Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ENISA : téléphonie et Internet mobiles les plus touchés par les incidents réseaux
Que le fixe en Europe

Le , par Cedric Chevalier

83PARTAGES

2  0 
L’agence européenne de la sécurité des réseaux et systèmes d’informations (ENISA) vient de publier son rapport annuel des incidents majeurs qui ont touché 28 pays de l’Union Européenne l’année dernière.

Au total, 79 rapports ont été transmis à l’organisme. On peut noter d’après ces résultats que l’année 2012 a été marquée par une forte présence des pannes en relation avec les réseaux de téléphonie et Internet. 1,8 million d’utilisateurs ont été touchés. Ce nombre impressionnant est lié au fort taux de pénétration de la téléphonie et Internet mobiles dans l’Union Européenne.




Les problèmes évoqués ci-dessus ont eu un impact négatif sur des services, à l’instar du service d’appel d’urgence. L’ENISA estime que 40 % des incidents reportés ont empêché les utilisateurs de joindre le numéro 112.


Dans la généralité, les natures des causes des incidents qui reviennent sans cesse dans les rapports sont : les pannes matérielles (76 % des cas) et les pannes logicielles (dans une moindre mesure), dont 13 % sont issues d'erreurs des tiers, 8 % des actions malveillantes et 6 % des phénomènes naturels.


Les incidents résultant de l’action de phénomènes naturels, comme les tempêtes ou encore les chutes abondantes de neige, sont celles qui ont affecté les réseaux sur une durée de temps importante (36 heures en moyenne d’après le rapport).


Le professeur Udo Helmbrecht, directeur exécutif de l’ENISA, estime qu’« établir des rapports sur ces pannes nous permet de comprendre pourquoi et comment empêcher que des incidents similaires ne se reproduisent à l’avenir ».

Source : rapport PDF ENISA

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !