Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google a déposé le mot « Glass »
Et attaque un projet italien de lunettes connectées encore au stade de prototype

Le , par Gordon Fowler

22PARTAGES

2  0 
GlassUp est une start-up italienne prometteuse. Comme son nom l’indique, elle travaille sur des lunettes. Mais pas n’importe quelles lunettes : des lunettes connectées.

Comme les Google Glass ?

Pas tout à fait. Le modèle se veut plus basique, sans appareil photo, beaucoup moins cher et avec une autonomie plus longue. Prévu pour février 2014, il pourrait évoluer avec l'ajout d'une caméra.


GlassUp

Si le prototype s’appuie aujourd'hui sur des lunettes de dentiste, il devrait être beaucoup plus design au moment de sa sortie (l’Italie est la terre des lunetiers de luxe avec qui les deux entrepreneurs à la source du projet entendent collaborer).

Problème, alors que le produit n’existe pas encore, il est sous le coup d’un procès. Google a fait savoir à la jeune pousse qu’elle ne pouvait pas utiliser le mot « Glass » (« lunettes » en anglais, donc).

Ce mot générique a en effet été déposé par Google le 26 juin de cette année pour tout ce qui touche de près ou de loin à l’informatique (mobile, hardware, écran, affichage de données, etc.).


Pour l’équipe de GlassUp, ce dépôt n’a aucun sens. « Nous savons tous que la réalité augmentée est amenée à se développer dans un futur proche avec des dispositifs dans des lunettes, des vestes, des chapeaux […] Vous ne pouvez pas déposer ces mots. Si je développe un gant qui envoie les mouvements de mes doigts à un PC (et cela existe déjà, comme vous le savez), vous ne pouvez pas m’empêcher d’appeler cela un Gant, c’est un nom commun » s'offusque l’entrepreneur dans un e-mail à nos confrères de la presse américaine.

Des actions en annulation de dépôt de marque pourraient être lancées. Reste à connaître leurs issues.

En attendant, le projet GlassUp continue à être financé sur le site de Crowdfunding Indiegogo. Il a récolté 39 000 dollars sur les 150 000 nécessaires à sa concrétisation. Sans compter les frais d’avocats en cas de procédure.



Source : Business Insider

Et vous ?

Que pensez-vous de la tentative de Google de déposer le mot « lunettes » en anglais ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Loceka
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 14:32
Ils ont déposé Glass... en Italie ?

Moi je vois mal comment Google compte gagner ce procès :
  1. Ils n'ont probablement pas déposé Glass en Italie
  2. La marque italienne est GlassUp (en un seul mot) et non Glass


Par contre je trouve ça étonnant de la part de Google de faire ce genre de procès, jusqu'ici ç'avait été l'exclusivité d'Apple. D'ailleurs je serais eux (Apple), j'attaquerais Google en justice pour vol de procédé d'attaque en justice.
6  2 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 13:51
Le fait que Microsoft ait été autorisé à déposer le mot "Windows" (à la 6ème tentative) a constitué un fâcheux précédent. Maintenant, c'est à une véritable privatisation du contenu du dictionnaire à laquelle on commence à assister.
2  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 14:57
Bonjour à tous,

Quelques informations complémentaires suite à vos remarques :

Il est effectivement possible de déposer des noms communs, au niveau mondial. Rien que dans l'IT, Microsoft en a fait les frais récemment avec son interface Metro... qui s'appelle désormais Modern UI après des menaces très sérieuses de procès de la part d'un célèbre distributeur d'origine allemande qui porte ce nom.

Google a donc bien déposé Glass partout dans le monde. Dont en Europe :
http://esearch.oami.europa.eu/copla/...data/010991826

Enfin concernant la différence de nom, l'avocat de Google considère que les appellations "GlassUp" et "[Google] Glass" sont tellement proches - et concernent des produits similaires - qu'elles créeraient de la confusion dans l'esprit des consommateurs.

Cordialement à tous,
2  0 
Avatar de VivienD
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 17:44
C'est moi ou cette affaire est une énième vaste fumisterie trollesque sans queue ni tête (rendant ainsi le port de lunettes on ne peut plus laborieux)?
1  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/07/2013 à 9:03
Je recapitule :

Une start-up se monte, avec le nom GlassUp

Une grosse multinationale (une des 3 plus grosse capitalisation boursiere), decide comme par hasard a ce moment pile poil de deposer le nom "GLASS" dans le monde entier, car eux-aussi travaillent sur un projet de lunettes. Projet qui existe depuis des mois voir plus, mais que veux-tu, ils manquent de personnel, ils n'ont pas eu le temps de deposer le nom avant, les pauvres.

Apres, ce que decideront les juges est autre chose. Dans le proces Milka contre Milka (la grosse societe americaine contre la couturiere qui utilise son nom), les juges ont decides que la couturiere faisait ombrage au chocolat violet, c'est leur choix, mais j'ai le droit de ne pas etre d'accord.

Et dans le cas present, je trouve que le depot de Google est tout aussi pitoyable. Ca ne prejuge aucunement de la decision des juges, ni d'ailleurs d'aucune consideration juridique, simplement d'un ressenti.

Et je soulignais par ailleurs le fait que je n'etais pas d'accord avec toi lorsque tu disais que c'est comme si une start-up se montait aujourd'hui en s'appelant WindowsUp : Windows est un nom connu de (presque) tous, et decider de s'appeler WindowsUp serait clairement un pied de nez a Microsoft.
Or le cas ici me semble different, puisque le produit de Google ne s'appelle pas Glass et n'est pas sur le marche depuis 1985 -- contrairement a Windows.
1  0 
Avatar de Clotho
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 14:35
J'ai des notions de droits très embryonnaires, mais je croyais qu'en Europe on ne pouvait pas déposer des concepts (comme de célèbres rectangles à coins arrondis... ou le "slide to unlock" ou de noms communs, sauf à acheter un par un les différents champs concernés, comme les sites internet, logos, marques...

Déposer des noms usités c'est vraiment d'une idiotie. Autant, récupérer la franchise pour un nom de magasin, soit. Mais un terme générique est un terme générique, il n'a pas à appartenir à quelqu'un.

Tiens je vais voir si je peux déposer "search engine".
0  0 
Avatar de Na_Kai
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 14:48
Je suis peut être un peu c.. mais si google à effectivement réussi à poser le nom glass, ça ne devrais pas poser de problèmes à la firme Italienne, vu qu'elle utilise le nom GlassUp, Non ?
0  0 
Avatar de Robbin Hoodz
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 15:25
Joli coup de pub pour cette startup qui va surement atteindre son objectif de financement plus tôt que prévu.
0  0 
Avatar de HelpmeMM
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/07/2013 à 17:43
la marque Glass aurait du être refusé pour Google

les produit No marque devrait pouvoir s’appeler GLASS parce que justement GLASS est une GLASS ou en FR dans le contexte Lunette est une lunette.

autant l'italien met GLASS UP donc ça a plus de sens

mais bon on est a l'ere des procès donc bon ...
0  0 
Avatar de supergeoffrey
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/07/2013 à 11:16
Bientôt, on devra payer des royalties pour dire "Je porte des lunettes".
Toutes les marques devrons payer des royalties pour vendre des lunettes sur le web, car elle ne pourront pas utiliser le terme glass.
Après tout les lunettes ont été créé avant Google. C'est Google qui devrait payer des royalties au créateur des lunettes (Si ils le retrouvent)
0  0