Bill Gates tacle le projet d'Internet pour tous de Mark Zuckerberg
En faire une priorité n'est qu'une « blague », pour celui-ci

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Les géants de la Silicon Valley se sont engagés, il y a quelques mois, dans des projets pour mettre Internet à la portée de la vaste communauté des personnes qui demeurent encore à ce jour exclues du réseau des réseaux.

Tout comme Google avec le projet Loon, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, c’est associé à plusieurs entreprises, notamment Samsung, Ericsson, Mediatek, Nokia et Qualcom, pour mettre sur pied le projet Internet.org, visant à rendre effective la connexion Internet partout dans les pays en développement.

« Internet stimule le développement économique, social et politique. Il contribue au progrès de l'humanité dans son ensemble.», avait déclaré Mark Zuckerberg lors de la présentation du projet, pour qui connecter la planète est « le plus grand défi de notre génération ».

Bill Gates, cofondateur de Microsoft, qui se fait désormais remarquer beaucoup plus par son engagement dans les œuvres humanitaires, n’a pas manqué de tacler ces projets lors d’un entretien avec le Financial Times, estimant que l’urgence n’est pas de connecter la planète, mais de trouver des solutions à des fléaux comme le paludisme.




« En faire une priorité ? C’est une blague ? […]Si vous pensez que la connectivité est l'élément-clé, c'est super. Mais moi, non », a répondu fermement Bill Gates, suite à une question du Financial Times, pour savoir si la connectivité globale à Internet était plus importante que trouver, par exemple, un vaccin contre le paludisme.

Faisant partie de l'équipe des pionniers de l’informatique, le cofondateur de Microsoft a réitéré sa passion pour la technologie, qui, aussi incroyable qu’elle soit, ne sauvera pas le monde.

« J'adore vraiment la technologie. Mais, si nous voulons améliorer la vie sur terre, il y a des choses plus fondamentales à gérer, comme la survie et la nutrition des enfants », a déclaré Bill Gates. « Les PC ne sont pas, dans la hiérarchie des besoins humains, dans les cinq premiers échelons. »

Bill Gates affiche de nouveau la même position qu’avec le projet de distribution d’Internet via les ballons de Google, qu'il critiquait, et dont il trouvait que c’était « un gaspillage d’argent qui n’aidera pas les enfants malades ».

Source : Financial Times

Et vous ?

Que pensez-vous des déclarations de Bill Gates ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de OphayLili OphayLili - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 15:57
J'ai une double vision sur ce sujet :

Internet pour tous : En développant la connexion à internet partout, certains pays pourraient en effet en tirer profit pour développer leurs économies, et, par conséquent, améliorer les conditions de vie (et la santé, par exemple).

Cependant, il est évident que Google et Facebook ont aussi un intérêt financier gigantesque en investissant dans ces domaines. Si l'on considère à 2 Milliards le nombre d'utilisateur d'internet et leurs business model directement lié au nombre d'utilisateur, il reste donc presque 5 Milliards d'utilisateurs potentiels non exploités ...

Maintenant, il est clair que, même si le paludisme et autres maladies de ce genre font parties des fléaux de ce monde, il ne s'agit pas là, sur le long terme, des principales menaces qui pèsent sur la planète.

A mes yeux, les crises économiques (répartition des richesses, finance omniprésente ...), écologiques, sociétales, démographiques et autres, représentent de beaucoup plus sérieuses menaces.

Bref ... qui a tord, qui a raison et qui manipule qui, je ne saurais le dire. Simplement, je doute que ce genre d'action puissent être néfastes pour les populations qui en bénéficient, peu importe leurs natures.
Avatar de multivers multivers - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 16:00
Il a (malheureusement) raison ! Sauf a générer de l'emploi localement pour booster leurs économies, je ne vois pas les avantages pour la survie des populations concernées. Autrement dit, même si l'accès à l'information est nécessaire ce n'est pas vital !
Avatar de ManusDei ManusDei - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 16:01
Possible qu'à long terme les crises économiques et autres aient des conséquences plus vastes dans quelques décennies, mais en attendant, aujourd'hui le paludisme et les autres maladies de ce genre créent des montagnes de cadavres.
Avatar de fredinkan fredinkan - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 16:21
J'irai 1 poil plus loin...

Avant qu'ils n'aient accès à internet... Il faudrait déjà qu'ils aient accès à l'électricité...
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 16:40
Je pense, que depuis qu'il n'est officiellement plus le numéro 1 de Microsoft, il se permet de parler un peu sur tout.

Facebook et Google ne sont pas des philanthropes, ils agissent soit pour gagner de l'argent à court/moyen terme, soit pour redorer leur blason.

Si il voulait faire un pas en avant pour le monde informatique, il sommerait ses anciennes équipes
1. pour office, d'utiliser un vrai format interopérable
2. de passer windows en opensource
3. d'arrêter de ponctionner les constructeurs ayant choisi Android
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 16:49
Je pense que l'on peut rapprocher tout ce débat de l'adage :
Si tu veux nourrir un homme une journée, tu lui donneras un poisson, si tu veux le nourrir sa vie entière, tu lui apprendras à pécher.

L’accès aux technologies est bien sur moins important a court terme que la mort au coin de la rue, mais si les pays sont connectés, c'est bien de la richesse qui va se créer. Hors dés qu'il y a de la richesse et du progrès, il y a des progrès dans la médecine, l'éducation et le niveau de vie en général.

A contrario, si l’Afrique par exemple loupe le coche de l'internet, il vont peut être survivre grâce aux œuvres humanitaires, mais vivront dans le 20ème siècle avec des techniques d'un autre age. Ils ne seront jamais compétitifs.

J'avoue que je préfère la vision à long terme(mercantile il est vrai) de google et facebook. Parfois, aider les gens c'est d'avantage leur permettre de progresser eux même que de leur fournir de l'aide immédiate. Il y aura des morts en attendant, mais ils avanceront plus vite.

(sans compter que l’Afrique se défend déjà contre la mortalité naturellement avec un taux de fécondité très élevé, premier réflexe naturel dans toute espèce menacée par des fléaux.)
Avatar de Lutarez Lutarez - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 17:08
Citation Envoyé par imikado  Voir le message
Je pense, que depuis qu'il n'est officiellement plus le numéro 1 de Microsoft, il se permet de parler un peu sur tout.

Facebook et Google ne sont pas des philanthropes, ils agissent soient pour gagner de l'argent à court/moyen terme, soit pour redorer leur blason.

Si il voulait faire un pas en avant pour le monde informatique, il sommerait ses anciennes équipes
1. pour office, d'utiliser un vrai format interopérable
2. de passer windows en opensource
3. d'arrêter de ponctionner les constructeurs ayant choisi Android

Ah ben oui, les gens seront sûrement très contents de pouvoir ouvrir lors petites présentations Powerpoint sur LibreOffice pendant qu'une partie de la planète crève de faim et/ou de soif ! En tout cas, c'est certain que c'est pas avec de beau discours hors-sujets prônant le Libre qu'on sauvera des vies...

Il est sûr que la remarque de Gates soulève l'intérêt économique que peuvent avoir les géants de l'IT derrière ces projets. Tout le monde le comprends. Cela n'empêche qu'établir des discours marketings sur la pauvreté des autres, c'est quand même limite d'un point de vue moral.

Dans ce débat, il n'existe tout de façon aucune bonne réponse, mais simplement des façons plus ou moins morales d'aborder ces problématiques. Je doute très fortement que la mise à disposition d'internet pour tous soit une priorité quand certains territoires ont encore des difficultés d'accès à l'eau potable !
Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 17:14
Zuckerberg en grand philanthrope, mais bien sûr !...

Bon même si Billou n'a pas été un saint à la tête de Microsoft, il a prouvé au cours de ces dernières années qu'il savait utiliser sa fortune personnelle pour l'aide au développement sans conflit d'intérêt avec son entreprise.

C'est loin d'être le cas avec l'initiative de rendre l'Afrique connectée de Zuckerberg... Juste un prétexte pour étendre le marché de Facebook...
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 17:21
Citation Envoyé par Lutarez  Voir le message
Ah ben oui, les gens seront sûrement très contents de pouvoir ouvrir lors petites présentations Powerpoint sur LibreOffice pendant qu'une partie de la planète crève de faim et/ou de soif ! En tout cas, c'est certain que c'est pas avec de beau discours hors-sujets prônant le Libre qu'on sauvera des vies...

Il est sûr que la remarque de Gates soulève l'intérêt économique que peuvent avoir les géants de l'IT derrière ces projets. Tout le monde le comprends. Cela n'empêche qu'établir des discours marketings sur la pauvreté des autres, c'est quand même limite d'un point de vue moral.

Dans ce débat, il n'existe tout de façon aucune bonne réponse, mais simplement des façons plus ou moins morales d'aborder ces problématiques. Je doute très fortement que la mise à disposition d'internet pour tous soit une priorité quand certains territoires ont encore des difficultés d'accès à l'eau potable !

Je suis d'accord qu'il y a des priorités plus importantes pour certains, mais j'indique juste qu'au lieu de critiquer l'action de ses compères, il ferait mieux de balayer devant sa porte.
Qu'à son niveau, il pourrait beaucoup changer les choses et permettre à de nombreux pays de faire des économies et ainsi de diminuer leur dette publique.
Avec 11 milliard d'économiser par la seule ville de Munich, je pense que des gouvernements comme la grêce aurait été ravi de faire de tels économies sans diminuer le salaire de leurs fonctionnaires
Avatar de same66 same66 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 04/11/2013 à 17:27
Citation Envoyé par pmithrandir  Voir le message
Je pense que l'on peut rapprocher tout ce débat de l'adage :
Si tu veux nourrir un homme une journée, tu lui donneras un poisson, si tu veux le nourrir sa vie entière, tu lui apprendras à pécher.

J'avoue que je préfère la vision à long terme(mercantile il est vrai) de google et facebook. Parfois, aider les gens c'est d'avantage leur permettre de progresser eux même que de leur fournir de l'aide immédiate. Il y aura des morts en attendant, mais ils avanceront plus vite.

(sans compter que l’Afrique se défend déjà contre la mortalité naturellement avec un taux de fécondité très élevé, premier réflexe naturel dans toute espèce menacée par des fléaux.)

C'est une blague ?
Sincèrement, toi ou un de tes proches est en train de mourir.
On te propose soit de te soigner, soit un accès à internet ?

Alors, OUI l'accès à internet peut apporter énormément (économiquement, politiquement etc...) mais Billou a raison, la priorité c'est de traiter les problèmes principaux (accès aux écoles, accès à l'eau, à un système de santé gratuit...).

On ne peut pas laisser des gens mourir ou souffrir dans des conditions insoutenables et prôner un internet pour tous.

Enfin, tes propos me font froid dans le dos. Il y a un moment il faut être humain, et là on parle de millions de personnes qui souffrent/meurent quotidiennement.
Je pense qu'à leur place, tu penserais plus à sauver ta vie et améliorer tes conditions primaires qu'à avoir accès à Facebook ou wikipedia.
Offres d'emploi IT
Associé CTO backend dev mobile
Brandy App - Ile de France - Paris (75000)
Développeur angularjs - médias
Omnilog - Ile de France - Neuilly-sur-Seine (92200)
Assistant technicien en maintenance h/f
1000MERCIS - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil