Android : un marché plus segmenté que jamais
Selon une étude d'OpenSignal

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Comme de nombreuses autres entreprises, Google s'est lancé dans une segmentation de son marché pour vendre des appareils mobiles fonctionnant sous son système d'exploitation Android.

Une étude menée par OpenSignal, qui obtient ses données d'utilisateurs de son application de recherche de couverture réseau Wi-Fi, s'est donnée pour mission de voir si Google bénéficie de cette stratégie marketing. Au total, plus de 682 000 smartphones et tablettes pour plus de 11 800 modèles différents ont ainsi été analysés.

Il faut noter d'abord qu'au niveau des fabricants, c'est sans surprise que Samsung occupe la première place du classement, avec près de la moitié (47,5 %) de l'armée des dispositifs Android. Sony Ericsson occupe la seconde place suivi par LGE.



Du côté des appareils, les Galaxy S3, S2 et Note 2 font la loi. Ils sont suivis de près par le Galaxy Y et le S4.


Du côté de la fragmentation des versions Android, les développeurs seront ravis d'apprendre que les versions obsolètes du système sont de moins en moins fréquentes. Bien que Android 2.3 et antérieurs représentent encore 40 % des appareils en circulation, il faut noter que l'année passée 85 % des smartphones utilisaient cette version ou une version antérieure. 61 % des appareils sont équipés d'Android 4.0 ou postérieur, 37,9 % d'Android 4.1 ou postérieur.

Et pour rendre encore moins pénible la tâche des développeurs, Google leur a apporté fragments, un moyen de développer une interface évolutive pour plusieurs tailles d'écrans en plus des outils mis sur pied pour tester ces tailles d'écrans.

Source : rapport d'Open Signal

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous déjà développé une application Android ? Quelles difficultés majeures avez-vous rencontré ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de phili_b phili_b - Expert éminent https://www.developpez.com
le 31/07/2013 à 17:36
L'analyse de ces schémas apporte un point de vue commercial, mais d'un point de vue utilisation et conception les fragmentations gênantes ce sont les fragmentations de l'OS android entre différentes versions.

La diversité de matos et de marque ne changent pas grand chose si la version n'est pas différentes et/ou si la surcouche ne masquent pas trop android.

Ce qui fait la différence, comme au temps révolu des PC majoritaires, c'est la puissance, la fiabilité, le SAV, la compatibilité hardware mais dans ce schéma comme pour les PC on ne peut pas parler de fragmentations.

Par contre ça me gène que le 2é soit Sony-Ericsson: le roi des solutions propriétaires et de masquage de l'interface.
Avatar de fabrice91 fabrice91 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 06/08/2013 à 15:22
En juin, d'après l'analyse par Google des connexions des utilisateurs sur le Play Store, ce serait plutôt du 35% pour une version antérieure à Android 2.3 et 65% pour une version supérieur (ICS et JB).
Nulle doute que cela penche à 70/30 à la rentrée...
Avatar de Hizin Hizin - Modérateur https://www.developpez.com
le 06/08/2013 à 15:29
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous déjà développé une application Android ? Quelles difficultés majeures avez-vous rencontré ?

J'ai rencontré deux difficulté pour le moment.
La première est la disparité hardware, ce qui fait que des applications fonctionnant du feu de dieu sous certaines configuration demanderont des optimisation de bout de chandelle pour fonctionner sur d'autres. C'est dans ces moments qu'on se rend compte qu'il est très important de bien penser son code et de suivre les bonnes pratiques dès le début.

La seconde provient des surcouches constructeur/opérateur. La proportion de retour de tests/validation que j'ai eu qui étaient spécialement causés par les changements apportés par les constructeurs/opérateurs est largement supérieure à celle des problèmes toujours affiché (problème de version, problème d'orientation, problème de densité).
Offres d'emploi IT
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil