Microsoft donne un accès gratuit à Office 365 aux élèves
à condition que les enseignants aient tous une licence

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Lors de la conférence Educause 2013, Microsoft a annoncé le lancement d'un nouveau programme, Student Advantage, qui permettrait aux élèves d'avoir accès gratuitement à Office 365 à condition que leur scolarité soit totalement réglée. Ainsi, dès le 1er décembre, toute institution académique disposant de licences Office 365 ProPlus ou Office Professionnel Plus pour tout son corps enseignant et son personnel pourra offrir à ses élèves l'accès à Office 365 ProPlus sans frais supplémentaires.

Jusqu'à présent, Microsoft avait proposé un accès à Office à la fois aux étudiants et aux éducateurs à travers son Office 365 Education, disponible en trois offres : A2, A3 et A4. La première, A2, est une offre gratuite de base qui donne des avantages tels que 25 Go de stockage SkyDrive hébergé, la messagerie hébergée avec un nom de domaine choisi par l'utilisateur, et d'autres avantages qui vont un peu au-delà de ce que Microsoft propose via le Web pour les consommateurs, y compris les applications Office Web.

Mais seules les offres A3 et A4, payantes, donnent des versions bureau de Word, PowerPoint, Excel, Outlook, Publisher, Access, Lync et OneNot. A3 coûte aux étudiants 2,50 $ par mois et par utilisateur, quant au corps professoral et au personnel il déboursera 4,50 $ par utilisateur et par mois. A3 propose un essai gratuit de 30 jours. Les étudiants peuvent également acheter une licence Office 365 valable quatre ans à l'Université pour 79,99 $.

Microsoft a expliqué que Student Advantage pouvait être utilisé avec A3. Un porte-parole de Microsoft a déclaré qu'il n'y avait pas de limite au nombre d'étudiants pouvant bénéficier du programme. Ce qui signifierait que les universités accueillant un grand nombre de personnes réaliseraient d'importantes économies. Prenons le cas par exemple de l'Université Pierre-et-Marie-Curie. Son personnel comprend environ 10 500 personnes pour un nombre d'élèves avoisinant les 32 000. En supposant que l'UPMC fasse usage de l'offre A3, elle devait payer par mois un total de 127 250 $ avant Student Advantage. Après le programme, l'UMPC ne devrait plus payer que 47 250 $, réalisant ainsi 80 000 $ d'économie par mois soit 960 000 $ d'économie par an.

D'après Microsoft, Office 365 Education est utilisé par près de 110 millions d'élèves de par le monde.

Sources : Microsoft, Wikipedia (UPMC)

Et vous ?

Que pensez-vous de ce nouveau programme ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de 6rill2000 6rill2000 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 17/10/2013 à 12:34
Je pense que l'éducation nationale devrait utiliser plus d'outils gratuits et open-source, à part pour certaines filières spécifiques et arrêter de payer des licences même à tarif réduit afin de pouvoir investir un peu plus en matériel par exemple (car nos écoles sont encore malheureusement bien mal équipées..).

PS : Il manque quelque-chose dans la phrase suivante : "à condition que leur scolarité soit totalement."
Avatar de rupteur rupteur - Membre actif https://www.developpez.com
le 17/10/2013 à 14:21
Bonjour,
c'est tout simplement écœurant !
je pense qu'il devrait y avoir une loi contre cela.

on conditionne les élèves pour empêcher toute utilisation de suite bureautique concurrente.
Avatar de Algo D.DN Algo D.DN - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/10/2013 à 15:16
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Microsoft donne un accès gratuit à Office 365 aux élèves à condition que les enseignants aient tous une licence

Que pensez-vous de ce nouveau programme ?

Tout simplement que Microsoft voit ses parts de marché grignotées doucement par le Logiciel Libre voir l'Open Source, le choix de l'éduc n'est pas anodin, les étudiants sont les plus gros utilisateurs de LL ou OS, et surtout il résulte de futures dépendances comme d'habitude.

Mais bon, en attendant ce sera toujours ça de gagné pour les écoles qui ont certainement besoin de temps pour se dé-conditionner et sortir de cette dépendance.
Avatar de Nico02 Nico02 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/10/2013 à 15:29
Bah, je sais pas trop quoi en penser.

Dans l'immédiat je dirai que c'est toujours bien de proposer des licences gratuites, vu qu'a la fac on nous demande toujours de pondre des rapports en .doc ou de faire des présentations PowerPoint.

Après j'imagine que ce n'est pas un choix anodin et qu'il y a surement un intérêt pour eux derrière à faire ça..

Dans tous les cas il faut toujours prendre ce qu'on nous donne
Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/10/2013 à 17:23
Citation Envoyé par Nico02  Voir le message
Dans l'immédiat je dirai que c'est toujours bien de proposer des licences gratuites, vu qu'a la fac on nous demande toujours de pondre des rapports en .doc ou de faire des présentations PowerPoint.

T'as pas besoin d'MS Office pour ça.

Je mettrais un nuance à ce que dit rupteur, ce n'est pas du conditionnement mais du marketing. Aux dernières nouvelles, MS n'a pas le monopole sur le "Cloud". Qu'est ce qui empêche les concurrents de faire la même chose ?

Après j'imagine que ce n'est pas un choix anodin et qu'il y a surement un intérêt pour eux derrière à faire ça..

Généralement, si tu utilises un outil à l'école, il y a de très forte chance que tu n'en changes pas plus tard.
Avatar de Johnny P. Johnny P. - Membre actif https://www.developpez.com
le 18/10/2013 à 8:48
Généralement, si tu utilises un outil à l'école, il y a de très forte chance que tu n'en changes pas plus tard.

Cela dépend en quoi dans le développement et l'analyse j'utilise aucun logiciel que j'utilisais à l'école à part ceux de référence.

J'ai toujours trouvé mieux que les choix des logiciels de mon école.
Avatar de Loceka Loceka - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/10/2013 à 16:46
Citation Envoyé par Nico02  Voir le message
Dans l'immédiat je dirai que c'est toujours bien de proposer des licences gratuites, vu qu'a la fac on nous demande toujours de pondre des rapports en .doc ou de faire des présentations PowerPoint.

Ca doit dépendre des facs alors.
Dans la mienne la quasi totalité du parc informatique (nos machines à nous mais aussi celles de l'INRIA, du LRI et du LIPSI, là où se trouvaient nos profs) était sous linux.

Pour les présentations on nous demandait quasiment exclusivement du PDF qui a l'avantage d'être générable depuis Word (certes moyenant un plugin tierce, à l'époque en tout cas) ou depuis OpenOffice et de ne pas avoir de perte de mise en page si la version du logiciel à changé entre la machine émettrice et la machine où la présentation est faite.

Demander des rapports en .doc ou au format powerpoint est pour moi une hérésie (et pareil pour les entreprises qui demandent des CV dans ce format).
Avatar de Marco46 Marco46 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 18/10/2013 à 17:35
Citation Envoyé par Nico02  Voir le message
Bah, je sais pas trop quoi en penser.

Dans l'immédiat je dirai que c'est toujours bien de proposer des licences gratuites, vu qu'a la fac on nous demande toujours de pondre des rapports en .doc ou de faire des présentations PowerPoint.

Après j'imagine que ce n'est pas un choix anodin et qu'il y a surement un intérêt pour eux derrière à faire ça..

Dans tous les cas il faut toujours prendre ce qu'on nous donne

C'est trop dur de faire fichier enregistrer sous et de changer le type de document en .doc sous LibreOffice ?
Avatar de capsavon capsavon - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/10/2013 à 23:48
Il n'y a que moi qui ai bondi de ma chaise en lisant cet article ?

Effectivement, quand on fait le calcul, il est fort probable que nombre d' établissements soient très avantagés par cet accès de philanthropie hypocrite de la part de MS. Selon moi il s'agit surtout:
- D'un racket indirect pour vendre de la licence,
- D'un putain de gigantesque cheval de Troie pour office 365.
Pour que les élèves puissent bénéficier du programme, il faut que 100% du personnel ait sa propre petite licence. Valide, payée au mois. Et vous ne voyez pas venir l'arnaque ? Accepter ce deal, c'est signer un chèque en blanc à MS.
Déjà, c'est un abonnement, pas une licence fixe payée une seule fois. Donc payement ad vitam eternam.
Ensuite, vu les sommes engagées, déjà énormes, de surcroit sous forme d'abonnement, le non-usage d'office a toutes les chances d'être culpabilisé.
"Quoi ? Vous voulez utiliser LibreOffice ? Mais vous vous foutez de moi ? ous savez combien on paye tous les mois pour les licences 365 ? Alors vous allez me faire le plaisir d'utiliser Office !" ne rigolez pas, c'est le genre de remarques que l'on reçoit de temps en temps de mon patron dans ma boîte. Et il nous fait la remarque quand on n'utilise pas du matériel fixe, donc du passif / immobilisé / je ne sais plus le terme comptable. Alors pour les licences de logiciels payées au mois je n'ose même pas imaginer.
Et une fois que le vers est dans le fruit, pas de retour en arrière possible.
- Si on arrête de payer les licences pour tout le monde on perd le programme et les élèves n'ont plus les licences gratos, et potentiellement ne peuvent plus bosser,
- Donc on ne va pas utiliser de solutions concurrentes - logiciels libres ou concurrents payants - parce qu'on paey une licence cher et qu'il faut rentabiliser.

Derrière ce vernis d'altruisme, il y a selon moi une stratégie pour faire des établissements scolaires des client captifs. Ce qui est très regrettable.

Oh, pas que cela soit nouveau. J'ai personnellement bénéficié de MSDNAA en école d'ingé, et j'ai pu récupérer plein de licences Visual Studio, Windows XP, Vista (7 n'était pas sorti à l'époque), que j'utilise encore maintenant. Oui mais c'étaient des licences desktop, utilisables ad vitam eternam. Je répète : j'utilise encore ces licences aujourd'hui, des années plus tard, sans avoir eu besoin de re-payer quoi que ce soit.

Pour finir, on nous explique que ça coûte beaucoup moins cher d'utiliser ce programme que d'acheter des licences 365 au tarif normal à tout le monde. Donc on essaye denous faire croire qu'il est INDISPENSABLE que chaque te de pipe dans un établissement utilise 365.

Si j'ai bien compris, 365 c'est juste office + du cloud + un abonnement. Donc, en toute logique, si je suis responsable de parc informatique dans un établissement, la seule pensée raisonnale qui me viendrait à l'esprit c'est : "Aucun intérêt, ya qu'à rester sur office 2013, on a déjà payé la licence, et on va s'acheter un gros NAS pour faire serveur, ça fera cloud tout pareil, et au moins on contrôlera le système."
Je me demande : est-ce que l'entourloupe va marcher ? Parce que l'arnaque est vraiment tellement grosse que je doute que des décideurs sensés ne tombent dans le panneau.
Après, on a bien réussi à refourguer des avions renifleurs à des gens sortis de Mines-Ponts ...
Franchement, ce serait quoi la "killer feature" / "unique selling point" d'Office 365, suffisante pour que les établissements aient impérativement besoin d'en fournir un licence par tête de pipe ?

Je ressens aussi cela comme un changement radical de politique. Avec MSDNAA, MS offrait gratuitement des logiciels, de façon que les élèves puissent les utiliser librement, et donc mieux les connaîtres, puis qu'ils le demandent plus tard dans leur boulot, et de cette façon justifient les achats de licences par le boîtes. Cette méthode marche bien quand il n'y a pas vraiemnt de concurrence. Il faut bien former les p'tits jeunes sur les logiciels, mais faire de la formation directe n'est pas possible - techniquement et financièrement. Donc en favorisant l'auto-formation, par le don de licence, on résout le problème. Or, depuis quelques années, la concurrence gratuite / libre / open-source est plus que crédible. D'où le changement de politique : il n'est plus temps pour MS de développer l'éco-système, mais de préserver le marché présent, soit en se démarquant positivement, soit en verrouillant. Ne pouvant / voulant pas se démarquer favorablement face à la nouvelle concurrence gratuite - surtout avec un produit aussi mal fagotté (à mon avis) que 365 - MS est donc "contraint", pour survivre, de verrouiller le marché. D'où l'usage de politiques commerciales nauséabondes comme celle-ci.

Ce n'est que mon avis. Mais je l'assume.

Hors-sujet-mais-pas-tant-que-ça:
Dans l'immédiat je dirai que c'est toujours bien de proposer des licences gratuites, vu qu'a la fac on nous demande toujours de pondre des rapports en .doc ou de faire des présentations PowerPoint.

Raisonnement absurde. Dans cet exemple : ce n'est parce que les profs exigent des fichiers sous des formats propriétaires qu'il faudrait fournir des licences gratuites de ces logiciels aux élèves. C'est parce que les profs ont des licences gratuites de ces logiciels qu'ils se permettent, par facilité, d'exiger les format de ces logiciels. C'est donc aux profs de ne pas exiger des formats que les élèves ne peuvent pas générer. Pas aux élèves de s'adapter aux outils des profs dont ils ne disposent pas. Pour moi c'est une dérive venant du fait que tout le monde a l'impression que tout le monde à office et peut générer du .doc ou du .ppt. Surtout que pour des rapports ou des présentations, il me semble beaucoup plus sûr de demander du PDF, pour sécuriser (le prof ne peut pas modifier le doc, du moins pas facilement), et alléger (les PDF sont souvent plus léger que les documents les ayant générés, et un reader PDF a beaucoup moins de chances de planter en présentation que powerpoint, et a beaucoup plus de chances d'être présent sur un PC pris au hasard si le PC de la présentation crâme comme par hasard le matin de la présentation).
Avatar de GruntZ GruntZ - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/10/2013 à 7:17
Citation Envoyé par rupteur  Voir le message
...
je pense qu'il devrait y avoir une loi contre cela.
...

Elles existent (les lois qui protègent l'école de toute forme de prosélytisme), mais le lobbying/corruption mené par de grands groupes a abouti à faire voter des circulaires qui, sous prétexte d'encadrer ces pratiques, autorisent de fait le marketing induit par leurs partenariats avec l'éducation.

Une lecture instructive : http://www.transversel.org/spip.php?article179
(et Microsoft n'y est même pas cité !!)

Avec un Président qui offre de iPad aux élèves de son département, la prise de conscience quant aux méthodes de dealer de drogue de ces entreprises n'est pas pour demain.
Quant à la prise de mesures ...
Offres d'emploi IT
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil