Microsoft travaille sur une alternative aux cookies pour les publicités ciblées
Un mouvement anti-cookie est-il en marche ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Après Google, Apple, Facebook mais aussi Amazon, c'est au tour de Microsoft de travailler sur une technologie de traçage qui s'étendrait à l'ensemble de ses appareils et services et qui offrirait ainsi une alternative au cookie tiers. La raison ? Adage, spécialiste de l'actualité de l'industrie publicitaire, souligne des limitations communes aux cookies : bien qu'ils permettent de dresser un historique de la navigation d'un internaute, ils ne sont pas en mesure de suivre à la trace un smartphone. Pourtant, selon StatCounter, 20% du trafic global serait actuellement issu des mobiles. De plus, ils ne peuvent être utilisé sur une télévision connectée.

Apple a désactivé par défaut les cookies tiers de ses appareils, Android pour sa part a limité leurs utilisations au navigateur Web et le tient bien loin des applications. D'ailleurs Google planche sur son système baptisé AdID présenté comme un identifiant anonyme pour la publicité. Ce dernier permettrait un meilleur contrôle au niveau de la confidentialité mais aussi un pistage n'éludant pas le mobile.

Quant à Microsoft, l'entreprise travaille technologie permettant le pistage des utilisateurs à travers les ordinateurs Windows, Internet Explorer, Bing, les appareils mobiles sous Windows et les consoles Xbox. A ce titre un porte-parole de Microsoft déclare que « nous convenons qu'aller au-delà du cookie est important. Notre priorité sera de trouver des moyens de le faire dans le respect des intérêts des consommateurs. » sans toutefois commenter les propos de Adage.

AdAge souligne que le projet de Microsoft est la création d'un identifiant unique multi-appareil. Outre l'identification d'un même utilisateur sur divers appareil, ce mécanisme permettrait à Microsoft de proposer le déploiement de campagnes publicitaires multi-écran avec de véritables outils permettant de dissocier les taux de transformation sur chaque appareil. Bien sûr l'autorisation des consommateurs sera requise et Microsoft serait alors directement responsable des données utilisateurs.

Source : Adage

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? La multiplication des technologies propriétaires est-elle la meilleure des solutions ?

Quelles conséquences pouvez-vous entrevoir dans le monde de la publicité ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 11/10/2013 à 16:14
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Bien sûr l'autorisation des consommateurs sera requise et Microsoft serait alors directement responsable des données utilisateurs.

Ben voyons... Dans le respects des intérêts des consommateurs actionnaires.

Il y a tellement d'argent en jeu dans la pub en ligne que l'intérêt supérieur du consommateur sera bien la dernière des préoccupations des géants du net.

Et le grand vainqueur sera celui qui osera pousser le vice curseur le plus loin possible des intérêts du consommateur sans provoquer de trop gros mouvement de grogne.

Parce que bon, pour ma part, je demande à mon OS de faire fonctionner correctement mon matériel ensemble. Pas de choisir ma pub.
Avatar de AllanTK AllanTK - Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/10/2013 à 17:07
Bien sûr l'autorisation des consommateurs sera requise et Microsoft serait alors directement responsable des données utilisateurs.

Autorisation qui sera camouflé dans des conditions d'utilisations illisibles et verbeuses :-/ ?
Avatar de frantzgac frantzgac - Membre habitué https://www.developpez.com
le 18/11/2013 à 16:20
Je constate dans les options Google de mon mobile (sous Android) la présence d'une page titrée "annonces" qui contient un identifiant publicitaire (généré d'office sans mon consentement) et surtout une mention :

Demandez aux applications de ne pas utiliser votre identifiant publicitaire pour créer des profils ni diffuser d’annonces par centre d'intérêts

Je tiens à mentionner que cette option est désactivée par défaut. Cela me parait un peu intrusif et surtout peu respectueux du libre arbitre des consommateurs.
Avatar de Icky Thump Icky Thump - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 19/11/2013 à 12:44
Citation Envoyé par transgohan  Voir le message
Comment remplis-t-il l'entête HTTP s'il ne la connait pas ?
Pour rappel une entête HTTP contient l'IP de l'emetteur.
Et puis... C'est pas un peu c*n de poser une question sans donner l'adresse pour nous répondre ?

En théorie, c'est à l'OS de se charger de ça. Le navigateur ne peut pas envoyer de paquet sans passer par le système d'exploitation. Le navigateur remplit son paquet HTTP, et le file à l'OS qui rajoute les informations nécessaires au protocole IP avant de le transmettre à la carte réseau. Après, je ne garantis pas non plus que Google Chrome ne connait pas ton IP.
Avatar de Rodrick Rodrick - Membre régulier https://www.developpez.com
le 06/02/2014 à 21:21
ça fait au moins une vingtaine d'ordinateur que je dépanne et a chaque fois, ils ont un tas de publicité qui s'ouvrent et comme par hasard, je vois que le navigateur par défaut est celui de Google.
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil