Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Oracle critique le choix des logiciels Open Source au sein des organismes gouvernementaux
Dans son livre blanc de septembre

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

4  1 
Dans son livre blanc de septembre intitulé « The Department of Defense (DoD) and Open Source Software », Oracle s'efforce d'analyser les suppositions du Département de la Défense américain qui pense pouvoir épargner de l'argent en choisissant d'éviter un maximum les logiciels propriétaires et en se tournant vers l'Open Source et le développement de ses propres applications. Une remarque qui s'apparente à l'action de la gendarmerie nationale française qui a fait migrer 37 000 ordinateurs vers Linux et qui prévoit une migration complète vers l'OS pour l'été 2014.

Tout le long de son exposé, Oracle essaie d'apporter un équilibre à une telle initiative. L'entreprise avance que développer des applications en Open Source comporte des coûts cachés, principalement dans la main d’œuvre. De plus, le document affirme que les logiciels Open Source pourraient ne pas évoluer : « les entreprises de logiciels commerciaux ont développé des méthodologies très raffinées pour effectuer ces tâches » soutient le document qui précise qu'il serait regrettable de sous-estimer les difficultés liées aux tests de logiciels Open Source, en particulier quand il s'agit de tester la robustesse et la fiabilité en charge.

Oracle affirme également que le DoD ne devrait pas se soucier de l'intégration de logiciels dans un monde constitué d'une myriade d'écosystèmes matériels à cause de la difficulté. De plus, le document suggère qu'il serait plus difficile de certifier la sécurité des projets dérivés de l'Open Source que d'acheter une application certifiée chez Oracle ou un autre éditeur.

Le document s'interroge également sur la pertinence du choix des logiciels Open Source par les organisations financées par le gouvernement quand des entreprises comme Oracle fournissent déjà des logiciels qui répondent aux besoins de nombreuses industries de manière efficiente.

Bien sûr Oracle ne nie pas sa propre relation avec l'Open Source mais insiste sur le fait que l'Open Source n'a de sens que si quelqu'un comme Oracle prend le temps de l'intégrer dans un large éventail matériel et logiciel. Oracle affirme aussi qu'il offre un meilleur support qu'un utilisateur DoD pourrait espérer obtenir ailleurs.

« Oracle permet de s'assurer que les logiciels open source s'inscrivent bien dans l'infrastructure environnante et offrent une voie à une production de qualité entreprise. Toutefois, pour les aptitudes intensives et critiques requises par la plupart des projets du DoD, Oracle recommande ses produits logiciels commerciaux phares » conclut le rapport.

Source : DoD and Open Source Software (au format PDF)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de FaridM
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 12:30
Tout dépend du point de vue ou l'on se place.

Microsoft, Oracle, IBM ... sont toutes des entreprises américaines, ce qui permet au gouvernement d'avoir un certain contrôle sur celle-ci.

Si on se place du point de vue de la France (ou Europe), a t-on vraiment intérêt à traiter les informations ultra-confidentiel avec ces logiciels?
On a bien vu que les Etats-Unis ne se gènes absolument pas pour espionner l'Europe.

Je pense que la France devrait investir (Oui ça peut coûter cher) dans la création de logiciel, il y a de très bon ingénieurs en France, nous ne devons pas laisser le monopole de l'informatique à un seul pays.
13  1 
Avatar de plawyx
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 12:50
snif! Oracle ne va plus avoir 200 millions de dollars à mettre dans la prochaine coupe de l'america.

Il serait quand même temps, qu'à l'image d'Airbus, l'Europe décide enfin de développer son propre OS et ses logiciels pour ne plus dépendre systématiquement d'Oracle, MS et cie.
12  1 
Avatar de Markand
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 13:45
Discours hypocrite d'une entreprise qui a détruit plusieurs dizaines de projets open sources.
12  1 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 13:46
De plus, le document affirme que les logiciels Open Source pourraient ne pas évoluer
Comme si ça n'existait pas pour les logiciels proprios... J'avais quelques logiciels dont la dernière version remonte à tellement loin qu'ils ne passaient pas sous Win 7, ce qui me bloquait sous XP.
11  1 
Avatar de wirenth
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 14:24
"Bien sûr Oracle ne nie pas sa propre relation avec l'Open Source mais insiste sur le fait que l'Open Source n'a de sens que si quelqu'un comme Oracle prend le temps de l'intégrer dans un large éventail matériel et logiciel."

Grosso modo, il y a des gogos qui développent des technos open-source, nous on les reprend sans vergogne dans nos produits, et ensuite on vous envoie la facture. Finement joué.
10  1 
Avatar de rhludovic
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 19:07
...Oracle recommande ses produits logiciels commerciaux phares
Quel surprise !
8  1 
Avatar de _informix_
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 13:10
à la lecture de cet article, mon patron a décidé de migrer de mysql le plutot possible.
7  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 14:14
Citation Envoyé par Farid63 Voir le message
Tout dépend du point de vue ou l'on se place.

Microsoft, Oracle, IBM ... sont toutes des entreprises américaines, ce qui permet au gouvernement d'avoir un certain contrôle sur celle-ci.

Si on se place du point de vue de la France (ou Europe), a t-on vraiment intérêt à traiter les informations ultra-confidentiel avec ces logiciels?
On a bien vu que les Etats-Unis ne se gènes absolument pas pour espionner l'Europe.

Je pense que la France devrait investir (Oui ça peut coûter cher) dans la création de logiciel, il y a de très bon ingénieurs en France, nous ne devons pas laisser le monopole de l'informatique à un seul pays.
Le logiciel libre est un très bon moyen pour éviter ce monopole des entreprises d'un seul pays sur le logiciel.
7  1 
Avatar de Benoit7114
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 14:42
Toutefois, pour les aptitudes intensives et critiques requises par la plupart des projets du DoD, Oracle recommande ses produits logiciels commerciaux phares » conclut le rapport.
Il semble donc qu'on soit plus proche du publi-reportage que du rapport !!
7  1 
Avatar de FaridM
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/10/2013 à 16:03
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Le logiciel libre est un très bon moyen pour éviter ce monopole des entreprises d'un seul pays sur le logiciel.
Parfaitement d'accord !

Pourquoi ne pas récupérer le noyau Linux est créer un OS Franco-Français ?

Si je ne me trompe pas, la Chine c'est orienté dans cette direction, c'est long, ça à un coup mais niveau sécurité intérieur, c'est le top.

Sans entrer dans le jeu du "Il faut consommer que du Français ...", je pense vraiment que l'IT est beaucoup trop concentré aux Etats-Unis.
9  3