Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

PRISM : la NSA aurait donné des pots de vin aux opérateurs télécoms
Pour espionner leurs réseaux

Le , par Cedric Chevalier

920PARTAGES

3  0 
Les révélations concernant le projet PRISM, qui défraie les chroniques ces derniers temps, se poursuivent.

D’après le Washington Post, l’Agence de Sécurité Nationale américaine (NSA) dépenserait des sommes faramineuses pour avoir accès aux infrastructures techniques de divers opérateurs du secteur des télécommunications, dans le but de filtrer le trafic en provenance de sources étrangères ainsi que le trafic local (États-Unis).

Les données collectées par ce type de mécanisme ne doivent pas être confondues avec celles que sont tenues de fournir les firmes lorsqu'elles (les données) sont en relation avec la sécurité nationale. D’ailleurs, Apple, Google, ou encore Facebook affirment les mettre à la disposition des agences de sécurité gratuitement.

Les documents en possession du Washington Post ne citent cependant pas les entreprises qui ont bénéficié des largesses de la NSA. On y voit seulement apparaître des noms de code d’opérations ainsi que les différents montants associés. C’est ainsi qu’on trouve 65,96 millions de dollars pour l’opération BLARNEY, 94,74 millions pour FAIRVIEW, 46,04 millions pour STORMBREW et 9,41 millions pour OAKSTAR.

Pour l’année 2013, l’agence de sécurité aurait dépensé un montant de 278 millions de dollars pour ces opérations secrètes, en régression par rapport à celui de 2011 qui était de 394 millions de dollars.

Le Washingtong Post affirme avoir contacté les grands opérateurs de télécommunication comme Verizon, AT&T et bien d’autres pour la confirmation des faits. Cependant, le journal s’est heurté à leur silence et à leur absence de commentaire.

Source : Washington Post

Et vous ?

Qu'en pensez vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/01/2014 à 18:42
Je suis fatigué de croire en mon action citoyenne et de dissuader mes proches de céder devant « le complot ». J'y crois encore, parce que je sais que le modèle actuel ne peut pas tenir, mais je suis fatigué…
12  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/01/2014 à 11:02
Citation Envoyé par gentil2005 Voir le message
Ils sont fort quand même s'ils arrivent à briser la barrière des langues ainsi que le caractère (très) codé de ce qu'est devenu le langage SMS de nos jours
Si le langage est de plus en plus codé comme avec l'exemple du SMS, notre vocabulaire s’appauvrit de plus en plus. On utilise de moins en moins de mot différents dans la vie de tous les jours (la plus intéressante pour les espions).
J'ai entendu un linguiste dire, y a pas longtemps, qu'avec le langage sms, on n'utiliserait guère plus de 600 mots différents.

Avec l'appauvrissement du vocabulaire, il y a aussi l'appauvrissement des formules syntaxiques. On fait des phrases de plus en plus simple, de plus en plus courtes. Phénomène justement encore plus amplifié en sms.

Aussi paradoxal que ça puisse paraitre, si le sms est parfois difficile à comprendre pour nous humains, il serait au contraire bien plus facile à décoder et comprendre par des algorithmes que le langage naturel du fait même de sa pauvreté.
12  0 
Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/09/2013 à 17:35
Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message

et s'il fallait voter pour ou contre la surveillance sur Internet, je voterai pour.
Gros naïf va.

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message

Quand je parle de surveillance ce serait pour dénicher les véritables criminels et terroristes.
Ah ben oui ils vont pas te dire que c'est pour contrôler ce que fait la population ...

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message

Je suis d'accord que la surveillance n'est pas une solution en soit, mais lorsqu'on a pas d'autres solutions pour le moment, à mon avis il faut s'en contenter.
Tout dépends de quelle surveillance on parle. Ici il s'agit d'accéder à tout, d'enregistrer tout, à priori, pour une analyse ultérieure, sans le moindre contrôle d'aucune sorte.

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message

Si c'est fait honnêtement, que ça ne fait de mal à personne, et que cela permet de dénicher des pédophiles, pervers, terroristes etc... Pour moi il n'y a pas photo.
Gros gros gros naïf.

Ca sert aussi à faire de l'espionnage industriel, à connaitre les sources des journalistes, ... etc ...

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message

Je pense que lirycs78 a compris que vous n'êtes pas d'accord avec lui. Moi je respecte son opinion
C'est apparemment un troll comme Fleur en plastique qui prend plaisir à tenir le point de vue du mongolien moyen qui ne regarde pas plus loin que le bout de son nombril nez (c'est mieux).

Le droit d'avoir une opinion est respectable, une opinion en soi n'est pas respectable, la sienne est tout a fait méprisable du fait de sa bêtise.
11  0 
Avatar de deuche
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/03/2014 à 14:15
Jeremy Zimmerman nous fait savoir dans son entretien avec la parisienne liberée que la NSA emploie 950 000 personnes chargées de la surveillance.
C'est à dire une personne pour 300 sachant que dans les pires régimes communiste le taux était de 1 pour 200 sans avoir les moyens technologique d'aujourd'hui.
11  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/11/2014 à 14:36
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pour le coup, il s'agit d'opération relativement ciblée
Même si le rayon d'action est grand, la cible est clairement connue à l'avance, il ne s'agit pas d'espionner l'intégralité des communications au cas où, on en identifierai une....
Mwouais, enfin, ça, c'est ce qu'ils disent eux, tout comme le fait que cela ne soit fait QUE pour trouver les terroristes.

C'est exactement le même discours que NSA et consorts au final, je vois pas trop pourquoi on devrait plus les croire eux ?
12  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/02/2015 à 8:46
Citation Envoyé par Lyons Voir le message
Quelle aubaine ! Ils n'ont même plus besoin de chercher des informations sur nous, on les leur envoie spontanément.
C'est ça, pour savoir si on a été espionné, il faut leur filer l'adresse mail et le numéro de téléphone, qu'ils espionneront par la suite car si on s'inquiète de savoir si on a été espionné, c'est qu'on a forcément quelque chose à se reprocher, un peu comme quand ils ont considérés comme personne "louche" tout ceux qui avaient visité les sites concernant TOR ou la version de linux utilisé par Snowden permettant d'être moins surveillé (j'ai mangé le nom de la distrib)...
11  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/03/2015 à 17:11
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
La Russie qui défend nos intérêt face aux méchants américain, un film que nous ne verrons jamais a Hollywood.
Pas très réaliste, il faut dire. La réalité, c'est un film bien plus triste et effrayant : les méchants Russes s'amusent à emmerder les méchants Etasuniens en leur envoyant Snowden dans les pattes. Les seuls qui ont apparemment renoncé à défendre leurs intérêts sont les imbéciles européens. Là, tout est part en sucette, c'est la liquidation totale.
11  0 
Avatar de MightyJean
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/09/2013 à 23:57
Citation Envoyé par lirycs78 Voir le message
On s'en fout complétement, a moins d'avoir des choses à cacher je vois pas ou est le probléme.
Tant que les gens prendront comme toi le problème à l'envers, ils n'auront pas de limites. Le problème c'est pas de savoir si tu as quelque chose à cacher, c'est de savoir quelles sont les limites de la vie privée et si c'est bien ou non de la sacrifier pour une lutte contre d'hypothétiques menaces.

Tu as déjà vu beaucoup de policiers fouiller sans raisons des quartiers entiers de différentes villes totalement au hasard, dans l'hypothétique espoir de peut-être trouver de la drogue, des bombes ou je ne sais quoi ? Moi non, ici c'est pareil, sous prétexte de protéger les gens d'une menace qui n'existe pas (pas encore diront certains...) ces gens se permettent de fouiller dans la vie privée de tout le monde.

Les exemples de Zefling te paraissent extrêmes (après tout, les gens honnêtes n'ont rien à cacher selon ton raisonnement, si ?), mais tu n'as pas répondu à la question. Si on imposait des caméras partout chez les gens et des logiciels espions sur les ordinateurs de ces personnes pour les "protéger", tu l'accepterais ? Ça peut paraitre totalement fantaisiste ou parano à l'heure actuelle, mais avec des mentalités comme "je n'ai rien à cacher donc osef" ça peut facilement arriver.

Je ne vois pas ce qui justifie à l'heure actuelle que de telles agences puissent accéder à n'importe quoi sur n'importe qui sans soupçons, sans raison viable (quid de la présomption d'innocence ?). Et si moi je veux juste protéger ma vie privée alors qu'ils soupçonnent tout le monde d'être un "danger"... C'est qui le parano dans l'histoire ?

De plus, tu n'as peut-être rien à cacher parce que tu estimes ne rien faire d'illégal, mais le régime et les lois en place peuvent changer, ce que tu fais maintenant peut être fiché et le jour où un truc banal que tu fais tous les jours sera interdit, tu te retrouveras hors-la-loi et déjà fiché comme criminel potentiel.

Pour finir, si les maisons ont des murs opaques, c'est pas juste pour meubler l'espace... C'est parce qu'on a tous quelque chose à cacher : une partie de notre vie qui ne regarde que nous et/ou nos proches.
10  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/09/2013 à 9:40
arrêter les surveillances domestiques et autres intrusions injustifiées sur les droits constitutionnels américains
Par contre, les droits constitutionnels des français, somaliens, afghans, pakistanais ou palestiniens... ils s'en foutent.

Il y a vraiment une conception bien singulière du bien et du mal dans cette vision des choses. Nous sommes le bien, donc nous pouvons tout faire (sauf à nos concitoyens, qui sont de bons concitoyens).
10  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 30/11/2013 à 8:23
Bonjour,

Remplacez "islamistes radicaux" par "opposant politiques" et vous verrez là tout le problème que pose la NSA...

Après tout, les opposant politiques (voir opposant tout court) sont aussi une menace pour les états unis car ils s'opposent (voir remettent en question, voir pire, réfléchissent) au gouvernement des états unis dont le seul but est de lutter pour le bien et la paix.

Enfin bref, la sphère privée n'existe plus, on ne peut donc plus s'exprimer librement et donc penser/débattre librement. La première étape vers une dictature mondiale est enfin franchie, à quand la suivante ?
12  2