Californie : une loi pour protéger les adolescents de leurs erreurs sur les réseaux sociaux
Le gouverneur ratifie la « gomme digitale»

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le Président du Sénat, Tem Darrell Steinberg, a vu ratifié son projet de loi qui offre aux jeunes la possibilité de faire disparaître des archives d'internet tout contenu qui peut leur porter préjudice, ou même sembler embarrassant à leur égard. L'idée sous-jacente est d'offrir une « gomme » face aux indiscrétions qui peuvent marquer à vie ces jeunes.

« Il s'agit d'une protection révolutionnaire pour nos enfants qui agissent souvent avec impétuosité en publiant des photos ou des messages inappropriés avant qu'ils ne pensent aux conséquences. Ils méritent le droit de retirer ce matériel qui pourrait les hanter pendant les années à venir. » explique le sénateur.


Le Gouverneur Jerry Brown a signé la législation SB 568 lundi dernier. Désormais, dès le premier janvier 2015, les entreprises Web seront tenues de supprimer les archives en ligne d'un mineur sur sa simple demande. Toutefois, cette loi a ses limites. Si une photo compromettante est postée par quelqu'un d'autre ou tout simplement copiée et publiée sur un autre site, la loi n'est pas applicable.

De plus, la loi ne s'applique qu'aux adolescents ; passé 18 ans, un individu ne saurait demander la destruction des archives multimédia des années pendant lesquelles il était mineur.

Certains y voient déjà de potentiels problèmes. Emma Llansó, avocat pour le Center for Democracy and Technology, explique qu'il y aura « une barrière pour les nouveaux services innovants qui veulent cibler un public de mineurs ». De plus, l'introduction de cette nouvelle politique dans la législation californienne différente de celle des autres États créerait un véritable patchwork difficile à suivre pour les industries.

Cette nouvelle loi est déjà très bien accueillie par de nombreux élèves californiens. « En tant que jeunes vous faites de nombreuses erreurs. Si vous les mettez en ligne, cela vous suivra partout. » explique une jeune de 17 ans. Certains par contre sont moins enthousiastes « Même si vous ne mettez pas des photos de vous-même en ligne, vous ne pourrez pas empêcher vos amis de le faire. Si ces photos vous montrent en train de vous droguer et que vous postulez pour un emploi vous ne serez pas engagé. » estime une jeune de 15 ans.

Source : énoncé de la loi SB 568

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ? Devrait-elle être étendue à d'autres États voire d'autres pays ?

Quelles pourraient en être les limites ?

Quelles modifications de cette loi pouvez-vous proposer pour la rendre plus efficiente ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de catalyse catalyse - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 25/09/2013 à 16:36
Une telle loi n'existe pas déjà là bas ? Ils sont bien en retard...
Car nous, et tout le monde ici le sait, depuis 1978 : http://www.legifrance.gouv.fr/affich...XT000000886460
Avatar de fadeyves fadeyves - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 25/09/2013 à 19:48
Bonne initiative en vue d'effacer les erreurs des mineurs.

Mais comme le dit la jeune fille de 15 ans, on ne pourra malheureusement pas effacer ce que leurs amis ou connaissance pourraient bien publier. Et c'est le plus gros problème au niveau des adolescents, ils se permettent de publier les infos sur les autres en toute liberté. Dommage !
Avatar de ymoreau ymoreau - Membre émérite https://www.developpez.com
le 26/09/2013 à 10:56
Mais est-ce qu'il n'existe pas une autre loi qui permet d'interdire à quelqu'un de diffuser des photos de soi si on n'est pas d'accord ? Et donc indirectement de demander aussi cette suppression.
Offres d'emploi IT
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil