Les sites Web proposant du contenu gratuit sont-ils condamnés ?
Une étude prévoit la fin de la publicité en ligne en 2018

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Qui ne s’est pas plaint lorsque, pendant la consultation d’un site web à la recherche d’informations capitales, une fenêtre apparaissant de nulle part lui proposait de prédire son avenir ? Certains sont allés jusqu’à prononcer des jurons. La grande majorité des internautes est intéressée par des solutions de blocage de ces publicités gênantes.

Cette pratique, pourtant légitime, aurait des conséquences néfastes pour les sites web dont les revenus sont liés à la publicité. D’après une étude réalisée par PageFair, un service en ligne gratuit qui permet d’avoir les statistiques sur le nombre d’utilisateurs qui bloquent la publicité en ligne, la pratique couterait environ 500 000 dollars par an aux propriétaires de sites web.

On note une hostilité à la publicité sans cesse grandissante chez les internautes. Les sites web qui enregistrent les plus fort taux de blocage publicitaire sont dans les domaines des Jeux (30 % de blocage), de la technologie et de la bande dessinée (25 % de blocage chacun). Même les sites pour adultes ne sont pas épargnés par le phénomène (20 % de blocage).


Côté navigateurs, Firefox, aussi bien sur desktop que sur mobile, tient la palme d’or en ce qui concerne le blocage du contenu publicitaire sur la toile. L’add-on «AdBLock» n’est sûrement pas étranger à cette performance.




L’avenir n’augure rien de bon pour la survie de la publicité en ligne. D’après les prévisions de PageFair, d’ici 2018 on devrait assister à la mort programmée de la publicité en ligne. Les prévisions se basent sur l’intérêt croissant des internautes pour tous les éléments en relation avec le mot clé AdBlock. Ci-dessous le graphe quantitatif de l’intérêt des internautes pour le mot clé AdBlock de Google.


Vu que la publicité en ligne est une source considérable de revenus, que faire ? PageFair propose aux propriétaires de sites web d’éduquer leurs visiteurs afin qu’ils comprennent que la publicité est vitale pour leur survie. « Dîtes-leurs comment vous payez vos factures » peut-on lire dans le rapport d’étude.

Source : rapport PDF

Et vous ?

Que proposeriez-vous comme solution complémentaire à celle de PageFair pour ce problème de publicité en ligne ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MarieKisSlaJoue MarieKisSlaJoue - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 10:31
Perso je vois le problème comme une réponse allergique, on nous à bombardé de pub sur certain site au point ou un clic = un pop up, ensuite on nous à pourri avec des adware. on a des setup pour dl des setup maintenant bourré de toolbar et autre préférence.

Forcément on est devenu allergique à tous ça. Et on utilise adblock.

Donc y'a pas que l'utilisateur à éduquer.
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 10:57
Un peu de pub ok... mais que il y a plus de pub que de contenu, c'est juste horrible et particulièrement intrusif.

Ok, ça rapporte du fric aux éditeurs toussa toussa... mais franchement, il y a des limites, quand on regarde sur Google, on tape une recherche, on a autant de liens commerciaux que de réel liens ou même GMail, ou on se retrouve avec des publicité en haut, et à droite de l'écran. Parfois bien ciblé.. genre j'ouvre un mail de ma sœur qui habite à Londres et qui me parle d'aller la voir, j'ai une pub pour Eurotunnel et ses "offres week end".. Personnellement, ça me lasse de voir que je suis espionné partout.

Quand on regarde sur fb, il y a une quantité incroyable d'espaces publicitaire, c'est juste ridicule d'en arriver à ça.
On peut aussi parler de bien d'autres sites web ccm ou autres. Le soucis n'est pas la publicité en soit, mais la quantité au cm² d'écran.. Quand on dépasse les 40% d'espace publicitaire c'est qu'il y a un sacré soucis quand même...
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 11:01
Perso, je pourrais mettre adblock sur ma TV, je le ferais ...
J'imagine simplement un monde sans pub... le prix des choses à leur valeur réelle, car aujourd'hui on ne paie pas un produit, mais des pub !

Il parait qu'un produit n'est pas bon ou mauvais, il a une bonne ou une mauvaise pub... C'est dire !
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 11:10
La disparition de la pub, je ne pense pas.
Sa maitrise, peut être plus.

En ce qui concerne adblock, on peut déjà trouver pas mal de site qui traitent différemment les utilisateurs qui l'utilisent des autres.
Ca va jusqu'a l'interdiction d'utiliser le service.

Je sais que ca avait pas mal raler il y a quelques temps sur rue 89.
Adblock bloquait la possibilité d'envoyer un commentaire. (comme par hazard, le formulaire avait un nom juste pile poil ce qu'il fallit pour que ca bloque)

Au final, je pense que la guerre des sites web est perdue d'avance... ils prennent le problèmes à l'envers.

Si les gens ne veulent plus de pubs au point d'aller chercher une extensions, il faut faire des revenus sur un autre système.
- le traquer et vendre son profil
- mettre des pubs moins intrusives(entre autre en pensant que nous n'avons pas tous des ordi dernier cri ou sous windows)
- envisager une autre source de financement. (les abonnés qui n'ont pas de pub, en payant de très petites sommes).

Un rue89 à 1€ par mois, je suis sur que ca trouverait preneur... pareil pour le monde ou n'importe quel journal pour la partie publique.

Je sais que la question s'est posée sur mon site du financement, mais la pub un temps envisagées a été vite écartée au profit d'autres solutions plus pérennes(et classique) pour financer les couts.
Avatar de Niark13 Niark13 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 12:12
En 2005, une étude de Francoscopie évaluait à 200 le nombre quotidien moyen de messages publicitaires auquel un Français était soumis.

Dans de telles conditions, il est naturel qu'un individu cherche à se protéger de ces agressions que sont devenues les pubs. Après tout, quand on pousse une logique à l'extrême, les inconvénients dépassent largement les vertus. Adblock n'est pas pour moi le problème mais juste un symptôme d'un mal plus profond.

Que l'on paie pour du contenu me semble tout à fait normal, après tout on paie déjà la pub (qui est majorée sur le prix de vente des produits), c'est juste qu'on en a moins conscience.

Quant au titre alarmiste de la dépêche, je me contenterai de remarquer qu'avant que l'on transforme le Web en galerie commerciale au tournant des années 2000, la plupart des sites d'alors proposait du contenu gratuit et la pub n'était pas aussi omniprésente.
Avatar de Tryph Tryph - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 12:16
AdBlock serait une menace sérieuse pour les sites web proposant du contenu gratuit

et la pub est une menace sérieuse pour l'intérêt du dit contenu gratuit...

y a qu'a voir le nombre d'infos a caractère trollesque qui se bousculent sur tous les sites d'info. sachant que le topic à troll est beaucoup plus générateur de visites que le topic de qualité et donc bien plus rémunérateur...
les possesseurs de site qui se rémunèrent à la pub l'ont bien compris, faire du contenu de qualité moyenne, c'est faire plus de visites, donc plus d'argent.
Avatar de rastadidi rastadidi - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 12:24
qu'ils arretent les pub en flash, avec du son, qui bloque les 9/10eme de l'ecran, celle qui quand tu les fermes ouvre un nouvel onglet, etc... et APRES, je considererais peut etre d'arreter adblock sur ces sites la !
et puis bon, S'il veulent cibler, qu'il cible comme il faut, genre, j'en ai rien a fo*tre de "trouver une meuf pres de chez moi" (a savoir anciennement en pleine cambrousse, a 25 bornes de la ville la plus proche, la ou je connais 90% des gens a 10Km a la ronde ) alors que je viens regarder une serie...du marchandising, des DVDs, des teles ou autre, ca, ca serait plus logique (meme si par principe, je ne clique jamais sur une pub )
Avatar de galex-713 galex-713 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 13:07
Perso j’ai pas besoin d’AdBlock, Flash est un logiciel privateur que je n’installerais pas (et dont le développement est arrêté sous GNU/Linux), qui est trop indiscret, mal fait, non responsive, et bouffe trop de ressources. Au pire j’ai Gnash mais —*c’est bête*— il marche juste pour ce que j’ai envie qu’il fonctionne (Youtube, quand la vidéo est pas dispo en HTML5 WebM comme c’est le cas 80% du temps aujourd’hui, et quand j’ai la flemme de télécharger avec Youtube-dl). La pub je connais pas.

Sinon bon, normal qu’on bloque les sites avec pubs, si on pouvait pas on y irait plus et ils mourraient ^^ si l’utilisateur ne veut pas de pub il ne verra pas de pub, point. C’est à l’utilisateur d’être libre de décider ce que ses logiciels affichent, c’est son ordi et ses logiciels.

Puis ya tellements d’autres moyens de rémunération*: Flattr, bitcoin, Patreon, Ulule, etc. le don fonctionne très bien sur le Web et chez les associations.
Au pire ya pas vraiment besoin d’argent pour avoir un site Web*: outre les serveurs ultra-lowcost (quelques euros) qui débarquent, un simple auto-hébergement avec un ordi portable (silencieux, pas gourmand, chauffe pas trop et peu encombrant), le vieux ordi de mémé super vieux sous Win98 qui gère pas les interfaces graphiques récentes ou une RaspberryPi à 25$ qui consomme 7W et fait la taille d’une carte de crédit, un abonnement fibré banal à 30€ par mois (le truc que vous avez déjà puisque vous me lisez*: un accès Internet) et de l’électricité (ou un panneau solaire).

Que la pub meure, pas de problèmes, ça promouvra les dons et l’auto-hébergement.
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 13:26
Citation Envoyé par galex-713  Voir le message
un simple auto-hébergement avec un ordi portable (silencieux, pas gourmand, chauffe pas trop et peu encombrant), le vieux ordi de mémé super vieux sous Win98 qui gère pas les interfaces graphiques récentes ou une RaspberryPi à 25$ qui consomme 7W et fait la taille d’une carte de crédit, un abonnement fibré banal à 30€ par mois (le truc que vous avez déjà puisque vous me lisez*: un accès Internet) et de l’électricité (ou un panneau solaire).

C'est bien vite oublier que les connexions internet actuelles, en tout cas en France avec l'ADSL à 1Mbps l'upload, ne permettent pas l'auto-hébergement. En auto-hébergement, pour peu que le site rencontre un peu de succès, la connexion sera très vite à genoux.
De plus, je ne sais pas si c'est toujours le cas, ya longtemps que je n'ai pas regardé les CGV, mais un temps les FAI interdisait l'utilisation d'une connexion particulière pour un site avec un trafic relativement important. J'ai un amis qui l'avait fait chez wanadoo à près de 10 ans, son site connaissant un certain succès il avait été sommé par wanadoo soit d’arrêter le site, soit de basculer sur un contrat pro évidemment nettement plus cher.
Avatar de Enerian Enerian - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 27/08/2013 à 13:58
Adblock gère une whitelist. Il est possible de demander à "whitelister" des pubs. Pour cela, elles doivent répondre à un certain nombre de critères. Cf. https://adblockplus.org/en/acceptable-ads (version très partiellement traduite en français)

Je trouve ce système bien pensé vu qu'il permet de bloquer la publicité intrusive non acceptable (redimensionnement, popup, popin, son/vidéo intégrés, couleurs flashy...) sans pénaliser ceux qui l'utilisent à bon escient et intelligemment (je dis intelligemment parce que je n'ai jamais compris ceux qui croient qu'une popup accompagnée d'un bruit à t’exploser les tympans va t'inciter à acheter ou même à clicker).

Le soucis est que je ne sais pas si la majorité des webmasters sont au courant de ce type de système. Son utilisation massive serait un bon moyen d'éradiquer la pub intrusive.
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil