Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook s'associe à six compagnies
Pour rendre effective la connexion Internet partout dans les pays en développement

Le , par Cedric Chevalier

82PARTAGES

10  6 
Mark Zuckerberg, à la suite de Google avec son projet Loon ou encore Microsoft avec 4Afrika, veut connecter la vaste majorité de personnes qui demeurent encore à ce jour exclues du réseau des réseaux. Pour ce faire, le jeune milliardaire s’est associé pour cette aventure à Samsung, Ericsson, Mediatek, Nokia et Qualcom.


Connecter ce nombre important d’utilisateurs à Internet est une tâche énorme. En effet, elle présente de nombreux obstacles majeurs qui sont autant de freins à la réalisation de ce projet ambitieux.

Les technologies et équipements nécessaires pour apporter la connectivité au reste du monde sont extrêmement coûteux.

Bien que le prix des smartphones ait diminué, leur adoption est très lente dans les pays en développement. En effet, la majeure partie de la population ne dispose pas des moyens nécessaires pour s’en procurer.

Pour relever ces défis, le groupe (Facebook et les entreprises partenaires) propose trois solutions. La première consiste à diminuer le coût de la connexion à Internet pour les populations des pays en développement par des moyens comme l’utilisation de la bande de fréquence des ondes électromagnétiques qui ne sont soumis à aucune licence.

En deuxième proposition, le groupe prévoit la réduction du trafic internet généré dans ces pays par l’utilisation des techniques qui ont fait leurs preuves comme : la mise en cache, la compression des données ou encore la réduction du trafic généré par des applications populaires.

Enfin, la partie la plus importante, intégrer le concept d’Internet dans les mœurs des personnes qui n’ont probablement jamais mis la main sur un ordinateur.

« Internet stimule le développement économique, social et politique. Il contribue au progrès de l'humanité dans son ensemble.», peut-on lire sur la page officielle du projet.



Source : rapport PDF

Et vous ?

Que pensez vous de ce projet ? Philanthropie ou extension du capitalisme ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Grom61736
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/08/2013 à 17:03
Je désespère déjà du genre humain quand je vois certains qui se plaignent de pas avoir de thunes et qui n'ont parfois réellement pas de thunes mais qui s'endettent juste pour le dernier smartphone dernier cri...

Et là en gros, la pensée derrière ça :

Bien que le prix des smartphones ait diminué, leur adoption est très lente dans les pays en développement. En effet, la majeure partie de la population ne dispose pas des moyens nécessaires pour s’en procurer.
"Putain, les gens là-bas, c'est trop des radasses, ils ont pas de pognon pour se payer des smartphones et quand ils en ont, ils achètent des trucs utiles !!! OMG ! Tu vas voir que même si on leur donne, ils voudront même pas vendre un de leur rein pour acheter l'abonnement 3G pour qu'on les espionne personnalise nos offres en fonction de leurs activités"
19  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 29/03/2015 à 1:44
Mais c'est génial !

Oh, wait !
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
L'initiative concerne pour le moment près de 7 millions de personnes au Ghana (le 22 janvier grâce à un partenariat avec Airtel), au Kenya (le 14 novembre), en Tanzanie (le 29 octobre), en Indonésie et en Colombie (le 14 janvier), qui peuvent accéder à une sélection de services en ligne sur leur téléphone portable ou leur ordinateur. [...] Ce mois-ci, Internet.org s’est intéressé aux Philippines, ce qui en fait le dernier emplacement à profiter d'un accès libre à au moins 24 sites Facebook que le numéro un des réseaux sociaux offre dans le cadre de son programme. [...]

« Plus de la moitié du monde est encore hors ligne», a rappelé le chef de l'exploitation, Sheryl Sandberg. « Nous voulons changer cela, c’est pourquoi nous travaillons pour connecter tous à travers Internet.org.
Donc si j'ai bien compris, on ne leur donne pas accès à Internet. On leur donne accès à des sites Facebook. Et Internet.org c'est Facebook aussi. Le nom générique peut porter à confusion, mais c'est du Facebook. D'ailleurs je trouve pas normal qu'ils aient pu utiliser un nom de domaine avec un nom aussi commun que "internet". Normalement ça devrait pas passer en marque, alors en nom de domaine il y a de quoi se poser des questions.

Dit autrement, je vois là un acte de publicité évident où on va faire croire à ces gens sans internet que les sites Facebook qu'ils voient est internet. D'une part en ne leur donnant que du Facebook, donc autant dire extrêmement limité et biaisé en faveur de Facebook, et d'autre part en affichant ça sous le nom de "internet" grâce à un nom de domaine trompeur. On appelle ça de la pub mensongère, chez moi. Donc si l'idée de base est géniale, son application ici est frauduleuse. Et je ne vois que pour seule explication un objectif de faire du chiffre et de la clientèle pour Facebook. Sinon, pourquoi se donner du mal à faire des "applications" dédiées, plutôt que de se contenter de l'accès ?

En bref, ça pue. Ça cherche de la clientèle et ça dit faire de l'humanisme. C'est écoeurant. C'est une réaction à chaud, mais ça semble démarrer très mal.

NB : Et merci de ne pas vous contenter de faire du Google Trad. Relisez-vous et écrivez en français, bon sang.
14  0 
Avatar de XanaDev
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 22/08/2013 à 3:24
je sais pas ce que vous ont pensez mais je ne pense pas que l'internet soit dans la liste de leur priorités, mais en revanche la nourriture, l’éducation, l'eau, l'électricité y sont au top.
pour moi a la place de #connectTheworld je dirai #feedTheworld.

PS: pas tout les pays d’Afrique quand même.
7  0 
Avatar de GTSLASH
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/03/2014 à 14:11
Si je ne me trompe c'est leur fameux projet pour fournir internet dans les regions eloignee en afrique.

C'est vraix que dans ces regions ou il sont deja content quand ils on de l'eau potable et des vaccin pour rester en vie ils ont besoin d'internet. Il y a d'autre prioroté pour eux que de payer ce genre de service pour pouvoir mettre leur statut FB a jour.

Si une region n'a pas l'infrastructure necessaire pour poser des cables internet ils doivent certainement manquer d'autre choses plus importante qu' d'internet. Et ca m'etonerai tres fort que Facebook fasse ca dans un but humanitaire. C'est un nouveau marche pour eux.

Je trouve ca honteux. Et ca doit donner des bouttons a Bill Gate
7  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/08/2013 à 0:39
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
[B][SIZE="4"]Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ? Philanthropie ou extension du capitalisme ?

extension du capitalisme cachée sous le fallacieux prétexte de philanthropie.

Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
(...) « Internet stimule le développement économique, social et politique. Il contribue au progrès de l'humanité dans son ensemble.», peut-on lire sur la page officielle du projet.

Baratin et bla-bla-bla.

Comme dit par d'autres, feraient mieux de se préoccuper de la faim dans le monde, mais ça ne rapporte rien à court terme

En tout cas, quand on voit la photo du milieu avec ces trois mecs scotchés à leur écran et le vieux tout seul au fond, ça donne pas envie (déjà qu'ici c'est le chemin que ça prend, y a qu'à voir en faisant les courses au supermarché)...

Et tous ces gens, dans la rue, avec une main systématiquement condamnée à trimballer un machin dont la batterie risque d'exploser...
Quel monde...
6  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 20/05/2015 à 23:41
Je suis déjà aller en Afrique, la bas pour avoir la télé, on avait une parabole de 2M de diamètre, fait avec de la taule, et une tete de lecture prise dans une décharge, et sa marchait.

Ce que j'en tire du continent Africain c'est que pour s'équiper ils ont recours au système D, je ne sais pas si le projet tels quelle (vu ces limites) a des chance d'aboutir, car internet coute cher, mais l'Afrique n'a rien actuellement, elle n'a pas besoin donc d'entretenir de vielles infrastructure comme en France, aussi, si un pays décide d'investir dans ce domaine se sera du neuf.

Les connections internet par satellite devienne de moins en moins onéreuse, avec la future concurrence de google dans ce domaine, attendons.

Ce projet en tous cas est très malsain comme il est construit actuellement, l'internet est limité, censurer même, est détenue par 1 seul acteur qui peut faire ce qu'il souhaite, sans donner des comptes a personne. Facebook n'est pas réputé pour être une entreprise avec de l'éthique.

C'est mieux que rien ?, pas sur, il vaut mieux parfois vivre dans une case a bambou dans la jungle, que dans une ville diriger par des tirants.
7  2 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/05/2015 à 10:03
Je trouve ça fascinant comme ils arrivent à bricoler en partant presque de rien...
C'était au Sénégal en l’occurrence, pour le 2M de diamètre, je crois que c'est parce qu’ils sont plus éloignés que nous du satellite Astra.

Je t'ai pas parlé de leurs voitures, des tas de ferrailles, mais increvable, ils ont encore des Peugeots 504, rien a voir avec nos voitures qui tombe en panne des que l'on passe sur un dos d'ânes.

Un problème que personne n'a encore parlé, l'analphabétisme. Pour pouvoir utiliser internet, faudrait déja savoir au moins lire et écrire.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d...%C3%A9tisation
Certain pays on plus de 50% de la pop qui ne savent ni lire ni écrire, donc internet ne me semble pas très utile.

un exemple de cercle vertueux: construit des écoles, ces écoles enseigne la lecture, l'écriture, les maths et le surf sur internet.
Les élèves créeraient des comptes Facebook.
Facebook, dynamise ces zones pauvres, cela crée de l'emploie, de la consommation, ces zones ont besoins d’infrastructure, et tiens comme par hasard, une pub indique -50% sur la tonne de bétons...

Ok je rêve, mais dans cette exemple, tous le monde est gagnant, Facebook, qui gagnes 2 Milliards de comptes et donc 2 milliards de potentiel consommateurs, les Africains, qui ont tout à y gagner (éducations = +de sécurité = +d'investissements dans des choses plus utiles que des AK47)
5  0 
Avatar de Orgoff
Membre averti https://www.developpez.com
Le 31/12/2015 à 9:08
Citation Envoyé par earhater Voir le message
Sans être un pro-Facebook, je trouve que ce qu'il dit est plutôt censé dans le sens ou ils refusent qu'un service gratuit soit mis en place par une entreprise privée. S'ils veulent absolument respecter la neutralité du web, qu'ils fassent en sortent que les gens puissent se payer un accès internet sans devoir se priver de nourriture (hausse de l'emploi et / ou baisse des coûts des FAI locaux par exemple). En plus ce n'est pas comme si c'était juste Facebook qui était proposé gratuitement mais bien une panoplie de service en ligne (et je trouve encore normal qu'il n'y ai pas l'accès à tout le web gratuitement, Facebook Google ou les autres ne sont pas des FAI mondiaux).
Ce qui me désole le plus c'est ce rôle de mécène qu'aimerait se donner Facebook dans cette histoire ou celle avec Mark qui "donne" généreusement ses 99% de ses actions à son association (à but non lucratif). Dans les deux cas, ces deux entités sont là sont pour le dieu $ et sous un prétexte humanitaire. Avec internet.org, Facebook cherche juste à conquérir de nouveaux marchés ni plus ni moins même l'inventeur du www avait sortit son "just say no" :


In the particular case of somebody who’s offering … something which is branded internet, it’s not internet, then you just say no. No it isn’t free, no it isn’t in the public domain, there are other ways of reducing the price of internet connectivity and giving something … [only] giving people data connectivity to part of the network deliberately, I think is a step backwards.
Posez vous la question que si les intentions de Facebook étaient si pures, pourquoi ne fournirait-il pas un internet qui ne serait pas bridé ?
5  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 31/12/2015 à 12:26
À coût équivalent, offrir une connexion débridée mais à plus faible débit est justement mieux que fournir un accès à internet bridé à plus fort débit. C'est là la logique que n'a pas ce cher Mark. En bridant, il y a une sélection à faire, et cette sélection est un outil de propagande. Internet étant justement un réseau supposé être totalement ouvert auquel chacun peut participer comme il l'entend, on ne peut pas dire qu'on offre une connexion à internet en n'en fournissant qu'une partie très restreinte choisie a priori par un acteur privé.
5  0 
Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/03/2014 à 22:55
Citation Envoyé par GTSLASH
C'est vraix que dans ces regions ou il sont deja content quand ils on de l'eau potable et des vaccin pour rester en vie ils ont besoin d'internet.
Cet argument parcourt tout le thread. D'une part, c'est une vision biaisée de l'Afrique: les problèmes d'accès à l'eau et aux soins ne sont pas spécifiques à «l'Afrique», perçue ici comme un seul bloc. En outre, ce n'est pas parce qu'il y a des sans-logis en France qu'il ne faut pas s'occuper de la fracture numérique, par exemple.

D'autre part, ça ne concerne pas Facebook dont ce n'est pas le métier. Par exemple, de grandes marques d'eau potable font des opérations "Puits en Afrique": c'est cohérent, c'est du marketing éthique, et personne ne leur reproche de ne pas encourager la vaccination.
4  0