Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Microsoft ajoute un service de cache dédié haute performance à Windows Azure
Pour améliorer les performances et l'évolutivité des applications

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Microsoft maintient son rythme agressif de mises à jour de Windows Azure.

La plateforme Cloud vient d’être dotée de fonctionnalités importantes, dont la plus intéressante est l’intégration d’un service de cache dédié.

Le nouveau « Dedicated Cache Service » qui est actuellement au stade de préversion, offre aux développeurs un système de cache distribué haute performance.

Avec cette nouveauté, les développeurs pourront déployer facilement un système de caches dédiés et repartis, qu’ils pourront utiliser dans leurs applications Windows Azure pour stocker les données en mémoire afin d’améliorer considérablement les performances et l’évolutivité de celles-ci.


« Dedicated Cache Service » fonctionnera avec tout type d’applications Windows Azure, y compris celles hébergées dans les machines virtuelles Windows ou Linux, ainsi que celles déployées sur Windows Azure Web Service et Windows Azure Cloud Service. Les développeurs pourront créer une instance dédiée du service Cache d’Azure pour chacune de leurs applications, ou partager un service de cache unique entre plusieurs applications.

Chaque instance de cache peut mettre à la disposition du développeur jusqu’à 150 Go de données en mémoire, avec une latence de récupération d’une milliseconde. Le service s’intègre facilement aux applications .NET grâce à une API .NET pouvant être installée via le gestionnaire de packages NuGet.

Le nouveau service de Microsoft permet ainsi de rattraper Amazon Web Services avec son offre Amazon ElastiCache.

En plus de cette nouveauté phare, Windows Azure apporte le support d’AutoScale pour les sites Web et les machines virtuelles. Ce service va permettre une gestion intelligente de la montée en charge, grâce à un système de limite maximum et minium. Le développeur pourra définir via une interface une limite supérieure et inférieure d’utilisation du CPU. Cette fonctionnalité devrait permettre de réaliser des économies dans la consommation des ressources.


Microsoft a également ajouté un nouveau serveur pour enregistrer les journaux HTTP des sites Web, ainsi qu’une nouvelle option de filtrage au-dessus des protocoles.

Source : Microsoft

Et vous ?

Utilisez-vous Windows Azure ? Que pensez-vous de l'évolution de la plateforme et de son nouveau service de cache ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil