Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Ubuntu Edge : la campagne de Crowdfunding de Canonical en passe d'être un échec
La société réduit le prix du smartphone pour attirer le public

Le , par Hinault Romaric

120PARTAGES

1  0 
Au rythme où vont les choses, la campagne de Crowdfunding de Canonical pour développer sous sa direction son smartphone Ubuntu Edge, semble être vouée à l’échec.

La campagne lancée le 22 juillet a pour objectif de réunir 32 millions de dollars en 30 jours pour financer le projet. Après 17 jours, Canonical a réuni moins de 9,1 millions de dollars.

Il ne reste plus que 13 jours avant la fin de la campagne pour regrouper près de 20,9 millions de dollars, soit un objectif de plus de 1,6 million de dollars par jour, alors que le rythme des contributions est à la baisse.




Pour relancer la campagne, Canonical a décidé de baisser le prix d’Ubuntu Edge. « Nous avons négocié avec plusieurs fournisseurs de composants désireux de voir Edge atteindre son objectif et de favoriser l’adoption de nouvelles technologies mobiles […] à la suite de cette négociation, nous pouvons désormais produire le dispositif à un prix moins élevé que nos estimations initiales », explique Canonical.

Le niveau de prix le plus élevé pour Ubuntu Edge était de 830 dollars. Avec cette baisse, le smartphone passe à 695 dollars et les personnes ayant déjà contribué pour un montant supérieur recevront un remboursement de la différence.

Le projet a également reçu la première contribution d’une entreprise. Le groupe financier américain Bloomberg s’est engagé à donner 80 000 dollars pour la conception d’Ubuntu Edge. Cette participation permettra à la société de recevoir 115 terminaux, ainsi que des ateliers de formation et un support en ligne.

Edge sera un smartphone haut de gamme doté d’un processeur quad-core, d’une mémoire vive de 4 Go et d'une mémoire de stockage de 128 Go. Il disposera d’un écran de 4,5 pouces avec une résolution de 1280 x 720 pixels en verre de saphir, d’un appareil photo de 8 mégapixels à l’arrière et d’un capteur avant de 2 mégapixels. Le smartphone aura comme OS Ubuntu pour mobile, Android et la version Desktop d’Ubuntu, qui permettra de le transformer en PC après connexion à un écran et un clavier USB.




Si la campagne n’atteint pas son objectif, le projet sera annulé.

Le projet sur Indiegogo

Source : Indiegogo

Et vous ?

La campagne de Canonical est-elle vouée à l’échec ou la société peut-elle encore réunir 20,9 millions de dollars en 13 jours ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/08/2013 à 14:29
Echec évident j'ai envie de dire : quand on fait du crowdfunding, c'est en attirant les masses qu'on obtient des fonds. Vous savez ces gens qui n'ont pas beaucoup de sous et ne donnerons, pour la grand majorité, que quelques dollars à quelques dizaines. Si on fait du haut de gamme, on cherche des sponsors, on ne fait pas du crowdfunding. Si l'OS est initiallement destiné à un large public, le téléphone lui est destiné à ce petit pourcetnage de riches et de fans hardcore qui dépensent sans compter.

Citation Envoyé par ugo-sans-h Voir le message
personnellement je trouve ce projet très intéressant et compte bien le suivre de prêt.

Je comprends les Linux user critiquant Canonical, mais pour ma part je trouve ça très bien qu'une société distribue un OS basé sur de l'Open Source que l'on peut s'approprié gratuitement et destiné à un large public.

Linux je l'utilise chaque jours au bureau comme chez moi. Pour un développeur c'est très pratique. Linux n'est pas rependu en tant que Desktop parce que le grand public recherche avant tout un mediacenter (Video, Musique, internet et traitement de texte).

Avoir un OS sur un socle Linux mais avec un interface repensé pour le large public et qui plus est gratuit, je trouve cette approche excellente pour venir concurrencer les Windows et autre Mac OS.

Ce n'est pas parce que Linux viens du monde des serveurs et qu'il est utilisé majoritairement par des geek à l'aise avec le terminal que l'on peut pas proposer de nouvelles approches avec une interface User Friendly.
C'est comme pour Windows 8, ce qui est louable, au moins, c'est qu'ils essaient.

De plus en plus de collègues passe à Mac. Pourquoi ? Parce qu'ils ont la puissance d'un terminal Unix couplé à une IHM ergonomique, belle et confortable.

l'idée d'avoir un phone sous ubuntu m'attire pas mal. On peut penser que Ubuntu proposera des outils de synchronisation entre son desktop et son smartphone et des remote pour gérer les appli du pc directement depuis son phone. Un peut à l’instar de la bulle Apple sans que celle-ci sois verrouillée.

Seul question, est-ce sous la juridiction de Prism, XKeyScore ou autre cochoncetté Américaine ? (Bien que nous aillons pareil en France).
Sauf que, OS gratuit ou non, un téléphone à $700 c'est pas gratuit et certainement pas destiné à un large public. Et c'est pas comme si il suffisait d'insérer un live CD dans son téléphone actuel pour installer cet OS : peu de gens pourront avoir cet OS sans acheter le téléphone qui va avec, et cela probablement avant un bon moment.

Là on est sur la marché du luxe, pas du grand public. Tes arguments font très réchauffés (vieux arguments obsolètes), en particulier parce que tu parles avant tout de PC et de Linux en général. Pour une approche grand public et un OS gratuit, l'approche de Firefox est bien plus compatible. Canonical, de mon point de vue, se contente de surfer sur la vague "smartphone et OS libre" en jouant avec des mots clés qui n'ont rien à faire là, "grand public" étant le cas le plus représentatif de ces mots clés à mon sens.
5  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/08/2013 à 16:30
Il y a plusieurs raisons à cet échec et je ne pense pas que la somme demandée soit la principale.

Pour moi l'échec se situe principalement au niveau des perks proposés. Etrange qu'un perk comme celui du T-shirt n'ait pas été proposé dès le début. Mais ce n'est pas le plus déconnant. La principale erreur vient du montant proposé pour avoir un Ubuntu Edge. La campagne a permis de fixer empiriquement la valeur marchande de l'Ubuntu Edge vers 660$. Au delà de cette valeur, les gens ont été nettement moins pressés de réclamer un Ubuntu Edge. Canonical n'a hélas pas su comprendre cela et a passé la majorité de son temps à proposer des perks avec des prix plus élevés, notamment celui de la dernière chance avec "un Ubuntu Edge pour 695$". Idem pour l'édition collector. Au lieu d'en proposer 50 à 10.000$, ils auraient dû en proposer 100 à 5.000$. La somme récoltée aurait été la même mais plus de gens se seraient bousculés sur ce perk. Il y a aussi les perks pour les entreprises. Quelle mouche a piqué Canonical en les proposant ? Imaginaient-ils que des DSI allaient investir plusieurs milliers de dollars dans des smartphones Ubuntu Touch tout en ne sachant pas ce que l'OS proposait comme solutions pro ? L'Ubuntu Edge est auusi un smartphone Android. Mais il doit y avoir mieux qu'un Ubuntu Edge comme smartphone Android pro, non ? En bref si Canonical avait proposé la gamme de perks suivantes ils auraient sans doute eu plus de succès :
  • 20$ : pionnier d'Ubuntu Touch.
  • 30$ : frais de port offerts.
  • 50$ : un T-Shirt.
  • D'autres perks avec des goodies Ubuntu ou qui les concernent.
  • 660$ : un Ubuntu Edge.
  • 1300$ : deux Ubuntu Edge.
  • 5000$ : un Ubuntu Edge collector.
  • D'autres perks avec plusieurs Ubuntu Edge, dont les perks Entreprise (je les garde quand même).


Il y a aussi la période de l'année qui je pense est mal choisie. S'il y a un moment dans l'année où les gens se déconnectent, c'est bien en juillet-août pendant leur vacances estivales. Ces gens là auraient entendu parler de l'Ubuntu Edge et s'y seraient plus intéressés à une autre période de l'année. Ils représentent des donneurs potentiels en moins. Après le creux médiatique de Juillet-Août permet aussi de faire parler plus facilement de soi. C'est comme ça que Jolla a fait connaître ses projets de suite de MeeGo Harmattan au monde entier il y a un an. S'ils avaient choisi de le faire pendant un gros salon high tech ou bien pendant la sortie de l'iPhone, personne ne se serait intéressé à eux.
Pour revenir à Canonical je pense qu'ils auraient dû faire ça en Octobre-Novembre. Ils auraient dû profiter de la sortie d'Ubuntu 13.10 Saucy Salamander. Ubuntu 13.10 étant aussi la première version stable d'Ubuntu Touch (pour les quatre Nexus de test seulement), ils auraient pu enchaîner cette sortie avec l'annonce de la campagne de financement de l'Ubuntu Edge à ce moment. En plus cette période se situe juste après celle où les gros acteurs ont annoncé et lancé leurs produits pour la fin de l'année (dont Apple et ses nouveaux iDevices).

J'ai également envie de rajouter le choix du site de financement participatif. Une étude récente ont montré que les projets sur IndieGoGo avaient beaucoup plus de chances d'échouer que de réussir. Le site y avait alors été qualifié d'Indie-No-Go. Kickstarter aurait donc été plus indiqué que ce projet de grande envergure.

Pour finir je n'oublie pas la somme. Shuttleworth aurait dû revoir sa participation dans l'Ubuntu Edge à la hausse.
3  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 09/08/2013 à 14:06
Citation Envoyé par glad33bx Voir le message
Pas grave si le projet échoue

Autant, j'étais fan d'Ubuntu, autant maintenant, ils me déçoivent en voulant tout monneyer et sortir des "standards" (abandon d'X11, ...)

Je suis porteur du projet dans mon entreprise de recycler les vieux PC en fin de vie pour les donner aux salariés.
Jusqu'à présent, j'utilisais Ubuntu avec GNOME.
Unity m'avait déjà beaucoup ennuyé, mais depuis la version 12, beaucoup de nos matériels ne sont plus supportés, alors je me suis tourné vers... Debian !

Et tout marche
Si vous n'aimez pas ubuntu à cause d'unity, faites comme beaucoup d'entre nous et migrez vers xubuntu (xfce) ou kubuntu (kde), voir allez jetez un oeil du coté de linux mint avec mate et cinnamon
2  0 
Avatar de arnolddumas
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/08/2013 à 16:40
Citation Envoyé par glad33bx Voir le message
Autant, j'étais fan d'Ubuntu, autant maintenant, ils me déçoivent en voulant tout monneyer et sortir des "standards" (abandon d'X11, ...)
L'abandon de X11 est une bonne chose, le non-soutien de Wayland ne l'est pas.

Le projet me plait assez mais Mark n'a pas été assez cocky sur ce coup. Pour moi, il fallait soit jouer le tout pour le tout et qu'il investisse de son argent afin de lancer la production, soit ne rien faire. Un tel crowdfunding était d'avance voué à l'echec. 700$ pour un télephone qui n'existe pas encore, ça fait cher non ?
2  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 22/08/2013 à 18:26
C'est un echec pour la campagne en elle même mais c'est un formidable coup de pub pour cannonical

Et comme dit plus haut, ça manquait de palier
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 09/08/2013 à 13:43
personnellement je trouve ce projet très intéressant et compte bien le suivre de prêt.

Je comprends les Linux user critiquant Canonical, mais pour ma part je trouve ça très bien qu'une société distribue un OS basé sur de l'Open Source que l'on peut s'approprié gratuitement et destiné à un large public.

Linux je l'utilise chaque jours au bureau comme chez moi. Pour un développeur c'est très pratique. Linux n'est pas rependu en tant que Desktop parce que le grand public recherche avant tout un mediacenter (Video, Musique, internet et traitement de texte).

Avoir un OS sur un socle Linux mais avec un interface repensé pour le large public et qui plus est gratuit, je trouve cette approche excellente pour venir concurrencer les Windows et autre Mac OS.

Ce n'est pas parce que Linux viens du monde des serveurs et qu'il est utilisé majoritairement par des geek à l'aise avec le terminal que l'on peut pas proposer de nouvelles approches avec une interface User Friendly.
C'est comme pour Windows 8, ce qui est louable, au moins, c'est qu'ils essaient.

De plus en plus de collègues passe à Mac. Pourquoi ? Parce qu'ils ont la puissance d'un terminal Unix couplé à une IHM ergonomique, belle et confortable.

l'idée d'avoir un phone sous ubuntu m'attire pas mal. On peut penser que Ubuntu proposera des outils de synchronisation entre son desktop et son smartphone et des remote pour gérer les appli du pc directement depuis son phone. Un peut à l’instar de la bulle Apple sans que celle-ci sois verrouillée.

Seul question, est-ce sous la juridiction de Prism, XKeyScore ou autre cochoncetté Américaine ? (Bien que nous aillons pareil en France).
1  0 
Avatar de sOuSiX
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 09/08/2013 à 14:22
Citation Envoyé par glad33bx Voir le message
Pas grave si le projet échoue

Autant, j'étais fan d'Ubuntu, autant maintenant, ils me déçoivent en voulant tout monneyer et sortir des "standards" (abandon d'X11, ...)
Pour X11 et sans vouloir rentrer dans un débat linuxien je conseil une vidéo sympa "The real story Behind Wayland and X11" :
En gros il nous dit que X11 est devenu énorme, difficilement maintenable, et il y a beaucoup de chose "historique" qui le complexifie le ralentis surement plus qu'autre chose.
1  0 
Avatar de tontonnux
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/08/2013 à 16:13
Visiblement je suis en minorité, mais je le dis quand même .
Je trouve que le concept se base sur une très mauvaise idée.

Il s'agit de faire en sorte qu'un seul device soit le centre de tout et réponde à 100% des besoins.
Cette vision de l'informatique grand public est dépassée.
Le succès des tablettes l'a très bien démontré: elles ne font pas tout, mais sont idéales pour l'utilisation qu'on en fait.

L'avenir c'est la centralisation des données (seul véritable enjeu) et différents devices qui communiquent entre eux (la domotique en est un élément) pour y accéder et interagir avec.

De plus, d'un point de vu purement économiques, proposer plusieurs appareils avec des utilisations différentes permet de rendre ces appareils moins chers (le prix du produit que voulait -oui je parle déjà au passé- réaliser Canonical en est la preuve), ce qui est bon pour le public. Même quelqu'un qui finalement aurait "tout" les besoins pourrait espacer ses achats.
De plus, ça laisse une largeur et une profondeur de gamme potentiellement bien plus importante, ce qui reste essentiel pour la pérennité d'un marché.

Alors, oui il reste quelques power users pour qui un device pour tout faire serait la solution, mais ils ne constituent qu'un marché de niche, incompatible avec un si gros financement en si peu de temps.

Pour finir, cette vision de Canonical, n'est pas si différente que celle de Microsoft avec Surface... Microsoft a eu beau y mettre des moyens considérables, le constat d’échec est sans appel.
1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/08/2013 à 17:04
Citation Envoyé par Jaujon Voir le message
Faire financer un projet industriel à hauteur de 32 millions de dollars par des particuliers ou futurs utilisateurs, quelle ânerie! A ce niveau on trouve de vrais investisseurs, point barre. Cela ne contribue pas à donner une image sérieuse de Canonical...
Je serais pas aussi catégorique. Un projet industriel peut trouver preneur au niveau grand public, mais il faut que le produit en question soit effectivement accessible au grand public, sinon ça n'a aucune chance d'intéresser. Et ici ce n'est pas le cas.
1  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 10/08/2013 à 9:01
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Le patron de la boite est milliardaire et il vient faire la manche, putain on croit rêver. Il n'a qu'à injecter les fonds de sa poche.
1. Ce n'est pas une campagne de don mais de pré-commande
2. Le produit principal reste ubuntu, distribué gratuitement
3. Et pour bill Gates vous dites pareil: office/windows gratuit ?
1  0