Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Kim Dotcom réclame la paternité de l'authentification à deux facteurs
Et accuse Twitter, Google et Facebook de violer son brevet

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

10  0 
Quelques heures après que Twitter a annoncé la mise en place de l'authentification à deux facteurs sur son site, Dotcom accuse le réseau social d'atteinte à son droit à la propriété intellectuelle.


En effet, un brevet au nom de Kim Schmitz (son premier nom) a bel et bien été déposé en 1998 auprès de l'office des brevets américain. Étant le premier du genre, son ancienneté le fait prévaloir sur les autres. Le document explique les mécanismes derrière le concept de la double identification, détaillant comment une seconde vérification pouvait être effectuée par exemple via SMS ou radiomessagerie.

Dans son collimateur figurent aussi d'autres géants d'internet comme Google ou Facebook.

« Je ne les ai jamais poursuivis en justice […] je crois au partage du savoir et des idées pour une bonne société. Mais je pourrais les poursuivre maintenant vu ce que les États-Unis m’ont fait. » faiT savoir Dotcom. Les menaces à peine voilées de l'ancien PDG de MegaUpload ont été suivies par une demande d'aide financière aux entreprises citées plus haut.

On pourrait aisément penser que l'ancien Baron de Megaupload ne s'est pas encore fait aux conclusions de l'affaire opposant son ancienne société au gouvernement américain. Comment Google, Facebook et Twitter réagiront-ils ? Nous vous tiendrons informés de la suite de cette affaire.

Source : Twitter, patente 6078908, Dotcom whitepaper (format PDF)

Et vous ?

Que pensez-vous de son action ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/05/2013 à 13:47
Dans un état de droit, il aurait facilement raison : brevet déposé en 1998 sur un principe loin d'être trivial, il n'y a pas à chipoter. Mais je suis certain qu'il n'aura jamais gain de cause, puisque c'est un "méchant" et que donc on peut lui faire ce qu'on veut. Il pourrait inventer un remède contre le cancer, il sera quand même considéré comme un salaud. Les Étasuniens ont une logique très manichéenne...
15  0 
Avatar de DotCertis
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/05/2013 à 15:02
Ce que l'article ne mentionne pas c'est que c'est que nombreux acteurs l'ont contacté pour essayer de lui acheter son brevet dont 13 gouvernements comme la Chine ou ... les USA !

Et Kim ne s'est pas privé de troller gentiment en disant à ces "géants d'internet"
qu'il ne leur demandait aucune redevance sur ce brevet mais qu'ils pouvaient en revanche financer sa défense.

Un peu plus de détails dans cet article.
2  1