Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le téléchargement illégal favorise-t-il ou pas les intérêts des éditeurs
De logiciels ?

Le , par 4R416N33

102PARTAGES

1  0 
Le téléchargement illégal peut il être une bonne chose pour les éditeurs ?
Voilà, je me pose cette question depuis longtemps.

Il fut un temps où je téléchargeais illégalement certains logiciels, chose que je n'ai plus à faire depuis que je dispose de ces logiciels légalement (je suis devenu entrepreneur et je n'ai donc plus le choix).

Je me suis souvent retrouvé devant certains logiciels pour lesquels l'activation/enregistrement de manière illégale était un jeu d'enfant, et d'autres pour lesquels il s'agissait d'une réelle torture. Pour être plus exact, j'ai même constaté que ces logiciels pour lesquels c'était un jeu d'enfants étaient souvent des logiciels dont le prix était forcément décourageant pour un particulier, et je vais prendre un exemple pour illustrer mes propos, les Creative Suite d'Adobe.

Photoshop n'est pas le seul sur le marché, The Gimp (j'avoue, moins performant) est très performant ... et gratuit. Imaginons que demain, Adobe applique une politique de sécurité draconienne sur ses logiciels, de telle sorte que seuls des personnes vraiment habituées avec l'outil informatique soient à même de l'activer.
Cela aurait pour conséquence un gain énorme dans la popularité de The Gimp. Ce qui impliquerait également un nombre de retours utilisateurs plus important et un fort développement pour ce logiciel, qui pourrait éventuellement arriver à rivaliser avec Photoshop.
De ce fait, les professionnels, pour qui, dans la majorité des cas, la question du téléchargement illégal ne se pose même pas, préfèrerait sûrement utiliser The Gimp, que les candidats connaissent mieux, et car la communauté se serait énormément développée, plutot que Photoshop, coûteux et moins bien connu des infographistes autodidactes.

Ma question est donc du coup la suivante : Pensez vous que le téléchargement illégal, qui est bien entendu illégal comme son nom l'indique, puisse avantager les éditeurs de logiciels utilisés par les professionnels ?

La réponse que moi j'apporte est OUI. Dans le sens où jamais un particulier n'achètera à des fins personnels la suite Adobe. Si ce logiciel s'avérait très difficile à activer de manière illégale, il s'avèrerait donc qu'il aurait une communauté bien moins importante et qu'aucun autodidacte ne se formerait dessus. En conséquence, les personnes, utilisant des alternatives gratuites dans le cadre privé, deviendraient bien plus performantes sur ces logiciels alternatifs. Les professionnels se poseraient donc réellement la question de savoir si l'achat de ces logiciels est une bonne chose.

Je tiens à préciser, pour éviter toute polémique, que je ne cherche pas ici l'apologie du téléchargement illégal, ni même à critiquer la loi. Je tiens également à préciser que je n'ai pris la suite Adobe qu'à titre d'exemple, car il s'agit selon moi de l'exemple le plus frappant et populaire, et non pas pour faire une quelconque publicité positive ou négative envers cette compagnie.

Lire aussi :
Êtes-vous pour ou contre la nouvelle loi anti piratage Hadopi ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gaboo_bl
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/07/2009 à 15:28
J'ai voté oui certains mais je pense que c'est de moins en moins le cas, tout simplement par que les éditeurs on compris et sortent "leurs pirates" de l'illégalité. Il y a quelques années on avait couramment la situation très hypocrite que tu décris ou l'éditeur se plaint du piratage mais se garde bien de poursuivre les autodidactes qui se forment sur le produits (je pense à des softs comme 3Ds Max par exemple), mais aujourd'hui de plus en plus d'éditeurs jouent la transparence, comme Oracle chez qui les produits sont librement téléchargeables du moment qu'on ne s'en sert que pour un usage perso. D'ailleurs ce genre de comportement prouve quelque part que les éditeurs profitent effectivement d'une distribution gratuite (légale ou non) de leurs produits.

Cela dit çà n'est pas applicable à tous les produits. Je doute par exemple que l'éditeur de Nero Burning rom pense la même chose que toi. Je pense que c'est une question de cible. On va me dire que c'est une chanson qu'on entend souvent dans le débat sur le piratage, mais si la personne qui pirate n'aurait de toute façon pas acheté le soft, soit parce que la licence n'est pas accessible à un particulier (tu cite les produits pro adobe, par exemple), soit parce que le produit ne correspond pas au marché des particuliers (une instance oracle pour stocker mon carnet d'adresses, çà fait un peut mouche/bazooka tout çà), ce piratage là sert l'éditeur en transformant le futur employeur du pirate en client potentiel.

D'une manière générale je ne trouve pas immoral de pirater un produit pour le découvrir et l'étudier et non pour l'utiliser réellement. Evidemment ce n'est que mon avis, et je ne me l'applique même plus car Fedora et eeeBuntu ont résolu le problème du piratage chez moi
1  0 
Avatar de BainE
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/07/2009 à 16:07
Bonjour,

je pense que tout depend la situation.
Les boites genre Microsoft ou Adobe qui sont en situation de monopole ou quasi monopole on plutot interet a etre coulant pour ne pas laisser de visibilité a la concurrence et empecher toute emergence quitte a perdre quelques licences (noyées dnas la masse de toute facon).
Pour windows j ai toujours eu des doutes sur la version XP et la celebre clé FCKGW-RHQQ2-... qui equipait 90% des versions de sauvegardes sur emule, j ai du mal a ne pas croire a un controle de MS (tout du moins pour tenir un compte). Pour fermer la porte aux linux et autres OS alternatif GRATUIT ca me parait une bonne solution.
Pour visual studio par exemple, je pense que MS a carrement interet a le diffuser un maximum (ce qu ils font d ailleurs avec les licence MSDN Academy pour etudiant, la version expess gratuite...) pour habiter le jeune developpeur et rester plus tard. De tout facon pour ce genre de produit d entreprise, ces derniers payent a peu pres les licences de peur du controle fatidique.
(idem Oracle, IBM, Sun,...)

Mais ca comme je le disais c est pour les grosses cylindrées de l industrie, deja implantées, et avec tresorie suffisamment fournie pour supporter le manque a gagner a l instant T (qui est certain celui la), manque a gagner qui sera peut etre rattrapé plus tard grace aux nouveaux utilisateurs acquis, si la boite survie.

Une petite boite qui debute avec son petit soft a besoin de finances immediate pour payer les 3 salaries, le courant du pc et la location des locaux...

Pour mettre dans une coquille de noix, pour les situations de monopoles ca gene pas trop mais sinon...

(vous vous rappelez de TotalA, et cavedog :'()
1  0 
Avatar de ymoreau
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/07/2009 à 12:09
Réflexion intéressante et bien justifiée, ça ne m'étonnerait pas des très grosses boites d'avoir ce genre de pratiques. Même si je pense aussi que s'ils souhaitaient vraiment bloquer le piratage de leurs logiciels, ils n'y parviendraient pas ; ce n'est donc pas forcément volontaire à la base, peut être qu'ils laissent simplement faire sans trop chercher à dépenser dans la lutte contre le piratage.
1  0 
Avatar de Kalith
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/07/2009 à 13:53
Ça me rappelle un article (en anglais) que j'avais lu sur le net à ce sujet.

L'auteur (employé chez Iron Lore, les créateurs de Titan Quest) y écrivait que le piratage pouvais avoir un effet négatif sur l'image du produit.
En effet, certaines copies pirates qui circulent sur eMule (et autres) sont basées sur des versions beta, donc pas terminée et/ou buggées. De plus certains systèmes de protection requièrent de remplacer l'exécutable par une version modifiée, ce qui empêche l'application des patchs dans la plupart des cas.
Du coup, les pirates peuvent se retrouver avec une version instable. Le problème, c'est que certains vont râler sur le forums de l'éditeur/développeur, ou sur d'autres forums pour dire que "ce truc est vraiment nul, il plante tout le temps, ...".

C'est ce qui était arrivé à l'auteur de l'article : son jeu a été piraté avant sa sortie, et beaucoup l'ont téléchargé et fait de la mauvaise pub. Sa boite à coulé en partie à cause de ça.
1  0 
Avatar de Alvaten
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/07/2009 à 14:46

ça ne m'étonnerait pas des très grosses boites d'avoir ce genre de pratiques. Même si je pense aussi que s'ils souhaitaient vraiment bloquer le piratage de leurs logiciels, ils n'y parviendraient pas
+1

En plus c'est vrai qu'une "surprotection" ferrais surement passer beaucoups de monde sur des logiciel légal et gratuit. Résultat, si un jour ces personnes avais le budget pour acheter une vrai licence, pas sur qu'elle le ferait vue les habitudes prise sur les autres softs.
1  0 
Avatar de Rayek
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/07/2009 à 2:28
Citation Envoyé par Kalith Voir le message
Ça me rappelle un article (en anglais) que j'avais lu sur le net à ce sujet.

L'auteur (employé chez Iron Lore, les créateurs de Titan Quest) y écrivait que le piratage pouvais avoir un effet négatif sur l'image du produit.
En effet, certaines copies pirates qui circulent sur eMule (et autres) sont basées sur des versions beta, donc pas terminée et/ou buggées. De plus certains systèmes de protection requièrent de remplacer l'exécutable par une version modifiée, ce qui empêche l'application des patchs dans la plupart des cas.
Du coup, les pirates peuvent se retrouver avec une version instable. Le problème, c'est que certains vont râler sur le forums de l'éditeur/développeur, ou sur d'autres forums pour dire que "ce truc est vraiment nul, il plante tout le temps, ...".

C'est ce qui était arrivé à l'auteur de l'article : son jeu a été piraté avant sa sortie, et beaucoup l'ont téléchargé et fait de la mauvaise pub. Sa boite à coulé en partie à cause de ça.
Pour ma part, j'ai piraté à l'époque le jeu titan quest, mais c'était trop instable et le jeu me plaisait, bin je suis allé l'acheter et la stabilité était mieux mais ça plantait toujours un peu (puis j'avais envie de jouer online avec d'autres).

Pour ma part, je préfère télécharger les jeux complets et tester sur mon PC une version pirate du jeu (sachant qu'il risque y avoir des bugs) mais être sur que le jeu sera jouable, car dans pas mal de cas les démo fournis par les éditeurs/développeurs sont tronquées ou allégée dans leur moteur et ne permettent pas de savoir si la version finale va tourner correctement.

De plus ça permet dans le cas ou les démos sortent 6 mois après le jeu de ne pas se faire avoir pas un jeu minable ou de le tester avant de l'acheter car vu le tarif des jeux, je suis désolé mais je ne veux pas prendre de risque.
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 24/07/2009 à 4:03
c'est marrant ca me rappelle une discution que j'avais eu il a longtemps (genre 2001/2002) au sujet de flash (alors propriete de macromedia) et un intervenant soutenait que son succes sur d'autre techno de l'epoque comme les applet java ou surtout svg, etant du a une tres grande laxite sur les terme de la licence.
Je pense que la mise a disposition gratuite de logiciel, profite financierement aux entreprises qui ont des vues sur le monde pro.

Pour les autres je pense que ca leur profite surtout d'un point de vue marketing. Quel meilleur barometre ? quel meilleurs test ? on peut mettre en ligne un version qui log sur un serveur distant toutes les info que l'on veut (qui va se plaindre d'intruision dans la vie prive de la part d'un logiciel pirate) et avoir des retours sur les fonctionalites que les usager veulent.
1  0 
Avatar de blacknight
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/07/2009 à 4:17
le fait d'avoir le monopole , les sociétés se permettent de vendre des licences à des prix de fou : elles savent très bien qu'on ne peut pas se passer de leurs logiciels (exemple avec photoshop , sur le net on trouve principalement QUE des tutoriels pour toshop)

par contre j'utilise Visual Studio depuis la version express et je viens d'acheter expression studio

comme quoi à force de bidouiller dans un logiciel gratuit on finit tjrs par acheter une licence tellement on l'aime bien (et que expression blend n'est pas en version express

par contre le soucis c'est que je n'ai pas eu trop le temps de l'utiliser (le boulot m'a pris d'assaut) et je vois que la nouvelle version est sortie (et payante)
c'est un peu dommage d'autant que la version de Visual est un peu bridé (j'ai même pas pu faire un helloword sur mon Windows mobile ...abusé)

ils devraient faire des licences accessibles selon qu'on est un particulier ou une société ou des mises à jour de produits qui durent mini 5 ans
1  0 
Avatar de shkyo
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/07/2009 à 8:43
Dans le même ordre d'idée, il y a quelques années SONY avait utilisé un peu cette méthode avec leur PlayStation 1 & 2.

Sur la première génération de PS1, la copie des jeux était simplissime, un graveur, un cd vierge et hop ça marchait. Après environ 8 à 10 mois, une nouvelle génération avec changement d'électronique a rendu la copie beaucoup plus compliquée avec ouverture, soudage d'une puce, etc... Mais le marché était lancé...

Et rebelote avec la PS2, sur la 1ère génération, c'était "relativement" facile, et sur la 2ème géné, il fallait de nouveau ouverture, puce, etc...

Ils ne l'ont pas fait avec la PS3, mais leur parc mondial de consoles est tellement énorme qu'ils n'en ont plus besoin...
1  0 
Avatar de martopioche
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/07/2009 à 9:01
Citation Envoyé par gaboo_bl Voir le message
Il y a quelques années on avait couramment la situation très hypocrite que tu décris ou l'éditeur se plaint du piratage mais se garde bien de poursuivre les autodidactes qui se forment sur le produits (je pense à des softs comme 3Ds Max par exemple)
Je pensais justement à 3Ds en lisant la première intervention... J'avais lu un article similaire à l'époque de 3DStudio4 (ça date oui ) où l'auteur relevait que pour un logiciel clairement destiné aux professionnels et pas du tout aux particuliers vu entre autres le coût (20 000 francs à l'époque il me semble ce qui était énorme du point de vue du particulier et de la proportion de la population équipée en informatique). Comment expliquer alors le nombre de références de bouquins dans les enseignes tel la Fnac ?

aujourd'hui de plus en plus d'éditeurs jouent la transparence, comme Oracle chez qui les produits sont librement téléchargeables du moment qu'on ne s'en sert que pour un usage perso. D'ailleurs ce genre de comportement prouve quelque part que les éditeurs profitent effectivement d'une distribution gratuite (légale ou non) de leurs produits.
Exactement... En fait, chez Oracle ils vont plus loin : les produits sont disponibles jusqu'à un usage de développement, mais en effet, j'arrive à la même conclusion du moment qu'on reste dans des logiciels ayant leur place en entreprise et moindre chez les particuliers.
1  0