Microsoft s'auto-accuse de violation de propriété intellectuelle
Et adresse une requête à Google pour déréférencer plusieurs de ses sites Web

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Récemment, Google recevait deux notifications DMCA (Digital Media Act) Takedown portant sur le retrait des sites web de Kim Dotcom (propriétaire du feu Megaupload) des résultats de son moteur de recherche. Aujourd’hui, la situation est totalement différente et pourrait même susciter le rire, puisque Microsoft adresse une DMCA Takedown à Google pour retirer ses propres sites web des résultats du moteur de recherche à cause de la violation du droit de la propriété intellectuelle.


Comment en est-on arrivé là ? En pratique, les grandes firmes, pour la plupart, confient à d’autres compagnies le soin de veiller sur leurs propriétés intellectuelles. La compagnie Leakid s’est vue confier cette tâche. Cette dernière ainsi que bien d’autres dans le domaine, utilisent fréquemment des solutions automatisées pour générer les DMCA Takedown qui sont ensuite envoyées à Google.

Aucune solution informatique n’est exempte de bogues. Des erreurs similaires à celles qu’a subies la firme de Redmond sont plausibles. Heureusement chez Google, cette erreur monumentale a pu être détectée à temps, et les actions requises contre les sites légitimes de Microsoft abandonnées.

Depuis leur adoption comme mesure curative contre le mal du piratage qui fait rage sur la toile, Google ne cesse d’enregistrer un nombre toujours croissant de requêtes DMCA Takedown. On en est à 100 millions cette année. Cependant toutes ne sont pas toujours correctes à l’exemple du cas de Microsoft.



Source : Torrent Freak

Et vous ?

Les DMCA Takedown adressés à Google constitueraient-ils une véritable solution de lutte contre le piratage ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 31/07/2013 à 11:14
Pour répondre à cette question il faudrait un peu plus d'informations: combien y avait-t de cas de piratage avant

Combien de vrai positifs, combien de faux ?
Il faut toujours avoir une vision macro
Avatar de leminipouce leminipouce - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 31/07/2013 à 11:27
Citation Envoyé par Cedric Chevalier  Voir le message
Heureusement à Google, cette erreur monumentale a pu être détectée à temps, et les actions requises contre les sites légitimes de Microsoft abandonnées.

... Dommage...

C'eut été marrant de voir Microsoft retiré des résultats Google pour quelques jours. Voire plus... Car ceux qui tombent sous le joug d'une DMCA Takedown erronée ont parfois bien du mal à faire rétablir la vérité et doivent approter des preuves tangibles concernant l'erreur.
Avatar de CHbox CHbox - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 31/07/2013 à 15:16
Ou alors c'est une manœuvre habile pour obliger à utiliser Bing pour trouver leurs pages
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil