La NSA obtient à nouveau l'aval du FISC pour collecter les métadonnées téléphoniques
Les USA jouent-ils la transparence ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
La FISC (Foreign Intelligence Surveillance Court), autorité compétente en matière de renseignements aux États-Unis, a renouvelé la permission de collecte de métadonnées aux services de renseignement du gouvernement à la demande de la NSA. Son habilitation devait expirer ce vendredi 26 juillet 2013.

La NSA a donc le droit de collecter des métadonnées d'appels téléphoniques passés à l'intérieur des USA et aussi ceux entre les USA et l'étranger. Précisons que son pouvoir se limite aux États-Unis, c'est-à-dire que pour un appel entre les États-Unis et la France par exemple, seules les métadonnées du côté américain pourront être récupérées.

Toutefois, le gouvernement n'est pas autorisé à écouter les appels téléphoniques et sa collecte de données ne concerne ni le contenu des conversations, ni l'identité des abonnés.

Si l'information a été rendue publique, c'est à cause de « l'intérêt continu et significatif du public » vis-à-vis du sujet explique la source qui n'est autre que le bureau du DNI (Director of National Intelligence), chef du renseignement américain.

Le républicain Jim Sensenbrenner du département américain de la Justice explique que les outils que la NSA utilisent pour identifier des communications potentielles « exigent la collecte et le stockage de gros volumes de métadonnées pour permettre une analyse ultérieure. »

La collecte des métadonnées portant sur les appels téléphoniques avait été révélée peu avant l'éclatement du scandale PRISM. Verizon était le premier opérateur cité comme partenaire, suivi par AT&T et Sprint. Figurent parmi les informations recueillies l'heure d'appel, sa durée, le numéro appelé, le numéro IMEI et même la localisation.

Après les révélations d'Edward Snowden, James R. Clapper, le DNI, avait décidé de déclassifier un certain nombre de documents. La NSA rappelle néanmoins le cadre légal de son action via le FISC qui est la juridiction compétente en la matière.

Source : lettre de Jim Sensenbrenner (au format PDF)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de FR119492 FR119492 - Rédacteur https://www.developpez.com
le 23/07/2013 à 18:55
Bonjour à tous.
On peut être pour ou contre la transparence, mais, s'il y a transparence, elle doit être réciproque: si l'état s'arroge le droit de mettre son nez dans la vie privée des individus, alors ceux-ci ont aussi le droit de tout savoir sur ce que fait l'état. Si l'on accepte PRISM, ainsi que l'échange automatique d'information, etc., alors bravo à Julian Assange, Bradley Manning, Edward Snowden
Jean-Marc Blanc
Avatar de nikau6 nikau6 - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/07/2013 à 19:58
Citation Envoyé par FR119492  Voir le message
Bonjour à tous.
On peut être pour ou contre la transparence, mais, s'il y a transparence, elle doit être réciproque: si l'état s'arroge le droit de mettre son nez dans la vie privée des individus, alors ceux-ci ont aussi le droit de tout savoir sur ce que fait l'état. Si l'on accepte PRISM, ainsi que l'échange automatique d'information, etc., alors bravo à Julian Assange, Bradley Manning, Edward Snowden
Jean-Marc Blanc

Bien dit...:-)
C'est nous qui devrions voire augmenter nos moyens de surveillance et de contrôle de l’État, et pas l'inverse..! Tous les téléphones de nos députés, ministres, présidents, ect..., devraient être en permanence sur écoute de façon à pouvoir vérifier, le cas échéant, si ils ont bien remplis leurs tâches, si ils ont bien été au service de l’intérêt général...!
A cela, ils répondraient que trop de transparence c'est du fascisme, alors que c'est tout l'inverse, les dictatures sont toujours opaques :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
bool isDemocratic(bool transparence)  
{  
   if(transparence) 
       return true;  
   else  
       return false;  
}
Avatar de bobyboby bobyboby - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/07/2013 à 2:11
Code : Sélectionner tout
bool isDemocratic = transparence;
Avatar de nikau6 nikau6 - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/07/2013 à 4:20
Citation Envoyé par bobyboby  Voir le message
Code : Sélectionner tout
bool isDemocratic = transparence;

Oui, bon...C'était plus pour la démonstration qu'autre chose...Je trouvais que ça avait plus de style, pas du point de vu du code mais du point de vu de l'idée exprimée...C'était un clin d'oeil...
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 24/07/2013 à 8:53
Citation Envoyé par FR119492  Voir le message
Bonjour à tous.
On peut être pour ou contre la transparence, mais, s'il y a transparence, elle doit être réciproque: si l'état s'arroge le droit de mettre son nez dans la vie privée des individus, alors ceux-ci ont aussi le droit de tout savoir sur ce que fait l'état. Si l'on accepte PRISM, ainsi que l'échange automatique d'information, etc., alors bravo à Julian Assange, Bradley Manning, Edward Snowden
Jean-Marc Blanc

Je ne suis pas d'accord.
Personnellement, je pense qu'un état tout être au maximum transparent ( sauf pour des données comme les codes nucléaires bien sûr ).
Mais le vie privée, l'intimité des citoyen doit être la plus opaque possible. En effet, je pense qu'on ne peut pas se forger un avis propre si on est pas correctement informé de ce qui se passe ( = transparence de l'état ) et si on est constamment espionné.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 24/07/2013 à 13:04
Citation Envoyé par FR119492  Voir le message
Bonjour à tous.
On peut être pour ou contre la transparence, mais, s'il y a transparence, elle doit être réciproque: si l'état s'arroge le droit de mettre son nez dans la vie privée des individus, alors ceux-ci ont aussi le droit de tout savoir sur ce que fait l'état. Si l'on accepte PRISM, ainsi que l'échange automatique d'information, etc., alors bravo à Julian Assange, Bradley Manning, Edward Snowden
Jean-Marc Blanc

La transparence du fonctionnement de l'Etat doit être le règle en démocratie. Le secret doit être exceptionnel et encadré. Sans transparence, la démocratie n'est qu'un rituel dénué de sens, puisque au final, les électeurs ne votent pas en connaissance de cause.

Et la transparence ne justifie en aucune manière l'espionnage systématique des citoyens. Ce n'est pas "donnant-donnant", entre l'Etat et les citoyens. En démocratie, l'Etat n'est que le serviteur des citoyens, rien de plus.
Avatar de bobyboby bobyboby - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 25/07/2013 à 2:07
Citation Envoyé par nikau6  Voir le message
Oui, bon...C'était plus pour la démonstration qu'autre chose...Je trouvais que ça avait plus de style, pas du point de vu du code mais du point de vu de l'idée exprimée...C'était un clin d'oeil...

Je rigooooooooooooooole t'inquiète! Je voulais faire comme le vieux relou de forum qui fait chier les gens sur des details quand c'est pas le but Ca a bien marché apparemment!
Avatar de nikau6 nikau6 - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/07/2013 à 11:36
Citation Envoyé par bobyboby  Voir le message
Je rigooooooooooooooole t'inquiète! Je voulais faire comme le vieux relou de forum qui fait chier les gens sur des details quand c'est pas le but Ca a bien marché apparemment!

Pas de problèmes...;-)
Offres d'emploi IT
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil