Comment Edward Snowden a-t-il fait pour se procurer les documents de la NSA ?
Des employés témoignent dans l'anonymat

167PARTAGES

3  0 
Mise à jour du 28/08/2013

Edward Snowden n’a pas fini de défrayer la chronique, et son nom revient encore avec des révélations, comme celle de la mise sur écoute des sièges européens à l’ONU. Il serait intéressant de savoir comment cet ancien consultant a fait pour se procurer tous ces dossiers sensibles de la NSA, qui provoquent des tensions diplomatiques dans le monde entier.

NBC s’est penché sur le problème et a recoupé divers témoignages d’officiels du renseignement qui ont tenu à garder l’anonymat. L’un d’eux affirme que la sécurité au sein de la NSA est très faible. « Nous sommes en 2013 et la NSA est bloquée dans des technologies de 2003 » explique-t-il. Propos corroborés par Jason Healey, qui a travaillé comme expert sur la cybersécurité pour la NSA pendant l’administration Bush. « Ils sont très forts pour certaines activités sophistiquées, mais sont étrangement mauvais sur certaines des plus simples » dit-il.

Et ce n’est pas tout. Edward Snowden bénéficiait aussi d’un très haut niveau d’accréditation, qui lui permettait d’avoir accès à n'importe quel moment aux données de son choix. De plus, il a été libre d’utiliser des clés USB, activité normalement interdite pour les employés de la NSA, mais dont bénéficient les administrateurs système.

Ce n’est que vers la fin de l’année dernière que Snowden a cherché des débouchés aux informations qu’il a pris soin d’accumuler. Il aurait pris contact une première fois avec Glenn Greenwald, puis avec Laura Poitras, qui réalisera plus tard la fameuse interview publiée par The Guardian. Leur rencontre aura lieu plusieurs mois plus tard. En mars 2013 il prend un poste chez Booz Allen Hamilton et après deux mois il prétexte un grave problème de santé pour poser un arrêt maladie. Il s’envole alors pour Hong-Kong et rencontre le 20 mai Glenn Greenwald et Laura Poitras. Son voyage à Hong-Kong signe alors le début de la médiatisation, il y a maintenant un peu plus de deux mois.

Désormais, la NSA a annoncé des mesures radicales pour sa sécurité : une suppression de 90 % des administrateurs système, qui sont en grande majorité des consultants. L’agence compte ainsi limiter au maximum les interventions humaines techniques près des données sensibles.

Source : enquête NBC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de khena
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/08/2013 à 14:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Désormais, la NSA a annoncé des mesures radicales pour sa sécurité : une suppression de 90 % des administrateurs système, qui sont en grande majorité des consultants.
Ce que l'histoire ne dit pas, c'est la méthode employée par la NSA pour faire disparaître les corps des administrateurs
11  0 
Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/01/2014 à 18:42
Je suis fatigué de croire en mon action citoyenne et de dissuader mes proches de céder devant « le complot ». J'y crois encore, parce que je sais que le modèle actuel ne peut pas tenir, mais je suis fatigué…
11  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/01/2014 à 11:02
Citation Envoyé par gentil2005 Voir le message
Ils sont fort quand même s'ils arrivent à briser la barrière des langues ainsi que le caractère (très) codé de ce qu'est devenu le langage SMS de nos jours
Si le langage est de plus en plus codé comme avec l'exemple du SMS, notre vocabulaire s’appauvrit de plus en plus. On utilise de moins en moins de mot différents dans la vie de tous les jours (la plus intéressante pour les espions).
J'ai entendu un linguiste dire, y a pas longtemps, qu'avec le langage sms, on n'utiliserait guère plus de 600 mots différents.

Avec l'appauvrissement du vocabulaire, il y a aussi l'appauvrissement des formules syntaxiques. On fait des phrases de plus en plus simple, de plus en plus courtes. Phénomène justement encore plus amplifié en sms.

Aussi paradoxal que ça puisse paraitre, si le sms est parfois difficile à comprendre pour nous humains, il serait au contraire bien plus facile à décoder et comprendre par des algorithmes que le langage naturel du fait même de sa pauvreté.
11  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/11/2014 à 14:36
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pour le coup, il s'agit d'opération relativement ciblée
Même si le rayon d'action est grand, la cible est clairement connue à l'avance, il ne s'agit pas d'espionner l'intégralité des communications au cas où, on en identifierai une....
Mwouais, enfin, ça, c'est ce qu'ils disent eux, tout comme le fait que cela ne soit fait QUE pour trouver les terroristes.

C'est exactement le même discours que NSA et consorts au final, je vois pas trop pourquoi on devrait plus les croire eux ?
12  1 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/08/2013 à 11:20
90% des administrateurs système sont des consultants...
Est-ce qu'on doit comprendre que ce sont des prestataires extérieur??!!!!
Ce qui est hilarant, c'est que l'administration américaine se fait prendre à son propre jeu. A force d'externaliser, de privatiser comme des porcs, pour "rationaliser" comme ils disent - en fait pour pas avoir à précariser les emplois, filer un contrat juteux à un copain d'Harvard et prendre un bakchich au passage - ces idiots en sont arrivés à flinguer eux-mêmes les secteurs les plus critiques pour leur politique sécuritaire de flicards.
Ils le font dans presque tous les secteurs (armée, santé, éducation, ...), ça foire à chaque fois quasiment et ils s'étonnent du résultat.
Dire que cette nation de winners est censée fliquer le monde et nous montrer la marche à suivre...
Je dis ça, mais en regardant chez nous, c'est pas mieux. Avec la petite armée de vendus qui squattent l'Assemblée, le gouvernement, le sénat, on a rien à leur envier...

Cdlmt
10  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/09/2013 à 17:35
Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
et s'il fallait voter pour ou contre la surveillance sur Internet, je voterai pour.
Gros naïf va.

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Quand je parle de surveillance ce serait pour dénicher les véritables criminels et terroristes.
Ah ben oui ils vont pas te dire que c'est pour contrôler ce que fait la population ...

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Je suis d'accord que la surveillance n'est pas une solution en soit, mais lorsqu'on a pas d'autres solutions pour le moment, à mon avis il faut s'en contenter.
Tout dépends de quelle surveillance on parle. Ici il s'agit d'accéder à tout, d'enregistrer tout, à priori, pour une analyse ultérieure, sans le moindre contrôle d'aucune sorte.

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Si c'est fait honnêtement, que ça ne fait de mal à personne, et que cela permet de dénicher des pédophiles, pervers, terroristes etc... Pour moi il n'y a pas photo.
Gros gros gros naïf.

Ca sert aussi à faire de l'espionnage industriel, à connaitre les sources des journalistes, ... etc ...

Citation Envoyé par ghostwinged Voir le message
Je pense que lirycs78 a compris que vous n'êtes pas d'accord avec lui. Moi je respecte son opinion
C'est apparemment un troll comme Fleur en plastique qui prend plaisir à tenir le point de vue du mongolien moyen qui ne regarde pas plus loin que le bout de son nombril nez (c'est mieux).

Le droit d'avoir une opinion est respectable, une opinion en soi n'est pas respectable, la sienne est tout a fait méprisable du fait de sa bêtise.
10  0 
Avatar de deuche
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/03/2014 à 14:15
Jeremy Zimmerman nous fait savoir dans son entretien avec la parisienne liberée que la NSA emploie 950 000 personnes chargées de la surveillance.
C'est à dire une personne pour 300 sachant que dans les pires régimes communiste le taux était de 1 pour 200 sans avoir les moyens technologique d'aujourd'hui.
10  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/02/2015 à 8:46
Citation Envoyé par Lyons Voir le message
Quelle aubaine ! Ils n'ont même plus besoin de chercher des informations sur nous, on les leur envoie spontanément.
C'est ça, pour savoir si on a été espionné, il faut leur filer l'adresse mail et le numéro de téléphone, qu'ils espionneront par la suite car si on s'inquiète de savoir si on a été espionné, c'est qu'on a forcément quelque chose à se reprocher, un peu comme quand ils ont considérés comme personne "louche" tout ceux qui avaient visité les sites concernant TOR ou la version de linux utilisé par Snowden permettant d'être moins surveillé (j'ai mangé le nom de la distrib)...
10  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/03/2015 à 17:11
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
La Russie qui défend nos intérêt face aux méchants américain, un film que nous ne verrons jamais a Hollywood.
Pas très réaliste, il faut dire. La réalité, c'est un film bien plus triste et effrayant : les méchants Russes s'amusent à emmerder les méchants Etasuniens en leur envoyant Snowden dans les pattes. Les seuls qui ont apparemment renoncé à défendre leurs intérêts sont les imbéciles européens. Là, tout est part en sucette, c'est la liquidation totale.
10  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/03/2015 à 13:36
Citation Envoyé par Vivien46 Voir le message
Je suppose que, au vu des événements récents (attentats un peu partout dans le monde ces dernières semaines, y compris en France), tu serais prêt à réitérer ces mêmes propos ?
Morts en France :
Cancer : 150000 morts par an.
Automobile : 5000 morts par an.
Meurtres : 600 morts par an.
Diarrhée : 100 morts par an (en majorité des enfants).
Terrorisme : 1 mort par an.

Vite, abolissons toutes nos libertés pour lutter contre le terrorisme et faisons tout un foin de cette nouvelle menace. AYEZ PEUR - ça fait vendre du coca.

Le terrorisme est :
a) Un problème de sécurité intérieure. Il doit être abordé par la police comme on aborde les meurtriers en série ou les sectes.
b) Une des manifestations extrêmes, mais pas la plus problématique et de loin, d'une large et puissante vague fondamentaliste qui balaye l'Islam depuis plusieurs décennies et doit être abordée comme un conflit inhérent à l'Islam et qui ricoche sur les autres nations et cultures. Il doit être abordé au niveau culturel, diplomatique et militaire.
11  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web