Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'utilisation de Facebook aurait un impact négatif sur notre humeur
Selon des études

Le , par Stéphane le calme

131PARTAGES

6  7 
Quel impact a Facebook sur votre humeur ?
Plusieurs études menées dans l'univers Facebook montrent que le numéro un des réseaux sociaux, qui compte plus d'un milliard de personnes connectées, ne les rend pas nécessairement plus heureuses. La revue scientifique PLOS ONE a publié les résultats d'une enquête menée par une équipe de chercheurs de l'université du Michigan (USA) en collaboration avec l'université de Leuven (Belgique) qui démontre que l'usage de Facebook a un impact néfaste sur l'humeur.

Ils ont mis au point un protocole pour évaluer les effets de Facebook sur les aspects affectifs et cognitifs du sentiment de bien-être des utilisateurs, avec une approche dynamique. Ainsi, 82 étudiants américains, dont l'âge moyen avoisine 19 ans, ont accepté de répondre à un questionnaire qu'ils devaient remplir en ligne 5 fois par jour pendant deux semaines. Les résultats permettaient d'évaluer leur état affectif.

« Les résultats montrent que plus les sujets utilisent Facebook, plus leur sentiment subjectif de bien-être se dégrade », explique Philippe Verduyn qui a participé au projet. Ethan Kross, psychologue de l’université du Michigan, conclut que « en surface, Facebook donne les moyens de remplir le besoin naturel de développer des liens sociaux. Mais en réalité, plutôt que d’améliorer le bien-être, cela le dégrade. »

Dans le même ordre d'idée, une étude britannique menée par quatre universités a démontré que partager un trop grand nombre de photos sur Facebook pouvait nuire aux relations dans la vie réelle. Elle a également montré que certaines personnes pouvaient se montrer jalouses du nombre de photos publiées avec d’autres amis.

Sources : Plos One (au format PDF), Epapers (au format PDF)

Et vous ?

Partagez-vous ce point de vue ?

Peut-on généraliser les résultats de ces études ou sont-ils dépendants de facteurs comme la tranche d'âge, le milieu social etc. ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 06/11/2013 à 14:45
La seule mention de Facebook a un impact négatif sur mon humeur.
14  0 
Avatar de MarieKisSlaJoue
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 06/11/2013 à 14:33
L'herbe semble toujours plus verte ailleurs. Sachant que FB le principe maintenant c'est surtout montrez que on est heureux, qu'on à plein d'amis, qu'on s'aime avec sa copine, qu'on voyage dans toute la France (Même si tous ça n'est pas forcément vrai)

Je comprend les jeunes bad devant le profil des autres. Pour moi FB c'est devenue un peu la pub de la vie des autres, tous doit donner l'impression d'être parfait, et tous ceux qui regarde cette pub, sachant qui ne pourrons pas s'acheter le produit. Commence à déprimer.

Ca m'étonnerai pas aussi que ceux qui se mente sur FB déprime après.

En conclusion, tous le monde déprime.
10  0 
Avatar de temoanatini
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/11/2013 à 16:53
Encore une news de qualité ...
Déjà, on a vu bien pire.

Ensuite, si tu as un niveau d'exigence très élevé en matière de news, ça ne veut pas dire que tout le monde a le même. Contente-toi de lire ce qui t'intéresse.
Ici, il y a des news. Bonnes ou moins bonnes. Ils ne vont pas publier une news tous les 3 jours sous prétexte que les autres avaient peu de chance de changer nos vies.

Enfin, les commentaires de ce type ne servent à rien. Si, peut-être à informer les autres de ton avis, mais là... si tu ne dis que ça, ça ne lance pas une piste de réflexion très longue.

Et un peu de respect pour ceux qui alimentent ce site en informations.
11  1 
Avatar de Lana.Bauer
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/11/2013 à 8:17
Citation Envoyé par clairetj Voir le message
Avant (je ne parle pas en connaissance de cause, je me base que sur des observations et suppositions, mon raisonnement risque donc d'être bancale et méritera surement d'être corrigé) il y avait la fenêtre ou (avec de la chance) le balcon qui donnait sur la vie de son ou ses voisins et si l'on jugeait que son voisin ou un de ses voisins avait une meilleur vie que la notre, on déprimait et on l'enviait.

Pour, on a pas dit "la construction de fenêtre ou de balcon donnant sur un voisin à un impact négatif sur notre humeur".

Bah facebook, c'est pareil que notre fenêtre ou notre balcon sauf qu'on a encore plus de "voisins". Donc si après vous vous contentez de comparer votre vie avec celle de vos amis et de vous lamentez sur le fait de ne pas posséder une chose qu'un ami a, et qu'en gros vous préférez vivre la vie de vos amis plutôt que la votre et de rendre votre vie enviable à votre tour, c'est peut-être un problème plus profond que la simple utilisation de facebook


Salut,

En fait, le problème est plus ce fait de faire semblant d'être heureux.
En plus, je n'imagine pas qu'il y a des personnes restant à la fenêtre toute la journée.

Par contre, FB c'est le matin, le soir, l'après midi et même avant de dormir.
Il y en a qui le consulte avant le "p'tit déj"

La personne qui envie vivra toujours malheureuse c'est sur. Mais là elle voit plus de détails. Les gens se prennent des photos quotidiennement et quand tu es en France, tu as les nouvelles en détails de tes amis ou ta famille à l'autre bout du monde.

Enfin bref, à mon humble avis, FB me rend personnellement triste car c'est une perte de temps, je préfère accomplir et faire bien ce que je fais que de perdre des heures de ma vie à "aimer" et "partager".
7  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 06/11/2013 à 14:34
Je ne suis absolument pas étonnée du résultat de cette enquête, fort instructive. Il ne faut pas chercher plus loin, la cause la plus probable de cette baisse de moral suite à l'utilisation de Facebook concerne son interface désuète basée sur des standards datant du siècle dernier.

L'ensemble des experts en ergonomie s'accorde à dire que l'interface tuile de Windows 8 ainsi que l'utilisation du ruban de Office 2007 sont les probables meilleures inventions ergonomiques de ce début de siècle. L'utilisateur devient non seulement très productif mais également heureux devant son ordinateur.

Il me paraît donc urgent de doter Facebook d'un ruban et d'une interface à tuiles afin d'améliorer le bonheur de ses utilisateurs...

... ou pas, car cela veut aussi dire plus de temps perdu au boulot, et donc moins de temps à coder en Basic sur Visual Studio et donc moins d'applications dans le Windows Store.
12  7 
Avatar de tontonnux
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/11/2013 à 10:13
Citation Envoyé par Lana.Bauer Voir le message
En plus, je n'imagine pas qu'il y a des personnes restant à la fenêtre toute la journée.
Oh que si ! Je pourrais te faire visiter certains coins de là où j'ai grandi, je t'assure qu'il existe des gens comme ça. Ça fait peur, mais ça existe bel et bien .
4  0 
Avatar de Mishulyna
Traductrice https://www.developpez.com
Le 08/11/2013 à 20:13
"Nous travaillons comme des fous pour gagner de l'argent afin d'acheter des choses dont nous n'avons pas besoin pour étonner des voisins qui s'en moquent"

Citation très approximative de mémoire, le site où j'avais trouvé ça n'existe plus.

Il y a les guerres, la famine, le réchauffement climatique, la crise, on a de quoi se soucier et devenir inquiet.

Facebook? Mais allô quoi...
4  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 06/11/2013 à 21:06
Mais c'est qu'elle est peut être vrai cette étude !
En effet, je n'utilise pas de réseau sociaux et je suis toujours de bonne humeur !
CQFD ?
3  0 
Avatar de Tryph
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 07/11/2013 à 10:10
encore une étude indispensable sur un panel d'utilisateurs impressionnant et qui nous sort des conclusions très pertinentes

plus sérieusement, j'emets une hypothèse alternative:
et si les gens qui ont une tendance naturelle à la dépression (ou la mauvaise humeur) étaient plus attirés par Facebook que les autres?
c'est pas moins crédible que de dire que c'est Facebook qui nous met de mauvaise humeur, mais apparemment l'étude n'a pas pensé à ce cas...

on prends 82 pauvres étudiants (ça me parait peu), on remarque que ceux qui utilisent Facebook sont de plus mauvaise humeur (déjà vu le panel, ça veut pas forcément dire grand chose) et enfin on décide qu'il y a un lien de cause à effet et on décide arbitrairement que ce lien s'établi dans un sens et pas dans l'autre...
si ça c'est pas de l'empirisme...

je suis assez d'accord avec le commentaire qui sous entend que c'était pas forcément util de relayer cette "info".
3  0 
Avatar de clairetj
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/11/2013 à 8:36
Citation Envoyé par Lana.Bauer Voir le message
Salut,

En fait, le problème est plus ce fait de faire semblant d'être heureux.
En plus, je n'imagine pas qu'il y a des personnes restant à la fenêtre toute la journée.

Par contre, FB c'est le matin, le soir, l'après midi et même avant de dormir.
Il y en a qui le consulte avant le "p'tit déj"

La personne qui envie vivra toujours malheureuse c'est sur. Mais là elle voit plus de détails. Les gens se prennent des photos quotidiennement et quand tu es en France, tu as les nouvelles en détails de tes amis ou ta famille à l'autre bout du monde.

Enfin bref, à mon humble avis, FB me rend personnellement triste car c'est une perte de temps, je préfère accomplir et faire bien ce que je fais que de perdre des heures de ma vie à "aimer" et "partager".

Certes mais facebook n'oblige pas les gens à être tout le temps connecté et à regarder ce que fait ces amis. Si la personne préfère resté sur facebook et envier la vie d'un autre plutôt que de sortir avec des amis, aller au cinéma voir un film, aller se balader ou faire du sport, aller se divertir en lisant un livre, jouer à des jeux (société ou jeux vidéo), c'est un problème plus profond que le simple fait de dire c'est la faute de facebook si je déprime (mais ceci n'est que mon avis).
2  0