Développement mobile : les entreprises préfèrent iOS et Android
Selon une enquête d'Appcelerator

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
L’enquête trimestrielle de l'entreprise Appcelerator, spécialiste du développement sur mobile, révèle un intérêt croissant dans le système d’exploitation mobile de Google au sein de l'entreprise dans le cadre du développement d'applications mobiles. Pour mener à bien son étude, 804 dirigeants d’entreprises (PDG, DSI, directeurs techniques, etc.) ont accepté de se soumettre à son enquête pour faire connaître leurs priorités sur le marché mobile.

En tête des sondages se trouvait Apple ; les entreprises estiment à 80 % que iOS est un vecteur de développement pour des solutions internes ou commerciales, tant sur smartphones que sur tablettes. Un niveau pratiquement similaire à celui enregistré par la même étude au premier trimestre.

71 % du panel est désormais intéressé par un développement sur Android, ce qui représente une hausse de sept points par rapport au début de l’année. Des votes obtenus certainement par les parts de marché impressionnantes de Google sur smartphones et tablettes mais également par la popularisation des politiques BYOD via lesquelles l’employé apporte son appareil à intégrer dans l’infrastructure existante de l’entreprise, ce qui force les départements IT à déployer des applications compatibles. Toutefois, sur le marché des tablettes, Google et ses OEM n'ont obtenu que 59 % des intentions favorables, ce qui représente une hausse de sept points en comparant au début de l'année mais montre un accueil de la tablette Android mitigé contrairement à l'iPad qui a la confiance des décideurs.

Verdict sévère pour Windows, puisque ses smartphones et tablettes ne recueillent que 26 et 25 % des suffrages, ce qui représente un recul de trois et cinq points respectivement par rapport au premier trimestre. 60 % des sondés pensent d'ailleurs que Windows 8 échouera en tant que plate-forme mobile. Pour Nolan Wright, co-fondateur de Appcelerator, « ce pourcentage est probablement une réflexion de la demande du marché. Je pense que Microsoft ne s'en est pas bien sorti sur le marché et cela a eu un impact sur le développement d'applications. Il serait intéressant de voir ce qui se passe après Nokia ».

Des chiffres catastrophiques pour BlackBerry qui ne recueille que 12 % des suffrages, soit deux points de mieux qu'au premier trimestre, mais une part beaucoup plus petite que celle des OS concurrents.

Notons également l’intérêt des dirigeants pour les applications multiplate-formes HTML5 ; 66 % d'entre eux ont déclaré être très intéressés par cette option.

Source : Appcelerator

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? L’intégration des équipes de Nokia chez Microsoft pourrait-elle contribuer à inverser la tendance ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 11:18
Pour moi, non développeur d'appli mobile, je dirais que les sociétés choisissent :
- iOS car les développement sont 'faciles' : très peu de type de devices différents et stables.
- Android car le parc est énorme. Par contre, c'est galère à développer car plein de type de devices (avec pas mal de résolutions différentes)
Avatar de LastShore LastShore - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 07/10/2013 à 11:12
Il me semble que la plupart des donneurs d'ordre ne pensent qu'à ANDROID et IOS parce que c'est ce que nous voyons le plus. Je suis prestataire de services, spécialisée dans les développements WEB et MOBILE et je n'ai jamais eu de demandes pour autres support qu'IOS et ANDROID, même en partant sur des technologies cross plateforme.

Par contre Windows Phone semble à priori avoir tapé fort et plusieurs de mes partenaires, prestataires également, envisagent de s'y spécialiser ! Enquête à relancer d'ici quelques temps, donc, pour connaitre les avancées de ce support !
Avatar de Weysan Weysan - Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/10/2013 à 12:25
@LastShore : peut être que tu ne reçois pas de demande pour les autres plateformes parce que la part de marché qu'ils ont n'est pas assez importante pour les décideurs pour qu'ils réfléchissent à les intégrer dans leurs demandes.

A mon avis ces chiffres reflètent le marché actuel écrasé par Apple et Google, et Windows mobile (tablette et smartphone) a du mal à percer à cause d'une arrivée sur le marché un peu raté et très tardif. En tout cas, dans le web mobile (je ne suis pas dans l'applicatif), personne ne nous parle de windows phone ni de tablette windows.
Offres d'emploi IT
Stage architecture SOA - ESB (H/F)
Atos Technology Services - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice
Gestionnaire back-office, interface d'administration et serveur
NFC-Interactive - Ile de France - Paris (75000)
Développeur .Net
id3i - Bretagne - BREST

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil