Les premiers résultats de Numergy sont-ils bons ?
Le Cloud "souverain" français fête ses un an et continue d'embaucher des profils techniques

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Le Cloud "souverain" français Numergy vient de souffler sa première bougie. En pleine affaire PRISM, cet anniversaire était l'occasion de revenir avec un de ses porte-paroles sur les premiers résultats et les objectifs de ce projet épaulé par SFR, Bull et la Caisse des Dépôts (actionnaires à hauteur respectivement de 47 %, 20 % et 33%) qui continue d'avoir besoin de talents dans les fonctions techniques.

Developpez.com : Numergy vient de fêter son premier anniversaire le mois dernier. L’occasion de dresser un premier bilan. Quelles sont vos premiers résultats ? Sont-ils en accord avec vos prévisions ?

Numergy : Nous nous étions fixés différents objectifs pour cette première année.

Le premier objectif était un défi technologique. Nous avions l’ambition d’opérer 3 datacenters différents en France cette première année. C’est chose faite avec nos datacenters de Courbevoie, Vénisseux et Trappes. Nous travaillons à l’heure actuelle sur la version 2 de notre infrastructure qui reposera sur la technologie Openstack.

Le second objectif était de constituer et de certifier notre réseau de distribution. Nous avons à ce jour plus de 70 partenaires susceptibles de revendre et créer de la valeur sur notre offre IaaS ainsi qu’un site e-commerce qui répond aux besoins des développeurs, testeurs et start-ups du web.

Le troisième objectif était un objectif de recrutement car le succès de Numergy repose sur la capacité des équipes à innover et à répondre au mieux aux attentes de nos clients. Nous avions l’ambition de recruter 100 personnes à fin 2013. Nous sommes aujourd’hui près de 90.

Enfin, l’objectif le plus important reste notre développement commercial. Et à ce jour, nous avons plus de 600 environnements clients actifs avec une croissance mensuelle à deux chiffres.

Developpez.com : A l'heure de PRISM, les Clouds comme le votre - totalement hébergé en France - ont une réelle pertinence industrielle. Sentez-vous grandir l'intérêt chez vos clients et prospects pour les datacenters "locaux" ou pas (Amazon par exemple dit que les dirigeants français ne sont pas préoccupés par PRISM) ?

Numergy : Nous sommes nés d’une volonté stratégique de l’Etat de créer des acteurs majeurs de Cloud computing sur le territoire national.

Cette initiative remonte à 2011 et reflète principalement deux aspects déterminants.

Le Cloud Computing est un secteur en très forte croissance, source de développement pour bon nombre d’entreprises directement impliquées dans la technologie ou utilisatrices de ces dernières. Dans une époque de faible croissance ou de récession, il eût été malheureux que la France ne se donne pas les moyens de profiter de cette croissance.

Et comme vous le soulignez, le second aspect qui a déterminé notre création est le besoin de maîtriser la localisation des données et de connaître la législation qui s’applique lorsqu’un particulier, une entreprise ou une administration décide de migrer vers les solutions de Cloud computing.

Cette nécessité de maîtrise de la localisation et de la loi est d’autant plus mise en exergue avec l’affaire PRISM. Et effectivement, nos clients et prospects sont très attachés à cet aspect et à la volonté de garantir la localisation des données de manière précise et transparente de l'offre de Numergy.

Developpez.com : Au passage, qu'en est-il de votre politique de confidentialité ? En quoi est-elle différente des américains ?

Numergy : Notre politique de confidentialité est très claire, nous ne regardons pas les données de nos clients et nous ne les utilisons pas.

De plus, nous nous engageons à les détruire lorsque le client ferme son compte.

Cela peut paraître simple mais cela n’est pas toujours le cas chez d’autres acteurs.

Developpez.com : En quoi êtes-vous différentes des autres acteurs français (Ikoula, Cloudwatt, Oodrive, etc.) ?

Numergy : Nous avons différents points différenciants avec les acteurs du marché.

Sur la sécurité et la localisation des données. Nous parlons ici de sécurité physique et logique. A ce sujet, je peux vous annoncer l’inauguration de notre SOC (Security Operation Center) il y a deux semaines, ce qui nous place à un très haut niveau de sécurité et de maîtrise des risques.

Sur la disponibilité et la fiabilité. Nous garantissons jusqu’à 99,99% de disponibilité soit moins de 6 minutes d’indisponibilité par mois. Et surtout nous nous engageons à verser des pénalités si nous ne respectons pas nos engagements.

Sur la simplicité et la flexibilité. Nous proposons une interface de gestion pour nos utilisateurs d’un niveau à notre avis rarement égalé, ultra simple et permettant d’administrer au mieux son infrastructure.

Et enfin sur la maîtrise des coûts, notre offre en terme de facturation est sans coûts cachés. L’utilisateur a une vision claire de sa facture à venir sans mauvaise surprise en fin de mois.

En ce qui concerne Oodrive, c’est un partenaire et aujourd’hui vous pouvez utiliser les solutions Oodrive sur les infrastructures Numergy.

Developpez.com : Quelles sont les prochaines étapes (produits, centre de données, etc) pour Numergy ?

Numergy : Nous venons d’inaugurer notre SOC (Security Operation Center) comme je l’ai évoqué précédemment, ce qui renforce la sécurité de nos environnements et des données de nos clients.

Nous allons aussi lancer au premier semestre 2014 notre plate-forme V2 qui va reposer sur la technologie OpenStack pour répondre toujours mieux aux contraintes des entreprises en termes d’interopérabilité et de maîtrise des coûts.

Developpez.com : Dernière question, vous êtes dans un secteur qui est au ralenti mais sur un marché en forte croissance. Quelles répercutions cela a-t-il sur votre politique RH (embauche ou pas, quels types de collaborateur, etc.) ?

Nous avons recruté à un rythme très rapide depuis un an avec plus de 90 collaborateurs à ce jour, principalement dans les fonctions techniques, mais aussi commerciales et marketing.

Nous allons continuer à nous renforcer mais sans doute à un rythme un peu moins rapide. Nous recherchons à ce jour des architectes ou encore des développeurs; mais avant tout des passionnés avec la volonté de s’investir dans un projet ambitieux et porteur de sens dans un secteur en plein boom !

Le site de Numergy



Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ugo-sans-h ugo-sans-h - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/10/2013 à 17:08
Personnellement, soit je ne comprends absolument rien à leur offre, soit c'est 10 fois le prix de n'importe quel concurrent (US ou non).

je me suis simplement rendu sur cette page :
https://www.numergy.com/tarifs-cloud-simulateur-prix

Après avoir sélectionné 5 vm de type S+ (1vcpu 4go Ram) et 100mbps de bande passante, je m'en sors pour 3 361,35 € / mois HT *
Avec 5 serveurs dédiés je diviserais la note par 7.

j'ai rien compris ou c'est horriblement onéreux ?

J'attends beaucoup d'ovh pour les offres cloud (et française), je pense qu'ils sauront être très compétitifs.
Avatar de nopinopi nopinopi - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/10/2013 à 7:37
@ugo-sans-h je n'ai que 861€/mois avec ta config (dont 500€ pour les 100mb ...), comprend pas ce que tu raconte ??
Avatar de PapsOu PapsOu - Membre du Club https://www.developpez.com
le 24/10/2013 à 8:39
j'ai rien compris ou c'est horriblement onéreux ?

Non tu as bien compris, c'est bien horriblement honéreux !

Je pense que je vais rester chez OVH, c'est bien plus accessible !

Je me demande comment ils comptent appater des clients (je parle de petits clients : PME, Start-up) avec de tels tarifs. Les Grand Comptes, ça pose pas de problèmes pour eux, mais là.... J'en revient même pas qu'on puisse aligner autant pour si peu...

OVH peut rester bien tranquile face à un « concurent » comme ça.
Avatar de Numergy Numergy - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 24/10/2013 à 14:27
Bonjour,

Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à nos offres. Nous tenons à apporter un éclairage supplémentaire à cette discussion.
Selon nous, il est important de bien comparer des offres similaires lorsque l'on parle de prix. Et il est vrai que la comparaison n'est pas aisée sans un minimum d'analyse et c'est pourquoi nous vous invitons, pour éviter les polémiques, à vous reporter à des benchmarks indépendants.
Vous pouvez en trouvez via différents acteurs comme LeJournalduNet ou encore CloudScreener. Selon ces derniers dont le travail principal est de comparer les offres Cloud des acteurs US et européens en ce qui concerne les prix et les performances, Numergy apparaît le plus souvent, selon les configurations et les usages, comme bien placé…

@Ugo-sans-h, effectivement vous avez dû confondre 1000Mbs et 100Mbs lors de votre simulation. Si vous refaites votre calcul avec le bon chiffre, vous ne tomberez plus sur 3361,35 €.

Pour information, selon les estimations des analystes de Gartner, une bande passante garantie de 1000Mbs serait facturée chez Amazon plus de 14000€ par mois (pour 3000€ chez Numergy) et pour une bande passante de 100Mbs, cela coûterait chez Amazon plus de 2000€ (pour 500€ chez Numergy). Ce qui rend l'offre Numergy plus attractive que vous semblez l'avoir perçue.
Nous vous remercions encore pour vos retours et restons à votre disposition pour répondre en toute transparence à vos prochaines interrogations.

Bonne journée,
Offres d'emploi IT
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil