WPC 2013 : ce qu'il faut retenir de la conférence de Microsoft ?
Cloud, BI, Windows 8.1, Réseaux Sociaux et Villes Intelligentes

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Alain Bernard, directeur de la division PME-PMI et Partenaires de Microsoft France, est revenu hier, depuis Huston, sur les annonces essentielles à retenir de la WPC 2013.

Jour 1 : L’arrivée de Windows 8.1 a été confirmée aux partenaires constructeurs pour fin août. À la clef, les terminaux embarquant l’OS sortiront à la rentrée. « Il ne s’agit pas d’une mise à jour ou d’un Service Pack mais d’une vraie version majeure », insiste Alain Bernard. Multitâche, une UI améliorée, retour du bouton démarrer, possibilité de booter sur le bureau et pas sur la Modern UI, autant des réponses aux attentes des clients et partenaires.



Côté applicatif Cloud, Office 365 étend le programme de revente Open. En clair, tous les revendeurs pourront distribuer la solution – dans sa totalité ou brique par brique (Exchange en stand-alone - avec calendrier, gestion de présence, et messagerie unifiée) aux petites et moyennes entreprises.

Questionné sur le sujet, Microsoft a confirmé que le « revenu » (CA) d’Office 365 a dépassé le milliards d’euros.

Ce n’est pas encore le cas pour Windows Azure mais, avec une croissance très portée par le IaaS, l’objectif est le même pour la plateforme dédiée aux développeurs.

Windows Azure encore, avec Jérôme Trédan, Responsable de la Division Serveur et Tools qui annonce que l'arrivée d'Active Directory dans la plateforme (pour gérer de façon transparente Cloud public et privé) permet d'intégrer Salesforce, en plus de Box déjà annoncé. D’autres services tiers sont à venir.

Azure toujours avec la possibilité d’héberger SQL Server dans des emplacements réservés pour faire tourner des applications critiques dans le Cloud de Microsoft.

Jour 2 : Une étude Ipsos sur l’Entreprise Sociale montre que « 36 % des salariés de grandes entreprises et 39 % des salariés de PME estiment qu’ils travailleraient mieux si leur hiérarchie était plus favorable à l’usage de ces outils ». Beaucoup seraient même prêts à « investir leur propre argent dans des outils sociaux d'entreprise ».


Le but est bien évidemment de promouvoir Yammer, le Réseau Social d’Entreprise racheté par Microsoft. Ses technologies ont déjà intégrées dans SharePoint 2013, lui donnant un air de Facebook.

D’ici octobre, ce sont les CRM maisons de la gamme Dynamics qui s’enrichiront de ces dimensions (capacité « d’écoute émotionnelle », retour sur la perception des campagnes marketing, vision transverse, analyse des contenus sociaux pour générer de l’attirance, etc.)

Jour 3 : La grosse annonce du jour a concerné « Power BI » sur Office 365, d'ores et déjà disponible en preview.


En pleine affaire PRISM, Microsoft continue de jouer sa carte du choix laissé au client grâce au modèle Hybride. « Si vous avez des données sensibles, vous pouvez les garder sur vos serveurs et ne mettre dans le Cloud que ce que vous souhaitez. Data Management Getway permet de garder ses données critiques en local », rappelle Jérôme Trédan.

Pour le Directeur de la branche Serveur et Tools en France, le but est d’aller « chercher le milliard d’utilisateurs Excel pour ne faire des utilisateurs de BI ».

Une autre nouveauté va dans ce sens. QnA est un langage de requêtage très simple - en fait en langage naturel - pour les utilisateurs Excel. Actuellement disponible en preview en anglais, il sera également disponible en français.

Enfin, après les « Smarter Cities » d’IBM, les voitures autonomes de Google ou les projets d’infrastructures intelligentes de SAP, Micosoft a lui aussi annoncé son programme pour « aider les municipalités à tirer le meilleur parti des technologies pour transformer les villes et infrastructures tout en améliorant la qualité de vie de leurs habitants via des solutions et des programmes adaptés ».

Baptisé « CityNext », le projet est en cours de négociation en France avec « une grande ville, dévoile Alain Bernard à Developpez, mais je ne peux pas vous en dire plus sur cette ville pilote ».

Cette grande ville pourrait bien être Paris puisque la cité des lumières utilise déjà des technologies Microsoft avec ses Autolib, qui embarquent du Windows Embedded.


Quoi qu’il en soit « City Next » a pour but de renforcer l’ancrage public de l’éditeur, en France et ailleurs, autour des transports publics, de l’énergie, de la santé, de l’éducation ou de l’implication des citoyens.

Le programme concerne aujourd’hui neuf villes (Auckland, Barcelone, Buenos Aires, Hainan, Hambourg, Manchester, Moscou, Philadelphie et Zhengzhou). Cette semaine, Microsoft et la ville de Seattle ont par ailleurs dévoilé les détails d’un programme pilote dont l’objectif est la réduction de la consommation énergétique des bâtiments commerciaux.

Autant d'opportunités de mettre un pied de plus dans l’Internet des Objets et de faire la démonstration, grandeur nature, des quatre piliers de Microsoft (le Cloud, les terminaux mobiles, le social et le Big Data) mis en avant lors de cette WPC ?


Sources : Conférence de Presse du 10/07/2013, et annonces de Microsoft sur CityNext, l’Entreprise Sociale et
les « Smart Buildings » à Seattle


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement logiciel Wi-Fi bas niveau (H/F)
PARROT - Ile de France - Paris (75000)
Développeur php
EXTIA - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Développeur Front End
Clevermate - Ile de France - Paris (75005)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil