Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

La France 38e mondiale en vitesse de connexion moyenne
En retard en matière de très haut débit pour Akamai

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Akamai, spécialiste dans l'optimisation de déploiement de contenus, a fait un état des lieux d'internet du premier trimestre 2013. Se basant sur une analyse faite sur plus de 733 millions d'adresses IPv4 distinctes en provenance de 243 pays/régions qui se sont connectés à l'Akamai Intelligent Platform, le rapport affiche des indicateurs à la hausse.

Une croissance annuelle de 10 % du nombre de connexions au niveau mondial est observée. Les États-Unis et la Chine sont les pays enregistrant le plus grand nombre d'adresses IP avec respectivement 147 et 110 millions. Suivis par le Japon (42 millions), l'Allemagne (38 millions) et le Royaume-Uni (29 millions). La France quant à elle se classe en sixième position avec 27 millions.

Les croissances annuelles les plus fortes sont enregistrées au Brésil (+38 %), en Chine et en Italie (+20 % pour les deux pays) et en Russie (+15 %).


Avec un débit moyen de 5,2 Mbits/s qui représente une évolution annuelle de 5,2 %, la France descend huit marches en un an et se retrouve à la 38e place mondiale. Loin des pays comme la Corée du Sud (14,2 Mbits/s), le Japon (11,7 Mbits/s) ou Hong Kong (10,9 Mbits/s). Au niveau européen la France arrive derrière des pays comme la Roumanie, la Slovaquie ou encore la Pologne. À noter l'évolution annuelle de 41 % du débit au Royaume-Uni.



Du côté du très haut débit (connexion supérieure à 10 Mbits/s pour Akamai contre 50 Mbits/s pour l'ARCEP) la France se classe en 35e position mondiale avec un taux d'équipement franchissant ce palier de 5,2 % soit une progression annuelle de 16 %. Encore une fois la Corée du Sud, le Japon et Hong Kong se retrouvent en tête du classement.

Le pic de connexion Français fait encore une plus timide figure ; avec 23,5 Mbps, le pays se place en 47e position. Loin derrière la troisième place qu'occupe la Roumanie et ses 47,9 Mbps, le Japon et ses 50 Mbps ou encore Hong Kong et ses 63,6 Mbps.


Bonne nouvelle toutefois au niveau des attaques DDoS ; dans le top 10 des pays les plus affectés, un seul acteur européen y figure : la Roumanie. Au total, l'Europe ne pèse que 19 % des attaques DDoS enregistrées contre 13 % en Amérique et 0,5 % en Afrique. La Chine à elle seule enregistre 34 % des attaques, 21 % pour l'Indonésie


Source : Akamai

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Voïvode Voïvode - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/07/2013 à 17:24
Une croissance annuelle de 10 % du nombre de connexions au niveau mondial est observée. […]

Étrange, cela me parait assez peu étant donné que les smartphones sont très répandus à présent. Ils ont une IP ceux-là aussi, non ?

La Chine a elle seule enregistre 34 %

Et les États-Unis qui chialent dès qu'ils se font attaqués par les Chinois…
Avatar de captain_mich captain_mich - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/07/2013 à 17:48
Citation Envoyé par Voïvode  Voir le message
Étrange, cela me parait assez peu étant donné que les smartphones sont très répandus à présent. Ils ont une IP ceux-là aussi, non ?

Il me semble que non, justement, c'est ton fournisseur qui gère la translation d'adresse. Entendu dans une conférence : tu ne peux pas hébergé de site web sur ton smartphone

Dans le top 10, à part les USA, il n'y a que des pays de petite taille et/ou à forte densité. Il est normal qu'ils aient de meilleurs moyennes.

De plus, la France et ses 36000 communes n'est pas prédisposée pour un réseau performant "en moyenne".
Avatar de coolspot coolspot - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/07/2013 à 19:34
On dit merci à la privatisation du réseau qui fait que plus personne veut investir pour le concurrent.

C'est le même cirque avec la téléphonie mobile et la duplication inutile d'antenne tout ca parce qu'on peut pas avoir de réseau publique qu'on loue aux acteurs privée => Merci L'Europe avec son dogme idiot de la libre-concurrence qui n'existe que dans le monde des bisounours.

D'ailleurs la téléphonie mobile en viennent à bricoler une mutualisation parce qu'en fait c'est plus rentable que de dupliquer un réseau en 4.
Avatar de Miistik Miistik - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 26/07/2013 à 9:33
Citation Envoyé par Voïvode  Voir le message
Étrange, cela me parait assez peu étant donné que les smartphones sont très répandus à présent. Ils ont une IP ceux-là aussi, non ?

Seuls les futurs téléphones équipés de la 4G auront une adresse IP, plus précisemment Ipv6.
Avatar de lenashou lenashou - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 26/07/2013 à 13:36
Citation Envoyé par coolspot  Voir le message
On dit merci à la privatisation du réseau qui fait que plus personne veut investir pour le concurrent.

C'est le même cirque avec la téléphonie mobile et la duplication inutile d'antenne tout ca parce qu'on peut pas avoir de réseau publique qu'on loue aux acteurs privée => Merci L'Europe avec son dogme idiot de la libre-concurrence qui n'existe que dans le monde des bisounours.

D'ailleurs la téléphonie mobile en viennent à bricoler une mutualisation parce qu'en fait c'est plus rentable que de dupliquer un réseau en 4.

Encore un qui n'a pas connu l'époque du monopole de France Télécom, et qui ne se souvient pas du prix faramineux de la connexion internet de la fin des années 90. Qui n'a pas connu non plus les offres netissimo 1 et 2 prohibitives, ni l'adsl a 128k, vendu comme "haut débit" par notre prestataire public national.

De plus, si c'etait vrai, les pays disposant des meilleures connexion serait des pays a monopole d'état, ce qui est loin d'être le cas.

Le rapport d'Akamai mérite d'être regardé, mais aussi d'être relativisé en fonction de la situation nationale dans chacun des pays.
Il est clair qu'en France il y a une différence entre le débit réel, et la synchronisation de la ligne. Les problèmes de peering sont differents des problème de qualité de ligne du a l'entretient du réseau.
Avatar de fredoche fredoche - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/07/2013 à 17:40
Citation Envoyé par Miistik  Voir le message
Seuls les futurs téléphones équipés de la 4G auront une adresse IP, plus précisemment Ipv6.

les smartphones connectés ont bien une adresse IP, non routable sur internet, de type RFC 1918.
Et je ne me suis pas penché sur le sujet, mais rien n'empêche IPv6 sur les téléphones actuels
Avatar de Jitou Jitou - Membre averti https://www.developpez.com
le 30/07/2013 à 10:45
Pas du tout étonné que l'on soit bien loin dans le classement.

En venant m'installer dans une commune de 10 000 hab. du grand Lyon l'année dernière j'ai pas été déçu, 2 Megabit maxi (débit à 220Ko/sec) par l'ADSL et la mairie trouve ça "correcte" et ne compte pas investir ou faire des demandes auprès grand lyon pour améliorer la situation. Dire que dans mon petit village perdu au milieu des vignes j'avais du 30 Megabits réel (débit à 1mega/sec) !
Avatar de rsuinux rsuinux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 01/08/2013 à 23:09
Je vous trouve tous injuste.
La france est au contraire en avance!
en limitant volontairement les débits: moins de piratage par les mauvais "jeunes"
et puis, comme cela coute cher, ils vont remplacer les connexions actuelles "sans limite" par du "10 Go/mois à 25€ + abonnement"
Ils avaient inventé ça avec le minitel, ils vont nous le ressortir!!!

Ils sont en avance sur les autre je vous dis!!!!
Offres d'emploi IT
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil