PRISM : la NSA a aussi espionné l'ONU et l'AIEA
Selon des documents transmis par Edward Snowden à Der Spiegel

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Edward Snowden n’a pas encore fini de faire parler de lui. Visiblement ni les destructions des disques durs du Guardian, ni l'interpellation à Londres le 18 août de David Miranda, compagnon brésilien du journaliste du Guardian britannique Glenn Greenwald, à qui Edward Snowden a transmis ces informations confidentielles, ne l’empêcheront de continuer sa « mission ».

Il s’est tourné vers Der Spiegel pour dénoncer d’autres exactions de la NSA. Le quotidien allemand révèle que l’agence de renseignements américaine se serait introduite dans le système de visioconférence de l'Onu en juin 2012.

Selon les documents, la NSA aurait pris pour cible la représentation de l'Union européenne aux Nations unies après son emménagement dans de nouveaux locaux en septembre 2012, de même que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA, agence de l'Onu). La NSA poursuivrait un programme d'écoutes de plus de 80 ambassades et consulats à travers le monde, appelé « Special Collection Service ». « La surveillance est intense et bien organisée et a peu à voir, voire rien du tout, avec l'objectif de faire échec au terrorisme » note Der Spiegel.

Source : Der Spiegel (traduction Google)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Partagez-vous l’avis de Der Spiegel ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil