La NSA a mis sur écoute le ministère des affaires étrangères
Ainsi que d'autres places importantes de la diplomatie et des médias internationaux

Le , par olivier.pitton, Membre émérite
La NSA a mis sur écoute le ministère des affaires étrangères
Ainsi que d'autres places importantes de la diplomatie et des médias internationaux


L'affaire autour de PRISM et de l'espionnage continue. On apprenait récemment que la NSA avait espionné l'ONU et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), aujourd'hui il s'agit de la diplomatie française, d'après le journal allemand Der Spiegel. Les documents classés « très secrets » proviennent d'Edward Snowden et datent de juin 2010.

Les services secrets américains auraient réussi à pénétrer le réseau privé situé dans le ministère des affaires étrangères et les ambassades. En septembre 2010, les communications de l'ambassade à Washington (opération « Wabash ») et à la représentation aux Nations Unies (opération : « Blackfoot »). Naturellement, la NSA s'est aussi vivement intéressée aux secrets militaires français.

François Hollande avait déclaré « On ne peut avoir de négociations, de transactions, sur tout domaine, qu'une fois obtenues ces garanties pour la France, et ça vaut pour toute l'Union Européenne, et j'allais dire pour tous les partenaires des Etats-Unis », demandant à Laurent Fabius « de se mettre immédiatement en contact avec son homologue John Kerry pour avoir toutes les explications et toutes les informations ».

Un rapport du centre d'analyse des réseaux de la NSA de mars 2006 indique que la chaîne d'information Al-Jazira a aussi été espionnée et que la NSA était parvenue à récupérer des documents protégés provenant de « cibles intéressantes ». En revanche, on ignore à quel point et pendant combien de temps les journalistes de la chaîne ont été espionnés.

Pour finir en beauté, le Washington Post écrit que les services secrets américains ont lancé 231 cyberattaques en 2011, ciblant principalement des pays comme la Chine, la Corée du Nord, la Russie, l'Iran, etc. Un projet baptisé « Genie », ayant un budget de 652 millions de dollars, a pour vocation de placer des logiciels malveillants dans des milliers de machines. Selon les documents reçus par le Post, « D'ici la fin de l'année, Genie devrait contrôler au moins 85 000 logiciels implantés dans des machines choisies stratégiquement tout autour du monde », contre environ 21 000 en 2008.

Il faut croire que cette histoire ne s'arrêtera jamais.

Source :
Le Monde

Et vous ?
Êtes-vous surpris de l'infiltration aussi importante dans les réseaux français ? Pensez-vous que la NSA va arrêter d'espionner ses partenaires comme la France ?
Que pensez-vous de l'espionnage des chaînes arabes ?
Implanter des trojans dans des logiciels étrangers est-il réellement pour la sécurité des USA ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de JavaBienCestJavaMine JavaBienCestJavaMine - Inactif https://www.developpez.com
le 01/09/2013 à 14:46
Il n'ont pas du apprendre grand chose, et bien se fendre la poire, fabius est une chèvre .
Avatar de transgohan transgohan - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 02/09/2013 à 17:10
Êtes-vous surpris de l'infiltration aussi importante dans les réseaux français ? Pensez-vous que la NSA va arrêter d'espionner ses partenaires comme la France ?

C'est quoi pour vous le principe des services secrets ?
C'est illégal/dommageable/ect mais tant que cela reste secret c'est pas grave.
Je ne serai pas étonné de savoir que la NSA n'est pas la seule agence dans le monde à effectuer ce genre d'opération.
Je serai franchement triste qu'on ne le fasse pas nous même...

Car la première règle dans les services secret c'est justement qu'il n'y a pas de règle tant que ça reste secret...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 02/09/2013 à 17:15
Ce qui me scandalise le plus, c'est l'impréparation et le manque de maitrise de la France. Surtout après le précédent Echelon...
Avatar de fredoche fredoche - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 02/09/2013 à 17:21
t'as déja vu un service informatique dans une administration ?
C'est payé combien un informaticien dans un ministère ? ou un hôpital ?

d'ailleurs même question pour n'importe quelle grande boite, sauf que là, c'est de la SSII, et du coup à part du 2-3 gros boss, plus acheteurs que techniciens, toute la compétence est ailleurs et diluée, renouvelable tous les 12 mois.

Pas besoin d'échelon, suffit de fourrer un gus là dedans pour qu'il pioche à gogo
Avatar de nirgal76 nirgal76 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 03/09/2013 à 15:43
Ca alors, les pays s'espionnent, le scoop !.
sérieux, y'a plus un site d'actu informatique qui passe une seule journée sans bassiner à coup de news sur la nsa ou prism, ça devient super super lourd. On a compris qu'ils espionnaient, ça y est (c'est pas comme si on le découvrait en plus)
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 06/09/2013 à 16:08
Citation Envoyé par nirgal76  Voir le message
Ca alors, les pays s'espionnent, le scoop !.
sérieux, y'a plus un site d'actu informatique qui passe une seule journée sans bassiner à coup de news sur la nsa ou prism, ça devient super super lourd. On a compris qu'ils espionnaient, ça y est (c'est pas comme si on le découvrait en plus)

Tu sais que tu n'est pas obligé de lire ces articles, hein ?
Avatar de nirgal76 nirgal76 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 07/09/2013 à 1:20
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
Tu sais que tu n'est pas obligé de lire ces articles, hein ?

Non mais quand une chose ne plait pas, on n'est pas obligé de se taire non plus, on a le droit de s'exprimer (sisi j'te jure)
Offres d'emploi IT
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil