Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

432 millions d'internautes téléchargent illégalement du contenu chaque mois
Selon un rapport fait pour la NBC

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

7  0 
Pour le compte de la NBC Universal, NetNames s'est essayé à l'évaluation de l'ampleur du piratage de fichiers sur Internet. Comptabiliser le nombre d'échanges de fichiers protégés par les droits d'auteur entre les internautes est une tâche des plus difficiles.

L'étude relève que 432 millions d'internautes se sont servis de leurs connexions pour porter atteinte aux droits d’œuvres protégées au cours du mois de janvier 2013. L'Europe, l'Asie-Pacifique et l'Amérique du Nord sont les continents qui connaissent le plus grand nombre d'entre eux. 47,1 % pour l'Europe (96,4 millions), 24,7 % pour l'Asie-Pacifique (50,5 millions) et 15,5 % pour l'Amérique du Nord (31,8 millions).


En tête des techniques de partage se trouvent l'utilisation du client BitTorrent, le streaming, les téléchargements directs, eDonkey, Ares et Usenet. NetNames indique avoir étudié 186 portails de liens BitTorrent, 122 sites de liens en streaming, 54 hébergeurs de vidéos en streaming, 141 sites de liens de téléchargement direct et 55 hébergeurs spécialisés.


En comparant à une précédente étude faite en 2011, on observe que le streaming vidéo connait une nette progression avec près de 22 % d'utilisateurs en plus. Depuis 2011, le nombre total de téléchargements illicites est en nette progression et ce malgré les lois mises sur pied pour y mettre un terme. La quantité de données téléchargées elle aussi connaît une croissance substantielle ; en termes de volume, les 9 567 pétaoctets sont atteints en moyenne par mois sur l’année 2012, et ce uniquement sur les trois zones Amérique du Nord, Europe, et Asie-Pacifique. BitTorrent accapare la majorité de cette bande passante (6 692 pétaoctets).

NetNames précise toutefois que, bien qu'ils bénéficient aussi de la protection du droit d'auteur, les contenus pour adultes ne sont pas pris en compte dans l'évaluation du piratage. « La principale raison pour cela est qu'il est beaucoup plus difficile de rendre compte de la nature illicite d'un film pornographique » est-il mentionné. En d'autres termes, seuls les contenus « grands publics » sont pris en considération.

Le rapport conclut que « en dépit de certains cas particuliers pour lesquels les atteintes ont été limitées, l'univers du piratage continue non seulement à attirer davantage d'utilisateurs d’années en années, mais consomme également des quantités croissantes de bande passante ».

Source : Sizing Piracy Universe (au format PDF)

Et vous ?

Comment expliqueriez-vous cette répartition géographique ?

Qu'est-ce qui, selon-vous, pourrait justifier l'intérêt de plus en plus accru que portent les internautes au téléchargement illégal ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de xanthellis
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 9:55
L'amérique latine et l'Afrique sont des continents où très peu de personnes ont accès à internet de part la pauvreté qui règne dans ces pays. Ils sont donc sous les autres en terme et nombre de connexions. Il faudrait avoir surtout le % par rapport au nombre de personnes connectées sur ces continents.

De plus, de quoi se plaint-on quand on vend un cd ou dvd à 19€ au bas mot ou quand la place de cinéma vaut 12€ !!!
Une famille avec 2 enfants va devoir débourser la modique somme de 40€ pour aller voir 1:30h de film.

Idem pour la musique. Avec un disque à 9€, il s'en vendrait tellement plus. Etant proches de la SACEM, je vois ce qu'ils rentrent comme fric sur le dos de tout le monde (même recement pour une journée de soutient à un enfant atteint de cancer !!!) OU VA CET ARGENT !!!

Posons nous les bonnes questions car l'argent est là pour les artistes, il est simplement confisqué par les intermédiaires et les improductifs. Mais n'est-ce pas le modèle de noter chère France.... c'est un autre débat; quoi que....
5  0 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 9:03
Les gens ne téléchargent même plus,ils regardent directement en streaming leurs films et séries préférées. Quand un site disparaît , 10 sites apparaissent. En même temps ,les cinémas battent des records de fréquentation grâce à la plus value liée à l’expérience cinématographique(3D ,...).

Etant musicien et directement touché par le piratage,je n'ai pas d'autre choix que trouver d'autres stratégies pour vivre de mon art. Aucune taxe ou redevance ne viendra régler le problème.
4  0 
Avatar de darkehis
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 13:15
Bonjour, je ne sais pas s'il est légal de le dire sur ce forum (et je m'excuse par avance si ça ne l'est pas), mais je veux commencer par dire que je suis un fervent défenseur du téléchargement illégale. Cela me désole que les artistes ne puissent toucher leurs droits d'auteurs, mais pour moi, il existe 2 principales raisons incitant au téléchargement illégal, et qui me font dépasser la ligne rouge.

Premièrement, d'un point de vue strictement économique, je pense que le paiement de contenu "à l'unité" est absurde à l'heure de la dématérialisation. Le prix marginal de téléchargement d'un contenu étant négligeable, il me semblerait bien plus efficient de penser en flux/forfait pour le paiement. De plus lorsque je vois le pourcentage du prix que l'on paye qui est réellement reversé aux auteurs par rapport à ce que prend le diffuseur de contenu, je tombe des nues. Je n'ai pas envie que 98% de ce que je paye va aller dans les poches des actionnaire de la fameuse marque à la pomme^^.

Mais surtout, ce qui incite les gens à télécharger illégalement, et cela à déja été cité plus haut: c'est le problème de qualité/quantité de contenu. Quelque clics suffisent sur votre tracker préféré pour trouver un vieux jeu des années 80, ou des classiques du cinéma Français un peu oubliés; alors que l'offre légale est très restreinte. Et enfin la vitesse de téléchargement (en tout cas pour les torrents), qui n'a aucune commune mesure avec celle que l'on peut obtenir sur des diffuseurs officiels.

Quand je paye pour télécharger, je ne comprend pas pour "quoi" je paye, et qui gagne de l'argent à la fin. Le piratage offre une meilleur gamme de produit, un meilleur service, et un certain esprit de partage. C'est ce qui pour moi incite les gens à pirater.
4  0 
Avatar de _Ez3kiel
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/09/2013 à 10:52
Je ne suis pas d'accord avec certains intervenants lorsqu'il est dit que la faute de moyen n'est pas une cause du téléchargement Illégal ...

J'aimerais pouvoir avoir une armoire de DVD & Blu-Ray, une montagne de CDs de groupes que je soutiendrais, des livres d'auteurs naissants qui le méritent.

Je pointe du doigt ma génération, qui est soit en études, soit en début de vie active, trop de charges pour pas assez de revenus, obligés de taper dans son livret pour finir le mois etc.

Et pourtant on a quand même envie de se cultiver, que ce soit le cinéma, la musique, les livres (e-books pirates), mais à défaut d'argent on doit rester ignares ?

Je préfère être un hors-la-loi cultivé, qu'un bien-pensant bête comme ses pieds ...
4  1 
Avatar de Barsy
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 10:40
Je pense que le téléchargement illégal n'est pas du à problème d'argent. La plupart des études ont d'ailleurs démontré que ceux qui téléchargeaient le plus étaient aussi ceux qui achetaient le plus d’œuvre.

Ce qui cause le téléchargement illégal, c'est avant tout la qualité de l'offre légale. En fait, je suis persuadé que, même si l'offre légale était gratuite, les gens continueraient à télécharger illégalement. Tant que les Major et autres sociétés de production ne comprendront pas ça, il est inutile d'espérer améliorer les choses.

Pour exemple, je me suis mis à utiliser Spotify dernièrement pour écouter ma musique (en payant chaque mois). L'outil est bien fait, mais je trouve absurde qu'il y ait de nombreux artistes que je n'arrive pas à trouver sur cette plateforme (AC/DC, Led Zeppelin, les Beatles, Francis Cabrel, J.J. Goldman...) alors que sur n'importe quel site de téléchargement illégal, on a accès à l'intégralité de leurs albums en quelques clics.

Donc tant que l'offre légale ne sera pas, au minimum, aussi bien pourvue que l'offre illégale, la tendance ne s'inversera pas.
2  0 
Avatar de Cravis
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 11:06
Si encore il y avait une alternative légale correcte les gens pirateraient moins...

Mais quand on voit qu'en France on loue un film en dématérialisé à 5€ pour 48h...
Que la protection lobbyiste des médias Français nous interdit de nous abonner à certains bouquets privés étranger alors que les bouquets français ne rediffusent pas l'intégralité de leur contenu et pas en vidéo à la demande la plupart du temps... Quand il ne faut pas attendre 1 ans à cause de la traduction en vf ...

bref, au moins pour notre pays je comprend le piratage...
2  0 
Avatar de Mr_Exal
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 11:29
Citation Envoyé par Cravis Voir le message
Si encore il y avait une alternative légale correcte les gens pirateraient moins...

Mais quand on voit qu'en France on loue un film en dématérialisé à 5€ pour 48h...
Que la protection lobbyiste des médias Français nous interdit de nous abonner à certains bouquets privés étranger alors que les bouquets français ne rediffusent pas l'intégralité de leur contenu et pas en vidéo à la demande la plupart du temps... Quand il ne faut pas attendre 1 ans à cause de la traduction en vf ...

bref, au moins pour notre pays je comprend le piratage...
Bizarrement aux US où il y a Netflix le piratage n'est "pas si important que ça".

Personnellement je télécharge et j'ai pas honte de le dire.

Je suis allé au cinéma Samedi dernier. Après 20 minutes d'attente dans la queue, 8.50 la place (prix étudiant attention), le fait d'être considéré comme un tricheur par les employés concernant ma carte d'étudiant (ils ne font que leur boulot je ne les blâme pas eux mais le crétin qui a fait en sorte que la carte étudiant doive être vérifiée trois fois), 45 minutes de pub commerciales dégoulinantes de gerbe et qui m'ont vraiment donné envie de me casser (mais bon 8.50 quoi ...), les gens qui ne respectent rien.

Bref, le film était vraiment excellent, mais je l'aurai vu chez moi je l'achèterais quand même. Cependant toutes ces petites merdes qui se greffent bout à bout ne me donne plus envie de foutre les pieds dans un cinéma.

Concernant la musique, vu le prix éhonté de la plupart des albums ils peuvent se torcher avec leurs galettes physiques pour que je les achète. Je préfère voir les artistes en concert, au moins ils toucheront un peu plus d'argent.

A propos des jeux vidéos, en général je ne télécharge pas, sauf pour du vieux contenu auquel j'ai envie de rejouer (Phantasmagoria par exemple), ou alors pour des nouveaux jeux pour les tester, voir si j'accroche et si je suis prêt à dépenser de l'argent dans tel ou tel titre. Vu le marketing à outrance et certains foutages de gueule de la part des studios concernant certains titres (De quoi ? Qui a dit Diablo 3 et Dark Souls ? ) je ne veux pas leur donner un kopec.

Pourtant je suis bien tenté d'acheter le collector de Dark Souls 2 day one.

Mais vu la non optimisation et la non qualité graphique du premier ça refroidit ...

/paveytime
2  0 
Avatar de r0d
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 14:41
Je remarque une chose dans cette étude, c'est qu'elle semble démontrer l'inefficacité d'Hadopi. A ma connaissance, il n'y a qu'en France qu'un tel système existe (il en a été question dans d'autres pays, notamment l'Espagne, mais il n'y a qu'en France où ça a été appliqué), or on voit bien, dans cette étude, que la France est au même niveau que les voisins.
2  0 
Avatar de Mr_Exal
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 14:43
Citation Envoyé par r0d Voir le message
Je remarque une chose dans cette étude, c'est qu'elle semble démontrer l'inefficacité d'Hadopi. A ma connaissance, il n'y a qu'en France qu'un tel système existe (il en a été question dans d'autres pays, notamment l'Espagne, mais il n'y a qu'en France où ça a été appliqué), or on voit bien, dans cette étude, que la France est au même niveau que les voisins.
Dans les autres pays les ayants droits doivent payer l'identification des adresses ip du coup quand ils ont vu le prix que ça coûte ils ont très vite fait machine arrière. Alors qu'en France c'est le contribuable qui paye, c'est pratique, magnifique et ça ne coûte pas cher pour les ayants droits.
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/09/2013 à 8:42
Toujours la même réponse : c'est plus facile, plus pratique.....et moins cher. A celà on ajoute la mentalité "écureuil"(je pirate et stocke bien plus que je ne consomme), et on en arrive à ce genre de chiffres.
1  0