Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

FreeBSD 10 se dévoile avec un nouvel hyperviseur natif et l'abandon de GCC et Bind
L'OS Unix libre disponible en version Alpha

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Il a fallu 20 mois de développement depuis la sortie de FreeBSD 9, pour que la communauté derrière le diablotin rouge nous livre des versions alpha de FreeBSD 10.

Suivant le calendrier de développement de l’OS Unix libre, une version release candidate devrait être disponible d’ici le mois de novembre. Il faudra cependant attendre jusqu’en janvier 2014 pour tenir dans les mains la nouvelle mouture de l’OS. La principale raison évoquée pour ce retard dans les délais d’après le site officiel est le fait que les développeurs voudraient offrir un BSD de meilleure qualité.

Au rayon des changements, on note quelques petites nouveautés. Au passage, GCC n’est plus le compilateur par défaut. Celui-ci a perdu sa place au profit de LLVM/Clang compilateur sous licence BSD.

Cependant, pour ceux qui voudraient continuer à utiliser GCC, les développeurs ont pensé à eux. Il suffit d’ajouter la ligne WITH_GCC au fichier /etc/src.conf et ensuite d'exécuter la commande make -C/usr/src/ buildworld installworld.

Libc++ (sous licence MIT/UIUC) fait aussi son entrée en lieu et place de Libstdc++.

Une autre icône fait aussi ses adieux. Bind, le serveur populaire de DNS, cède la place à Unbound et LNDS. Cependant, il faut noter que Bind est toujours accessible via les ports.

Un nouveau gestionnaire de paquets logiciels pour un OS flambant neuf. Pour cette nouvelle mouture, pkgng devient le gestionnaire de paquets par défaut.

Le noyau du système subit lui aussi des modifications. Il prend désormais en charge les nouveaux GPU d’AMD ainsi que les pilotes xf86 pour les cartes ATI.

La fonctionnalité RDRAND de génération de nombres aléatoires des processeurs IVY et Haswell d’Intel est également prise en charge par le noyau.

On va noter aussi la prise en charge de nombreux périphériques comme les processeurs ARMv6, ARMv7, Raspberry Pi, ainsi que les interfaces réseaux sans fil du constructeur Atheros.

La virtualisation n’a pas été oubliée. Un nouvel hyperviseur appelé bhyve fait son entrée. De plus, FreeBSD 10 prend en charge Xen DomU x86_64 et Xen i386 PV. Par contre, Xen Dom0 n’est pas supporté.

Télécharger FreeBSD 10 Alpha

Source : FreeBSD

Et vous ?

Utilisez-vous FreeBSD ?

Que pensez-vous de FreeBSD 10 ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
[Sophia-Antipolis (06)] Développeur serveur web expérimenté h/f
Centile - Provence Alpes Côte d'Azur - Biot (06410)
(H/F) INGENIEURS ETUDES ET DEVELOPPEMENT CHEZ EDITEUR
STUDIO RH - Ile de France - Paris - 1er arrondissement
Lead dev backend node.js - h/f
UpSourcing - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil