Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

BlackBerry prévoit la suppression d'un tiers de ses postes
Le constructeur essuie des pertes colossales au second trimestre

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En difficulté depuis des mois déjà, le constructeur canadien BlackBerry a annoncé ce vendredi 20 septembre la suppression de 4 500 postes sur les 12 700 répertoriés en mars de cette année, soit environ 35,5 % de l'effectif de son personnel, avant la fin de son exercice fiscal au premier trimestre 2015. Le groupe a fait face à une perte de près d'un milliard de dollars au second trimestre de son exercice qui a pris fin le 31 août dernier. Ces annonces ont été suivies d'une suspension de l'action à la Bourse de Toronto et sur le Nasdaq, alors qu'elle a déjà perdu plus de la moitié de sa valeur et que sa capitalisation boursière a chuté à 4,5 milliards de dollars.


Confronté à un marché du smartphone plus concurrentiel que jamais, le constructeur, qui a pourtant été l'un des pionniers du secteur au début des années 2000, peine à sortir la tête de l'eau. BlackBerry table sur des ventes de 3,7 millions d'appareils tournant pour la plupart sur l'ancien système d'exploitation BB7, traduisant ainsi l'échec de sa tentative de redressement avec le Z10 et le Q10. La part de marché du Canadien est à peine de 3 %, selon le cabinet Gartner. Bien loin des 20 % réalisés en 2008.

Le mois dernier, le Canadien avait déjà annoncé « explorer des alternatives stratégiques pour accroître la valeur et l’évolutivité en vue d’accélérer le déploiement du BlackBerry 10 » quant à son avenir, en précisant que « ces alternatives pourront comprendre, entre autres, des possibles co-entreprises, des partenariats stratégiques ou des alliances, une vente de la compagnie ou d’autres transactions possibles ». BlackBerry va réduire sa gamme avec seulement 4 appareils (deux haut de gamme et deux bas de gamme) contre 6 actuellement.

Toutefois, le Canadien a annoncé cette semaine la sortie prochaine de son nouveau terminal, le Z30, variante XL du Z10. Néanmoins, les analystes américains se montrent sceptiques sur ses capacités à continuer de produire de nouveaux modèles sans un repreneur d'une partie ou de toutes ses activités. Face à l'énorme déficit financier que connait BlackBerry, Neeraj Monga, analyste chez Veritas Investment Research, estime que cela rend plus difficile un quelconque investissement : « Si vous regardez ce qui se passe, ils ont brûlé presqu'un demi-milliard de dollars en espèces ces trois derniers mois ».

Sources : Le Monde, communiqué BlackBerry

Et vous ?

Pour sa survie, BlackBerry devrait-il imiter l'exemple de Nokia et céder sa division smartphone ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 21/09/2013 à 13:47
Pour sa survie, BlackBerry devrait-il imiter l'exemple de Nokia et céder sa division smartphone ?
Non, je pense qu'il leur reste une carte à jouer, je pense qu'ils auraient du soit miser sur Android avec à la Samsung une version customisé
Soit miser sur un outsider comme FirefoxOs ou Ubuntu phone

Mais blackberry conserve une image pro, il faut qu'il tente un dernier coup pour profiter de cette image
Avatar de Marwindows Marwindows - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 22/09/2013 à 14:47
Ils prévoient de se faire racheter, du coup ils amoindrissent les coups des futurs repreneurs ...
Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 23/09/2013 à 17:25
Si vous regardez ce qui se passe, ils ont brûlé presqu'un demi-milliard de dollars en espèces ces trois derniers mois

Ca fait un moment que ça se casse la gueulle Blackberry...
Je suis tout à fait d'accords avec imikado, ils auraient du depuis un moment revoir leur OS.
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil