Antitrust : l'UE soupçonne Apple d'entente avec les opérateurs pour favoriser l'iPhone
Google de nouveau dans le collimateur de la FTC aux USA

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
La Commission Européenne a fait parvenir à de nombreux opérateurs téléphoniques au sein de l'Union Européenne des formulaires pour déterminer si les termes des accords qu'ils avaient signés avec Apple procureraient à la firme un avantage sur la concurrence sur le marché du smartphone.

« La Commission dispose d'informations indiquant qu'Apple et les opérateurs de réseaux mobiles ont conclu des accords de distribution qui peuvent potentiellement mener à l'éviction d'autres fabricants de smartphones sur le marché ».

La Commission a aussi évoqué la possibilité que certaines fonctionnalités techniques soient désactivées sur certains produits Apple dans l'Union Européenne et l'Espace économique européen. Pour elle, si cette possibilité est confirmée, elle pourrait constituer une violation de la loi antitrust.

L'enquête porte aussi sur les stratégies de vente d'Apple en demandant aux opérateurs s'ils ont un nombre minimal d'iPhone qu'ils doivent acheter, et aussi s'ils doivent offrir de meilleures subventions et conditions de vente par rapport aux autres téléphones.

Google est aussi accusé d'être déloyal. Après avoir été au centre d'une enquête européenne suite à sa mise en accusation par le lobby FairSearch pour « utilisation de stratégie anticoncurrentielle » dans le domaine de la recherche verticale, Google pourrait lui aussi passer au crible d'une commission mais aux États-Unis cette fois-ci.

Selon le WSJ, la FTC (Federal Trade Commission) pourrait porter une attention particulière à Google après des allégations soutenant que l'entreprise ferait usage de sa position quasi-monopolistique sur Internet pour vendre et servir des publicités graphiques et vidéos au détriment de la concurrence. Cette investigation pourrait cependant demeurer au stade non-officiel.

Les rumeurs accusent Google d'utiliser le système de publicité DoubleClick pour pousser les acquéreurs de publicité à louer d'autres services Google comme AdMeld pour gérer l'espace publicitaire.

Sources : Financial Times, Wall Street Journal

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Sachant que Samsung domine le marché européen depuis avril 2012, cette enquête pèsera-t-elle ?

Trouvez-vous que Google favorise certains services au détriment des autres ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de SLiM_ViNCe SLiM_ViNCe - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/05/2013 à 11:44
Ils sont vraiment longs à la détente quand même... Genre chez Orange y a des forfaits dédiés Apple Iphone qui sont continuellement mis en avant et ils se rendent compte maintenant que ça pourrait résulter d'une entente aux termes obscures ? Ils ont réfléchi combien de temps pour faire ce raisonnement et pondre un questionnaire avec une question unique "Est-ce que vous faites des cochonneries illégales avec Apple ?" ???

Pour l'histoire de Google je ne me prononcerai pas mais ça me paraît bancal comme accusation... Il me semble pour résumer qu'ils accusent Google de rendre nécessaire l'achat de services supplémentaires pour profiter de toute la puissance d'un premier service, c'est bien ça ?
Offres d'emploi IT
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil