Le prix de l'abonnement Internet en fonction de la consommation réelle serait envisagé
Vers une fin des offres illimitées ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Dans les prochains mois, il n'est pas exclu de voir se mettre en place une nouvelle législation autour de la facturation internet comme c'est déjà le cas en Allemagne où les forfaits dans le fixe sont déjà segmentés en fonction des protocoles (P2P, VoIP…) ou de la consommation générale.

Depuis le mois d'avril dernier, Deutsche Telekom, l'opérateur principal en Allemagne, a en effet déjà imposé à ses nouveaux clients xDSL et fibre des quotas. Passé un certain seuil (75 Go pour les abonnés ADSL, 200 Go pour le VDSL, 300/400 Go pour les abonnés FTTH), les abonnés voient désormais leur débit sombrer à quelques centaines de kb/s, à l'instar des offres mobiles que l'on retrouve en France.

S'inspirant de l'initiative des voisins allemands, la réplique française serait en marche. C'est en tout cas ce que dévoilent nos confrères de PC INpact.

Le Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGEIET), le Ministère de l'économie et des finances et le Ministère du redressement productif auraient commandé un document qui laisse entrevoir la possibilité de faire payer l'abonné en fonction de sa consommation internet réelle.

Les FAI sont loin d'y être opposés. La Fédération Française des Télécoms, porte-parole des grands opérateurs (hors Free et Numericable) parle d'une minorité d'abonnés (10 à 20 % selon l'étude) qui consommerait la majorité de la bande passante (80 à 90 %). Fixer un forfait de base et faire payer au-delà d'un certain seuil n'aurait donc de conséquences que sur une minorité d'abonnés et permettrait de « mieux réguler la consommation, sans faire payer à tous les excès de quelques-uns ».

L'idée ne date pas d'aujourd'hui. PC INpact rappelle qu'en 2010 déjà, dans un document commandé par la CGEIET sur la neutralité des réseaux, on retrouvait ce même type de proposition : « On peut relever deux mesures principales : faire payer les consommateurs au volume consommé ou mettre en place des services premium. Le paiement de chaque internaute selon le débit auquel il peut accéder à internet est une autre manière de différencier les tarifs mais correspond plus à une logique de qualité de service qu’à une logique de paiement du trafic consommé. »

Toutefois, l'étude relève les limites de cette approche en notant que « (…) les vidéos de publicité qui apparaissent de plus en plus sur les pages demandées ou les échanges de données entre le terminal et le fournisseur de contenus en dehors de toute utilisation active d’une application paraissent difficiles à facturer directement à l’internaute. »

Un frein suffisant pour ne pas faire adopter ce nouveau mode de facturation ?

Souce : PC INpact

Et vous ?

Allons-nous vers une fin des forfaits triple-play illimités ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de youtpout978 youtpout978 - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 14:45
On essaye de nous vendre des solutions de sauvegarde dans le cloud et à côté de ça les opérateurs veulent limiter l'échange de données c'est un peu contradictoire, surtout qu'à l'avenir on prévoit l'utilisation de logiciel directement dans le cloud (les jeux vidéos par exemple), je pense que ces solutions ne seront plus limité par la bande passante comme actuellement mais par le nombre de données imposés par l'opérateur.
Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 14:47
Ce type de facturation ne se mettra en place que si tous les acteurs joue le jeu et pour le coup je vois pas Free "coopérer" avec les autres.

Orange SFR Bouygues ou Free , ne prendront à mon avis pas le risque de proposer des offres limitées si l'un des autres ne le fait pas puisque il va potentiellement gagner un paquet d'abonné.

Après qu'on "sanctionne" les consommateur avec un utilisation complètement démesurée pourquoi pas , mais 75Go par mois pour une ligne adsl c'est peanuts.
Un jeu steam c'est par exemple 10Go , une mise à jour ça fait vite 1 ou 2 Go , une peu de youtube et de deezer, 2 ou 3 smartphone qui font des màj et on explose le compteur.
Et là on ne parle que de solutions actuelles , pas de tous les clouds qu'on essaie de nous refourguer.

A la limite si le FAI détecte une utilisation anormale d'une ligne , du genre 5To de données tranférées sur de l'adsl, on prévient l'utilisateur et on lui explique que il devrait peut être envisager une offre pro.
Avatar de bob633 bob633 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 14:55
Comment différencier celui qui utilise BitTorrent pour télécharger le tout dernier jeu à la mode illégalement, de celui qui va télécharger son jeu à tel endroit où il aura vraiment payer ?

Je me rappelle quand j'étais étudiant, quand j'avais accès au MSDN via mon IUT Info, je m'en suis récupéré des dizaines et des dizaines de giga d'applications. Que m'aurait dit SFR ? Ce mois-ci vous avez télécharger pour 300go de données (vous savez, j'ai la fibre optique, 300go c'est à peine quelques heures) ... On fait quoi là ?

Ok ils parlent de P2P, mais je doute que les FAI arrivent à différencier tout ...

Comme dab, le bon citoyen, qui va peut-être télécharger que des applis gratuites va se faire bai*** par celui qui va télécharger toute la panoplie des derniers jeux, films, ...

Lutte contre le piratage ? Que dalle ... juste histoire de limiter encore plus et payer plus !

En gros, seul les internautes passant 5 - 10 min par-ci par là sur le net ne seront pas concerner.
Avatar de maxusn maxusn - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 14:57
Citation Envoyé par grunk  Voir le message
Ce type de facturation ne se mettra en place que si tous les acteurs joue le jeu et pour le coup je vois pas Free "coopérer" avec les autres.

Et j'ai un peu envie de dire heureusement.

Ca risque d'être le même principe que lors du changement de TVA, il suffira d'un qui ne mette pas en place ce système pour que les autres le suivent.

Citation Envoyé par grunk  Voir le message
Un jeu steam c'est par exemple 10Go , une mise à jour ça fait vite 1 ou 2 Go , une peu de youtube et de deezer, 2 ou 3 smartphone qui font des màj et on explose le compteur.
Et là on ne parle que de solutions actuelles , pas de tous les clouds qu'on essaie de nous refourguer.

Sans parler qu'aujourd'hui ( presque ? ) tous les abonnements internet comprennent aussi TV et téléphone donc les 75Go/mois seront tres vite explosés, a moins bien sur de les différencier.
Avatar de Plorf Plorf - Membre habitué https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 15:14
Comment tuer le Cloud et la VOD d'un même coup...
Avatar de vampirella vampirella - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 15:15
Le réseau actuel est déjà en soi suffisamment discriminant au niveau technique (ex : celui qui se trouve à 4km du répartiteur ou le FAI qui sur-évalue ses promesses de débit pour un quartier avec déjà une bande-passante limité) pour ne pas ajouter un forfait "premium" ou dont la qualité de service dépende de l'abonnement.

Un paiement de sa consommation ne me parait pas exagéré ... à condition d'enlever les octets concernant les pubs "obligatoires" (bannières, pub avant une vidéo, ...) et de facturer plus cher les octets dépassés plutôt que de réduire la bande-passante.
Avatar de Mr_Exal Mr_Exal - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 15:16
Allons-nous vers une fin des forfait triple-play illimités ?

Ca fait quelques années qu'on nous le rabache. J'espère que ça n'arrivera pas, sinon je serai obligé d'aller chez Free (qui ne s'alignera sûrement pas).

Quand je vois que quand j'installe un nouveau pc chez moi (bon ça n'arrive pas tous les jours mais quand même) je réinstalle tous les jeux steams et les jeux non steam (à peu près 400-500go).

Et puis mon NAS je l'ai dans le c** ? Je ne pourrai plus l'utiliser, super !
Avatar de fredoche fredoche - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 15:32
Les opérateurs paient essentiellement du transit ou de la collecte, et les peering privés, c'est ce qu'ils vous refactureront.
La TV ADSL ça reste sur le réseau opérateur, ça ne coute que de l'infrastructure réseau.

Dans un sens, je trouve ça honnête et logique. On paie ce que l'on consomme, ce qui est vrai pour à peu près tout le reste des choses de la vie. L'accès internet n'est pas une mutuelle de solidarité.

Que les données viennent de MSDN ou de youporn, je vois pas trop ce que ça vient faire là dedans. Et pour rappel sur les réseaux p2p il y a du contenu entièrement légal.
Et les inégalités géographiques ou démographiques font que aujourd'hui et encore plus demain, certains auront accès à des très hauts débits (>20mbps) alors que d'autres auront moins de 2 mbps encore pour de nombreuses années.

Donc pour des écarts de qualité et de capacité de service de plus en plus importants, sans possibilité que cette situation change sans déménager, chacun devrait payer le même forfait ?

C'est déjà ce qui se passe aujourd'hui, mais je pense que la progression du chiffre d'affaire ne peut plus se faire sur la conquête de nouveaux abonnés ces dernières années. Le taux d'équipement doit être proche du maximum.
Et la demande croissante de BP ne trouve pas de relais de financement, comme auparavant.

Aujourd'hui pépé mémé qui lisent le journal local en ligne paient pour petit fiston et son abonnement steam et ses 3 heures de youtube en HD.

Quand à Free, vous avez vraiment rien compris...
S'il y en un qui a commencé à rentrer dans ce jeu, c'est bien celui-là. D'ailleurs jamais vu autant de tutos autour des VPNs depuis que Free a commencé à jouer.
Lui il vous facture pas les octets, il les bride.
retour au ReADSL pour tout le monde quand il s'agit de youtube.
Avatar de gbrehier gbrehier - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 15:35
Quand le FAI te vend du 210 giga mais ne te fournit péniblement qu'un 56k, la facture sera-t-elle dégraissée proportionnellement ?
C'est sympa de surfacturer ou de brider le client mais quand il s'agirait de facturer le service effectivement rendu, là, il n'y a plus personne.
Avatar de Mr_Exal Mr_Exal - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/06/2013 à 15:39
Citation Envoyé par gbrehier  Voir le message
Quand le FAI te vend du 210 giga mais ne te fournit péniblement qu'un 56k, la facture sera-t-elle dégraissée proportionnellement ?
C'est sympa de surfacturer ou de brider le client mais quand il s'agirait de facturer le service effectivement rendu, là, il n'y a plus personne.

Quand j'ai quitté Bouygues Télécom pour service déplorable (des fois une moitié de mois entière sans internet, j'ai quand même dû payer les frais de résiliation ("Ah non monsieur tant que ça n'est pas supérieur à 30 jours vous devez payer!") Par contre ils faisaient un geste commercial "généreux" : 10€ ...

Les opérateurs Télécom sont des requins et sont tous logés à la même enseigne, pour l'instant le seul avec qui je n'ai jamais eu d'embrouille ou de pannes foireuses, c'est Numéricable (coup de pub bonjour !).
Offres d'emploi IT
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil