Le prix de l'abonnement Internet en fonction de la consommation réelle serait envisagé
Vers une fin des offres illimitées ?

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

5  1 
Dans les prochains mois, il n'est pas exclu de voir se mettre en place une nouvelle législation autour de la facturation internet comme c'est déjà le cas en Allemagne où les forfaits dans le fixe sont déjà segmentés en fonction des protocoles (P2P, VoIP…) ou de la consommation générale.

Depuis le mois d'avril dernier, Deutsche Telekom, l'opérateur principal en Allemagne, a en effet déjà imposé à ses nouveaux clients xDSL et fibre des quotas. Passé un certain seuil (75 Go pour les abonnés ADSL, 200 Go pour le VDSL, 300/400 Go pour les abonnés FTTH), les abonnés voient désormais leur débit sombrer à quelques centaines de kb/s, à l'instar des offres mobiles que l'on retrouve en France.

S'inspirant de l'initiative des voisins allemands, la réplique française serait en marche. C'est en tout cas ce que dévoilent nos confrères de PC INpact.

Le Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGEIET), le Ministère de l'économie et des finances et le Ministère du redressement productif auraient commandé un document qui laisse entrevoir la possibilité de faire payer l'abonné en fonction de sa consommation internet réelle.

Les FAI sont loin d'y être opposés. La Fédération Française des Télécoms, porte-parole des grands opérateurs (hors Free et Numericable) parle d'une minorité d'abonnés (10 à 20 % selon l'étude) qui consommerait la majorité de la bande passante (80 à 90 %). Fixer un forfait de base et faire payer au-delà d'un certain seuil n'aurait donc de conséquences que sur une minorité d'abonnés et permettrait de « mieux réguler la consommation, sans faire payer à tous les excès de quelques-uns ».

L'idée ne date pas d'aujourd'hui. PC INpact rappelle qu'en 2010 déjà, dans un document commandé par la CGEIET sur la neutralité des réseaux, on retrouvait ce même type de proposition : « On peut relever deux mesures principales : faire payer les consommateurs au volume consommé ou mettre en place des services premium. Le paiement de chaque internaute selon le débit auquel il peut accéder à internet est une autre manière de différencier les tarifs mais correspond plus à une logique de qualité de service qu’à une logique de paiement du trafic consommé. »

Toutefois, l'étude relève les limites de cette approche en notant que « (…) les vidéos de publicité qui apparaissent de plus en plus sur les pages demandées ou les échanges de données entre le terminal et le fournisseur de contenus en dehors de toute utilisation active d’une application paraissent difficiles à facturer directement à l’internaute. »

Un frein suffisant pour ne pas faire adopter ce nouveau mode de facturation ?

Souce : PC INpact

Et vous ?

Allons-nous vers une fin des forfaits triple-play illimités ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 14:47
Ce type de facturation ne se mettra en place que si tous les acteurs joue le jeu et pour le coup je vois pas Free "coopérer" avec les autres.

Orange SFR Bouygues ou Free , ne prendront à mon avis pas le risque de proposer des offres limitées si l'un des autres ne le fait pas puisque il va potentiellement gagner un paquet d'abonné.

Après qu'on "sanctionne" les consommateur avec un utilisation complètement démesurée pourquoi pas , mais 75Go par mois pour une ligne adsl c'est peanuts.
Un jeu steam c'est par exemple 10Go , une mise à jour ça fait vite 1 ou 2 Go , une peu de youtube et de deezer, 2 ou 3 smartphone qui font des màj et on explose le compteur.
Et là on ne parle que de solutions actuelles , pas de tous les clouds qu'on essaie de nous refourguer.

A la limite si le FAI détecte une utilisation anormale d'une ligne , du genre 5To de données tranférées sur de l'adsl, on prévient l'utilisateur et on lui explique que il devrait peut être envisager une offre pro.
14  0 
Avatar de youtpout978
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 14:45
On essaye de nous vendre des solutions de sauvegarde dans le cloud et à côté de ça les opérateurs veulent limiter l'échange de données c'est un peu contradictoire, surtout qu'à l'avenir on prévoit l'utilisation de logiciel directement dans le cloud (les jeux vidéos par exemple), je pense que ces solutions ne seront plus limité par la bande passante comme actuellement mais par le nombre de données imposés par l'opérateur.
13  1 
Avatar de gbrehier
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 15:35
Quand le FAI te vend du 210 giga mais ne te fournit péniblement qu'un 56k, la facture sera-t-elle dégraissée proportionnellement ?
C'est sympa de surfacturer ou de brider le client mais quand il s'agirait de facturer le service effectivement rendu, là, il n'y a plus personne.
12  0 
Avatar de bob633
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 14:55
Comment différencier celui qui utilise BitTorrent pour télécharger le tout dernier jeu à la mode illégalement, de celui qui va télécharger son jeu à tel endroit où il aura vraiment payer ?

Je me rappelle quand j'étais étudiant, quand j'avais accès au MSDN via mon IUT Info, je m'en suis récupéré des dizaines et des dizaines de giga d'applications. Que m'aurait dit SFR ? Ce mois-ci vous avez télécharger pour 300go de données (vous savez, j'ai la fibre optique, 300go c'est à peine quelques heures) ... On fait quoi là ?

Ok ils parlent de P2P, mais je doute que les FAI arrivent à différencier tout ...

Comme dab, le bon citoyen, qui va peut-être télécharger que des applis gratuites va se faire bai*** par celui qui va télécharger toute la panoplie des derniers jeux, films, ...

Lutte contre le piratage ? Que dalle ... juste histoire de limiter encore plus et payer plus !

En gros, seul les internautes passant 5 - 10 min par-ci par là sur le net ne seront pas concerner.
10  1 
Avatar de captaindidou
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 16:32
Je trouve ça moche.
C'est présenté comme devant faire le bonheur de la majorité des internautes comme je dois l'être.

Mais je dois dire que je ne me sens pas le moins du monde gêné par les 10 à 20 % d'internautes les plus consommateurs qui consommeraient 80 % de la bande passante.

Et pour cause puisque l'accès au média est sensé être équitablement distribué. Je ne vois donc pas comment 10 à 20 % des internautes pourrait confisquer 80 % de la bande passante. Ca sonne comme un mensonge.

Je crois plutôt que c'est une manoeuvre pour débloquer les prix à la hausse. Car la majorité des internautes se trouvent bien avec l'ADSL à 30 euros/mois depuis des années et des années (ça fait au moins dix ans, non ?)

Pour moi, c'est comme un retour aux anciens forfaits des tous débuts de l'internet où l'on devait surveiller sa consommation pour maîtriser sa facture.

La question est : est-ce qu'il restera des offres illimitées ?
Si ce n'est pas le cas, cela signifiera qu'il n'y a pas libre concurrence et donc concertation et abus de position dominante. Il faudra saisir la justice. Mais qui ??? Les associations de consommateurs ou une association d'internautes.
9  0 
Avatar de Guilp
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 17:17
Le débat avait d'ailleurs déjà eu lieu en 2011 (ici).

Et personnellement, j'en avais déjà conclus à l'époque que

1) Le réel coût de l'utilisation d'internet, c'est le coût de la connexion, et non de l'utilisation en octets

2) Que les FAI français, lorsqu'ils étaient en libre concurrence, ont naturellement proposé des offres illimitées aux clients, ont fixé leurs prix eux-même en suivant le marcher et les possibilités techniques. Or, maintenant (et donc déjà depuis 2011), les opérateurs téléphoniques se sont regroupés (sous le nom de la Fédération Française des Télécoms) pour s'arranger entre eux d'un accord commun de tarification qui les arrangeraient (pour plus de profit, et non pour une contrainte/logique/besoins réel), ce qui est supposé être illégal car crée une situation de monopole et casse le principe de libre concurrence.

Et d'après la news d'aujourd'hui, je vois que ce qu'ils n'avaient pas réussi à faire avant (se mettre tous d'accord pour fixer des règles de tarification qui les arrangent) à cause d'opérateurs qui leur ont dit merde (free...) forçant ainsi la libre concurrence, ils tentent aujourd'hui de l'imposer de force en utilisant cette "fédération" pour faire du lobbying et ainsi faire passer leur "accord commercial illégal" en "loi"!!

C'est vraiment du foutage de gueule comme on n'en a jamais vu... Hallucinant...
10  1 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/07/2013 à 7:47
Citation Envoyé par Thorna Voir le message
Bien sûr que ça ne coûte rien : c'est Dieu (ou Superman ? Ou Calimero ?) qui crée les réseaux et nous les offre gratuitement !
Et si ça passe de la THD, ça n'est plus dispo pour de la voix.
Et les tuyaux bien dimensionnés, ils poussent tout seuls sur les arbres ?
Et le personnel qui bosse là-dedans, on le paye en stock-options ?
Ce n'est pas la peine d'etre agressif pour autant.

Le fait est que l'utilisation d'un cable reseau ne coute quasiment rien : les divers equipements ne consomment que peu d'electricite en plus lorsqu'ils sont a pleine charge que lorsqu'ils ne traitent pas de paquets.

Or vu que les operateurs sont obliges de dimensionner leurs cables pour y faire passer la tele, c'est a dire pour avoir de gros debits, la bande passante est deja disponible.

Oui, il faut financer les equipements. Mais le fait qu'ils soient utilises ou non ne change pas le cout.
9  1 
Avatar de Tcharl
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 16:00
A 80€ le 'mvn -U clean install' Java, le 'bundle install' Ruby ou encore le 'vagrant up' et autre 'knive push' ça va freiner mes développements perso
7  0 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 20:57
Citation Envoyé par micka123
Sinon une offre limité pourquoi pas, si le prix est inférieur. Proposé moins pour le même prix, ca évidement c'est pas vraiment tres commercial! J'aurais plus qu'a calculer mon traffit moyen mensuel.

Sauf que c'est trés peu probable.
Segmenter une offre est le meilleur moyen d'augmenter ses marges en "marginalisant" les gros consommateurs.
C'est un moyen bien connu de nos operateurs de téléphonie mobile et d'ailleurs savament utilisé ces 15 dernières années.. où les forfaits soit disant illimités était proposé à plus de 70€ avant l'arrivé de Free. Et c'est ce qu'ils ont bien l'intention de faire sur le fixe.

Mais le vrai problème ne réside pas là, le vrai problème réside dans l'usage.
Internet est un modèle en couche, la couche du dessus "Applicatif" dépend directement des possbilités du réseau. Un réseau limité signifie donc.... des applications limitées... une évolutivité bridée... et des possibilités limitées également.

Est-ce qu'on aurait des choses comme youtube ou steam si le flux de donnée de chaque famille avait été limité à quelques Go ? Non.
Flickr, la VOD, spotify, et bittorrent ne serait pas de se monde....

Qui sait ce qu'on aura dans 15 ans si la Fibre se déploie massivement en tout illimité ?

Ce genre de manoeuvre ne profitera qu'a une seule communauté.... Celle du CAC40 et du NASDAQ qui se frottent les mains rien qu'a l'idée de voir gonfler les marges des opérateurs.
7  0 
Avatar de Mr_Exal
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/06/2013 à 15:16
Allons-nous vers une fin des forfait triple-play illimités ?
Ca fait quelques années qu'on nous le rabache. J'espère que ça n'arrivera pas, sinon je serai obligé d'aller chez Free (qui ne s'alignera sûrement pas).

Quand je vois que quand j'installe un nouveau pc chez moi (bon ça n'arrive pas tous les jours mais quand même) je réinstalle tous les jeux steams et les jeux non steam (à peu près 400-500go).

Et puis mon NAS je l'ai dans le c** ? Je ne pourrai plus l'utiliser, super !
6  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web