Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google et Amazon s'affrontent sur le Cloud
Après une réduction des prix sur Amazon RDS, Google renchérit sur les tarifs BigQuery

Le , par Stéphane le calme

46PARTAGES

4  0 
Le Cloud est encore une fois le théâtre d'une guerre des prix sans merci. À quelques heures d'intervalle, Amazon et Google ont annoncé des baisses conséquentes des prix de leurs offres.

Du côté d'Amazon, son service de base de données relationnelle Amazon RDS réduira les prix des instances de base de données Cloud de 18 % (MySQL et Oracle BYOL) à 28 % (SQL Server BYOL). Chez Google, dès le début du mois de juillet, les nouveaux tarifs de BigQuery passeront de 0,12 dollars/Go/mois à 0,08 dollars/Go/mois, soit une ristourne de 33 %.

La concurrence ne se limite pas aux prix puisque les deux poids lourds proposent de nombreuses innovations à leurs clients.

BigQuery se voit doté de fonctionnalités d'optimisation des processus d'analyse. Son volume de résultats qui était limité à 128 Mo par requête ne l'est plus désormais grâce à la commande « allow_large_results ». Il bénéficie également d'une meilleure gestion du cache.

L'interface graphique embarque un outil qui donne une estimation en temps réel des coûts liés à la recherche et un contrôle de la syntaxe avant exécution, permettant ainsi aux analystes de faire des aménagements nécessaires pour ne pas se retrouver avec des requêtes trop onéreuses ou inappropriées.

« Ces mises à jour font de BigQuery une solution rapide, plus intelligente et plus abordable pour l'analyse d'un très grand ensemble de données » estime Felipe Hoffa, un ingénieur logiciel Google.


Amazon pour sa part a ajouté des fonctionnalités rendant sa base de données plus tolérante aux pannes en permettant aux instances RDS d'être dupliquées à travers des zones de disponibilité. L'AWS a également intégré de nouvelles fonctions de sécurité dont la possibilité de chiffrer les fichiers inactifs.

Pour mémoire, Microsoft avait lui aussi annoncé une baisse des prix de sa plateforme PaaS Windows Azure le 6 juin dernier. Quant à Red Hat, il vient d'annoncer qu'il se lançait lui aussi sur ce marché florissant avec OpenShift Enterprise. Florissant certes, mais la concurrence fait rage.

Sources : Amazon, Google, OpenShift

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Quel est le service qui a votre préférence ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de jmnicolas
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/06/2013 à 15:41
En fait c'est une promo de la NSA : ils ont constaté une baisse d'activité de Prism depuis quelques jours
3  0