Open Source For America : une nouvelle organisation pour la promotion des logiciels libres
Une solution à la crise ?

Le , par Annaelle32, Correspondant Actualités
Open Source For America: une nouvelle organisation pour la promotion des logiciels libres
Les précurseurs des logiciels libres viennent encore de faire parler d’eux à San José en Californie. Ce qui ne sera pas certainement du goût des fournisseurs de logiciels payants qui sont conduits par leur capitaine d’équipe Microsoft.

Open Source For America
Depuis maintenant quelques années, les organisations œuvrant pour la promotion des logiciels libres commencent à prendre de l’ampleur. Celle qui vient d’être mise en place à San José fera certainement partie des organisations des plus pesantes dans les années à venir. En effet, l’Open Source For America ne sera pas la dernière organisation qui s’est créée en faveur de ces types de logiciels. Par contre avec les différentes entités qui la forme et le but qu’elle s’est fixée, cette organisation pèsera lourde dans les prochaines décisions qui seront prises à l’encontre des logiciels libres. Pour l’instant cette organisation qui est donc née sous l’égide de l’OSCON ou O'Reilly Open Source Convention ne regroupe pour l’instant qu’une cinquantaine d’entreprises, dont les principaux fournisseurs de logiciels Open Source comme Red Hat et Oracle, ainsi que quelques institutions universitaires favorables à la promotion et à l’utilisation de ces types de logiciels. La principale mission de cette nouvelle organisation consisterait alors à mettre la pression sur le gouvernement fédéral qui, selon les membres de l’organisation, devrait être plus engagé dans la promotion des logiciels Open Source. Et bien qu’ils reconnaissent les efforts déjà entrepris par le gouvernement fédéral dans ce sens, l’organisation voudrait en profiter pour accentuer et surtout accélérer la reconnaissance des logiciels libres. Comme les membres de cette organisation estiment que les intentions de l’état n’étaient pas encore bien apparentes jusqu’à maintenant, ils ont mis en place cette entité pour frapper un grand coup au niveau même des organismes publics qui par la suite fera tout simplement tâche d’huile dans le secteur privé. Pour ce faire, cette organisation est décidée à prêter mains fortes à l’Administration américaine pour pouvoir dès maintenant les conscientiser à mettre les logiciels libres et ceux payants sur le même pied d’égalité. La structure de cette organisation n’est pas encore bien définie car les tâches courantes seront encore assurées par un comité restreint composé par les membres. De même l’adhésion, qui risquerait bien d’exploser sous peu, est encore gratuite.

Open Source For America, un autre adversaire pour Microsoft

Bien entendu, Microsoft ne fait pas encore partie de cette organisation. Les membres fondateurs ont même avancé que cette grande firme faisant profit sur la vente de ses logiciels n’a même pas été invitée. Il est en effet bien difficile de croire que Bill Gates et son équipe verront cette organisation d’un bon œil. Une telle organisation est en effet le terrain de prédilection de Linux qui est le plus grand rival de Microsoft. De plus, il est certain qu’avec une organisation fortement soutenue comme l’Open Source pour l’Amérique, l’avenir financier de Microsoft ne sera plus aussi prometteur qu’auparavant.

Tout dépendra alors du pouvoir de persuasion que cette organisation aura sur le gouvernement fédéral car effectivement il a été prouvé à maintes reprises que les logiciels libres sont aussi performants que ceux qui sont payants. Quels sont les étendus d'actions que cette organisation aura d'après vous?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de nirgal76 nirgal76 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 23/07/2009 à 17:20
Tu oppose logiciels libres et logiciels payants mais ça n'a rien à voir.

Sinon, Vendre ses logiciels ne me parait pas scandaleux. C'est normal de payer pour un truc sur lequel des gens ont bossé. Après libre à eux de le donner mais ils ne vont pas manger bien longtemps.
C'est valable pour tout travail. Ou alors tout sur terre devient gratos comme ça pas besoin de travailler puisqu'on peut avoir les choses gratuitement. pas besoin de travailler ? qui va fabriquer les choses alors ?
Le tout libre à la limite ok, mais le tout gratuit...haaa marche pas
Avatar de kuranes kuranes - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 24/07/2009 à 9:19
Citation Envoyé par Annaelle32  Voir le message
Tout dépendra alors du pouvoir de persuasion que cette organisation aura sur le gouvernement fédéral car effectivement il a été prouvé à maintes reprises que les logiciels libres sont aussi performants que ceux qui sont payants.

Ah bon Gimp peut rivaliser complètement sur un pied d'égalité avec Photoshop ?
3DSMax a un équivalent libre qui fait les choses de manière aussi avancée ?
Avatar de arno31 arno31 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 24/07/2009 à 9:50
Citation Envoyé par nirgal76  Voir le message
Tu oppose logiciels libres et logiciels payants mais ça n'a rien à voir.

Sinon, Vendre ses logiciels ne me parait pas scandaleux. C'est normal de payer pour un truc sur lequel des gens ont bossé. Après libre à eux de le donner mais ils ne vont pas manger bien longtemps.
C'est valable pour tout travail. Ou alors tout sur terre devient gratos comme ça pas besoin de travailler puisqu'on peut avoir les choses gratuitement. pas besoin de travailler ? qui va fabriquer les choses alors ?
Le tout libre à la limite ok, mais le tout gratuit...haaa marche pas

Y'a des gens qui aiment travailler et si tout le monde y mettait du sien ce serait possible. Mais y'a trop d'individualistes, surtout en France.
Avatar de nirgal76 nirgal76 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 24/07/2009 à 14:12
Citation Envoyé par arno31  Voir le message
Y'a des gens qui aiment travailler et si tout le monde y mettait du sien ce serait possible. Mais y'a trop d'individualistes, surtout en France.

oui, un développeur, souvent, il serait près à le faire pour le plaisir, mais un ouvrier métallugiste par exemple, j'en suis moins sûr, et je le comprends !. Ce n'est pas une question d'individualisme, mais y'a des boulots (hélas nécessaires) qui ne seront fait que si l'on est obligé car trop pénible (et je ne parle pas de la diminution de l'espérance de vie selon l'emploi). et comme on pourrait pas tous faire un boulot cool...ça marche pas
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil