Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La programmation enseignée aux enfants dès cinq ans au Royaume-Uni
Peut-on et faut-il faire la même chose en France ?

Le , par Gordon Fowler

22PARTAGES

7  2 
Le Royaume-Uni va introduire une nouvelle matière dans ses programmes pour les enfants dès cinq ans : la programmation.

Une première tentative avait été faite mais elle n'avait débouché que sur une simple initiation aux outils bureautiques et aux ordinateurs. Ce cours, baptisé Information Communications Technology, est aujourd'hui jugé « barbant » par le Michael Gove, le Ministre de l’Éducation actuel.

Cette fois-ci, le UK Department for Education entend donc aller plus loin avec un enseignement « sérieux de l’informatique ».

« Au lieu d’avoir des enfants qui s’ennuient à apprendre à utiliser Word ou Excel avec des professeurs qui s’ennuient eux-aussi, nous pourrions avoir des enfants qui dès 11 ans sont capables d’écrire des petites animations 2D en utilisant un outil du MIT nommé Scratch, avance le Ministère dans sa déclaration. À 16 ans, ils auront une compréhension des logiques que l’on n’apprend aujourd’hui qu’à partir de l’université et ils pourront écrire leurs propres applications pour Smartphones ».

Le but pour le Royaume-Uni est de renouer avec son « glorieux héritage » dans l’informatique (on pense par exemple à Turing), délaissé par son système éducatif.

Ce projet n'est pas sans poser quelques problèmes, à commencer par le recrutement des professeurs.

Les personnes sachant développer gagneront en effet beaucoup plus en entreprise qu’à l’école primaire. Comment les attirer ? Et comment former les instituteurs ? La question reste entière alors qu’un programme d'embauche a été lancé avec à la clef des rémunérations affichées allant de 9 000 à 20 000 £ par an (10 500 à 23 300 €) pour une formation qui commencera dès cette année.


Michael Gove, Ministre Britannique de l’Éducation

Quelques critiques se sont évidemment faites jour autour du thème - populaire en France - du « laissez les enfants tranquilles, ils ont autre chose à rêver que de s’occuper d’ordinateurs ».

Critiques balayées par le Ministre qui rétorque que l’IT est devenue une base plus que commune, indispensable pour évoluer dans le monde moderne et, à terme, pour trouver un emploi.

Critiques, surtout, qui n’ont pas trouvé un fort écho dans le corps enseignant du Royaume.

Sans surprise, l’annonce a été bien accueillie par les acteurs du secteur (Google, Facebook, etc.). Microsoft et IBM travailleraient même déjà sur le préprojet de programme scolaire.

Pour la méthode, Michael Gove a choisi de ne pas passer par un panel d'experts et par une procédure qui aurait « coûté une fortune » et mis des années à déboucher sur un résultat concret. Le nouvel enseignement sera inauguré à la rentrée 2014.

Source : Communiqué du Gouvernement Britannique, Daily Mail (sensibilité : Conservateur), The Guardian (sensibilité : Travailliste)

Et vous ?

Faut-il faire la même chose en France ?
Et serait-ce possible de le faire aussi rapidement ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GeoTrouvePas
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/07/2013 à 14:35
Que l'on apprenne les bases de l'informatique aux enfants, je pense que c'est essentiel vu le monde dans lequel ils vont évoluer.
Qu'on leur apprenne des "basounettes" de programmation, ça me paraît encore plus important pour leur culture. Non pas pour en faire des petits génies du développement mais simplement pour leur inculquer de bonnes bases en logique et les amener à se poser les bonnes questions dans toutes les situations de la vie. Des bases qui seraient également utiles pour aborder les autres matières (notamment les maths).

Après il faut avouer que 5 ans c'est peut être encore un peu jeune (et encore...).

Petite anecdote personnelle : à l'âge de 8 ans et suite à un accident qui m'a cloué dans un fauteuil pendant 6 mois, je passais mes après midi à bidouiller du Basic sur un T05 pendant que les autres faisaient du sport. Je pense qu'aujourd'hui mon rapport à l'informatique / développement / NTIC ne serait pas le même si je n'avais pas bénéficié de cette expérience (et je vous rassure, mon rapport avec le sport n'en a pas souffert) .
13  0 
Avatar de JackIsJack
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/11/2013 à 8:12
Les journalistes ne devraient pas avoir d'opinion.

Ils sont là pour remonté l'information, pas pour diffuser massivement des idées irrationnels, pour lesquels ils n'ont aucune compétence.
15  2 
Avatar de TweeKs
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 10/07/2013 à 14:49
Mince on est Mercredi, moi qui croyait être Vendredi en voyant le sujet

Plus sérieusement, :
- à 5 ans je faisait une sièste tous les midis
- à 5 ans je pleurais quand j'avais pas le jouet des céréales
- à 5 ans je jouais aux billes
...

Le Royaume-Uni veut "renouer avec son glorieux héritage" ?
Pour reprendre l'exemple assez drôle de GPPro :
on connait tous les portugais comme étant poilus et travaillant dans le bâtiment (clichés bonjour !), cependant même eux n'apprennent pas la maçonnerie à 5 ans !
11  1 
Avatar de ptah35
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/11/2013 à 6:42
Citation Envoyé par mlp56 Voir le message
ouais ben vas essayer d'apprendre qqch à des bac pro par exemple XD bon courage.
Pour votre information, c'est ce que je fais et avec beaucoup de plaisir. Je suis enseignant en école professionnelle, ce qui correspond plus ou moins aux lycées techniques français. Au terme de cette formation, les apprentis obtiennent un certificat fédéral de capacité professionnel (CFC) et ceux qui le désirent, passent également les examens de la maturité professionnelle (en suisse la maturité est ce qui correspond au baccalauréat français) ce qui leur permet de poursuivre leurs études en vue d'obtenir un baccalauréat universitaire, une maîtrise universitaire et éventuellement un doctorat.

Je pense que des remarques comme celles-ci est le meilleur moyen de pas y arriver. Si vous considérez une voie de formation comme étant celle de l'échec, il ne faut pas s'étonner ensuite que ceux qui s'y trouvent ne sont que peu motivés pour apprendre...

Cela étant dit, le bac pro est le second cycle et même si former des citoyens fait également partie du projet de ce cycle, ma remarque concernait le premier cycle.

P.S. Je ne suis pas opposé à l'enseignement de la programmation à de jeunes enfants par principe, mais je m'y opposerai toujours si le but est de les encourager à embrasser une carrière dans ce domaine. L'école n'est pas le lieu pour cela.
10  0 
Avatar de I_believe_in_code
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/07/2013 à 14:48
Le Royaume-Uni va introduire une nouvelle matière dans ses programmes pour les enfants dès cinq ans : la programmation.

Les anglais sont trop forts ! En france les profs d'informatique ont du mal à se faire comprendre par des grands de vingt ans...

« Au lieu d’avoir des enfants qui s’ennuient à apprendre à utiliser Word ou Excel avec des professeurs qui s’ennuient eux-aussi, (...)
Je propose qu'on arrête d'enseigner les maths aux enfants. En effet, cette matière est jugée ennuyeuse par beaucoup.


nous pourrions avoir des enfants qui dès 11 ans sont capables d’écrire des petites animations 2D en utilisant un outil du MIT nommé Scratch, avance le Ministère dans sa déclaration.
A onze ans j'étais un petit rigolo en comparaison. Je me contentais de taper quelques programmes en BASIC sur Atari ST. Sans cela je ne crois pas que j'aurais fait des études d'informatique plus tard... si à onze j'avais eu l'illusion qu'il est facile de faire des animations 2D, j'aurais sans doute pris la programmation pour une métier pour les débiles et j'aurais choisi une toute autre voie. Le but de leur manoeuvre est-il de pousser vers le métier d'informaticien ceux qui n'ont rien à y faire ? Si c'est pas de la logique mortifère, ça...

A 16 ans, ils auront une compréhension des logiques que l’on n’apprend aujourd’hui qu’à partir de l’université et ils pourront écrire leurs propres applications pour Smartphones ».
Quand les petits d'aujourd'hui auront 16 ans, on se souviendra à peine de ce qu'est un "smartphone". Ce projet, en plus d'être trop ambitieux et mortifère, n'a donc pas été réfléchi sur le long terme ? Les "éducateurs en chefs" sont-ils encore plus irresponsables au Royaume-Uni qu'en France ?

San surprise, l’annonce a été bien accueillie par les acteurs du secteur. (Google, Facebook, etc.) Microsoft et IBM travailleraient même déjà sur le pré-projet de programme scolaire.
Rien ne m'étonne de la part de Facebook pour qui je n'ai jamais eu le moindre respect, mais, bon sang, comment Microsoft et IBM peuvent-ils se rendre complices actifs du massacre de cerveaux à venir ?

Michael Gove a choisi de ne pas passer par un panel d'experts et une procédure qui aurait « coûté une fortune » et mis des années à déboucher sur un résultat concret.
Cela aurait pourtant peut-être permis d'éviter une catastrophe.
11  3 
Avatar de s4mk1ng
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/07/2013 à 14:44
Ca à l'air bien sur le papier mais après j'apprendrais plus à des enfants de cet age à bien parler français quand on voit le niveau actuel d'une bonne partie de la population qu'à coder...
8  0 
Avatar de GPPro
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/07/2013 à 14:08
Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
De la poudre aux yeux, je ne pense pas la Coalition capable de mettre en place un cursus informatique utile

Sur le principe: pourquoi pas enseigner les bases de l'informatique dès 5 ou 6 ans, mais il ne faut pas se faire d'illusions, en-dehors de quelques surdoués on n'aura pas des programmeurs pré-adolescents de choc. La programmation sérieuse ne peut pas s'enseigner dans un vide, un grand nombre de bases sont communes avec les mathématiques et la philosophie (oui, la philosophie) et les enfants qui n'ont pas ces bases doivent d'abord les acquérir.
Les bases de l'informatique, c'est totalement différent de la programmation. Et ça je serais pour.
7  0 
Avatar de Calmacil
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/07/2013 à 14:51
C'est de la connerie.
10  3 
Avatar de jlandrei
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/07/2013 à 16:09
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Franchement, tout dépend comment c'est fait.
Maintenant, apprendre à faire des "petites animations", c'est certainement amusant, mais est-ce que c'est réellement le rôle de l'école ?
Apprendre à un enfant à faire faire des "petites animations", c'est une façon d'appréhender la base de la programmation car l'enfant apprend a ordonner ses actions, il apprend qu'une action sur l'ordinateur amène un résultat. N'est-ce pas la base de la programmation?
7  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/07/2013 à 17:21
5 ans c'est jeune.
Mais 7 ans pourquoi pas.
Mon gamain de 7 ans est mordu de Lego Technique. Je vois bien commencer à lui montrer comme programmer. Je suis sûr qu'il trouvera ça génial.

Il faut juste des langages adaptés et visuel, car même à 7 ans, un enfant ne lit pas et n'écrit pas suffisamment bien que pour taper ne-fût-ce-que du Basic.

Quand à l'obsolescence entre ce qu'un enfant apprendrait à 7 ans et ses 16 ans, c'est vrai. Mais c'est vrai aussi entre ce que tu apprends à tes 20 ans et ta sortie de l'univ à 24. L'obsolescence est omni-présente.

Ce qu'il faut acquérir et faire apprendre, c'est l' ESPRIT, la logique du développement. Je pense que c'est très intéressant pour un enfant de lui apprendre comment découper une tâche complexe en petites tâches, de se fixer des objectifs proches sans perdre la vision de la finalité où on veut arriver, .... Cela peut s'appliquer a bien d'autres domaines.

Donc si c'est bien fait, c'est une bonne idée (mais j'attendrais 7 ans)
7  0