Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les ventes de PC chutent encore au deuxième trimestre 2013
HP perd sa place de leader en faveur du chinois Lenovo

Le , par Hinault Romaric

4PARTAGES

2  0 
Le marché du PC continue à sombrer.

Les résultats du deuxième trimestre de 2013 montrent un secteur qui ne cesse de plonger, d’après les cabinets d’analyse IDC et Gartner.

Selon IDC, le segment des PC a enregistré une baisse importante de 11,4 % (par rapport à la même période en 2012), pour des expéditions de 75,6 millions d’unités. Des chiffres qui rejoignent presque ceux de Gartner, en chute de 10,9 % pour 76 millions d’unités.

Ces piètres performances selon Gartner s’expliquent par le rétrécissement de la base des PC installés, sous l’emprise des tablettes. Pour le cabinet, il s’agit du cinquième trimestre consécutif que les ventes de PC baissent, ce qui représente « la plus longue durée de déclin dans l’histoire du marché du PC ».

Remarque intéressante : Gartner ne lance pas la pierre à Windows 8 comme cela a été le cas pour plusieurs analystes. « Windows 8 a été mis en cause par certains comme principal responsable de la baisse des ventes de PC, nous croyons que c'est infondé et n'explique pas la baisse continue du marché » explique Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner.

Du côté d’IDC, on pointe également l’engouement pour les tablettes, mais aussi une transition difficile vers Windows 8 et son expérience tactile.

Côté répartition, le constructeur chinois Lenovo fait bonne figure. Pour IDC et Gartner, celui-ci est désormais le premier constructeur mondial de PC avec une part de 16,7 % pour des ventes de 12,67 millions de PC (selon IDC), en recul cependant de 0,6 % par rapport au même trimestre l’an dernier.


Chiffres IDC

HP, rétrogradé en seconde position, a vendu 12,37 millions de PC d’après IDC, soit une baisse de 7,7 %. Garner affiche un tableau moins sombre pour le constructeur américain, qui aurait expédié 12,4 millions de PC, pour un recul de 4,8 %.

Dell se retrouve à la troisième place (9,2 millions de ventes d’après IDC). Les Taïwanais Acer et Asus, respectivement en quatrième et cinquième position voient leurs ventes plonger de -32,2 % et -21,1 %, d’après IDC.

Comment relever la tête ? Face au déclin du marché du PC, plusieurs constructeurs se sont tournés vers Android, notamment HP, Acer et Lenovo. Le premier a déjà dévoilé son PC hybride « Slatebook X2 » sous Android, qui sera commercialisé à la rentrée.

Reste à savoir si Android sera capable de renverser cette tendance.

Sources : IDC, Gartner

Et vous ?

Android pourra-t-il relancer le marché du PC ?

L’ère du PC tire-t-elle vers sa fin ?

Que pensez-vous des performances de Lenovo ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mr_Exal
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/07/2013 à 11:14
Utilisez-vous un Chromebook ? Qu'en pensez-vous ?
Non je n'en utilise pas, déjà que je trouve que les notebooks pourris ...

Là en prime si tu n'as plus internet tu ne peux plus rien faire. Génial comme concept.

Et puis comme dit au dessus, c'est avec joie que Google va se gaver de tout un tas de données que vous lui enverrez avec le sourire pendant qu'il vous mettra de la vaseline ...
4  0 
Avatar de Robbin Hoodz
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/07/2013 à 16:54
Post ironique ou bien ... ?
Oui, un peu.
De mon point de vue, ces chromebooks ressemblent furieusement à des tapettes à souris géantes, conçues pour lier définitivement un utilisateur avec un écosystème d'applications et de services aux conditions d'utilisation pour le moins flottantes.
Certe la machine est peu couteuse, mais cela ne fait aucun doute que Gg a une stratégie pour les rentabiliser d'une façon ou d'une autre... (revente des données personnelles, mise en place de services pro, etc)
Enfin le concept du toujours connecté me laisse vraiment dubitatif, avoir ce genre de materiel et s'en servir comme presse-papier des qu'on a plus d'accès réseau...
4  0 
Avatar de JML19
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/07/2013 à 14:35
Bonjour

Pour le moment le PC-Windows est pénalisé par son prix, c'est pourtant son prix qui à fait son succès au début par rapport à MAC-Unix.

Je pense que les tablettes sont pour les non gamer, un meilleur choix de prix qu'un PC.

La sauvegarde du PC passera je pense pas sa capacité mémoire de stockage.

Car en tablette plus le stockage est important et plus le prix est élevé.

Combien couterait une tablette iPad de 2 To de stockage ?
3  0 
Avatar de satenske
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/07/2013 à 15:14
Je ne suis pas sûr que cela vienne uniquement des tablettes. Il y a quand même beaucoup de choses qu'on ne peut pas faire avec une tablette, ou alors difficilement.

Seulement, il y a quand même quelque chose qui évolue d'années en années, c'est la puissance des ordinateurs. Pour une personne lambda, un ordinateur qui à 5 ans suffit amplement à faire de la bureautique (mes parents utilisent tout deux des Pentium 4 avec 1.5G de ram…).
Ainsi, je pense que le parc des ordinateurs ne se renouvelle pas aussi régulièrement qu'avant, d'autant plus que rare sont les familles ne possédant pas d'ordinateur.
Elles n'ont pas besoin d'en racheter un, mais elle prenne une tablette parce que c'est du luxe, mais je n'ai pas l'impression que celle-ci le remplace.
3  0 
Avatar de Clotho
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/07/2013 à 15:15
A mon avis la convergence de plein de points différents font que cette tendance est en train de se muer en rationalisation du marché.

Pour moi le facteur principal de la stagnation des machines a été l'augmentation rapide et soutenue des performances contre un besoin stagnant en ressources: la transition 486/Pentium a entraîné une nette amélioration de l'expérience utilisateur (si on oublie le bug des pentium pour le calcul...). De même la différence entre P1/P2, puis P2/P3 et P3/P4 a fortement influencé les performances des systèmes, quels que soient les OS derrière. Depuis les core2duo, un utilisateur moyennement exigeant n'a aucune raison valable de changer de machine. Il est aujourd'hui tout à fait possible de faire 90% de ce que sait faire un corei7 avec une machine qui a 5 ou 6 ans. Seuls les joueurs et les utilisateurs avancés ou les machines de calcul en entreprise trouvent une grosse nécessité à gagner 20% en performance. La sortie des instructions MMX, ou des codecs mpeg2, ou du multithreading a "forcé" les utilisateurs à changer de machines pour ne pas se retrouver avec des choses inexploitables (films qui rament, expérience internet aléatoire...), il n'y a pas eu de vrais saut technologiques sensibles récemment, à part peut être le décodage matériel.

Les tablettes sont utiles, pour certaines cibles, car elles permettent d'avoir quelque chose de moins lourd, moins lent à démarrer, bref plus immédiat et consommable qu'un PC, mais elles ne savent faire que peu de choses, je pense qu'elles ont cannibalisé le très bas de gamme, et l'utilisateur "casual", mais il faut presque obligatoirement une vraie machine à côté pour l'exploiter et faire ressortir ses qualités. Je me trompe peut être, mais je vois les tablettes comme phagocytant le poste secondaire dans un foyer, donc soit un portable soit un vieux bidule retapé... Ce qui est certain c'est que ça a assassiné le netbook.

Pour lâcher un gros troll bien gras et velu, Android c'est le Linux du pauvre, c'est une interface très bien pensée qui permet de drainer un public au début pas partisan vers une galaxie de systèmes d'exploitations. Ca devrait être la meilleure pub pour que les gens mettent une distrib' libre et grand public plutot qu'un OS proprio. Mais pas un OS pérennisé sur une machine appelée à avoir des données sensibles et à fonctionner très différemment d'une tablette. Je ne vois pas ça comme le "sauveur" du matériel de qualité (ou des assembleurs miteux, ça dépend du point de vue ). Il peut peut-être faire bouger un peu l'idée auprès du grand public selon laquelle un ordinateur est un pc équipé de windows.

Quant à LeNovo, la maque a récupéré un savoir faire pérenne auprès d'IBM il y a quelques années, leur développement est globalement dans la continuité et leurs prix sont serrés, leur succès est mérité, la marque est bien positionnée sur le plan qualité/prix, même si je/on n'est pas leur cible type. Ca permet surtout de montrer à quel point les acteurs qui sont là depuis longtemps (hein Dell et HP?) n'ont pas su négocier le passage des années 2000. C'est un peu le même soucis que pour la VPC, un business-model ringard comparé à un valable, le contraste est effarant.

Pour moi il reste encore quelques années noires, et sans doute la disparition au moins d'un gros acteurs, avant que les ventes ne se stabilisent à un niveau plus bas. Ce que je souhaite, car, pour garder une marge, les fabricants se retrouveraient contraints à augmenter leur qualité, ou l'attractivité de leur produit, même si pour ça, ça va tirer les prix un peu vers le haut (développement des all-in-one, tour encastrable avec utilisation déportée dans la maison...).
3  0 
Avatar de maxusn
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/07/2013 à 14:49
Android pourra-t-il relancer le marché du PC ?
Peut être grâce a un prix attractif mais je ne pense pas que le prix soit le principal problème des chutes des ventes de Pcs : aujourd'hui la plupart des personnes sont équipées et les achats de PCs relèvent plus du renouvellement d'un matériel devenue trop anciens qu'autre choses.

L’ère du PC tire-t-elle vers sa fin ?
Je ne penses pas : il y aura toujours besoin de renouveler du matériel informatique dans les entreprise même si c'est tous les 5-7 ans.
Je ne penses pas que les entreprises ce mettront aux tablettes (enfin je peux me tromper mais ça me parait peu probable)
2  0 
Avatar de Clotho
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/07/2013 à 9:35
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
[B]
Aujourd'hui, ces ordinateurs représentent 25 % du segment des portables à moins de 300 dollars aux Etats-Unis selon les derniers chiffres du cabinet NPD. Rappelons qu'au premier trimestre ils représentaient 5 % des ordinateurs vendus aux Etats-Unis selon Gartner.

Tendancieuses ces deux phrases.

Le chromebook, c'est bien l'ordinateur qui perd 80% des ses fonctionnalités quand la box plante ou qu'il n'a plus accès au net? En gros l'ordinateur qui est juste un terminal ?

C'est vraiment un fonctionnement ultra externalisé auquel j'accorde peu d'efficacité, et encore moins de sécurité.

Leur principal avantage est qu'ils se trouvent dans un créneau où il n'y a que des produits de très mauvaise qualité, avec des puissances à la ramasse et des assemblages qui feraient rire les fabricants de jouets pour enfant. Heureusement qu'ils sont méchamment subventionnés pour promouvoir l'environnement de google sinon ils se retrouveraient en concurrence des portables à 500 euros et feraient pâle figure. Comme le nouveau Chromebook à 1000 euros qui a été étrillé par les critiques en Europe comme aux ztazuni.
3  1 
Avatar de Clotho
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/07/2013 à 11:21
Citation Envoyé par Robbin Hoodz Voir le message
Cela parait presque trop beau pour être vrai, une machine aussi bon rapport qualité/prix, l'accès à tout les services gratuits de gogole, aucun engagement vis à vis d'une société privée tentaculaire développant des protocoles propriétaires et fermés.
En tout cas je suis serein, mes données personnelles seront parfaitement à l'abri de toute exploitation commerciale où autre, et jamais les conditions d'utilisation de leurs services ne seront modifiées à mon détriment.
Il faut rappeler que Chrome-OS n'est pas libre et que de nombreux pans de sa conception, surtout ceux touchant à la sécurité (et c'est plutôt logique...) ne sont pas divulgués. Je n'ai pas d'a priori positif ou négatif sur la sécurité de l'OS, et un a priori négatif sur la façon dont mes actions sont exploitées par google.

Quant aux conditions d'utilisation et leur pérennité, l'exemple de google+ donne un bon aperçu du monde des teletubbies qui cache une logique mercantile froide. On rigole de microsoft avec le diminutif "µ$" mais google et facebook le font passer pour un débutant.

Les Chromebook n'ont, pour moi, de vrai intérêt qu'en poste secondaire bon a faire tout et rien, un peu comme une tablette. Par principe, un pc "cloudisé" n'est pas une solution sûre pour des données sensibles, ou personnelles.
2  0 
Avatar de Clotho
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/07/2013 à 16:22
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
Je pense que c'est exactement ce que Robbin Hoodz nous rappelait avec ironie, hein.
Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
Post ironique ou bien ... ?
J'espère bien, je l'ai pris comme tel pour compléter le propos.

Sinon c'est du troll gras et velu, mais ça me paraît gros.
2  0 
Avatar de eta3849
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/06/2014 à 14:46
Citation Envoyé par Robbin Hoodz Voir le message
Oui, un peu.
De mon point de vue, ces chromebooks ressemblent furieusement à des tapettes à souris géantes, conçues pour lier définitivement un utilisateur avec un écosystème d'applications et de services aux conditions d'utilisation pour le moins flottantes.
Certe la machine est peu couteuse, mais cela ne fait aucun doute que Gg a une stratégie pour les rentabiliser d'une façon ou d'une autre... (revente des données personnelles, mise en place de services pro, etc)
Enfin le concept du toujours connecté me laisse vraiment dubitatif, avoir ce genre de materiel et s'en servir comme presse-papier des qu'on a plus d'accès réseau...
On est tous dépendant d'un système ou d'un autre, même en utilisant le macro saint linux, qu'Est-ce que ça change ? Tu reste dépendant des logiciels qui sont porté sous linux et de linux lui même, ce n'est pas parcequ'on ne paye pas qu'on est indépendant.
2  0