Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le projet PRISM autorise les fédéraux américains à fouiller nos données stockées en ligne
Un ancien employé aux renseignements le dévoile

Le , par Stéphane le calme

268PARTAGES

33  1 
Se basant sur des fuites d'un ancien employé au renseignement américain, l'éditorial américain Washington Post a révélé que l'agence de sécurité nationale américaine (NSA) et le FBI avaient accès aux bases de données de neuf poids lourds sur internet, parmi lesquels Facebook, Google ou même encore plus récemment Apple.

Le projet, au nom de code PRISM, mis en place depuis 2007, permet aux deux agences de fouiller les données clients de ces entreprises sans aucune ordonnance préalable de la justice.


Ci-dessous des détails sur le programme PRISM, notamment les années pendant lesquelles la collecte d'informations a débuté, associées au nom des entreprises où elles ont été prélevées. Cette opération coûte en moyenne 20 millions de dollars par an au contribuable américain.


Le Washington Post précise toutefois que les analystes faisant usage de ce système s'en prennent à des citoyens non américains ; avant de faire de quelconques investigations, la probabilité que la cible soit « étrangère » doit dépasser les 51 %.

Des millions de courriels, vidéos, photos et autres sont ainsi passés sous leur crible.


L'opérateur américain Verizon a dû quant à lui livrer à la NSA des « métadonnées » de ses clients comme les numéros d'appel ou les durées sur la période avril/juillet mais sans le « contenu des conversations » assurent les parlementaires qui confirment l'existence de ce programme depuis 2007.

« Les données sont stockées dans les serveurs de la NSA mais ne seront utilisées que s'il existe des soupçons précis » expliquent les élus.

Dropbox devrait rejoindre prochainement la liste de ces entreprises « mises sous écoute ».

Source : Washington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de StefGac
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 09/06/2013 à 18:48
Ok, pour les fans du "je n'ai rien à cacher", pouvez vous nous donner les renseignements suivants sur un site publique ?
- CNI,
- feuilles d'imposition( toutes les feuilles depuis des années)
- fiches de salaire( toute)
- allocation CAF( tout)
- le graphe complet de vos liens familiaux et amicaux
- livret de famille
- vos relevés bancaires et même ceux de l'étranger(tout)
- vos relevés d'autoroute si vous en avez ou tout mode de transport.
- si vous avez des maitresses ou des amants, leur identité(s)
- vos factures et relevés téléphoniques
- vos vices en détail(alcool, drogue, jeu, sexe etc )
- vos activités extra professionnelles
- le détail de vos journées donc votre page Facebook explicitement renseignée
- le détail de vos remboursements maladie
- vos dossiers médicaux

et bien sûr tout ce qui vous concerne et qui n'est pas mentionné ici.

Par la même occasion, si vous êtes pas trop loin, nous viendrons de temps
en temps chez vous comme ça pour fouiller un peu dans vos placards.

Pourquoi ? comme ça.. pour voir..puisque vous n'avez rien à cacher, ça doit pas vous poser problème, non ?

Allez à bientôt.
29  2 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/06/2013 à 14:45
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
Ouais mais attendez... ! Hé..! Il ne faut pas oublier que c'est pour leur propre sécurité tout ça !
N'oubliez pas que nous sommes menacés , que chacun d'entre nous est menacé.., que les ennemis sont nombreux et à nos portes. Donc en situation d'urgence, mesures exceptionnelles, normal, non ?



De quel ennemi parle t-on exactement ? Quelle est cette menace nouvelle et terrible qui leur impose de prendre de telle mesure ? Quelqu'un peu répondre..?
16  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/07/2013 à 11:18
Citation Envoyé par alex_vino Voir le message
Snowden est un Américain, a de l'argent grace a son pays, et du jour au lendemain lui donne un coup de couteau dans le dos pour aller chez l'ennemi...
En tant de guerre cela ne se passe pas de la sorte, trahir sa patrie est lourdement puni (il y a assez d'exemples).
Ce qu'il a fait peut etre bien pour avertir des choses que tout le monde sait déja plus ou moins, mais le faire contre son pays c'est tout de meme tres discutable. Si un Francais travaillant pour les serives secrets francais dévoilait demain notre avantage que l'on a acquis sur les ennemis et s'y échaperait j'en doute que la chose soit aussi bien percue dans l'haxagone.
D'ailleurs on parle beaucoup des USA, un peu de la GB, mais beaucoup d'autres choses (peut-etre pires) sont faites par d'autres pays qui ont un minimum d'ambition internationale.
Non, c'est exactement l'inverse. Dénoncer le comportement d'un gouvernement qui met en danger la liberté des citoyens est un acte de patriotisme. On ne le répétera jamais assez : Être un citoyen, ce n'est pas simplement fermer sa gueule !
16  0 
Avatar de Code62
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/06/2013 à 20:47
c'est "amusant" (ou pas) de noter qu'alors que les autorités américaines (dont la NSA elle-même) ont confirmé les faits, toutes les sociétés mises en cause (ou presque) ont publié des démentis...
15  0 
Avatar de Code62
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/06/2013 à 3:29
Citation Envoyé par javan00b Voir le message
Je suis un citoyen honnête, je n'ai rien à cacher, tant mieux si on peut épingler des organisations criminels et sauver des vies. Non ?
cet argument revient très fréquemment, et il est à la base plein de bon sens, mais...

pour prendre un exemple vraiment "frappant": en 1935, c'était cool d'etre juif en allemagne, et ils s'en foutaient que le gouvernement le sache, ils ne faisaient rien de mal... 5 à 10 ans plus tard, ils étaient morts pour cette innocente raison...

Peut-etre que maintenant tu t'en fous que le gouvernement ait une dossier qui dit que tu aimes les jeux vidéos, ou le jazz, ou le vin, mais qui sait si dans le futur ces activités innocentes que tu aimes ne deviendront pas une raison pour un gouvernement totalitaire de te causer du tort ?

(disclaimer: je ne suis pas personnellement parano - je suis d'ailleurs sur facebook et G+ sous ma vraie identité - j'argumente surtout dans l'intéret du débat ^^)
18  3 
Avatar de r0d
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/06/2013 à 14:10
Derrière cette question de données privées, je pense que se cache une problématique plus profonde, mais également plus diffuse: celle du rôle de l'état.

Selon la conception d'un état démocratique à l'époque des lumières, l'état est sensé servir le peuple. C'est la vision humaniste de la démocratie: le peuple ordonne, l'état applique. C'est une vision idéaliste de la démocratie, certes, mais en tant que tel, elle permet de donner des repères. Les champs imbriqués de la politique, de l'éthique et de la morale sont trop complexes pour que l'on puisse les appréhender tel quel, c'est pourquoi nous avons besoin de repères, des marqueurs, pour nous aider à analyser des problématiques et se forger une opinion.

Et cette histoire de contrôle des citoyens par l'état montre à quel point l'acceptation originale d'un état démocratique a évolué. Car selon les lumières, c'est le citoyen qui doit contrôler l'état, et non l'inverse.

Outre les problèmes concrets (les informations qui nous concernent peuvent tomber entre de mauvaises mains), se pose la question de déterminer les formes des sociétés que nous mettons en place et que nous laisserons à nos descendants. On ne peut pas, d'un côté, prôner la liberté et la démocratie, et d'un autre laisser aux institutions le pouvoir de nous contrôler.

La liberté est un concept qui est universel sinon il n'est pas: soit tout le monde est libre, soit personne ne l'est. Et même ceux qui ont des choses à cacher doivent être autant libres que ceux qui n'ont rien à cacher. La morale, l'éthique, et même les lois évoluent continuellement. Ce qui est accepté aujourd'hui ne le sera peut-être plus demain. Nous ne pouvons refuser le droit aux citoyens de ne pas rendre public ce qu'il souhaite ne pas rendre public, c'est un droit fondamental sans lequel la notion d'état de droit disparaitrait. D'ailleurs si l'on se réfère à la notion d'état de droit, alors bon nombre de pratiques des gouvernements actuels seraient condamnable. Ce que je veux dire, c'est que les modèles de sociétés sont constamment en mouvement et que le respect de certains de leurs aspects (justice, démocratie, liberté) doivent être constamment défendus sinon rien ne nous assure qu'ils ne disparaitront pas.

Nous ne sommes plus dans des systèmes féodaux, et défendre un idéal ne signifie pas prendre les armes. Le simple fait de réfléchir à un problème, à essayer de dresser une pensée critique (critique ne veut pas forcément dire négatif, on peut critiquer quelque chose mais l'approuver) et d'exprimer son opinion est déjà un acte politique.
16  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/06/2013 à 16:47
Où est Edward Snowden ?

Ce que je trouve formidable, c'est que Obama réussit à dire simultanément qu'il faut mettre fin aux fuites et que ces informations sont fausses. Si les informations sont fausses, c'est qu'il ne s'agit pas de fuites, mais d'affabulation. Ou pour le dire autrement : si ce sont des fuites, c'est que c'est vrai !
15  0 
Avatar de herdans
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/06/2013 à 12:22
Citation Envoyé par javan00b Voir le message

Je suis un citoyen honnête, je n'ai rien à cacher, tant mieux si on peut épingler des organisations criminels et sauver des vies. Non ?
Quand on doit sacrifier la vie privée de tous les honnêtes citoyens du MONDE pour les méfaits d'un individu, les terroristes ont gagné. Le gouvernement étranger apeuré qui se méfie non seulement de tous ses citoyens, coupables comme innocents, mais surtout des citoyens du monde entier qui les traitent de manière identique , ne mérite pas notre respect. Les dictateurs ne sont pas loin...

Balades toi à poil, dis dans le journal, avec qui tu couches et quand, combien tu gagnes, pour qui tu votes, qui tu détestes, que ton patron est un %!$ , que t'as chopé des morpions à cause de X. Toujours rien à cacher?
15  1 
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/06/2013 à 11:44
Citation Envoyé par javan00b Voir le message
Je suis un citoyen honnête, je n'ai rien à cacher, tant mieux si on peut épingler des organisations criminels et sauver des vies. Non ?
Tourne la question à l'envers : qu'est-ce qui te fait dire que les personnes qui ont accès à toutes ces données sont honnêtes, elles ? Qui te dit qu'au contraire, cela ne permet pas de préserver et de renforcer la corruption au plus haut sommet de l'Etat ? Qui te dit que ce ne sont pas essentiellement des gens honnêtes et courageux (journalistes sérieux, associations anti-corruption, etc...) qui subissent les abus de ce système ? Sans parler de l’espionnage industriel (toi, simple employé honnête d'une société de pointe, tu peux être ciblé).

Bref : que penser d'un gouvernement qui est obsédé par le contrôle et l’espionnage en secret de ses citoyens honnêtes ? Pourquoi avoir aussi peur de ceux qu'il est censé servir ?

Citation Envoyé par javan00b Voir le message
Personnellement la publicité n'affecte pas mon jugement...
Moi aussi j'aurais dis ça quand il y a quelques années. Et puis, petit à petit, j'ai découvert avec effroi combien mes goûts et mes comportements avaient été façonnés par la pub depuis que je suis tout petit. Ca prend des années pour se déconditionner. Mais encore faut-il en prendre conscience. C'est le plus dur je crois.
14  0 
Avatar de cahnory
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/06/2013 à 14:06
Citation Envoyé par alex_vino Voir le message
Snowden est un Américain, a de l'argent grace a son pays, et du jour au lendemain lui donne un coup de couteau dans le dos pour aller chez l'ennemi...
En tant de guerre cela ne se passe pas de la sorte, trahir sa patrie est lourdement puni (il y a assez d'exemples).
Ce qu'il a fait peut etre bien pour avertir des choses que tout le monde sait déja plus ou moins, mais le faire contre son pays c'est tout de meme tres discutable. Si un Francais travaillant pour les serives secrets francais dévoilait demain notre avantage que l'on a acquis sur les ennemis et s'y échaperait j'en doute que la chose soit aussi bien percue dans l'haxagone.
D'ailleurs on parle beaucoup des USA, un peu de la GB, mais beaucoup d'autres choses (peut-etre pires) sont faites par d'autres pays qui ont un minimum d'ambition internationale.
On ne peut appliquer le "secret défense" que si l'objet du secret est constitutionnel, révéler un acte anticonstitutionnel est du patriotisme/civisme.

Si le secret est anticonstitutionnel, le "secret défense" ne s'applique pas, il n'y a donc pas traitrise mais patriotisme/civisme.
14  1