Nokia : pourquoi ne pas choisir Android a été une bonne décision
Son PDG revient sur ce choix et l'explique à la presse européenne

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Le moins que l’on puisse dire c’est que le choix de Stephen Elop, le PDG de Nokia, de prendre Windows Phone (et uniquement Windows Phone) pour remplacer Symbian – et MeeGo – sur ses appareils a été controversé.

Interrogé hier par plusieurs journalistes européens, le dirigeant persiste et signe. Il estime avec le recul qu’il s’agissait d’une bonne décision. En tout cas largement meilleure que celle, portée par de nombreuses personnes à l’époque, de passer sous Android.


Stephen Elop, Image Wikipédia sous Wikimedia Commons

En résumé, Stephen Elop reconnait qu’avec le retard pris dans le segment des Smartphones, Nokia n’aurait pas fait le poids dans un écosystème Android qui allait être dominé par un futur leader : Samsung.

La prédiction d'une montée en puissance écrasante du Coréen s’est effectivement réalisée. Avec à la clef beaucoup de difficultés pour des acteurs concurrents comme HTC.

Pour Nokia, il fallait donc à tout prix se différencier pour exister auprès de partenaires/opérateurs, qui font également office de distributeurs pour les terminaux auprès des clients finaux.

« Stratégiquement, c’était important pour nous parce que quand vous discutez avec des gens comme Ralph de la Vega chez AT&T (N.D.L.R. : son PDG), le premier sujet abordé c’est que nous ne sommes ni Apple, ni Samsung/Android – anciennement Android/Samsung, et bientôt Samsung tout court – nous sommes identifiés comme une alternative claire », synthétise Stephen Elop.


Lumia 925

D’un point de vue négociation et équilibre des forces commerciales, c’est exactement ce que chercheraient les opérateurs « pour garder la pression sur tout le monde et avoir une gamme d’options la plus vaste possible ». En jouant cette carte de troisième voie, Nokia s’ouvrirait donc la porte de tous les opérateurs, ce qui n’aurait peut-être pas été le cas sans Windows Phone.

« C’est dur aujourd’hui, reconnait le PDG de Nokia, nous sommes des challengers et il nous faut reconstruire une crédibilité, mais avec des ouvertures comme chez AT&T les choses avancent ».

Dur, mais le PDG ne regrette rien. « C’était la bonne décision. Regardez le nombre de constructeurs en très grande difficulté qui ont choisi Android ».

Le raisonnement se tient. Il montre aussi que le choix de Windows Phone était mûrement réfléchi stratégiquement, même s’il est peut-être encore tôt pour dire s’il s’agissait de la meilleure des options pour Nokia.


Lumia 600

Un premier élément de réponse devrait être apporté avec les deuxièmes résultats trimestriels du finlandais. Pour être cette troisième voie, Nokia devra impérativement afficher des ventes supérieures à celles de BlackBerry, son concurrent pour cette place d'outsider.

Concrètement, BlackBerry a écoulé 6,8 millions de smartphones sur le deuxième trimestre 2013. Les analystes prévoient, eux, entre 7 et 8 millions de Nokia sous Windows Phone. Mais les analystes s'étaient trompés sur BlackBerry. Début de réponse la semaine prochaine donc.

Source : The Guardian

Et vous ?

Comprenez-vous la décision de Stephen Elop ? Ou n'adhérez-vous pas à ses explications ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Zilpix Zilpix - Membre habitué https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 19:26
Stephen Elop est un ancien cadre dirigeant de chez Microsoft. Il était évident qu'il n'allait pas choisir Android alors que Microsoft avait besoin d'une entreprise réputée pour proposer Windows Phone à plus grande échelle.
Avatar de arnolddumas arnolddumas - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 19:52
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Comprenez-vous la décision de Stephen Elop ? Ou n'adhérez-vous pas à ses explications ?

Même si ça ne paye pas (encore), je trouve la décision de Stephen Elop plutôt bonne. Nokia est le leader sur le marché des Windows Phone.

Dans le panier de crabe Android, les constructeurs ne proposent plus rien de nouveau et en sont contraint de jouer à qui aura la plus grosse pour tenter de se démarquer. Il faut voir les processeurs quadcore à 1.5Ghz ou plus et les 2Go de RAM qu'embarquent les Androphones haut de gamme.

Tout ça pour au final voir le marché dominé par Samsung qui se la joue à la Apple à sortir un "nouveau modèle" tous les 6 mois et qui n'apporte rien de plus que la version précedente.
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 20:18
Dur, mais le PDG ne regrette rien. « C’était la bonne décision. Regardez le nombre de constructeurs en très grande difficulté qui ont choisi Android ».

On les regarde, et on voit qu'eux vendent plus avec 5% de pdm sur Android que Nokia avec 90% sur WP
Avatar de arnolddumas arnolddumas - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 20:33
Citation Envoyé par Jarodd  Voir le message
On les regarde, et on voit qu'eux vendent plus avec 5% de pdm sur Android que Nokia avec 90% sur WP

D'un autre côté, regardes comme Samsung domine le marché. Je trouve ça plus courageux d'essayer de sortir des sentiers battus plutôt que de faire le toutou de Samsung.

Avatar de martopioche martopioche - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 20:56
Citation Envoyé par arnolddumas  Voir le message
Même si ça ne paye pas (encore), je trouve la décision de Stephen Elop plutôt bonne. Nokia est le leader sur le marché des Windows Phone.

Dans le panier de crabe Android, les constructeurs ne proposent plus rien de nouveau et en sont contraint de jouer à qui aura la plus grosse pour tenter de se démarquer. Il faut voir les processeurs quadcore à 1.5Ghz ou plus et les 2Go de RAM qu'embarquent les Androphones haut de gamme.

Nokia est surtout leader par défaut de concurrent. Une chose est incohérent dans les affirmations d'Elop, c'est de justifier son choix par la position dominante de Samsung sur Android. J'aime beaucoup la formulation de Ralph de la Vega selon laquelle à l'époque il s'agissait de Android/Samsung qui est devenu Samsung/Android pour devenir si ce n'est déjà, Samsung. Donc si Samsung revient sur du Windows Phone, qu'est ce qui empêchera Samsung de balayer Nokia dans sa domination de Windows Phone ? Bref, Elop n'a pas peur de dire que Nokia n'est pas compétitif...

Quand à qui a la plus grosse, Nokia ne met pas spécialement son coté Windows Phone en avant. Le fer de lance des campagnes de pub, c'est surtout le Pureview à 41 Mpixels.
Avatar de notia notia - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 22:18
Citation Envoyé par martopioche  Voir le message
Nokia est surtout leader par défaut de concurrent. Une chose est incohérent dans les affirmations d'Elop, c'est de justifier son choix par la position dominante de Samsung sur Android.

On peut au moins lui accorder le bénéfice du doute. Il est possible de croire qu'à ce niveau de responsabilité et à ce niveau d'enjeu, que même un PDG ne prend pas ce type de décision seul et qu'il doit convaincre et donc trouver des arguments qui tiennent la route.

De plus, Nokia n'est pas leader par défaut sur le segment WP, ils se sont donnés les moyens et le résultat c'est qu'on n'achète pas un Nokia sous WP, on achète un LUMIA.
Avatar de arnolddumas arnolddumas - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 22:40
Citation Envoyé par martopioche  Voir le message
Nokia est surtout leader par défaut de concurrent. Une chose est incohérent dans les affirmations d'Elop, c'est de justifier son choix par la position dominante de Samsung sur Android. J'aime beaucoup la formulation de Ralph de la Vega selon laquelle à l'époque il s'agissait de Android/Samsung qui est devenu Samsung/Android pour devenir si ce n'est déjà, Samsung. Donc si Samsung revient sur du Windows Phone, qu'est ce qui empêchera Samsung de balayer Nokia dans sa domination de Windows Phone ? Bref, Elop n'a pas peur de dire que Nokia n'est pas compétitif...

Nokia affronte des concurents sous Windows phone (des modèles Samsung par exemple) et il n'empêche que c'est Nokia qui domine ce marché, certes restreint pour le moment, mais Android ne sera pas éternel.

Citation Envoyé par martopioche  Voir le message
Quand à qui a la plus grosse, Nokia ne met pas spécialement son coté Windows Phone en avant. Le fer de lance des campagnes de pub, c'est surtout le Pureview à 41 Mpixels.

Ils sont effectivement tombés dans ce côté c'est moi qui ai la plus grosse et ça ne les grandit pas.
Avatar de martopioche martopioche - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 22:58
Citation Envoyé par notia  Voir le message
De plus, Nokia n'est pas leader par défaut sur le segment WP, ils se sont donnés les moyens et le résultat c'est qu'on n'achète pas un Nokia sous WP, on achète un LUMIA.

Cette affirmation va bien dans mon sens et dans ce que je dis dans la seconde partie. Si on achète un "Lumia", alors qu'il soit sous Windows Phone, Android ou MeeGo ne change rien, et cela va également à l'encontre des justifications d'Elop.
Avatar de martopioche martopioche - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 23:02
Citation Envoyé par arnolddumas  Voir le message
Nokia affronte des concurents sous Windows phone (des modèles Samsung par exemple) et il n'empêche que c'est Nokia qui domine ce marché, certes restreint pour le moment, mais Android ne sera pas éternel.

Quel concurrent ? Samsung met il sur un seul appareil Windows Phone 10 % de l'énergie et de la promotion qu'il a mis sur le S4 ? Les concurrents font de la présence sur Windows Phone, la seule chose que Nokia a conquis, c'est les relations privilégiées avec Microsoft qui en elles même font qu'aucun concurrent ne s'intéresse à ce marché où les conditions de Microsoft font qu'ils ne peuvent se démarquer
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 17/07/2013 à 23:27
Stephen Elop est un ancien cadre dirigeant de chez Microsoft. Il était évident qu'il n'allait pas choisir Android alors que Microsoft avait besoin d'une entreprise réputée pour proposer Windows Phone à plus grande échelle.

Bof... avec tous ces grands noms qui jonglent d'une boite à une autre, on peut se demander s'ils sont loyaux avec leurs anciennes entreprises où s'ils tournent la page et se concentrent plus que sur la nouvelle.

Donc si Samsung revient sur du Windows Phone, qu'est ce qui empêchera Samsung de balayer Nokia dans sa domination de Windows Phone ?

Ce que veut dire Elop c'est qu'à l'époque il y avait déjà un leader, c'était Samsung. Quand on parlait "haut de gamme Android", on pensait "Samsung Galaxy S" (et on le pense encore aujourd'hui). Détrôner un leader n'est pas chose facile... on voit comment HTC a du mal alors qu'il fourni aussi du haut de gamme qui tient tête à la famille Galaxy S. Nokia aurait tout autant de mal (si ce n'est plus) à s'opposer à Samsung dans le segment Android.

Mais c'est tout l'inverse pour Windows Phone. Quand on pense "haut de gamme Windows Phone", on pense Lumia. Il est plus facile de citer le nom du Windows Phone porte étendard de Nokia que celui de HTC ou de Samsung. Si Samsung se lance à fond dans les Windows Phone, il aura la difficulté qu'aurait eu Nokia sur Android, à savoir voler la couronne à Nokia, faire en sorte que les gens n'associent plus "meilleur windows Phone" au Lumia et à Nokia, faire en sorte que les gens sous Windows Phone, lors du renouvellement de leur mobile ne soient plus fidèle à Nokia et achètent un Samsung, s'imposer dans une cour où il y a déjà un leader.

"De plus, Nokia n'est pas leader par défaut sur le segment WP, ils se sont donnés les moyens et le résultat c'est qu'on n'achète pas un Nokia sous WP, on achète un LUMIA."

Cette affirmation va bien dans mon sens et dans ce que je dis dans la seconde partie. Si on achète un "Lumia", alors qu'il soit sous Windows Phone, Android ou MeeGo ne change rien, et cela va également à l'encontre des justifications d'Elop.

On achète un "Lumia" parce que "Lumia" est devenu parlant et a acquis une image de marque. Mais dans Lumia il y a bien sûr Windows Phone.
On achète un iPhone (et non un smartphone Apple) parce seulement pour le design iPhone, mais aussi pour l'intérieur, pour iOS, l'écosystème, l'app store, et le rayonnement de la marque. Un iPhone sous Bada aurait certainement bien moins de succès.
Idem pour le galaxy S 234, on l'achète parce qu'il a une renommée, parce qu'il est puissant, et parce qu'il a Android. Il aurait Windows Phone, tous les fans de la gamme Galaxy S, même les plus endurci qui chaque année ont acheté la dernière version, iraient voir ailleurs dans la gamme Android.

Donc ceux qui achètent un Lumia, ils le font parce que c'est un Lumia (le nom s'est imposé), parce que c'est Nokia, parce qu'il a un beau look, parce qu'il a un bon écran/APN/..., mais aussi parce que c'est un Windows Phone, c'est même le "roi des windows phone"
Offres d'emploi IT
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil