IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les attaques DDoS de plus en plus menaçantes
Plus de 41,6 % d'attaques dépasseraient les 10 Gbps, selon une étude

Le , par Samuel_

62PARTAGES

Selon une étude de Arbor Networks Inc, les attaques DDoS (Distributed Denial of Service attack) deviennent de plus en plus menaçantes. Cette étude mondiale a été effectuée durant le premier semestre 2013.

Les attaques DoS (Denial of Service attack) servent à rendre indisponible un service en inondant de données le réseau dont il dépend.

Darren Anstee, architecte en solution pour Arbor Networks précise : « Nous observons quotidiennement une progression dans l’ampleur, la fréquence et la complexité des attaques DDoS. C’est un vecteur d’attaque de plus en plus populaire. Avec tous les outils aujourd’hui disponibles, il est facile de lancer des attaques ou d’y participer. ».

L'étude démontre une forte augmentation de l'efficacité et de la fréquence d'utilisation des attaques DDoS.

Toujours selon cette analyse, 46,5 % d’attaques menées dépassent la valeur d’1 Gbit/s d’émission de données. En 2012 pour la même période, le pourcentage était de 13,5. De plus, 41,6 % de ces attaques dépassent les 10 Gbit/s. La durée des attaques se réduit : 86 % des attaques durent moins d'une heure.

Cette étude a été faite grâce à l'outil de mesure et d’analyse ATLAS élaboré par Arbor Networks. Arbor Networks a pu compter sur la collaboration de 270 FAI ayant accepté de transmettre leurs données de trafic ainsi que de nombreuses sondes de surveillance disposées sur les réseaux anonymes:

Source : NetworkComputing

Cette étude vous parrait-elle fiable ?
Les statistiques sont-elles réalistes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !