smartphones et ils pensaient continuer à vendre tout un tas de téléphones et pourtant un journaliste les avaient prévenus à temps , quand une boîte est mal gérée et n'a aucune vision d'avenir faut pas chercher plus loin...

Aujourd'hui les boîtes ne cherchent plus trop à innover ça coûte cher et trop risqué , regarde dans l'industrie automobile on évolue plus depuis un moment c'est avec l'arrivé de Google car et les voitures intelligentes qu'ils commencent à se réveiller.

Ici on voit bien que Microsoft a envie de s'imposer dans la recherche avec Bing et avec la xbox parce qu'ils ne veulent pas disparaître quitte à perdre de l'argent et garder une influence , on voit bien que les actionnaires ne veulent pas que l'argent , contrairement à ceux de Nokia.
Encore un exemple classique d'analyse du passé à partir de la situation présente. A l'époque, Nokia avait une stratégie arrêtée, basée sur Meego. Les ventes des quelques terminaux utilisant cet OS que Nokia a finalement lancé étaient plutôt prometteuses, surtout pour un système que tout le monde savait déjà condamné (puisque Elop avait déjà annoncé le virage vers WP). Nokia avait l'écosystème pour appuyer Meego, à tel point que ledit écosystème sera tout ce qui restera de l'entreprise une fois l'activité smartphone vendue et que Nokia prétend pouvoir en vivre. Donc, non, Windows Phone ou Android n'étaient pas les seules possibilités !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil