L'industrie africaine des jeux vidéo hausse le niveau
Un nouveau venu sur la scène internationale ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Dans un marché mondial qui pèse plus de 42 milliards d'euros, les éditeurs africains réclament leur part du gâteau. Ils veulent allier modernisme et culture pour offrir des jeux vidéo qui sauront transmettre leur histoire au monde entier.

Si quelques-uns s'interrogent sur le niveau en programmation des ingénieurs en Afrique subsaharienne, certaines structures commencent à créer un véritable buzz. C'est le cas par exemple de l'éditeur Maliyo Games au Nigeria. Il propose des jeux comme « Mosquito Smasher », sa réponse au célèbre Angry Birds où les joueurs doivent se battre contre un adversaire qui a mobilisé les insectes à travers le continent dans une tentative d'éloigner les touristes. Mais encore « Okada Ride », le surnom donné aux motos qui sillonnent dangereusement les villes du pays.

Hugo Obi, cofondateur de l'entreprise, explique que « nous voulions utiliser le jeu comme moteur de partage des expériences africaines entre nous et avec le reste du monde à travers des récits africains, des sons et des personnages ».

Plus d'un million de téléchargements ont été enregistrés le mois passé pour l'entreprise nigériane Gamsole qui a fait sauter les barrières internationales avec des téléchargements au Brésil, en Inde et aux USA.

D'autres tentent de lui emboîter le pas comme le jeu camerounais Aurion de l'éditeur camerounais Kiro'o Games, encore en développement qui recherche encore à réunir 183 000 euros pour finaliser le développement de ce projet de 10 ans. Sa commercialisation est prévue pour 2014. L'évolution est d'ailleurs suivie de très près par la presse internationale. DVP a obtenu une interview du Directeur Général de Kiro'o Games Olivier Madiba.


Démo du jeu Aurion

Pour Lakunle Ogungbamila, Directeur de l'entreprise Kuluya.com, « il y a trop de demandes en Afrique qui n'ont pas encore été satisfaites ». Fondée dans un petit appartement à Lagos au Nigeria, cette équipe de treize personnes a pu obtenir un financement de 2 millions de dollars après seulement six mois d'activité de la structure.

Source : The Gardian

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Avec les multiples projets comme Loon de Google pour connecter le maximum de zones sur le territoire africain, l'Afrique pourra-t-elle avoir plus de poids dans le marché du jeu vidéo ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 8:17
Je comprends pas pourquoi on se pose la question de leurs compétences...
J'en ai croisé pas mal moi durant mon cursus, ils font leurs études en France et certains sont très bon.
Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 8:41
Citation Envoyé par transgohan  Voir le message
Je comprends pas pourquoi on se pose la question de leurs compétences...
J'en ai croisé pas mal moi durant mon cursus, ils font leurs études en France et certains sont très bon.

Tout à fait d'accord.
Tu peux remplacer France par Europe et surtout USA. Et les grandes écoles "locales" ne sont pas pourries non plus.

Et pendant ce temps là les français (Ubisoft & Co) demandent des sous à l'Etat que le secteur n'est pas en crise, mais il est très fragile.
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 10:17
Citation Envoyé par transgohan  Voir le message
Je comprends pas pourquoi on se pose la question de leurs compétences...

Cas typique d'ethnocentrisme!
Avatar de vampirella vampirella - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 10:18
On peut avoir la référence de l'image et savoir à quoi elle correspond ?

Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Fondée dans un petit appartement à Lagos au Nigéria, cette équipe de treize personnes a pu obtenir un financement de 2 millions de dollars après seulement six mois d'activité de la structure.

Il faut se méfier tout de même des financements "éclairs". On a bien vu des engouements sur KickStarter pour des projets n'ayant pas délivré leurs promesses ou ayant au final capoté.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 10:59
Citation Envoyé par vampirella  Voir le message
On peut avoir la référence de l'image et savoir à quoi elle correspond ?

Il s'agit d'une capture d'écran de la démo du jeu Aurion.
Avatar de fenryo fenryo - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 01/10/2013 à 15:16
Hé mais c'est de nous dont on parle (kiroo)
se retrouver sur developpez. com c'est déjà un grand pas !!
Avatar de PointCarreJo PointCarreJo - Membre actif https://www.developpez.com
le 01/10/2013 à 15:45
L'Afrique est toujours considéré comme un grand enfant. Et comme pour tout enfant, les "adultes" (autres continents) en matière de développement technologique n'auront de cesse de les prendre de haut tant qu'ils n’arracheront pas leur part du gâteau, car c'est cela il faut démontrer qu'ils peuvent faire de même voire mieux.

Pour moi, l'Afrique a un énorme potentiel qui ne demande qu'à s'affirmer pour peu qu'ils arrivent à réunir le financement nécessaire, qui constitue un grand frein à leur éclosion, pour mener à bien les projets qui y restent très souvent à l'état de gestation.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 01/10/2013 à 17:03
Citation Envoyé par PointCarreJo  Voir le message
(.../...)Pour moi, l'Afrique a un énorme potentiel qui ne demande qu'à s'affirmer pour peu qu'ils arrivent à réunir le financement nécessaire, qui constitue un grand frein à leur éclosion, pour mener à bien les projets qui y restent très souvent à l'état de gestation.

Plus généralement, les infrastructures, pas seulement les capitaux. Ils ont une téléphonie mobile à peu près au point(à certains endroits meilleure qu'en France), mais à part ça, les routes, l'electricité sont des problèmes assez fréquents. Et ça tire les volontés de faire de la valeur ajoutée dans l'ornière.

Evidemment, je généralise. Ca n'est pas vrai partout. Mais c'est quand même trop fréquent pour être ignoré.
Avatar de PointCarreJo PointCarreJo - Membre actif https://www.developpez.com
le 02/10/2013 à 16:34
Citation Envoyé par el_slapper  Voir le message
Plus généralement, les infrastructures, pas seulement les capitaux. Ils ont une téléphonie mobile à peu près au point(à certains endroits meilleure qu'en France), mais à part ça, les routes, l’électricité sont des problèmes assez fréquents. Et ça tire les volontés de faire de la valeur ajoutée dans l'ornière.

Tout à fait d'accord, il y a encore beaucoup à faire à différents niveaux. Mais au moins les téléphonie mobile ou développement logiciel essaye de suivre le rythme et c'est sur ces aspects que je dis qu'il faudrait s'appuyer pour émerger. Je ne veux même pas parler des autres infrastructures (route, etc) parce que c'est une catastrophe, on est bien d'accord. D'où l'idée de dire si elle est au fond elle ne peut que s'améliorer.
Avatar de ayasail ayasail - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 02/10/2013 à 19:43
J'ignorais que cette industrie existait ....
bravo!!!!
Offres d'emploi IT
Ingénieur Réseaux H/F
EXPERIS IT - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice (06000)
Ingénieur développeur c#/.net (h/f)
Team Trade - Ile de France - IDF
Chef de projets senior H/F
Hachette Livre - Ile de France - Île-de-France

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil