IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Le plus gros échec de Microsoft est d'avoir loupé le virage vers les smartphones »
Selon Steve Ballmer, PDG de la société

Le , par Samuel_

179PARTAGES

Selon Steve Ballmer (futur ex-patron de Microsoft), le plus grand échec de Microsoft n'est pas le système d'exploitation Vista, mais le fait d'avoir loupé le virage des mobiles et plus particulièrement des smartphones.

Dans une interview téléphonique accordée au site ZDNet.com, Steve Ballmer avoue à ce sujet : « Oh vous savez, j’ai eu la chance de faire de nombreuses erreurs, et probablement parce que nous préférons nous concentrer sur une période A ou B, je dirais que mon principal regret ce sont les loupés en série de Longhorn à Vista. C’est probablement mon premier regret ». Devant des analystes financiers, le futur ex-patron de Microsoft a admis avoir loupé le virage des smartphones.

Les récentes statistiques corroborent ses propos : Microsoft est un acteur marginal dans le marché des smartphones. Ballmer explique : « Je regrette cette période au début des années 2000 où nous étions trop concentrés sur Windows et où nous n'avons pas été capables de réorganiser nos ressources vers ce marché émergent du mobile. C'est la chose que je regrette le plus. »".

Mais Ballmer nuance ses propos en insistant sur la récente acquisition de Nokia par Microsoft, qu'il qualifie « d'opportunités de croissance ».

Sur le marché des tablettes, Microsoft est également un acteur marginal. Steve Ballmer ajoute à ce sujet : « Nous devons travailler pour que le PC reste l'appareil de référence pour les gens qui veulent être productifs ».

Source : entretien de Steve Ballmer avec les analystes financiers

Êtes-vous du même avis que Steve Ballmer ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !